Faits-divers

La Réunionnaise Manon Serrano, échangée à sa naissance: "Je me sens presque délivrée"

Echangée par erreur à sa naissance dans une clinique il y a 20 ans, la Réunionnaise Manon Serrano était ce mardi 2 décembre devant le tribunal de Grasse (Alpes-Maritimes) pour réclamer un dédommagement de 12 millions d'euros. En attendant le délibéré qui sera rendu le 10 février prochain, Manon a accepté de revenir sur cette incroyable histoire pour Zinfos 974.


Manon et sa mère, Sophie Serrano (Capture d'écran BFMTV)
Manon et sa mère, Sophie Serrano (Capture d'écran BFMTV)
Quel a été votre sentiment à l’issue du procès de mardi dernier?

Je me sens presque délivrée après plus de 10 ans de silence dû à la lenteur des procédures judiciaires. Ma mère et moi avons enfin pu être entendues par la justice française. Je suis maintenant impatiente de connaître le jugement, je pourrai enfin essayer de tourner la page.

Pourquoi était-ce si important pour vous de porter plainte ?

Nous avons porté plainte il y a déjà années déjà, mais il a fallu dix longues années pour enfin obtenir une date de plaidoirie. Porter plainte était important à nos yeux, et nécessaire. La clinique a commis une faute grave, elle n’a pas le droit de faire du mal impunément sans en assumer la responsabilité.

En quoi les relations avec votre famille biologique sont-elles compliquées ?

Elles ne le sont pas, au contraire ! Mais pour le bien de tous,  nous avons préféré nous éloigner progressivement les uns des autres pour reprendre  le cours de notre vie du mieux qu'on le pouvait et retrouver une certaine stabilité.

Vous déclarez avoir beaucoup souffert avant d’apprendre que vous aviez été échangée à la naissance. Quelle image aviez-vous de vous-même ?

J’ai notamment très mal vécu les remarques sur ma couleur de peau. J’avais droit à des réflexions comme  "c'est la fille du facteur" ou encore "c'est une arabe". Je me sentais différente de mes camarades de classe mais je ne comprenais pas pourquoi. Ma mère a elle souffert des ragots qui circulaient dans le petit village où l’on vivait à l'époque. Elle passait pour une femme infidèle.

Est-ce que vous vous êtes intéressée à l’île de la Réunion après avoir découvert vos origines réunionnaises ?

Oui, ça m’a poussé à me renseigner sur cette petite île, mais j’étais déjà fascinée depuis toute jeune par les deux volcans, notamment le Piton de la Fournaise qui se jette directement dans la mer. Je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter "ma terre natale" mais ça fait partie de mes projets. J’aimerais vraiment voir comment est la vie là-bas.

Vous êtes confiante quant au délibéré qui sera rendu en février ?

Au contraire, j’appréhende beaucoup mais j’espère que le tribunal saura prendre en compte la souffrance endurée durant ces longues années et pour les années à venir. Même si ça s’est passé il y a 20 ans, cette histoire me poursuivra jusqu’à la fin de ma vie, et aura sûrement des conséquences sur les enfants que j’aurai. Je ne peux pas prédire l’avenir, seulement espérer avoir été comprise par la justice.
 
Découvrez toute son histoire ici.
Samedi 6 Décembre 2014 - 14:03
Lu 4013 fois




1.Posté par Choupette le 06/12/2014 14:26
Je la plains. Sincèrement.

Même si sa deuxième famille est sympa, n'empêche. C'est un crime ce que cet enfant a subi.

Si, à la naissance, elle a été déposée dans les bras de sa vraie maman et que quelques heures après on la dépose dans les bras d'une autre, quel supplice pour un bébé qui sent mais qui ne peut pas parler.

Un cauchemar qui aura des répercussions sur sa descendance.

2.Posté par il suffit de lire le 06/12/2014 17:14
j'espère que le tribunal saura prendre en compte la souffrance endurée durant ces longues années et bien qui lui donne ces 12 millions d'euros pour les années à venir et c'est sur qu'après elle va aller mieux financièrement , mais cette sonne va t'il soigner son préjudice vu que cette histoire va la poursuivre jusqu'à la fin de sa vie je crois quelle à tout dit

3.Posté par Français le 07/12/2014 19:13
Du n'importe quoi. Pourquoi pas 100 millions tant qu'on y es ? C'est comme si elle avait été maltraitée ou autre.

4.Posté par audrey le 08/12/2014 16:25
post 3 : vous ne pouvez pas comprendre, vous n'etes pas a sa place.C'est une faute tres grave quand meme, echanger deux bébés, c'est vraiment tres grave, elle a bien raison de demander dédommagement et jespere qu'elle gagnera!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales