Social

La délinquance en légère hausse au mois d'octobre

En octobre, la délinquance générale a augmenté de 0,95% à La Réunion. Cela représente 26 faits délictueux en plus, par rapport au mois d'octobre 2008, annonce la préfecture.


La délinquance en légère hausse au mois d'octobre
Globalement la délinquance est en hausse pour le mois d'octobre 2009. On constate notamment une hausse du nombre de vols : +1, 65%, soit 21 faits en plus. Les crimes et délits contre les personnes sont également en hausse de 5,18%, soit 31 faits de plus. En revanche, il est observé un nouveau recul des escroqueries et des infractions économiques et financières : -8,92%, soit 29 faits de moins, et des infractions sur les stupéfiants : -8,55%, soit 10 faits en moins.

Par ailleurs, les atteintes volontaires à l'intégrité physiques des personnes sont en augmentation de 7,72%, soit 44 faits constatés de plus. Ce sont essentiellement les violences physiques crapuleuses, 22 faits en plus, tout particulièrement les vols avec arme blanche et les vols avec violence sans arme, ainsi que les menaces de violences, + 17 faits qui expliquent cette situation.

Il faut signaler l'évolution favorable du nombre des violences sexuelles, -11, 90%, et le ralentissement de la hausse des violences non crapuleuses, 10 faits de plus en octobre 2009, par rapport à octobre 2008. Cette hausse est principalement due au nombre des vols avec violence cités précédemment, ainsi que les vols à la roulotte et d'accessoires, + 40 faits.

Le nombre des cambriolages est fortement orienté à la baisse en octobre 2009 : -22,04%, soit 54 cambriolages de moins par rapport à octobre 2008. On observe également une diminution significative du nombre de vols à la tire, moins 28,26%, soit 13 faits de moins.

Le taux d'élucidation de la délinquance générale est de 37,4%. A titre de comparaison, le taux d'élucidation enregistré sur l'ensemble du territoire national en octobre 2009 est de 40,80%.

A l'issue des 10 premiers mois de l'année 2009, la stabilisation de la délinquance générale à La Réunion se confirme. En effet, le nombre de faits constatés depuis le 1er janvier 2009 (25.891) est exactement le même que celui constaté durant la même période de 2008. La délinquance de proximité, quant à elle, est nettement orientée à la baisse : -8,97% par rapport à la même période de 2008, soit 988 faits délictueux en moins.

Depuis janvier 2009, le nombre des gardes à vue et celui des personnes mises en cause, qui témoignent de l'activité des forces de sécurité intérieure, sont en hausse respectivement de 0,33% et de 2,39%.
Enfin, le taux d'élucidation de la délinquance générale, pour les 10 premiers mois de 2009, s'établit à 43,2%. A titre de comparaison, le taux d'élucidation pour l'ensemble du territoire national, sur les 12 premiers mois, est de 37,74%.

Lundi 16 Novembre 2009 - 18:26
Melanie Roddier
Lu 924 fois




1.Posté par saintex le 16/11/2009 21:21
J'ai horreur de ces chiffres.

derrière ces chiffres il y a des victimes qui portent leur traumatisme un bon bout de temps si ce n'est tout le temps.

Il y a aussi des délinquants (pour la plupart fabriqués par nous mêmes et nos choix de société) qui se retrouvent en prison et qui y apprennent comment faire mieux la prochaine fois la plupart du temps.


2.Posté par Phyllie le 17/11/2009 12:00
Les crapules se détournent des cambriolages, les chiffres sont alarmants : -22 % versus octobre 2008.
Ce secteur connait maintenant une "croissance négative" depuis plusieurs trimestres, ce qui n'est pas sans inqiuèter les professionnels.
Un collectifs de voyous, d'assureurs, de séruriers et autres professionnel de la menuiserie sera reçu aux ministères de l'intérieur et de la justice dans les prochains jours.

Ce collectif souhaite faire assouplir les lois sur la récidive et le vol avec effraction.

En effet, c'est tout un pan de l'économie souterraine qui souffre de cette situation. Dans certains quartiers il devient de plus en plus difficile de trouver de la main d'oeuvre qualifiée en cambriolages.
Dans les milieus autorisés on ne s'interdit pas de faire venir des cambrioleurs d'europe de l'est pour palier à cette situation de récession la plus grave qu'a connu ce secteur depuis la seconde guerre mondiale.

Il semble urgent de redéployer les effectifs de police vers des taches administratives ou sur des secteurs plus rentables comme la délinquance routière.




3.Posté par Phyllie le 17/11/2009 12:04
Un taux d'élucidation de 37% contre 40% en métropole...

Parlons des choses qui fachent , Mélanie, fournissez nous le tableau comparatif avec l'europe afin que l'on puisse rire un peu.




4.Posté par Volée le 17/11/2009 22:50
Ce qui m'inquiète beaucoup c'est que les agressions sont de plus en plus violentes. Tabasser une personne gravement pour lui voler un tél ou une paire de lunettes, ce n'est pas acceptable.

Cambriolages : j'habite un quartier de St-Denis depuis 30 ans. C'était très tranquille. En 4 ans, j'ai été victime de quatre cambriolages dont deux alors que j'étais présente chez moi. C'est terrifiant. Depuis au moindre bruit suspect, je me réveille, tous les sens en alerte ! Le traumatisme perdure.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales