Economie

La couveuse d'entreprise Réu.Sit s'installe dans l'Est

Déjà présente dans le reste de l'île, la couveuse Réu.Sit ouvre de nouveaux locaux dans l'Est, à Saint-André. Les futurs créateurs d'entreprise de l'Est bénéficieront d'un soutien juridique et comptable dans leurs démarches avant l'immatriculation.


La couveuse d'entreprise Réu.Sit s'installe dans l'Est
En pleine crise économique, alors que les conditions ne sont pas favorables à la création d'entreprise, les entrepreneurs qui ont le courage de se lancer dans l'aventure doivent plus que jamais être soutenus dans leur projet.

La couveuse d'entreprise Réu.Sit (Réunion Situation) ouvre de nouveaux locaux dans l'Est afin d'accueillir les futurs chefs d'entreprises, les soutenir et les guider dans la concrétisation de leur projet.

L'association, qui existe depuis maintenant 10 ans, permet aux créateurs d'entreprise de tester leur activité afin de vérifier la viabilité de leur projet avant toute immatriculation mais aussi une formation "pour renforcer leur professionnalisme et pérenniser leur future entreprise". Elle offre également un soutien juridique et comptable. Déjà présente dans le Nord, le Sud et l'Ouest, elle ouvre des nouveaux locaux le 6 avril prochain dans l'Est, à Saint-André, chemin Lefaguyes. "Cet aménagement a pour objectif d'offrir un véritable espace de travail (hébergement physique) pour nos créateurs", indique Pascaline Ponama, responsable de développement.

Réu.Sit signera aussi ce jour-là une convention partenariale avec le Pôle Emploi qui devrait permettre "une meilleure orientation des créateurs vers le dispositif couveuse ainsi qu'une meilleure sécurisation de leurs parcours par le maintien des indemnités en cours".

"Il faut venir nous voir avant la concrétisation du projet"

Grâce à la couveuse, 97% des nouvelles entreprises deviennent pérennes contre 50% lorsqu'il n'y a pas d'accompagnement. "Nous offrons aux futurs créateurs un accompagnement d'activité, un suivi comptable, un module de formation et un soutien qui peut s'étendre sur cinq ans. Souvent, les futurs chefs d'entreprise viennent nous voir mais il est trop tard car ils sont déjà immatriculés. Ils sont donc obligés de se radier. Il faut venir nous voir avant la concrétisation du projet", conclut Pascaline Ponama.
Jeudi 1 Avril 2010 - 18:22
Karine Maillot
Lu 3402 fois




1.Posté par citoyen le 01/04/2010 20:15
1 - Concrètement, combien ça coûte aux chefs d'entreprise?

Et c'est une très bonne initiative. Bravo!


2 - Moins sérieusement, vu les "poules" sur la photo, la couveuse devrait marcher non?

Et même pour les jeunes coqs et les crânes d'oeuf?

Désormais, il ne faudra plus parler de pôle emploi, mais de "poule"- emploi!

:-))

2.Posté par môvélang le 02/04/2010 09:25
Est ce que Réu-sit s'est installé dans l'espace TARANI, je ne comprends pas pourquoi il cherchent toujours les locaux où les loyers sont les plus chers, n'est ce pas une forme de détournement d'argent public,.
S'il y a économie sur les loyers, il y aura plus d'argent consacré au fonctionnement et à l'aide apportée au créateurs, non ?

3.Posté par PONAMA Pascaline le 02/04/2010 11:48
Bonjour,
L'accompagnement est financé en grande partie par les collectivités publiques, mais si cette démarche vous intéresse, vous pouvez prendre contact avec nous, nous vous répondrons avec beaucoup de plaisir.
Nous ne sommes pas installés dans l'Espace TARANI, mais dans un local individuel, qui, effectivement, nous coûte bien moins cher. Pour répondre à votre questionnement, nous ne détournons pas l'argent public dans la mesure où les locaux servent d'hébergement physique pour les créateurs, c'est-à-dire qu'ils y ont accès en permanence pour leurs besoins administratifs lors du test. Auparavant, nous étions hébergés gratuitement par la MEFPIE, mais nous n'avions pas d'espace de travail pour les créateurs. Le fait de nous installer dans ce nouveau local nous occasionne de nouveaux frais, mais ils correspondent réellement à un besoin. Venez nous rencontrer, vous vous en rendrez compte vous-mêmes (journées Portes Ouvertes les 29 et 30 avril)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales