Politique

La convention pour l'étude d'un boulevard Nord signée

Etat, Région, Département, Cinor, Mairie de Saint-Denis, les différents acteurs ont signé ce matin la convention lançant officiellement l'étude pour la réalisation d'un boulevard Nord à l'entrée de Ouest de Saint-Denis. Un partenariat placé sous le signe de la responsabilité politique et non des luttes intestines politiciennes comme l'ont rappelé à tour de rôle les protagonistes.



Une étude à 1,5 millions d'euros. Si les embouteillages à l'entrée Ouest de Saint-Denis ont encore de beaux jours devant eux, la signature de ce matin entre les différents partenaires institutionnels marque bel et bien le lancement d'une solution pour ce point de difficulté majeur de la circulation à la Réunion.

Intégrer le TCSP

Réunis à l'ancien Hôtel de ville de Saint-Denis, les protagonistes ont rappelé l'enjeu d'une telle réalisation. Pour Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, il s'agit tout bonnement de "corriger une anomalie qui fait de l'entrée de Saint-Denis un goulot d'étranglement. Qu'en sera-t-il en 2015-2020 si nous ne faisons rien ? 10, 15 km de bouchons ?", questionne-t-il. "C'est une urgence qui nous impose de le réaliser dans les meilleurs temps", ajoute le maire de Saint-Denis.

La convention pour l'étude d'un boulevard Nord signée
Un point de vue forcément partagé par le président de Région, Didier Robert, qui y projette déjà de réaliser ce futur axe dans "un esprit de maillage du transport. Il n'y a pas de nouvelle route du Littoral sans réfléchir dès maintenant à l'entrée sur Saint-Denis", ajoute-t-il tout en réaffirmant que la continuité du TCSP devra y prendre toute sa place.

Une réalisation plus que souhaitée par le maire de Saint-Denis qui y voit une opportunité de "redynamiser le Barachois aujourd'hui paralysé par les bouchons".

Une phase d'études s'ouvre

La signature de convention multipartite de ce matin laisseraa place, tout au long de l'année, à une mise en place de l'assistance à maîtrise d'ouvrage et à l'élaboration du dossier par des bureaux d'études qui débouchera en 2012 par le choix du scénario.

De 2012 à 2013, les différents projets pour les maîtres d'ouvrages seront identifiés.


La convention pour l'étude d'un boulevard Nord signée
Vendredi 25 Février 2011 - 11:07
Ludovic Grondin
Lu 2249 fois




1.Posté par macadam cowboy le 25/02/2011 12:02
DR...." Il n'y a pas de nouvelle route du Littoral sans réfléchir dès maintenant à l'entrée sur Saint-Denis "
enfin !...si les projets d'aménagements pouvaient s'organiser au-delà des clivages et des microscopiques
calculs polticiens de court-terme.....on aurait un peu l'espoir d'avancer réellement....
il faudrait aussi " mettre le turbo "sur le nouveau pont de la rivière des galets ! mais l'orientation persistante
au " tout auto " reste une erreur...malgré tout....surtout avec l'évolution inéluctable de la hausse du pétrole !
mais bon , pour une fois je dis....bravo DR !

2.Posté par Dionysien le 25/02/2011 12:39
Le boulevard nord réalité en 2050 ?

3.Posté par Z'embroKaf le 25/02/2011 13:49
"Il n'y a pas de nouvelle route du Littoral sans réfléchir dès maintenant à l'entrée sur Saint-Denis", dit D.R. tiens donc il commence à réfléchir !!!
Mais d'après toutes les variantes de la "nouvelle corniss" aucun ne prévoyaient la traversée du "barachois"...version Vergès ou Robert !!!
Bon là on le financement de la 1ère étude, après l'étude de l'étude....entre temps (2012 présidentielle et 2014 toutes les collectivités)...donc comme Post 2 : 2050 au moins !!! d'ici là les voitures volerons !!!
On dirait que le D.R se sent bien à la mairie de Saint Denis !!!

4.Posté par Montfort le 25/02/2011 16:01
Post 3 a tout compris me semble t'il, le projet du Bd Nord date de plus de 20 ans et ne date pas d'hier et avant chaque élections importantes tel un Phénix il renaît de ses cendres. Alors oui il y a les cantonnales, puis 2012 et 2014 Post 2 est un visionnaire nous ferons l' étude des études vers 2050 nos arrières arrières petits enfants connaitrons enfin la maquette du projet projetée en 3D dans toutes les bonnes salles de cinéma bêe bee nous sommes devenus des moutons sans laine dire qu'il va nous falloir imiter les Tunisiens et autres libyens pour réapprendre à respecter le peuple...

5.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 25/02/2011 21:41
Ah bon une nouvelle entrée à Saint Denis...ou...est...ce???ben en 2050 comme suggère le "Post 2" !!!
Sur la vidéo, le "baladeur" de la Région se voit en maire de Saint Denis !!!!

6.Posté par citoyen le 26/02/2011 06:38
Pourquoi pas, mais a-t-on imaginé la solution d'adapter l'existant?

C'est à dire d'enlever les feux et croisements du boulevard sud et d'en faire un véritable périphérique de contournement du centre ville: la majorité des villes ont une voie de contournement ("périph"), tout en créant des voies de dégagement à certains endroits pour permettre aux automobilistes de rentrer dans la "ville".

Le pb du bvd Sud est que tous les 500 m il y a un giratoire ou un croisement avec des feux

=> résultat inévitable = bouchons
.

En réaménageant le bvd Sud en vériable périphérique et , on aurait fait d'une pierre 2 coups:

- assurer la continuité du traffic est-ouest sans bouchons

- utiliser une infrastructure existante et l'améliorer

Là on va créer une nouvelle infrastructure (tunnel, ....).

Tout en maintenant par ailleurs des feux après le bvd Lancastel, vers Ste-Clotilde, ce qui ne résoudra pas plus le pb des embouteillages aux heures de pointe... Sauf si parallèlement, la route allant et reliant l'est de la ville est transformée en véritable voie de traversement sans feux ni giratoires..*

Car le vrai pb, c'est les feux et croisements: ça, c'est la source premièrevoire la seule vraie cause des embouteillages, ne nous y trompons pas..

Bien sûr, en amont, que font la Région et la Commune de Saint-Denis, le département pour lutter contre le tout voiture? Où en est en particulier le projet des 2000 bus?

Ah, c'est beau les études....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales