Politique

"La Rivière commune avant 2014"

Les élus du conseil municipal de Saint-Louis veulent donner un coup de "boost" au projet de création d'une 25ème commune à la Rivière. Hier soir, après avoir adopté le principe de création de cette entité territoriale, les élus ont présenté une commission qui sera chargée d'appuyer cette démarche. Claude Hoarau a également mis à jour différents aménagements destinés à la Rivière, dans la perspective de cette évolution.


"La Rivière commune avant 2014"
La confiance était de mise hier soir lors du conseil municipal de Saint-Louis et pour cause, les six affaires traitées avaient toutes un lien plus ou moins étroit avec le projet de création d'une 25ème commune à la Rivière. Des affaires traitées à la mairie-annexe du quartier comme un symbole pour ce projet qu'une consultation locale avait approuvé malgré un taux de participation relatif et un contexte politique que l'on connaît.

Car Claude Hoarau le sait, il lui faut avancer vite sur ce dossier pour qu'une fois ficelé, ce dernier soit irréprochable. Souhaitant voir la Rivière devenir commune sous sa mandature, avant les prochaines échéances électorales locales de 2014, le maire a tenu à rassembler ses troupes et leur signifier leur implication dans l'accélération du processus.

En l'absence de l'opposition, le 2ème adjoint Jean Piot a "fait mouche" en interrogeant le maire sur le calendrier prévu par les dispositions du Code général des Collectivités territoriales. Un calendrier qui devrait faire parler de lui dans une année, date à laquelle les élus devront à nouveau délibérer sur la question avant une enquête publique, la création d'une commission syndicale et l'arrêté de l'Etat.

Une commission de création menée par Daniel Bénard

"Bras armé" du projet, une commission de création sera lancée et présidée par Daniel Bénard, missionné par Claude Hoarau pour que les douze prochains mois soient fructueux. Une mission qui consistera à rassembler le maximum d'éléments nécessaires à la solidité du projet.

Daniel Bénard, devra donc rassembler les membres de la société civile, associative et politique mais ce n'est pas tout. Les viabilités financières de la commune en terme de budget ou la répartition des effectifs communaux sera également au programme de l'élu qui estime que le gros du travail sera réalisé d'ici une année : "Il sera important de dégrossir le travail pour que le dossier soit bien ficelé. Cette commission sera opérationnelle d'ici deux à trois semaines" explique Daniel Bénard, soutenu dans sa démarche par Max Bénard qui a demandé aux élus de se mobiliser.

Claude Hoarau souhaite aussi et surtout gagner du temps, à travers la définition des limites territoriales liées au projet. Sur avis des habitants, l'équipe devra fixer ces limites, sans oublier celles des deux cantons. Des limites qu'il devrait faire correspondre aux limites cantonales avant la prochaine délibération de décembre 2010. Ceci étant, si la modification territoriale portait atteinte aux limites cantonales, l'avis du département sur le projet de partition sera demandé, en vue d'un décret en Conseil d'Etat édicté par le Premier ministre.

Claude Hoarau a ensuite présenté cinq projets d'aménagements pour la Rivière, dans l'optique de voir la 25ème commune créée, à commencer par l'aménagement du centre-ville, le problématique désenclavement de l'Ilet Furcy bloqué entre les risques d'inondations et d'éboulements, la création d'une médiathèque et l'implantation d'un centre de secours et d'incendie à la Rivière, sans oublier la sortie de terre d'un pôle sportif et d'équipements dans le quartier du Ruisseau.

Les réactions d'une opposition absente

Il n'y avait aucun membre de l'opposition ce mercredi soir à la Rivière. Et pourtant, ces derniers, par la voix de Louis-Bertrand Grondin, n'ont pas manqué de faire connaître leurs positions sur ce projet.

Un projet qui devra, selon l'opposition, comporter différentes propositions à commencer par un "respect total du vote", ce qui a pour effet la fixation de limites claires.

Résultat, l'opposition estime que les quartiers qui se sont prononcés contre la création de cette commune devront être rattachés à Saint-Louis en cas d'aboutissement du projet, à savoir les quartiers du premier canton (Les Makes, Roches-Maigres, Palissade, la Gare, le Gol, Plateau-Goyaves, la Chapelle, ...) avec, en plus, Bois de Nèfles-Coco. Quant à la Rivière, ce sont les quartiers du 2ème canton qui devront être concernés par une nouvelle commune, selon Louis-Bertrand Grondin.

L'opposition propose également de solliciter les parlementaires afin qu'un "amendement de découpage soit déposé dans la proposition de loi sur la réforme territoriale qui sera débattue à l'Assemblée nationale à compter de décembre 2009".

daniel_benard.mp3 Daniel Bénard.mp3  (1.46 Mo)


Jeudi 3 Décembre 2009 - 08:00
Ludovic Robert
Lu 2676 fois




1.Posté par CER le 03/12/2009 08:19
C'était l'un des points forts de son programme électoral, il tient parole. Si seulement, il pouvait aussi tenir sa parole sur la baisse des impôts locaux en 2010.
Le Quotidien indique que deux militants de la première heure de la 25e commune étaient présents au conseil : Eric Fontaine (normal) à la table des élus et.....Thierry Souton (!!!!!!) sur le banc du public (normal). Que Thierry Souton arrête de rêver: si La Rivière devient commune, il sera toujours relégué à un second rôle...

2.Posté par Yann le 03/12/2009 09:13
Question bête : qui va financer la 25 ème commune ? Et du coup qui va financer la commune de Saint-Louis si la 25 ème est créée ?

3.Posté par PAYET Suzanne le 03/12/2009 09:13
Depuis le temps, espérons que cette fois-ci l'équipe en place ira jusqu'au bout !

4.Posté par paulot le 03/12/2009 09:41
un p'tit commune pour le fiston, li gingn pas tire lacouture sur l'étang salé. qu' a cela ne tienne le papa y créé un nouvel commune pour le fiston, et voilà le tour est joué, trop facile ....LOL

5.Posté par MAYA le 03/12/2009 09:48
tout est entrin de se mettre en place pour le découpage de cette commune - une date est déjà avancée pour celui-ci........: le 21 décembre 2012!!!!!! lol mdr!!!!

6.Posté par PAYET Aliette le 03/12/2009 11:34
Je préfère que mes impôts aillent directement pour La Rivière 25ème commune, au moins ça servira pour des travaux à La Rivière, des logements à La Rivière, etc..., et non toujours pour St-Louis Ville. La Dotation Globale de Fonctionnement et d'Equipement versées par l'Etat aussi iront directement à La Rivière et non plus à partager avec St-Louis ville qui prend toujours la plus grosse part du gâteau

7.Posté par VATEL le 03/12/2009 11:36
Post 2 : d'autres l'ont fait avant La Rivière (voir Les Avirons en 1964 et Cilaos en 1965) et je puis vous assurer que ces villes se portent très bien séparées de St-Louis !

8.Posté par Saturne le 03/12/2009 11:37
Il vaut mieux être grand chez soi que petit chez les autres

9.Posté par Pente Vacoas le 03/12/2009 11:40
Post 1 : il ne s'agit pas d'une histoire de personne, mais du mieux être de la population riviéroise. Allez dire à un riviérois qu'il est St-louisien et vous verrez sa réponse !

10.Posté par TILOOT le 03/12/2009 12:04
TIEN BON UNE MAIRIE POUR FABRICE DEPUIS QU IL REVE
DE TANT ENTANT PENSER A TRAVAILLER UN PEU AU DE VOUS ENRICHIR AU DETRIMENT
DES MALEREUX BANDE D ESCROT LA POLITIQUE N EST PAS UN METIER
AU FAITE TOUTE VOTRE PARTIE DONNER LE NOTRE DE JOUR RECONNUE PAR LA SECU

11.Posté par kiki le 03/12/2009 12:41
Ben dites donc partir avec des dettes c'est vraiment peu glorieux.
Parce que la dette de l'ensemble de la commune St-Louisienne sera répartie avec la (nouvelle ?) commune.
Pas commencer à travailler, déjà endettée. Bonjour les dégâts.

12.Posté par Chris le 03/12/2009 14:31
Vous les pseudos rivièrois (réunionnais et français) que vous êtes. Crée un nouveau département temps que vous y êtes !!! Et pour passé par St Louis quand le radier sera encore cassé, il vous faudra payez le paillage sur St Louis ? Vu que vous en avez mare des bouchons pour sortir de St Louis.
Comment va se faire le partage du déficit de la commune ?
La commune est sous tutelle, comment allez-vous faire pour sortir la rivière de l’enclave ou elle se trouve ?
Regardez le nombre d’annonce dans les journaux, les maisons en vente et les locations qui on augmenter depuis 1 an, sans compté les entreprises qui fuit St Louis, vous êtes mal barrez, mais bon le réveil sera dure le jour ou vous payerez le double d’impôts qu’aujourd’hui.
Claude H et prêt à tout et n’importe quoi pour metre son fils en place vue qu’a l’étang salé il est grillé.
Bon courage à vous, je suis POUR la 25 communes, car ce n’est pas moi qui pleurerais de votre malheur.

13.Posté par Pente Nicole le 03/12/2009 15:15
Post 12 : vous vous énervez pour quelqu'un qui n'est pas de chez nous !
Les entreprises ? pour quoi faire puisque l'UMPiste Sarko va faire sauter la Taxe Professionnelle ! En revanche il ne pourra pas ne pas verser la DGF et la DGE !
Vive La Rivière libre ! Et c'est à nous, votants de La Rivière, de ne pas mettre le fils de papa en place !

14.Posté par William le 03/12/2009 16:38

Quelle connerie ce projet !
Quel orgueil !
Quel idiotie !

15.Posté par fabrice le 03/12/2009 16:53
Claude Hoareau est pressé pour offrir ce cadeau à son fils qui ne pourra ,comme son papa, jamais gagner ailleurs.
Attendons 2014.

16.Posté par mankib le 03/12/2009 21:25
vive la rivière, un art de vivre
orgueil, idiotie non, ce projet est viable qu'ont ils dit quand cilaos est devenu commune. quand le budget est voté à saint louis 55% reste à saint louis contre 45% pour la rivière. n'ayons pas peur de cette 25ème commune, nous avons les terres agricoles certes nous n'avons pas beaucoup d' entreprises et le gouvernement va supprimer la taxe professionnelle donc les villes qui ont des grosses entreprises donc on ne partira déficitaire comme prétend certain, et puis il y a la CIVIS, nos impôts resteront sur la rivière moi je n'ai pas peur, et pour répondre à la question de pente des vacoas, je réponds toujours je suis rivièrois. pour ce qui concerne le cadeau pour son fiston, faudrait qu'il soit élu. si le pcr a besoin des autres pour se faire élire ( alliance) c'est qu'il est sur le déclin la dysnatie vergès et virapoulé c'est fini ouvrons les yeux. la rivière doit se faire sans eux . vive la 25ème commune

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/12/2009 22:48
vivement que st paul emboite le pas de st louis....

18.Posté par VATEL le 04/12/2009 07:36
Post 7, rectificatif : erreur de ma part : C'est en 1894 pour Les Avirons et 1965 pour Cilaos que ces deux parties se sont séparées de St-Louis, et le résultat est très positif !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales