Société

La Réunion, "un exemple à suivre" selon Latifa Ibn Ziaten


Latifa Ibn Ziaten, la mère du soldat français tué par Mohamed Merah à Toulouse, est sur notre île depuis samedi. La fondatrice et présidente de l’association IMAD pour la Jeunesse et la Paix a été invitée par Yoland Velleyen dans le cadre de la Journée internationale de la non violence. 

Les célébrations ont eu lieu ce dimanche à la Grotte des Premiers Français.  Latifa Ibn Ziaten, a donc été accueillie par l'élu et président du Collectif Partage Citoyen pour la Paix. Dans leur discours ces derniers ont fait de La Réunion "un exemple à suivre" en matière de tolérance et de partage. "C’est une île de métissage où tout le monde s'entend sans distinction"

A cette occasion des enfants ont lu un poème. Dans l’après-midi, un arbre a été planté en symbole de paix.

Depuis l’assassinat de son fils lors d’une attaque terroriste, "cette mère courage" porte son message de paix et de solidarité à travers la France dans des écoles, des prisons et les banlieues. Elle défend la laïcité et les valeurs de la République.




Lundi 3 Octobre 2016 - 09:47
Karoline Chérie
Lu 3454 fois




1.Posté par MARCEL TRICHOT le 03/10/2016 11:00
Latifa Ibn Ziaten est une femme admirable ! quel respect, quel amour elle inspire après l'immense malheur dont elle a été victime avec la perte de son garçon - c'est une sainte cette musulmane !

2.Posté par Miro le 03/10/2016 11:57
La REUNION est une île de métissage, c'est vrai.... nul ne peut le contester et c'est T Bien ainsi. Mais prétendre que " tout le monde s'entend sans distinction" c'est mettre sur le devant du tableau une pure oeuvre d'imagination débridée ! la vérité est que chacun fait bonne figure à l'autre, mais (et ce "mais" est capital pour comprendre la pseudo intégration des différentes ethnies de l'île) cette "entente sans distinction" n'est malheureusement qu'une façade ou encore une acceptation de surface par simple commodité. Elle est tout simplement une nécessité de la vie quotidienne. Libre à chacun de se voiler la face, ..... la réalité est toute autre. A chacun de s'interroger .....

3.Posté par maroco le 03/10/2016 12:24
Je ne ferais pas de commentaire eu égard à son fils assassiné pour avoir porté l'uniforme de l'armée française.

4.Posté par Néon le 03/10/2016 13:09
Une sainte? Peut-être pas quand même, mais en plus du drame qu'elle a dû vivre, ses parents l'ont surement bien élevée !
C'est toute la différence entre "élevage" et "élévation" - Élever des marmots n'est pas donné à tout le monde, malgré toutes les allocations distribuées ...!!

5.Posté par lesseps le 03/10/2016 14:23
y' en a certains qui doivent serrer leurs petits poings de fachos rageux en voyant çà ... Une musulmane qui en fait 1000 fois plus que tous les baveurs cathos extrémistes droitistes réunis ... Je suis athée, mais elle donne une bonne leçon à tous ceux qui prônent la haine envers les musulmans ... Quand vous commencerez à vous sortir le quart du doigt du Q comme elle le fait , vous pourrez commencer à vous prendre pour des gaulois :)

6.Posté par Pif le yinch le 03/10/2016 15:57
Respect pour cette femme et la mémoire de son fils assassiné parce qu'il servait son pays.

2 remarques pourtant :

- Latifa est présidente de l’association IMAD pour la Jeunesse et la Paix, et elle a été invitée dans le cadre de la Journée internationale de la non violence.
Pourtant son fils était militaire de carrière.
On peut donc en déduire que le statut de militaire de carrière n'est pas incompatible avec les idéaux de paix et de non-violence.

- l'article dit qu' "Elle défend la laïcité et les valeurs de la République. "
Si le port du foulard est lié à sa croyance religieuse, il est conforme aux valeurs de la République, mais pour défendre la laïcité plus efficacement, il aurait mieux valu ne pas le porter en public. A mon humble avis.

7.Posté par Pif le yinch le 03/10/2016 16:06
2.Posté par Miro

C'est bien expliqué, et c'est sans doute vrai.
Mais c'est déjà énorme ! C'est aussi le principe de la politesse et du savoir-vivre.
En fait, c'est un stade intermédiaire sans lequel on ne peut espérer aller plus loin dans l'union nationale (qui est le but ultime).
Depuis quelques années, des gens sont arrivés sur l'île et ont répandu des messages de désunion. Ca a été dénoncé publiquement et à plusieurs reprises par des grands noms de la politique locale (Michel Fontaine par exemple, mais pas que).

8.Posté par tijean le 03/10/2016 16:58
ces phrases toutes faites "entente patiti, patata" quand on fait 10 000 km pour y rester qu'un jour...

9.Posté par Vieux Créole le 03/10/2016 17:29
EH BEN ,MONSIEUR LESSEPS , JE VOUS DIS : BRAVO , TRES SINCÈREMENT ! ! OUI ,CETTE COMPATRIOTES MUSULMANE NE PRÔNE NI LA VENGEANCE , NI LA HAINE OU L'AMALGAME !

- ELLE A LE COURAGE DE PARCOURIR NOTRE PAYS , SURTOUT LES BANLIEUES , POUR PRÊCHER L'UNION , L E RASSEMBLEMENT , L'AMOUR , LA FRATERNITÉ , ENTRE TOUS NOS COMPATRIOTES . . . ELLE A CE COURAGE- Là , MALGRÉ SON CHAGRIN ET L’ÉPREUVE ENDURÉE APRÈS L' ASSASSINAT CRAPULEUX SON FILS .... CELUI-CI A SERVI SON PAYS JUSQU'AU SACRIFICE SUPRÊME !!!

- C'EST "UNE GRANDE FRANÇAISE" AU SERVICE DE SON PAYS , DANS L’ÉPREUVE QUE NOUS TRAVERSONS TOUS !!!

10.Posté par Zozossi le 03/10/2016 19:15
Evidemment , le premier sentiment que suscite cette femme est la compassion.

Mais quand on a dit ça, est-on obligé de foncer tête baissée là où veulent nous emmener les sales manipulateurs de l'ombre qui l'utilisent ?

Pas besoin de chercher loin: encensée par la média de la caste, instrumentalisée par le CRIF, exhibée en spectacle en compagnie du pitre Debbouze, décorée de la légion d'honneur et lauréate de la fondation Chirac, on la traîne d'allumage de bougies en exhibition de nounours.

Aujourd'hui, on la trimballe chez nous en lui soufflant les gnangnanteries habituelles sur le merveilleux "vivansamb" censé régner dans notre Réunion dont elle ignore tout.

En attendant de lui faire signer un appel contre l' "extrêêême drouâââte" aux présidentielles (on parie?). Parions aussi qu'elle recevra bientôt la consécration de la caste: figurer dans la liste bidon pré-établie des "personnalités préférées des Français".

D'autre part, il y a quelque chose de choquant à voir une mère de soldat français mort en activité faire de la retape pour la non-violence, à laquelle personne ne croit, paravent commode de toutes les agressions des autres.

La secte libéral-socialiste se livre ici à une récupération particulièrement répugnante.
D'autant plus répugnante que les cadres du régime sont partagés entre deux attitudes tout aussi infectes à son égard: soit l'utiliser en tant que musulmane, soit l'accabler en tant que musulmane.

Pour le moment ,c'est la première attitude qui l'emporte.

Mais, à propos de la seconde, rappelons ce que le média ne rappellera évidemment pas.

Alors qu'elle participait le 8 décembre 2015 à une prétendue "rencontre sur la laïcité" organisée par le PS à l'Assemblée nationale, Latifa Ibn Ziaten a été agressée en termes ignobles par "deux hommes d'âge mûr" qu'elle affirme être des "personnalités politiques proches du PS" dont elle n'a pas cité le nom.
Elle ajoute:
«Ces personnes m’ont plus que huée, elles m’ont agressée. Elles m’ont dit : "Vous n’êtes par française Madame, vous dites que vous avez la nationalité française, mais vous ne pouvez pas parler de laïcité alors que vous portez un foulard, vous faites honte à la France. Vous ne pouvez pas parler en France, vous ne pouvez pas parler de la laïcité avec votre voile" "… Ce mot "honte" m’a fait beaucoup de mal ».

On voit d'ici la tronche défaite de ceux qui rêveraient que ce soit des gens du Front qui aient dit ça.
Manque de pot: répétons que ce sont des "personnalités politiques proches du PS".

Voilà le vrai visage, la sale trogne de ces défenseurs des vâââleurs de leur raipublique, des droidlom, de l'accueil de l'ôôôtre et tout le tintouin.
Ils nous débectent.

Voilà pourquoi on a pitié de cette pauvre mère ainsi instrumentalisée pour une cause qui n'est ni la sienne, ni celle de la France.

11.Posté par TECHER le 04/10/2016 00:26 (depuis mobile)
Quand on sait pas on se tait !!! La souffrance nous donne pas le droit de tout dire sans savoir !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales