Politique

La continuité territoriale sera gérée par l’ANT

La continuité territoriale sera gérée par l’ANT
Le secrétaire d’Etat à l’outre-mer, Yves Jégo, a confié la gestion des aides aux billets d’avion prévue dans le cadre de la continuité territoriale à l’Agence nationale pour l’insertion et la promotion des travailleurs d’outre-mer (ANT). C’est une convention signée à Nantes qui a officialisé ce transfert de compétences.


La continuité territoriale sera gérée par l’ANT
Cette information est donnée par l’AFP sur le site de l’Outre-mer du gouvernement. Elle précise que ce transfert de compétences s’inscrit dans le “cadre de la réforme de la politique de formation en mobilité, prévue par le projet de loi de développement économique des outre-mer (Lodeom)” dont le texte modifié par la Commission mixte paritaire, a été adopté par le Sénat, ce mercredi 6 mai.
Toutefois, il faut préciser que le texte voté augmente le champ d’action de l’ANT, son budget annuel passe ainsi à 100 millions d’euros par an. En effet, l’Agence nationale pour l’insertion et la promotion des travailleurs d’Outre-mer gèrera aussi “le nouveau fonds réservé à la continuité territoriale”.
Il y aura fusion entre la “dotation de continuité territoriale” et le “passeport-mobilité”. Ces aides – 50 millions d’euros par an en plus - seront accordées en fonction “des conditions de ressources” et ce même dans le cadre du “passeport-mobilité” réservé aux étudiants.
C’est tout de même 25 000 mouvements de jeunes que l’ANT aura à étudier et à valider ou non chaque année. Cette intervention de l’Etat comprend désormais : prise en charge du billet d’avion, financement de la formation, attribution d’une allocation mensuelle quand les ressources du jeune sont insuffisantes.

Samedi 9 Mai 2009 - 11:06
Jismy Ramoudou
Lu 3128 fois




1.Posté par Bato fou le 09/05/2009 11:30
La continuité territoriale, c'est bien ^sur le prix des billets d'avion et il serait normal en cela que nous ne payions guère plus qu'un déplacement ''Menton - Calais'' (l'un des plus longs dans l'hexagone) mais c'est également des tarifs particuliers dans les containers qui repartent bien souvent vides du Port vers la métropole afin d'offrir à nos entreprises locales des marchés nationaux, voire européens, au lieu du seul marché réunionnais, bien étroit. Et aussi, une organisation offerte en métropole pour faire face à ce nouveau marché de 250 millions de consommateurs potentiels. Quelle ouverture pour notre île !

2.Posté par gugusse le 09/05/2009 11:52
cela promet!! il n'y a qu'à fréquenter les bureaux de l'ant à paris, pour voir toute la bande de fénéasses qui y travaille?

3.Posté par MARFEE le 09/05/2009 12:12
PASSEPORT MOBILITE

La volonte de simplification , de socialisation et d'efficacité du Gouvernement ne peut être 'a priori' mise en doute.
Il n'est pas inconvenant de souligner que le C.R.O.U.S. Réunion a parfaitement géré le dispositif jusqu'à présent.
Toutefois et s'agissant de l'octroi sous condition de ressource du
"passeport mobilite", il est pertinent de souligner :
- Qu'il conviendrait de ne pas opposer le nouveau régime aux étudiants d'ores et déjà dans leur cursus de formation supérieure hors du département.
- Que cet avantage financier significatif a orienté des choix qu'il serait fâcheux de pénaliser, voire remettre en cause.
Pour faire simple, souhaitons que le nouveau dispositif n'entre en vigueur qu'à compter de la rentrée 2010/2011, les voeux d'affectation des futurs bacheliers étant d'ores et déjà exprimés pour la rentrée 2009:2010 , sans parler des étudiants en maîtrise ou Master dans les universités ou les grandes écoles.

4.Posté par MoA le 09/05/2009 12:19
Quand je pense que personne ne vouait prendre la présidence de l'ANT aux dernières élections !
J'ai comme l'impression que la roue a tournée et les places vont devenir chaudes.

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/05/2009 12:29
"signature à nantes d'une convention pour le transfert de compétences sur la gestion de la continuité territoriale"..

Quand on sait le passé négrier de Nantes (http://www.outremer44.org/esclavagenantes.html), on se dit qu'une autre ville aurait été plus appropriée pour la signature de cette convention...

6.Posté par Cambronne le 09/05/2009 12:34
Ben sa risque d'être folklorique ...encore une usine à gaz ...

7.Posté par thierry le 09/05/2009 13:18
C'est bien ça, il y en a quelques uns qui n'auront plus d'excuses à rester à se gratter le cul en pleurant devant la boutik !

8.Posté par C'est vraiment la droite le 09/05/2009 17:06
Sans autre commentaire

9.Posté par FAIVRE DANIEL le 09/05/2009 18:41
Et les personnes agés, les plus pauvres retraités qui veulent aller voir leur enfants et petits enfants
en Métropole ils ont prévut quoi pour nous, ont doig apprendre a nager, pour traversé la mer,
ils ne parle jamais de ceux qui ont fait plus de 40 années de travail, il ni a rien pour nous.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/05/2009 19:23
sacré thierry, toujours le mot pour rire..

11.Posté par Choupette le 09/05/2009 21:03
Et, qui gère l'ANT ?

12.Posté par politika le 09/05/2009 22:15
C'est sûr ça promet quand on voit le peu de sérieux de l'ANT notamment à ST PIERRE qui envoie nos jeunes dans le vide en leur promettant une formation adéquate! arrivé sur place rien! et débrouillez vous pour revenir!

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/05/2009 23:29
Pour choupette : http://www.ant.fr/Notre-organisation.html

Le conseil d’administration

Il définit les orientations de l’Agence ainsi que sa politique générale. Animé par son président Michel BOYER, il comprend :

6 représentants de l’Etat :

* Monsieur Jean-Michel BEDECARRAX pour le ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales ,
* Monsieur Sylvain MAESTRACCI pour le ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique ,
* Monsieur Alain LHOSTIS pour le ministère du du Logement et de la Ville,
* Mme Claire DESCREUX pour le ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité,
* Madame Agnès FERRA-DESCLAUX pour le ministère de l’Education Nationale
* Madame Nadine KEBE pour le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Emploi

6 personnalités choisies en raison de leur compétence, dont 4 après consultation des conseils régionaux de Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion,

* Monsieur Michel BOYER Professeur des Universités, Président du Conseil d’Administration
* Madame Gina THEODORE-OPHELTES Conseil Régional de la Guadeloupe, 5e Vice-Présidente
* Madame Marie-José LALSIE Conseil Régional de la Guyane, 1ère Vice-Présidente, Déléguée à la Formation professionnelle
* Monsieur Wilfrid BERTILE Conseil Régional de la Réunion, 1er Vice-Président, Délégué à la mobilité
* Monsieur Christian de LAUZAINGHEIN Professeur des Universités
* Monsieur Daniel MARIE-SAINT Conseil Régional de la Martinique, 1er Vice-Président

6 représentants du personnel de l’agence

* Madame Nathalie HAMARD-PAYET
* Madame Viviane NAQUIN
* Monsieur Jean Claude DEGRAS
* Monsieur Michel ROSOUX
* Monsieur Roland DUCRET
* Monsieur Jean-François GARNIER

Le siège

Comme l’ensemble de la structure et de l’action de l’ANT, les services sont coordonnées par un Directeur général.

* Direction générale : Monsieur André TANTI.

* Direction de l’Emploi et de la Formation : Monsieur Philippe BARJAU.

La Direction de l’Emploi et de la formation met en oeuvre la politique de formation et son suivi, prépare les conventionnements, assure la gestion des stagiaires et coordonne l’action des délégations régionales ;

* Direction Administrative et Financière : Monsieur Franck Le Metayer.

La Direction Administrative et Financière est chargée des questions budgétaires, comptables et de la bonne organisation de la structure ;

* Direction des Ressources Humaines : Monsieur Jean-Guy Montoya.

La Direction des Ressources humaines gère l’ensemble du personnel et des délégations régionales.

14.Posté par thierry le 10/05/2009 10:01
Nicolas a dit;
Quand on sait le passé négrier de Nantes (http://www.outremer44.org/esclavagenantes.html), on se dit qu'une autre ville aurait été plus appropriée pour la signature de cette convention...
€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

Faudrait savoir Nicolas, tu viens de poster que le fait que Vergés et toi aient des ancêtres colons esclavagistes est sans importance.....c'est différent pour Nantes, là il faut surtout pas oublier ?

Je suis content que tes concitoyens grat ki alcoolisés devant la boutik te fasse rire...m'est idée que c'est encore une réalité pei qui t'échappe, ou que tu préfères occulter !

15.Posté par olivier le 10/05/2009 11:32
Je comprends les grands parents réunionnais qui ont des petits enfants en métropole et qui veulent aller les voir; mais concernant les métropolitains rien ne les obligeait à venir habiter et travailler à la Réunion. Pour les fonctionnaires, la suremunération permet facilement d'aller en métropole voir les petits enfants.
Priorité aux étudiants, chômeurs motivés : Le reste est secondaire. La mise sous conditions de ressources du passeport mobilité est une hérésie qui devrait plaire à M Faivre, éternel pourfendeur de la droite : Elle est d'essence socialiste...

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/05/2009 11:40
Thierry, la symbolique a pour certains, une importance relative.

Pour toi par exemple, le réunionnais non actif (sans emploi déclaré), est "gratteur de ki" tous les jours devant la boutique, à vider son rmi dans les verres de rhum.. Cette généralité que tu fais, est une insulte me semble t il, et révèle beaucoup de choses sur ta perception de la réalité réunionnaise.. Sans doute regardes tu en boucle le soir, pour trouver l'inspiration, ce reportage diffusé il y a plusieurs années par TF1, sur la consanguinité dans les hauts de notre île...

Pour ma part, je te rassure, et je ne vais pas t'étonner, j'ai un regard lucide sur la société réunionnaise, sans tomber dans l'insulte, ni dans la caricature comme tu le fais.

Pour en revenir à cette convention, signer un tel document (au vu des attentes de la population "gratteur de ki, alcoolisée, fainéante, et coûteuse" pour le contribuable que tu es) sur la mobilité entre les DOM, TOM et la France continentale, dans la ville même qui fut le coeur du système de la traite négrière, est une faute, et révèle le peu d'attention de l'Etat dans le traitement de la symbolique de l'esclavage qui aujourd'hui, est commémorée.

Signer un tel document à Paris aurait il été superflu ??

Pour ce qui est du post concernant le passé esclavagiste d'un des ancêtres de la famille Vergès, je rappelai simplement qu'un nombre conséquent de réunionnais, avaient un ancêtre esclavagiste, et que l'on ne pouvait reprocher à quelqu'un, ni la nature ni le comportement de ces ancêtres.. sinon faudrait qu'une majorité de réunionnais défilent aujourd'hui en faisant leur mea culpa au nom de leurs ancêtres.. moi le premier !


17.Posté par Choupette le 10/05/2009 13:50
@ 13. Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/05/2009 23:29

Merci pour l'organigramme.

15. Posté par olivier le 10/05/2009 11:32
"Je comprends les grands-parents réunionnais qui ont des petits enfants en métropole et qui veulent aller les voir;..."

Oui, c'est mon cas. Et on me propose quoi ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales