Faits-divers

La demande de libération du père Tual refusée, il reste à Domenjod

Le père Tual comparaissait hier, lundi, devant la Chambre d'instruction suite à sa demande de remise en liberté. Une requête rejetée mais qui a permis d'en savoir un peu plus sur les faits reprochés à l'ancien curé de Bras-Panon.


La demande de libération du père Tual refusée, il reste à Domenjod
Placé en isolement à la prison de Domenjod depuis le 18 décembre dernier et sa mise en examen pour agressions sexuelles, corruption et tentative de viol sur mineurs, le père Tual comparaissait hier devant la Chambre d'instruction. Était étudiée sa demande de remise en liberté.

L'audience est relatée par la presse écrite du jour. On y apprend que le jeune homme de 25 ans par qui l'affaire est arrivée est agent de sécurité en métropole. En 1993-94, alors qu'il est âgé de 9 ans, il pratiquait, tous les mercredis après-midi, des activités sportives avec d'autres camarades, activités supervisées par le père Tual. Selon lui, les enfants prenaient ensuite des douches tous ensemble. C'est là que le curé les aurait touché, mais également incité à se masturber et se faire des fellations entre eux. Pendant ce temps, parfois, le curé filmait. Le jeune homme révèle aussi que le prêtre aurait tenté, une fois, de le sodomiser.

Si la victime ne donne pas le nom des autres enfants, les enquêteurs auraient réussi à faire confirmer la majeure partie des propos auprès de cinq jeunes autres victimes. Au moment de l'interpellation du père, il était d'ailleurs en compagnie de huit garçons qui, eux aussi, racontent des séances de douches collectives avec le curé.

Le père Tual : "je suis marqué moralement".

Hier, le père Tual a nié la majeure partie des faits. "Jamais de ma vie, je n'ai fait un geste en direction des enfants d'un point de vue sexuel", peut-on lire dans le Quotidien. "Je ne me suis jamais masturbé, je n'ai jamais filmé et encore moins tenté de violer", a, selon le Jir, expliqué le Père Tual. Il poursuit : "Je suis en cellule d'isolement. Je serais mieux dehors. Depuis 15 jours, trois semaines, je suis marqué moralement".

Selon son avocat, le père Tual n'est pas une menace et doit être libéré sous contrôle judiciaire. Seulement pour l'avocat général, il existerait un risque de pression sur les familles mais également de récidive. La Chambre a finalement décidé de confirmer l'ordonnance de mise en détention. Le père Tual, qui a précisé vouloir rentrer dans son diocèse, à Rennes, retourne donc dormir en prison en attendant son procès. 
Mercredi 6 Janvier 2010 - 11:12
Benjamin Postaire
Lu 1594 fois




1.Posté par kersauson de (P.) le 06/01/2010 11:16
ba il est avec VERBARD, pas seul

il est vrai que son dalon Aubry s'est tiré fissa au vatican
se faire confesser ? de quoi ?
vu QUE: "il ne savait pas, MAIS il avait qd meme dit à Tual de arreter" MDR

echapper à la justice? ba ya un accord extradition entre Vatican et RUN

ptet il reveindra avec unc Kpote sur la tete?
celle que les Zafricains ont interdiction de mettre au kiki (cf Ben-Oït 16 soupapes
malgré le SIDA et 2000 morts / jour


2.Posté par zoreil do chiotte le 06/01/2010 12:06
Ah ah ah!!! super mr de kersauson...enfin un peu de vérité à la sauce humoristique.....
en effet, qu'en est il de l'enquête à propos de" Leur saigneur aubry"........devra t il démissionner comme les Evèques irlandais accusés d'avoir couvert les prètres pédophiles d'Irlande....
Si il est vrai qu'il est parti aux vatican, le repère des saintes nitouches, c'est sûrement pour "définir d'une politique unilatérale de l'église à ce sujet"

Pour ma part, j'aimerais bien que ce mr aubry face preuve de courage et nous dise la vérité à ce sujet......

3.Posté par thierry le 06/01/2010 12:23
Aubry aurait du le transférer auprès de l'armée, il parait que c'est l'habitude et que désormais ce secteur est un repère de pédophiles !

(canard enchainé de cette semaine...)

Et Mgr Aubry, pas de nouvelles ? il va mieux ou il est toujours rongé par on ne sait quoi ????

4.Posté par Jeff le 06/01/2010 12:35
Il est évident qu'il doit avoir mal à reconnaître les faits, c'est un trait particulier des individus ayant des inclinations pédophiliques, cela ne veut pas dire pour autant qu'il le soit, mais cela explique la "sagesse" des juges.

Il ne comprend pas pourquoi il est maintenu en détention, car il est surement persuadé que ce n'est pas "grave, c'est aussi un fait aggravant, le déni des actes. C'est surement une grande souffrance pour lui, mais elle n'est rien à côté de celle qui se disent victimes si il est prouvé qu'elles le sont..

Bien triste histoire et laissons la justice faire son travail.

5.Posté par zembrocale le 06/01/2010 12:40

Nous demandons que toute la lumière soit faite sur cette affaire très grave, Monseigneur AUBRY
doit s'explique d'avantage sur cette affaires qui secoue, l'église Réunionnaise ,
que des enquêtes soit faite dans toute les paroisse de l'ile, et puis c'est quoi cette histoire d'avoir déplacer la date Épiphanie. Et puis il faudra réfléchir sur l'éventualité afin que les cures
puisse fondé une famille et ceci évitera se gens de connerie.

6.Posté par ziskakan le 06/01/2010 14:08


on m'a censuré, mais j'avais raison, le cas tual est bien plus sérieux que certains laissent entendre.

seul des interventions haut placés peuvent le sortir de ce mauvais pas!
pas vrai bertrand le muet!

7.Posté par jujuBES le 06/01/2010 15:26
zembrocale, ou mérite bien out nom!!

8.Posté par jubilation57 le 06/01/2010 16:38
Et puis quoi encore! Dans un QHS, un point c'est tout pour le curé qui ne sert pas son Eglise, mais qui s'est servi d'elle pour assouvir ses fantasmes!

9.Posté par oXo le 06/01/2010 20:19
Va au bistrot bananas

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales