Politique

La Rivière prend ses marques...

Près de dix mois après avoir acté le principe d'une Commission dédiée à ériger le quartier de la Rivière en 25ème commune, les élus de Saint-Louis, Daniel Bénard en tête, ont procédé à l'installation officielle de l'instance en milieu d'après-midi. Une instance composée, à cette occasion, de membres de la société civile, associative et politique. Présentation.


La Rivière prend ses marques...
"C'est un choix stratégique fait par notre équipe il y a déjà plus de deux ans mais qui commence à faire en sorte que la commune de la Rivière soit créée sous la mandature actuelle" précisait le maire de Saint-Louis, Claude Hoarau, ce lundi après-midi. Un constat qui intervenait en réponse à l'installation officielle de la Commission dédiée à ériger le quartier de La Rivière en 25ème commune.

Un projet qui devra être bien ficelé

Lancée sous la mandature de Guy Ethève, le projet visant à faire de la Rivière une nouvelle commune réunionnaise a connu un long chemin dont l'origine remonterait à la création de la commune de Cilaos en 1965, selon le premier magistrat. Désormais, le projet semble sur de bons rails. Pour ce faire, la Commission menée par Claude Hoarau et son représentant Daniel Bénard ont fixé six objectifs majeurs, selon le modèle d'un comité de pilotage.

Premier d'entre eux, étudier et analyser les limites territoriales des deux "futures" communes et les faire coïncider avec les limites cantonales de Saint-Louis et de la Rivière. Sur ce point, seuls les quartiers de Bois-de-Nèfles Coco et des Makes devraient faire l'objet d'une réflexion. Laquelle devra retenir l'avis du Conseil d'Etat avant une délibération du Conseil général en ce sens.

La Commission aura également pour mission d'analyser "la fiabilité financière ainsi que les marges de manoeuvres disponibles pour les nouveaux élus". Une donnée à raccrocher à la nécessité de continuité du service public et pour laquelle, la répartition des agents des collectivité devra être étudiée. Répartition patrimoniale des bâtiments communaux, élaboration d'une stratégie d'aménagement composant les autres priorités de travail de la Commission.

Quatre thématiques de travail pour la Commission de création

De son côté, le Cabinet de consultants Garcia, retenu pour superviser la création de la 25ème commune, a mis en place quatre sous-commissions de travail. Ces dernières auront pour but de mener le travail de front à travers quatre thématiques essentielles pour que le projet soit validé.

Première d'entre elles, "les enjeux financiers et organisationnels de la création de la nouvelle commune". Entendez, des simulations financières, une étude des marges de manoeuvre budgétaire ou encore l'organisation schématique des services municipaux. Un travail de fond nécessaire pour que le projet soit présenté sans failles, explique Daniel Bénard.

Une seconde thématique de travail, relative à la cogestion des services publics par les deux communes, permettra aux 24 membres de la commission, parmi lesquels, deux conseillers généraux, deux membres d'opposition et dix membres de la majorité de déterminer les conditions de continuité des services publics.
Les différents axes de la politique de développement durable et les particularismes réunionnais et riviérois composeront les deux derniers axes de travail. Des axes de travail sur lesquels se penchera un collège d'acteurs du monde associatif et socio-économique.
Quant aux prochaines étapes du projet, un premier rapport interviendra au mois de décembre dans le cadre d'un conseil municipal dédié, entre autres, à cet effet.

Les grandes étapes du projet

Juin 1998 : Lancement de l'étude de faisabilité de la création de deux communes sur le territoire de Saint-Louis (Cabinet Fidecorex)
Décembre 2004 : Définition des limites provisoires de deux entités territoriales servant de base de concertation avec la population (Commission et présentation Commission mixte répartie en sous commissions)
Janvier 2009 : Consultation des électeurs sur le projet de création de la commune de la Rivière
29 mars 2009 : Consultation des électeurs. 50% d'entre eux se déplacent aux urnes tandis que 52,6% des suffrages exprimés répondent "Oui" à la question : "Approuvez-vous le projet de délibération portant adoption du principe de création de la commune de la Rivière ?"
Décembre 2009 : Approbation de la création de la commune de la Rivière
Janvier 2010 : Mise en place de la création Ad-Hoc
Septembre 2010 : Installation de la Commission Ad-Hoc et présentation du planning de travail, composition des membres et adoption du règlement intérieur.

claude_hoarau___maire_de_saint_louis_1_1.mp3 Claude Hoarau - Maire de Saint-Louis 1.mp3  (2.77 Mo)


Lundi 27 Septembre 2010 - 20:30
Ludovic Robert
Lu 2149 fois




1.Posté par berael le 27/09/2010 20:51
Pourvu que cette manoeuvre politique ne voit pas l'apparition de 2 communes communistes au lieu d'une. Saint Louis et la Rivière depuis toujours vote à gauche, si c'est pour avoir un élu communiste du genre de Claude Hoarau ou d'un membre de sa famille pour foutre la commune à sec, y en a marre des fouteurs de m...e un peu partout.

2.Posté par DGS le 27/09/2010 21:45
J'étais contre, j'ai voté non. Mais aujourd'hui je dis OUI à une condition qu'on laisse Claude Hoareau à Saint-Louis et sa bande de paresseux et d'incapables;
Monsieur le Ministre de l'Intérieur, dites oui mais destituez tous ces élus d'aujourd'hui qui montrent leur façon de gestion indignes d'un élève de maternelle de petite section.
Donnez nous une allocation exceptionnelle de 50 millions pour payer les salaires des agents et les frais de fonctionnement.
Accordez-nous une subvention de la Région et de l'Europe pour créer une zone artisane à Bois de Néfles vers le lycée actuel, une zone industrielle vers la ferme, deux zones d'atelier relais vers le Ouaki, le ruisseau(arrière de la gendarmerie;
Chose exceptionnelle que le cabinet Garcia dise :
-combien d'emplois doivent être pourvus(écoles, environnement, animation, environnement, services généraux, techniques et régie municipale)
-que l'on attribue que des postes de titulaires comme en Métropole(ratio 90 % titulaires 10 %,
emplois non permanents et aidés)
- que les matériels bien choisis ( véhicules et engins, fournitures de bureau).
Dans ce cas et uniquement dans ce cas cela pourra marcher.
Mais voilà l'équipe actuelle n'est composé d'aucun agent titulaire de la fonction publique territoriale et avec ces gens on crée une commission. Depuis quand un journaliste connait les modalités de la fonction publique territoriale, c'est nouveau. Un POS, Code l'Etat-civil y connait pas et y veut faire le connaisseur. Enfin si zot y dit.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/09/2010 22:23
Les commissions sont là pour faire passer la dragée à ceux qui sont contre, ou ceux qui ont besoin de comprendre et connaître la logique de partage sous-jacente..

Gageons que ce cabinet dont le sérieux et la compétence n'est pas à démontrer, saura apporter les réponses aux nombreuses questions..(ce dont je ne doute pas un seul instant...).

4.Posté par Une camisole vite ! le 28/09/2010 07:25
Post 2 - "...une zone industrielle vers la Ferme..." ???
Vous en avez d'autres comme celle-là ?
DGS c'est pour Déficience Grave à Soigner ?
A lecture de vos posts on imagine bien derrière ce pseudo cachant mal la frustration un membre de l'ancienne équipe "Cyrille nous lé là" gravement traumatisé par "la perte" de la commune en 2008...
I fé pitié .... Oté...

5.Posté par Kris le 28/09/2010 08:30
Sur la Rivière je ne veux aucun des 2 H.
Qu'ils resten sur St Louis pour savoir lequel des 2 à creusé le plus gros trou et que l'on nous laisse en paix.
Un peu de sang neuf et des compétences sérieuses nous ferait du bien.

MERCI

6.Posté par stef le 28/09/2010 14:26
Riviérois :
LANCONS un sondage à savoir si les 2 loulous doivent se présenter un jour. Je crois que beaucoup souhaitent ne plus les voir aux commandes de la/les communes.

7.Posté par 450 le 28/09/2010 14:28
Trompe aou post5 naura un H sur la rivière un dé 2 garçon si lé pas le papa mèm ou va voir!

8.Posté par olive le 28/09/2010 15:02
Il y a d'autres communes qui mériteraient d'être également redécoupées. Par exemple, pour ne pas la citer celle qui est grande, très grande...Cela eviterait aux futurs candidats de promettre ceci pour les hauts, cela pour les bas et au final comme c'est très grand et très disparatre rien n'est fait pour ne pas rendre jaloux l'un et l'autre à part peut être un petit "saupoudrage" d'actions à la veille d'élection comme par exemple un dos d'âne ou quelques bancs en bref de beaus chantiers ambitieux. Un électorat ça se ménage!!

9.Posté par DGS le 28/09/2010 21:15
Post 4
Vous voulez me mettre une camisole?
Vous critiquez mon idée d'une zone industrielle à " La Ferme" ( et pourquoi pas la ferme qui ne s'arrête pas à l'épicerie WONG SHOO TANG)mais vous apportez quoi. Critiquez c'est bien mais vous faites quoi.
Moi, je suis riviérois, et ce que j'ai voté ne regarde que moi car j'étais seul dans l'isoloir. Ce qui est clair et tous les riviérois le disent "Claude a beaucoup augmenté les impôts" et je ne vois pas à quoi celà sert .
Mais, moi, monsieur ou madame, donnez moi votre 25éme commune à gérer comme administratif car je ne fais pas de politique et vous verrez comme La Rivière se développera, mais pour celà il faut éliminer Claude HOARAU.
C'est mon métier. J'ai déjà dirigé une communauté de plus de 2000 personnes.
Que vos zyeux soient bouchés c'est votre problème, mais ne critiquez pas sans proposer. Je suis loin d'être déficient grave.
Mais vous savez à se croire intouchable et à ne pas écouter les vrais et loyaux cocos élus(M. PIOT par exemple) vous verrez les conséquences. Si pour vous c'est bien que ceux de la droite luttent pour payer leurs impôts et que vous les cocos aient de bons d'aide du CCAS pour le faire, vous avez une belle mentalité. C'est bien, ça veut dire demain, vous allez prendre l'argent de votre enfant qui travaille et qui réussit pour le donner à un autre de vos enfants (je ne vais pas dire paresseux mais négligent). Interprétez comme vous le voulez, mais c'est mal. Et ça peu importe le parti.
Des donneurs de leçons, j'en connais des milliers, mais des acteurs, il y en a très peu

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales