Société

La Semittel s'engage à baisser de 10 % ses émissions de gaz à effet de serre


La Semittel s'engage à baisser de 10 % ses émissions de gaz à effet de serre
La Semittel s’engage à réduire de 10 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici les trois prochaines années. Une disposition prévue dans la charte Objectif  CO2 signée ce jeudi matin avec l’Etat, la Civis et l’Ademe. 

La société d’économie mixte de transport, équipements et loisirs est la première entreprise réunionnaise à sauter le pas en cette semaine européenne du développement durable. "C’est parce que nous sommes conscients des impacts de notre activité sur le changement climatique,  que nous souhaitons agir", a affirmé Albert Perianayagom, président directeur général de la Semittel.

Et pour cause avec un parc de 66 véhicules, la société a évalué sa consommation de carburant à 1 million de litres par an et des émissions à 1518 gCO2 par kilomètre parcouru avec ses bus circulant au diesel contre 1107 pour les bus hybrides et 29 pour les électriques. 

Un objectif de réduction de 300 tonnes par an de gaz à effet de serre qui permet à la Semittel également de faire des économies. "Réduire les coûts nous permet également de rester compétitif et assurer une prestation de qualité pour nos 10 000 voyageurs", a indiqué Mathieu Chichery, directeur général délégué. 

Concrètement à l'issue de la phase diagnostic, la société améliorera la maintenance de ses véhicules "ce qui comprend également la vérification des pneumatiques source de consommation de carburant".  Elle envisage également d’acquérir prochainement, un programme d’éco conduite de suivi conduite/conducteur et être force de proposition auprès de la Civis et de la Casud "pour les inciter à investir dans des véhicules hybrides ou usagés ".

Jean-Michel Bordage, directeur de l’Ademe espère ainsi que cette première signature de la charte Objectif CO2  "fera tâche d’huile!".

La Semittel s'engage à baisser de 10 % ses émissions de gaz à effet de serre
Jeudi 2 Juin 2016 - 14:19
PB
Lu 729 fois




1.Posté par verolia le 02/06/2016 15:42
Si ils pouvaient baisser leurs tarifs lycéens se serait honnête aussi.
Surtout sur la ville de Saint-Pierre ou le vieux tacot dédié au lycéens pour Terre-Sante
(1 le matin 1 le soir) est toujours en retard (et la plupart chauffeurs en C...!)

Ils sont obligés de prendre le littoral ou le 11 mais quel pagaille ! Et toujours BONDÉS AUX HEURES DE POINTE !!

160 € la carte c'est cher pour ce grand n'importe quoi !

2.Posté par verolia le 02/06/2016 15:49
Autre chose, vers 15 h il n'y a aucun bus qui passe près du lycée, ceux qui sortent à cette heure là doivent descendre vers l'hôpital (sous le soleil ou la pluie) pour pouvoir regagner le centre ville !

ET S'IL VOUS PLAÎT MESSIEURS !!

A quand un service de transport public les dimanche et jours fériés ???
C'est juste scandaleux !!

3.Posté par Paopaypaye le 02/06/2016 17:18 (depuis mobile)
La semittel veut vraiment diminuer ses émissions de gaz ? ELLE DEVRAIT COMMENCER avec ces voitures de fonction qui montrent et descend inutilement. Procéder a un plan type avec ces contrôleurs qui doivent être capable de contrôler n''importe quel bus

4.Posté par Pamphlétaire le 03/06/2016 15:21
Les conducteurs de bus vont devoir appuyer 10% de moins sur la pédale d'accélérateur...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales