Sport

La Transdimitile du maire Bachil Valy...

On se souviendra de la 16ème édition de la Transdimitile à l’Entre-Deux. C’est Jerry Perrault qui a terminé les 32 kilomètres de cette course en explosant le chrono en 2'48", suivi de Eric Lacroix en 2'58" et de Julian Bagoupaty.
Au delà de ces excellents résultats, c’est la participation du maire Bachil Valy à cet événement qui a été remarquée... Nos sportifs n’ont qu’à bien se tenir…


La Transdimitile du maire Bachil Valy...

Chaque année les 600 coureurs l’attendaient au départ sur le stade municipal du Bas du ruisseau... Tous les ans, la population se le murmurait: à quand une participation de notre maire à cette course mythique? "Kan sa nou va war lo mair passe sentier le bord ?!" C’est dorénavant chose faite. Hier, Bachil Valy a franchi le pas et a bouclé sa première Transdimitile en 8 heures 34 minutes. Son temps reste anecdotique mais sa participation, bien réelle.

Il est rare d’observer ce genre de pratique "politico-sportive" à la Réunion. Guito Ramoune, le maire de Petite-île avait bien participé à la randonnée de l’ail il y a peu... mais tout de même, il s’agit là d’une course de montagne de 32 kilomètres avec une montée de 14 kilomètres par le Zèbre jusqu'au gîte Emile et une descente, par l’Argamasse, de 18 kilomètres. Des abandons il y en a eu près d’une cinquantaine.

Contacté, le maire Bachil Valy nous a expliqué sa motivation. "En général, j’aime le sport, je suis plutôt footeux….La Transdimitile est une grande fête du sport. Tout le monde parle de ça ici. Quand on est maire… eh bien, les gens le demandent. Quand est-ce que l’on va voir le maire?… Et cette année, il y a eu un déclic ! Ce déclic m’a motivé… Un journaliste s'est interrogé: "Quand est ce que M. Valy part au marron?

J’appréhendais beaucoup pour la distance et cet évènement…Il n’y a rien à voir avec une randonnée au Piton des neiges par exemple….C’est dur, très très dur. Je n’étais pas préparé du tout. Samedi, j’ai participé à un défilé pendant trois heures à la limite de la déshydratation. Bref, au niveau sportif, il faut une hygiène de vie que je n'avais pas…La montée à été rude. Mais dans la seconde partie, l’antenne médicale et les bénévoles m’ont été d’un grand secours…raisins secs, sel, eau et encouragements, tout cela m’a bien remis d’aplomb. Tout le monde m’a encouragé…
Dans la seconde partie au niveau de la dernière ravine, la montée vers le kiosque, tant redoutée des coureurs de montagne, m’a en fait bien relancée et à l’arrivée, je me suis même demandé si c’était moi qui avait gagné...tant il y avait de l’ambiance…L’année prochaine, je vais peut être remettre ça…On verra
".

Avis aux maires de la Réunion qui seraient tentés par les sports intenses. A quand un Stéphane Fouassin à la Cimasalazienne ? A quand un Roland Robert à la Kaala Nescafé ou encore un Gilbert Annette à l’arrivée du Grand Raid ?
Lundi 8 Décembre 2008 - 15:51
Ludovic Robert
Lu 2337 fois




1.Posté par Bardil le 09/12/2008 09:44
Etant d'une autre ville mais mon coeur est la haut a l'entre deux je tire un grand respect pour MR le Maire qui est vraiment impliqué dans sa commune, il y a meme jouer au football avec les jeunes de sa ville. Encore respect et bonne continuation.

2.Posté par prcam le 09/12/2008 11:45
LE GRAND RAID N'EST PAS UNE COURSE DE SAINT DENIS !!!!

3.Posté par Ahlalala le 09/12/2008 14:18
Non, le grand raid n'est pas une course de saint-Denis mais peut être y arrive t'elle ? S'il faut citer tous les maires de toutes les communes du Grand Raid allons y !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales