Faits-divers

La dernière preuve de vie de l'otage Francis Collomp remonte au 17 avril


La dernière preuve de vie de l'otage Francis Collomp remonte au 17 avril
Anne-Marie Collomp, la femme de l'otage français enlevé au Nigéria le 19 décembre 2012, rencontrait ce matin, à Paris, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

A leur sortie du Quai d'Orsay, c'est Gilda Marbois, la soeur d'Anne-Marie Collomp, qui s'est exprimée au micro d'Outremer 1ère. Les deux femmes, accompagnées de leur frère, ont pu obtenir du ministre des signes de vie remontant au 17 avril.

Laurent Fabius s'est également montré rassurant quant à l'accès de l'otage à ses médicaments, l'un des points d'inquiétudes les plus importants de la famille. Autre doute levé : celui de la localisation de l'ingénieur vivant à la Réunion depuis 30 ans. Selon le ministre, celui-ci serait toujours détenu sur le territoire nigérian.

Dans un communiqué du Quai d'Orsay reprenant quelques détails de l'entrevue, Laurent Fabius a "exprimé sa solidarité face à l'épreuve qu'elle traverse. Le ministre l'a assurée du soutien et de la pleine mobilisation de tous les services de l'État pour obtenir la libération de M. Francis Collomp".

"Dans un contexte sécuritaire dégradé dans le nord du Nigéria, tout est fait, en étroite collaboration avec les autorités nigérianes et avec la plus grande détermination et responsabilité, pour qu'il puisse vite retrouver sa famille"
, ajoute la diplomatie française.
Jeudi 23 Mai 2013 - 15:59
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1140 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales