Social

La SEMADER et la MDEGSR s'engagent pour la création d'emplois par le biais de l‘insertion

La SEMADER et la Maison De l’Emploi Grand Sud Réunion (MDEGSR) ont signé ce mardi sur le chantier "Acti Parc" de la zone des Sables à l'Étang-Salé une convention de partenariat pour la mise en œuvre de la clause d’insertion sociale prévue par le Code des Marchés Publics. Cette signature a pour objectif de donner une réalité effective à cette clause d’insertion, en l’appliquant aux marchés du BTP commandités par la SEMADER dans le cadre de ses opérations de construction et de réhabilitation pour créer de l’emploi par le biais de l‘insertion. Voici le communiqué de la SEMADER :


"Avec 155.000 demandeurs d’emploi à la Réunion dont 56% sont des chômeurs de longue durée et 115.500 bénéficiaires du RSA (source Pole emploi-2014), l’insertion et l’accès à l’emploi sont des combats quotidiens pour un grand nombre de réunionnais.

C’est pourquoi la SEMADER et la MDEGSR s’engagent en signant une convention partenariale. Pourquoi ? Afin de donner une réalité à la mise en œuvre et l’application effective des clauses d’insertion sociale sur les chantiers de la SEMADER, et permettre aux personnes concernées par ces contrats d’insertion de reprendre enfin contact avec le marché du travail.

La création d’emplois d’insertion, une réalité sur les chantiers de la SEMADER.

La SEMADER acteur social engagé sur son territoire donne une réalité des clauses d’insertion sociale en identifiant en amont les marchés potentiels et en y intégrant une obligation d’insertion traduite en heures.

Pour évaluer le nombre d’heures, la SEMADER travaille en partenariat avec la MDEGSR qui quantifie ces heures et évalue les lots adaptés. Pour la MDEGSR, le partenariat prendra la forme d’une mission d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage en ingénierie sociale.

La SEMADER s’engage ainsi à favoriser l’inscription des clauses d’insertion sociale dans ses marchés, mobiliser ses services et les inciter à se rapprocher et à fournir à la MDEGSR les informations nécessaires , à participer aux comités de suivi et à favoriser le développement de projets sociaux urbains innovants.

Concrètement la SEMADER s’engage avec la MDEGSR par le dispositif de gestion de l’achat socialement responsable à créer 50.000 heures au minimum d’insertion par an soit 30 emplois à temps complet créés et plus d’une centaine de personnes employées sur les chantiers à partir de 2015.

En comparaison sur la période 01/2013-12/2014 : sur 11.424 heures inscrites ce sont 39.996 heures d’insertion qui ont été réalisées. Cela correspond à 22 ETP emplois équivalent temps plein soit 102 personnes en parcours professionnel.

La MDEGSR accompagne la SEMADER dans la mission d’AMO (assistance à maitrise d'ouvrage) sur le développement et la conduite des projets sociaux urbains innovants, projets en lien avec l’économie sociale et solidaire.

La MDEGSR apporte son conseil pour la détermination de l’inscription de la clause d’insertion dans le cadre d’un marché pu- blic (pertinence de la clause, les lots concernés, seuil d’exigence en matière d’insertion) et la rédaction de la clause d’insertion.

La MDEGSR informe les entreprises attributaires du marché et fait le lien auprès des divers opérateurs de l’insertion et des candidats.

La MDEGSR contrôle l’action d’insertion et fait des comptes rendus réguliers sur les plans quantitatifs et qualitatifs

L’achat responsable pour favoriser l’insertion et l’accès à l’emploi des personnes les plus en difficulté.

Une longue période sans emploi peut entraîner la perte de confiance en soi, l‘éloignement de l’activité sociale, la désociabilisation, en plus des difficultés financières. Aussi renouer avec le marché du travail peut s’avérer difficile et compliqué pour les personnes éloignées de l’emploi depuis trop long- temps.

La clause d’insertion sociale fait partie des moyens juridiques offerts par le Code des Marchés Publics pour promouvoir dans l’emploi les personnes qui en sont éloignées.
En effet, l’article 5 du Code des Marchés Publics impose à l’acheteur public de s’interroger, dès l’expression de son be- soin d’achat, sur la possibilité d’intégrer dans son marché ou dans la procédure de passation, des exigences en termes de développement durable, dont notamment l’insertion des per- sonnes éloignées de l’emploi.

Il s’agit donc concrètement de réserver une partie des heures de main d’œuvre des travaux sur les chantiers d’aménagement, de construction ou de rénovation de la SEMADER à l’embauche de publics éloignés de l’emploi.

Ce public dit 'en difficulté d’accès à l’emploi' correspond à plusieurs situations sociales : les bénéficiaires du RSA, les chômeurs de longue durée, les demandeurs d’emploi de longue durée, les jeunes sans qualification, les personnes en situation de handicap.

La clause sociale permet donc à des personnes rencontrant des difficultés socioprofessionnelles de saisir l’opportunité d’un marché public pour s’engager dans un parcours d’insertion et permet de favoriser l’emploi et la lutte contre les exclusions."
Mardi 1 Septembre 2015 - 12:16
.
Lu 2979 fois




1.Posté par maçonnerie le 01/09/2015 13:53
la SEMADER va recevoir un petit courrier du médiateur par le défenseur des droits...trop de magouille au niveau des recrutements...va falloir vous justifier !

2.Posté par doud le 02/09/2015 08:48
... la clause sociale d'insertion présente dans les marchés publics est cadrée et totalement transparente, rappelons que ce sont les entreprises qui embauchent des personnes justifiant des pré-requis, ... l'entreprise à le choix de candidats sélectionnés sur des critères objectifs et mesurables, l'embauche est de sa seule responsabilité ... il parait que c'est au pied du mur que l'on vois le maçon ...

3.Posté par Jacques BOVIS le 02/09/2015 13:03
qui dit marche pubic dit emploi pour tous alors stop au recrimination pour les travaux public carriere autauroute

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales