Social

La baisse des allocations familiales pour les ménages les plus aisés en vigueur


Les allocations familiales réformées pour les ménages les plus aisés, c'est l'un des changements importants de ce 1er juillet 2015, porté par le projet de loi financement de la sécurité sociale 2015.

Le montant de base des allocations familiales pour les couples de deux enfants percevant plus de 5.595 euros mensuels verront leurs allocations divisées par deux. Ces familles obtiendront maintenant, non plus 129,35 euros, mais 64,75 euros.

Pour les foyers dont les revenus dépassent 7.457,5 euros par mois, les prestations vont être divisées par quatre. Ces familles percevront donc désormais 32,34 euros.

Un dispositif de "lissage" est cependant prévu pour éviter de pénaliser les familles dont les revenus se trouvent juste au-dessus de ces nouveaux plafonds. Un complément dégressif sera donc attribué pour les foyers dont les revenus dépassent l'un de ces plafonds d'une somme inférieure à 12 fois le montant mensuel des calcul des allocations familiales par enfant.

Au total, ce sont 505.000 familles qui verront le montant de leurs prestations familiales baisser. L'économie annuelle est estimée à 865 millions d'euros.
Mercredi 1 Juillet 2015 - 11:28
Lu 4333 fois




1.Posté par c'est né pourquoi le 01/07/2015 13:31 (depuis mobile)
des i par travail tout les cher mangé le cher la réunion. par normal.

2.Posté par c'est né pourquoi le 01/07/2015 13:35 (depuis mobile)
des i par travail tout les cher mangé le cher la réunion. par normal.donne à nous travail . i à prendre sur le RSA.

3.Posté par Julien le 01/07/2015 13:37
Mesure nulle. Aucune redistribution aux plus démunis en vue.
Pourquoi ne pas avoir augmenté les impôts sur leurs revenus? Cela aurait été plus juste socialement car les familles sans enfants qui ont autant de revenus, voire plus, ne contribuent pas.

4.Posté par zotami le 01/07/2015 14:10
J'aimerais savoir comment a été calculé le chiffre "estimé"de 865 millions d'euros.
505.000 familles, économie moyenne de 700€ par an: soit 353 millions d'euros?

5.Posté par noe le 01/07/2015 14:36
C'est "criminelle" cette baisse !
Les enfants vont encore payer le prix fort !

6.Posté par KLD le 01/07/2015 16:06
très bien , en fonction des revenus , ce n'est que logique et justice.

7.Posté par coco le 01/07/2015 16:32
on ne touche pas aux cas soc comme d'habitude, toujours la classe moyenne qui trinque pour réduire un pseudo déficit qu'on comblera jamais!
Pourquoi on ne commencerait pas par diminuer les allocs à partir de 3 enfants pour ceux qui vivent aux crochets du système!

8.Posté par Excellente mesure le 01/07/2015 17:08
Je trouve normal qu'un foyer qui gagne plusieurs dizaines de milliers d'euros payés par mes impôts touche moins d'allocation.

Autre mesure à prendre : ne plus encourager les familles ou les femmes à faire des gosses à la chaîne !

9.Posté par Merdalors le 01/07/2015 17:10
Nous avons encore des crédits sur le 4x4, le Home Cinéma, et nos réservations vacances aux Bahamas !!! Comment on va faire ???

10.Posté par Nono le 01/07/2015 18:39
@3 Vous voulez rire j'espère. Les célibataires sont ceux qui contribuent le plus à l'IR, presque deux mois de salaire parfois.

11.Posté par DOM le 01/07/2015 18:52
Pourquoi c'est un bon projet de loi pour les réunionnais
Tous ceux qui touchaient moins toucheront plus .

Qui sera concerné par la modulation des allocs ?
Le projet soumis à l'adoption maintient le principe du versement d'allocations familiales à toutes les familles d'au moins deux enfants. Mais introduit deux seuils de revenu, à partir desquels le montant versé baissera. D'abord, les couples touchant au moins 6 000 euros nets mensuels, ensuite ceux dont les revenus dépassent 8000 € net. Selon la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, cela représente "seulement 12% des familles". Sur quelques 8 millions de familles en France, environ 960.000 foyers subiront donc une perte de pouvoir d'achat.

► Combien ces familles toucheront-elles en moins ?
Les allocations familiales seront divisées par deux (à 65 euros mensuels environ) à partir de 6000 euros de revenus mensuels pour un foyer avec deux enfants. Au-delà de 8000 euros de revenus, elle seront divisées par quatre (à 32 euros environ). Ces seuils seront augmentés de 500 euros par enfant supplémentaire.

► Qu'est-ce que cela représente en termes de pouvoir d'achat ?
Pour une famille avec deux enfants touchant 6000 euros net, cela représente 65 euros en moins par mois, soit un recul de 1,06% net avant impôt. A partir de 8000 euros mensuels, c'est 97,5 euros de moins, soit 1,2% de pouvoir d'achat avant impôt.

► Quand cette baisse interviendra-t-elle ?
Si elle est adoptée mardi, la mesure s'appliquera à compter du 1er juillet 2015.

12.Posté par L'INDÉPENDANT le 01/07/2015 20:21
Avec près de 6.000 euros par mois, je pense que les allocs ne sont pas vitale...
Bonne idée de coco (post 7) que de baisser les allocs au delà de deux enfants pour ceux qui vivent aux crochets du système.

13.Posté par alcane le 01/07/2015 20:44
Mesure de bon sens qui va dans le bon sens.

14.Posté par diana le 01/07/2015 20:45
Bonne mesure mais on aurait du augmenter un peu les alloc pour les 2 enfants et moins et plus rien à partir du 3ième surtout pour les pus bas revenus.

15.Posté par Julien le 02/07/2015 00:06
A post14 le but de cette réforme c'est de faire des économies.
Il n'y avait qu'à augmenter l'impôt sur le revenu, car ceux qui ont les mêmes revenus et qui n'ont pas d'enfant sont épargnés. Avec l'impôt, tous ceux qui sont dans cette tranche (et qui ne sont pas les riches), auraient apporter une contribution avec ou sans enfant.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales