Economie

La braderie de Saint-Pierre ne connaît pas la crise...

Vendredi 15 Mai 2009 - 15:46

Une semaine jour pour jour après le lancement de la braderie commerciale de Saint-Pierre, Zinfos a rencontré Yassine Mangrolia, commerçant et adjoint délégué au dynamisme du centre-ville. Pour ce dernier, le bilan est très positif sept jours après l'inauguration de cet évènement et ce, malgré les fortes pluies de ce mercredi. Il ne reste plus que deux jours pour profiter des bas prix...


Des rues noires de monde en pleine semaine
Des rues noires de monde en pleine semaine

A l'image des forains présents sur la braderie de Saint-Pierre, Yassine Mangrolia est un commerçant heureux : "Les commerçants de Saint-Pierre ont très bien travaillé avec le long week-end du 8 mai. Ils ont pris une certaine avance puisque nous avons eu une forte baisse de la fréquentation mercredi avec les intempéries. En terme de chiffre d'affaires, il faut compter entre 10 et 15% en plus, voire même 30% pour certains commerçants.
"Tout dépend du type d'activité. Les commerçants de Saint-Pierre ne pensaient pas que les choses se seraient aussi bien passées.
En général lorsque vous commencez une braderie, il y a la mise en place mais là, il y a eu une forte affluence dès le début. Même les magasins qui ne sont pas situés sur les artères réservées ont beaucoup vendu (...)."

"Nous avons récupéré pas mal de clients de l'Est de l'île"

Les premiers résultats de cette grande braderie commerciale sont donc une surprise lorsque l'on sait qu'un évènement similaire se tient actuellement dans le chef-lieu mais aussi à Bras-Panon, où la foire agricole bat son plein : "En général, le mois d'avril est un peu calme. Le mois de mai coïncide avec le début de l'hiver et la mise en vente de nouvelles fournitures spécifiques à cette saison dans les commerces. Vous savez, nous avons toujours organisé cette fête à cette époque en même temps que la foire agricole de Bras-Panon. Mais cette année, ni le salon de la maison ni la braderie de Saint-Benoit n'ont eu lieu. Je pense que nous avons récupéré pas mal de clients de l'Est de l'île. Et puis, nous sommes dans une période favorable de vacances scolaires ce qui permet d'éviter les embouteillages et d'attirer les parents dans le centre-ville".

Il reste un week-end pour profiter des nombreuses occasions et des petits prix pratiqués sur les étals et dans les magasins avant les prochaines échéances de la Fête des mères et de la Fête des pères au mois de juin prochain...
Ludovic Robert
Lu 3247 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter