Société

La culture s'invite dans les prisons

Une convention vient d'être signée entre la direction des affaires culturelles de l'océan Indien et le service pénitentiaire d'insertion et de probation de la Réunion. Une signature qui devrait permettre de mettre en œuvre une politique de développement culturel en milieu pénitentiaire. Voici le détail de ce projet dans le communiqué publié par la Préfecture.


La culture s'invite dans les prisons
"La direction des affaires culturelles - océan Indien (Dac-oI) et le service pénitentiaire d’insertion et de probation de La Réunion (Spip) décident de conjuguer leurs efforts pour mettre en oeuvre une politique de développement culturel en milieu pénitentiaire.

A ce titre, ils ont signé, ainsi que les trois établissements pénitentiaires de l’ile, une convention de partenariat ce jour. Cette convention permettra de poursuivre le développement d’activités culturelles spécifiques dans les établissements pénitentiaires visant à toucher le plus grand nombre de détenus, d’accompagner le développement de la lecture et la maîtrise de la langue, de renforcer les liens entre les établissements culturels et pénitentiaires, leur participation aux manifestations culturelles nationales et locales, et enfin la valorisation à l’extérieur des activités menées en milieu pénitentiaire.

Des arts visuels à la prévention de l'illettrisme

Signée pour une durée de trois ans, cette convention portera plus particulièrement sur les arts visuels et le spectacle vivant mais également la prévention de l’illettrisme au travers de l’appropriation du patrimoine littéraire, écrit et oral.

Un comité de pilotage se réunira deux fois par an pour évaluer les résultats des opérations mises en place et s’accorder sur le programme à venir.

Le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de la Justice et des Libertés conduisent une politique commune en direction des publics placés sous main de justice, publics mineurs et majeurs, personnes détenues ou suivies en milieu ouvert.

La culture comme un vecteur de revalorisation personnelle

Le protocole national signé le 30 mars 2009 réaffirme que l’accès à la culture est un droit pour toutes les personnes placées sous main de justice au même titre que l’accès à l’éducation ou à la santé. La culture est un vecteur de revalorisation personnelle, et d’insertion scolaire, professionnelle et sociale. Elle peut aussi être considérée comme
contribuant à la prévention de la récidive.

Dans ce cadre, un certain nombre d’actions ont été menées à La Réunion, dans le domaine du théâtre par le Centre dramatique de l’océan Indien, dans le domaine du cinéma et de l’éducation à l’image par l’association Zargano, dans le domaine musical par le Kabardock et le Bato fou, dans le domaine du livre et de la lecture avec le concours du réseau de lecture publique…"
Mercredi 18 Janvier 2012 - 16:53
.
Lu 820 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales