Social

La direction de GET 974 reconnaît la passe difficile que traverse l'entreprise

La direction du Groupement d'Emplois dans les Transports (GET 974) adresse un communiqué qui fait suite au débrayage d'une partie de son personnel, minoritaire selon elle. La direction ne cache pas son inquiétude sur la période que traverse l'entreprise en raison des passations de marché public en cours mais tente de s'adapter à cetet nouvelle donne. Le communiqué de GET 974 :


L'accompagnement dans les transports en commun que nous réalisons sur les secteurs de Saint-Leu et de Trois-Bassins a connu des perturbations ce jeudi 13 novembre après-midi.

A l'origine de ces perturbations, une partie des salariés (15 % de nos effectifs) a entamé un mouvement de grève sans que la direction n'en soit informée au préalable. Ce mouvement a rapidement pris fin puisque tous les grévistes ont repris leur poste ce matin, assurant ainsi le bon fonctionnement des transports collectifs au sein de ces deux communes.

Ce mouvement bien qu'isolé, a été source d'inquiétude pour tous les usagers et leur famille. Confronté à cette situation, le GET 974 ne peut que leur présenter ses excuses les plus sincères et les assurer de son total engagement pour leur apporter l'aide et l'assistance dont chaque usager des transports a besoin.

Sur l'action elle-même, la direction de l'entreprise comprend parfaitement l'inquiétude de ses salariés autour des problématiques du marché des transports en commun.

Le GET 974 vit actuellement une période d'incertitude, liée étroitement au renouvellement en cours des appels d'offre. De plus, les difficultés économiques que rencontrent tous les acteurs ont amené les organisateurs de transport à préférer le recours aux emplois aidés plutôt que faire appel à notre savoir-faire, pourtant créateur de lien social.

Développer de nouvelles activités est aujourd'hui inéluctable au sein de l'entreprise, qui n'en est pas à sa première évolution. A chaque fois, les ajustements ont permis d'embaucher.

S'adapter au contexte économique et mieux répondre aux attentes des clients est de nouveau nécessaire. Pour amener cette dynamique, la direction est contrainte à des réaménagements dont la création de six postes pour les activités nouvelles.

Malaise à GET 974: Les contrats aidés pourraient chasser les ex-emplois jeunes
Samedi 15 Novembre 2014 - 09:07
Lu 1028 fois




1.Posté par Choupette le 15/11/2014 13:23
Ce genre de boulot n'existe pas en Métropole, si ?

Les annonces dans TOUTES les gares sont faites par haut-parleur.

Mais bon, apparemment, là-bas, les conseillers généraux-là bossent pour la qualité des voyageurs/usagers, eux.

Difficile de trouver, là-bas, une gare routière digne du quart-monde, même dans le bled le plus reculé de la Métropole.

Ici, les touristes sont vite dépaysés. Ils veulent du soleil ? A la "gare routière" de Saint-Denis ils sont rouges comme des écrevisses et hagards à attendre un bus pour les conduire à destination.

C'est honteux.

2.Posté par kld le 15/11/2014 18:35
choupette .......... sa meme l'ambiance la réunion !

3.Posté par le Geteur le 15/11/2014 20:16 (depuis mobile)
Ahah!!tres drole messieurs!!!vous vous proteger derriere de grd discours moralisateur mais aucunes remise en cause de vos salaires et vos aventages de Cadres...vous parlez d inquitudes mais pour qui???

4.Posté par béa le 16/11/2014 22:18
Le Geteur a tout résumé ...
Allez Pierrot allé fouille un peu dans cette affaire !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales