Culture

La danse urbaine gagne la Réunion

De nombreux danseurs réunionnais et internationaux ont investi depuis le 29 avril les villes de l'Ouest. En s’appropriant l’espace public de 4 communes du territoire de la côte Ouest pour 10 jours de danse, les danseurs sont venus un peu plus "humaniser la ville" selon la directrice du festival Dansé Péi, Mélisande Plantey. Mission réussie vendredi matin à deux pas du marché forain de Saint-Paul. Le public a répondu présent.



"Faire sortir la danse de théâtre pour la jouer dans la rue"
, voici le credo du Festival Danse Péi, premier du genre. Sous la baguette de Mélisande Plantey, sa directrice a souhaité reproduire ici des scènes qu'elle a pu voir aux quatre coins du Monde. Le concept consiste en des spectacles en ville et en plein air basés sur la variété chorégraphique (danse contemporaine, danse–théâtre, hip-hop, techniques traditionnelles). Au-delà de l'aspect contemplatif, la semaine qui s'est écoulée a également permis aux curieux de s'initier aux danses gratuitement. Que demande le peuple ?

La danse urbaine gagne la Réunion
Vendredi matin, c'est la danse contemporaine de Maura Morales et son solo pétillant intitulé“Hypocondriac” qui a détonné à deux pas du marché forain de Saint-Paul. Les curieux sont là, les décibels battent la réclame. En toute fin d'après-midi, c'est le débarcadère du front de mer qui accueillait de nouvelles chorégraphies. Hier soir et jusqu'à minuit, une projection de vidéos internationales de danse en paysage urbain sur grand écran dans une ambiance musicale funk & electro a également eu lieu sur le même débarcadère de Saint-Paul.

La 1ère édition du Festival Danse Péi se déroule jusqu'à ce dimanche 8 mai. Rendez-vous est donné samedi à Saint-Paul toujours, à l'Ermitage dimanche ainsi qu'à Trois-Bassins (voir le programme plus bas).

Saint-Paul centre samedi 7 mai :
1-Place et jardins de la Mairie 10h-12h :
Mar Gomez “Heart Wash” : danse & théâtre Duo qui raconte, à travers la danse, l’histoire d’une rencontre
Rootlessroot “Una” : danse & théâtre Quatuor avec une enfant de 8 ans, l’expression à l’extrême
Resultat atelier Maura Morales : danse contemporaine
Artmayage “Charoy” : danse contemporaine créole Une rencontre entre une danseuse réunionnaise et un musicien martiniquais
Ziya Azazi “Dervish In Progress” : danse & dervishe Danse et spiritualité intégrant les techniques derviches des tourneurs turques

2- Rue Eugène Dayot 15h30 -16h :
Studio Kabaret “3 éléments” : danse hip-hop/contemporaine Création où 3 danseurs gravitent autour du thème de l’univers

3- Place Saint Cécile 16h00 -18h00 :
Résultat atelier Rootlessroot : danse & théâtre
Collectif “Generation 430” : danse hip-hop
Show de jeunes à l’énergie débordante et aux prouesses techniques
Addicted Crew “Style de vie” : danse hip-hop Medley de différents styles de danse du Hip Hop à la Bachata
Soul City crew “Street impro” : danse hip-hop Break

L’Ermitage dimanche 8 mai :
1-Maï Rodrigue 10h-12h :
Mar Gomez “Heart Wash” : danse & théâtre Duo qui raconte, à travers la danse, l’histoire d’une rencontre
Studio Kabaret “3 éléments” : danse hip-hop/contemporaine Création où 3 danseurs gravitent autour du thème de l’univers
Addicted Crew “Style de vie” : danse hip-hop Medley de différents styles de danse du Hip Hop à la Bachata

2- Casino de St Gilles 15h-15h30 :
Salomé danse : Modern Jazz Les 20 danseuses de Salomé Danse.

3-Mai Rodrigue 15h30-18h00 :
Danses en l’R : Danse contemporaine Improvisation et performance avec 10 invités du Mozambique
Rootlessroot “UNA” : danse & théâtre Quatuor avec une enfant de 8 ans, l’expression à l’extrême
Maura Morales “Hypocondriac” : danse contemporaine Un solo pétillant, rempli d’humour et de souplesse
Collectif Stan Break “Generation 430” : danse hip-hop Show de jeunes à l’énergie débordante et aux prouesses techniques
Soul City crew “Street impro” : danse hip-hop Break

Trois-Bassins Eglise de Trois Bassins 11h-12h :

Résultat atelier - Mehdi et Babyson : Abstract Dance
Mehdi & Babyson "Only – duo" : danse hip-hop Création de 2 danseurs du Label AMC d’Abstract Danse de renommée
Samedi 7 Mai 2011 - 10:18
Ludovic Grondin
Lu 2581 fois




1.Posté par noe le 07/05/2011 10:50
Ce n'est pas de la danse , c'est du "bougé-bougé" érotique ... des déhanchements langoureux ...on imite les parades animales , les poses amoureuses ... comme en Afrique au son du tam-tam et peut-être aidé du zamal ou quelques comprimés ...

2.Posté par Noe-vas-y le 07/05/2011 15:35
Noé... comment dire... ça doit être dur de ne plus avoir d'ami(e)s...non?

3.Posté par béa le 07/05/2011 17:22
noe je partage ton analyse

4.Posté par dousman le 25/12/2011 17:44
Bon, bref, c'est une "performance" pour les zor.. réalisée par les zor.. ! On passa à autre chose !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales