Social

La Réunion se prépare à son tour à une mobilisation générale contre la vie chère

Cela fait plusieurs jours déjà que des responsables d’associations qui luttent contre la hausse des prix, sont en contact avec des syndicalistes de la Martinique et de la Guadeloupe. Les réunions se sont multipliées la semaine dernière à La Réunion. C’est aujourd’hui que les syndicats locaux appelleront à la mobilisation générale.


La Réunion se prépare à son tour à une mobilisation générale contre la vie chère
C’était dans l’air du temps. “Ce n’était qu’une question de jours”, nous répondait à chaque fois, les responsables d’associations et de collectif d’associations qui militent depuis des années contre le chômage, la précarité, la hausse des prix et… la fatalité de la vie chère.
La semaine dernière, ces “militants” se sont réunis au premier étage de la mairie de La Possession. Il s’agissait de conforter la démarche avant de passer la main à l’intersyndicale. Cela a été fait hier lundi. C’est donc ce matin au siège de la CGTR, rue général de Gaulle à Saint-Denis qu’aura lieu l’annonce officielle de la prochaine mobilisation générale, comme en Guadeloupe ou en Martinique.
Ce mouvement s’appuiera certainement sur la capacité des fonctionnaires réunionnais “frustrés” après les multiples réformes (suppression continue de postes dans la fonction publique, réforme de l’Indemnité temporaire de retraite et celle des lycées, la fusion ANPE – Assedic, … etc).
C’est sans doute pour cette raison que Jean-Claude Bénard, héros de la mobilisation des fonctionnaires contre la suppression de la surrémunération en 1997, a été choisi comme porte-parole de cette nouvelle mobilisation générale.
Les revendications locales rejoignent celles de la population antillaise : baisse du prix des carburants et des produits de consommation (au moins sur 100 produits comme en Guadeloupe), hausse des minima sociaux et des salaires…
Plus que jamais l’application du RSA (Revenu de solidarité active) sera demandée. En effet, Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre mer, travaille déjà à son application en Guadeloupe, alors que la loi votée en 2008, avait prévu son entrée en vigueur dans les Dom, seulement à partir de 2011.
Cette mobilisation générale inquiète les pouvoirs publics. Ainsi vendredi Jean-Hugues Ratenon, d’Agir pou nout tout, a été “invité” pour un entretien sur la situation de la Guadeloupe... à la caserne Vérines à Saint-Denis. Le Panonnais n’a répondu ni à la convocation écrite, ni à l’appel téléphonique.
Il est vrai que le président d’Agir pou nout tout avait à deux reprises, dévoilé ses intentions et celles du collectif des associations sur le site de Zinfos, et ce de manière explicite. Tout d’abord dans un article (du 18 novembre 2008) intitulé : “Seule la mobilisation de l’opinion publique fera baisser le prix du carburant”.
Jean-Hugues Ratenon disait en substance : “La population réunionnaise a intégré ces éléments (de la fixation du prix du carburant), cela signifie que notre niveau d’information est suffisant pour savoir pourquoi il faut se mobiliser”.
Nous écrivions alors : En fait, la mobilisation a déjà commencé. Le président d’Agir pou nout confirmait ainsi : “Des artisans, des agriculteurs, des automobilistes se concertent déjà. Le collectif et l’association Agir pou nout tout seront à leur côté…”
Il y a deux semaines dans un article signé Ludovic Robert, c’était le 27 janvier, Jean-Hugues Ratenon, enfonçait le clou lors d’une conférence de presse devant la préfecture : “Il faut s’habituer à descendre dans la rue…”
Mardi 10 Février 2009 - 06:55
Jismy Ramoudou
Lu 1360 fois




1.Posté par en voici en voilà le 10/02/2009 06:52
ENFIN

2.Posté par darkalliance le 10/02/2009 07:44
A force de prendre les gens pour des boeufs et des cons ... les politiques doivent s'attendrent au retour de manivelle ...

3.Posté par anonyme le 10/02/2009 07:50
Nous lé pas plus, nous lé pas moins : le RSA doit être appliqué à la Réunion, en même temps qu'en métropole. C'est une évidence que nos élus auraient du relever depuis longtemps.

4.Posté par phyllie le 10/02/2009 07:52
La Réunion ne bouge pas alors qu’elle est plus à plaindre.
En effet l’octroi de mer est plus important sur la majorité des produits à la Réunion et le fret pour les marchandises un peu plus cher par rapport aux Antilles.
La vie est de fait plus chère ici, les salaires sont aussi ridicules dans cette île que dans les autres. Alors je m’interroge pourquoi personne ne bouge ?
Sommes nous tous abrutis par 200 ans de mariages consanguins ou tout simplement sommes nous nés fatigués et résignés de notre sort.
Nos amis guadeloupéens sont en train de secouer le cocotier, et organisent les « émeutes de la faim ».
Ils imposent à l’Etat ainsi qu’aux acteurs économiques locaux une négociation sur les prix et les salaires. Que vont faire les réunionnais ? Gémir en espérant qu’ils seront entendus et que l’on va s’apitoyer sur leurs sorts ?
Il est triste de constater que l’intelligence fait défaut de part et d’autre, ici et là-bas. Nous avons cependant, le privilège d’avoir les syndicats et le patronat le plus C.. du monde.
Personne ne négocie en "amont" alors que s’est moins couteux. Tout le monde semble s’entendre pour négocier en "aval" dans le conflit, avec les conséquences désastreuses que cela va entraîner sur le plan économique.
Nous allons dans tous les cas assister à un marché de DUPES.
Les prix augmenteront de nouveau aux Antilles dans quelques mois et les poignées d’Euros négociées fondront comme neige au soleil.
Le tissu économique se détériorera un peu plus en Guadeloupe.

C’était écrit.

5.Posté par Trouillomètre au maximum le 10/02/2009 08:44
Au lieu de s'attaquer aux causes, on s'attaquera une fois de plus aux victimes.

N'allez surtout pas ennuyer les politiciens et technocrates qui sont responsables des situations de monopole ! vous risqueriez de finir comme les émeutiers de Tananarive.
Bloquez les ronds-points, empêchez les touristes de reprendre leur avion, empêchez les non-salariés de gagner leur vie.

6.Posté par Waff ! le 10/02/2009 09:16
Je réagis à un élément composant les prix, notamment ceux des produits qui subissent l’octroi de mer. Rappelons que l’objet de cette taxe est de protéger l’industrie locale et ne devrait être logiquement appliquée que sur une typologie de produits fabriqués et fabricables à la Réunion… cherchez les erreurs !
Comble de nos politiques caviars est que c’est le même parti qui pousse les Réunionnais à manifester contre la vie chère et qui nous ponctionne de cet octroi de mer…cherchez les erreurs ! Pire c’est lui qui distribue cette manne.

7.Posté par floc'h patrick le 10/02/2009 09:22
Surprenant ces réactions tardives de singer ce que l'on fait les autres ailleurs sans avoir une ligne de conduite .....

8.Posté par kikouyou le 10/02/2009 10:39
il etait temps !!!!
Ca grince de partout et nos politiques sont en train de faire des courbette au ZERO .... pardon au JEGO !!!
Hautain et suffisant qui veut toujours nous faire comprendre ..... qu'on a surtout RIEN COMPRIS
LE POUVOIR A TOUJOURS ETE CELUI DES PEUPLES .... UN JOUR OU L'AUTRE

9.Posté par William le 10/02/2009 10:43
J'y crois pas un instant !
La Réunion n'a malheureusement pas la cohésion nécessaire à un mouvement solidaire d'ampleur, en particulier si le mot d'ordre est porté par les syndicats !

Bien sûr quelques actions pourront faire un peu de bruit, mais la population est trop divisée et c'est seulement quelques uns qui vont se dresser contre d'autres. Je crois malheureusement que tout ce que nous obtiendrons à court terme, ce sont quelques "batay coq" à quelques points chauds de l'île... Un peu de poudre aux yeux au bout de quelques jours, tout le monde rentrera chez lui et reprendra son "tram-train" quotidien ...

Maintenant, je demande à voir et serais plutôt ravis de voir une vrai solidarité sans chasse aux loups et sans animosité !

10.Posté par papapio le 10/02/2009 10:46
De toutes façons, sans réponse à nos appels aux secours, il ne reste plus que ça et virer les IRRESPONSABLES... Les Mêmes qui nous vantaient les bienfaits de la Mondialisation et qui prennent aujourd'hui le contre pieds de l'économie de Marché Locale: OUI ENFIN !...
Les Retournements de VESTES COMMENCENT, ce n'est qu'un début... regardez les nouveaux convaincus du développement durable et autres grenels de "l'Environnement"...
Manifestement, nos irresponsables sont plus perdus que nous qui savons très bien ce que nous voulons...

11.Posté par svp1789 le 10/02/2009 11:13
Enfin ! Maintenant il faut s'attaquer aux responsables ELUS MEDEF en bloquant l'accés à leurs bureaux CG (majorité de gauche ?) , CS ( majorité gauche + alimentaires) ou entreprises . Barrer les routes n'est pas une solution TOUS ENSEMBLE TOUS ENSEMBLE

12.Posté par Lorant le 10/02/2009 11:42
Je prends le pari que ce mouvement fera un flop ! Je partage l'avis de William. Quant à ceux qui disent ENFIN, IL FALLAIT QUE , YAVAIT QU'A, m'étonnerait qu'ils suivent aussi...

13.Posté par Joel le 10/02/2009 12:07
J'espère qu'on va tenir ce coup ci. Si les salariés de manière générale se retrouve dans une situation précaire, il y à bien une catégorie de population qui s'en met plein les poches... ceux qui trinquent sont toujours les mêmes, il est temps de jouer carte sur table et arrêter la triche. Nous constatons que toutes les réformes entreprises à ce jour ne favorisent pas les salariés, ni les plus démunis.
Si la privatisation de certains services s'avère utile. La santé, l'éducation,... doit être accessible à tout citoyen de ce pays.
Les PME se réjouissent de la suppression de la taxe professionnelle. Qu'elles sont réellement les entreprises qui vont réellement bénéficier de cette avantage ? qui va prendre en charge l'aménagement des zones d'activités ? vous avez certainement constaté qu'une contribution de 2 % sur l'épargne salariale et les régimes de retraite supplémentaire est due dès janvier 2009: le " forfait social "- Assurances M.V.M.I.D Part patronale 13,10 % - le taux AT augmentation de 2 à 5% suivant les entreprises. Ce gouvernement veut aider les entreprises ? veut relancer l'économie ? veut favoriser la création d'emploi ? Désolé, j'y crois plus...

14.Posté par genevrier le 10/02/2009 12:06
Bon c'est pas tout ça
Va faloir zaller zau défilé....Par ce temps!
On pourrait pas attendre qu'il fasse moins mauvais?!
Et puis, comme d'ab on retournera aux urnes et tous en coeur, on réélira les memes, voleurs déjà condamnés et malgré tout réélus....PAR NOUS !
On mettra en place des dynasties politiques indispensables pour penser à notre place et gratter tout ce qu'il a à gratter, à moins que ce ne soit déja fait!
On ira voir les élus pour mendier quelques prébendes
Et pi on fera cuire notre petit cari entre nous en pleurant bien fort parce que l'état ne nous aide pas assez!
C'est vrai qu'ils nous prennent pour des cons....A votre avis...On le merite pas un peu?
En attendant,
Va faloir zaller zau défilé....Par ce temps!
Ben bonne balade

15.Posté par jud le 10/02/2009 12:17
moi je dis "ENFIN !" et personnellement je descendrai dans la rue !

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/02/2009 12:50
faut négocier avec la "menace" de la mobilisation..

17.Posté par momon papa l�l� le 10/02/2009 13:19
bien d'accord avec William....hélàs.....

18.Posté par boyer le 10/02/2009 13:36
Pour rendre justice à Mme Aude, il faut ré-écouter cet extrait de freedom (9aout 2007) au sujet de l'ordonnance sur la liberté des prix de 1986.

http://www.youtube.com/watch?v=Z3uudxdA-cU&feature=channel_page

19.Posté par chabouc le 10/02/2009 13:41
Pas si sur William et Lorant au vu des résultats obtenus aux Antilles et des rapports sur importateurs de carburant je suis persuadé que ce mouvement mobilisera beaucoup, beaucoup de monde. Tous les ingrédients sont la pour que les soupapes volent en éclat.
Il ne faut pas oublier deux évènements récents majeurs à la Réunion, même s'ils n'ont pas de rapport direct avec la situation actuelle :
- Les évènements du Chaudron
- La grève des fonctionnaires

La crise économique est présente, même si elle n'est pas de notre fait. Les salariés subissent directement les conséquences alors que ceux qui ont les manettes (économiques, politiques) continuent de profiter du système et ce ouvertement. Les exemples sont nombreux, il suffit pour s'en convaincre de lire la presse, d'écouter les JT.

Il arrive un moment ou la corde et si tendue qu'elle casse !

20.Posté par Fabienne couapel sauret le 10/02/2009 14:42
Mobilisation générale derrière la CGTR ? et le PC ? avec comme moyens le blocage des routes, la paralysie de l'économie, la manipulation politique. Non merci.
Il existe d'autres méthodes plus fructueuses (et moins médiatiques).

21.Posté par darkalliance le 10/02/2009 15:33
Boeufs travaillent, cheval i mange ...

22.Posté par françois arnold le 10/02/2009 16:15
attention quand même: singer (c'est bien de cela qu'il s'agit) les Antillais pourrait être catastrophique pour La Réunion qui n'a pas tout à fait le même fonctionnement sur le plan économique notamment. Imiter pour imiter (avec des semaines de retard, bonjour le moucatage) avec comme chef de file des gars comme Ratenon qui n'aspire qu'à entretenir coute que coute son "image médiatique, occuper le terrain comme on dit" en attendant les prochaines élections de bras panon, cela peut être trés dangereux et suicidaire dans le contexe mondial actuel. En tous cas, ce n'est pas les zoreils de métropole qui nous soutiendront dans cette révolte , ce combat (?). ils s'en foutent plus que tout. Normal quand eux mêmes luttent pour survivre ... Il n'y a qu'à voir un peu ce qu'ils en pensent sur les blogs de là bas... au fait, les Antillais nous détestent plus que tout...

23.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 10/02/2009 16:20
"- Les évènements du Chaudron
- La grève des fonctionnaires "

Lesquels? (cruauté, quand tu nous tiens!)

24.Posté par bertel le 10/02/2009 18:37
"5. Posté par Trouillomètre au maximum le 10/02/2009 08:44
Au lieu de s'attaquer aux causes, on s'attaquera une fois de plus aux victimes.

N'allez surtout pas ennuyer les politiciens et technocrates qui sont responsables des situations de monopole ! vous risqueriez de finir comme les émeutiers de Tananarive.
Bloquez les ronds-points, empêchez les touristes de reprendre leur avion, empêchez les non-salariés de gagner leur vie."

Tout à fait ! Comme quoi, quand on est en phase sur une réponse, il faut le souligner et je le souligne, Monsieur Trouillomètre au maximum ( un peu surprenant quand même comme pseudo... mais cela ne nous regarde pas... Lol ! ).

"7. Posté par floc'h patrick le 10/02/2009 09:22
Surprenant ces réactions tardives de singer ce que l'on fait les autres ailleurs sans avoir une ligne de conduite ....."

D'accord aussi avec vous, Cambronne !... d'autant qu'il me semble avoir vu... en zapping...au moins une tête d'un ex-élu du sud... à qui je ne confierai même pas une ancienne pièce de 5 francs CFA...

Ceci dit, lorsque la ligne de conduite, comme l'a si bien dit le Capitaine Cambronne sera établie, que tous ceux qui défileront en tête de cortège et seront les porte-paroles auront "les fesses propres", alors je serai là aussi !

A ceux-là de faire le ménage dans cet assemblage un peu trop hétéroclite pour tenir la route longtemps.

25.Posté par tigars974 le 11/02/2009 01:24
arète tir dan lé pate ,lun de lotre,allon not tout ensemb.

ou

si zot i veu fai grèv et allé travail.......(toute fasson lé grèv i zène pu personne.....)

a zot choisir......
des foi i fo fair des consséssion, le seul moyen ek ce gouvernemen cé blok toute ,quan zot i gagnra pu l'arzen inkiète pa ou ke zot va arranze la situation

26.Posté par cris974 le 11/02/2009 11:14
A lire sur ce blog les défaitistes, les sceptiques, les contres, je comprends que rien ne pourra avancer et qu'aucune action ne pourra avoir le soutien de tous.
Bien au contraire vous faites le jeu du gouvernement et de SARKO "diviser pour mieus régner" L'avez-vous entendu, lors de son émission télé, parler de La Guadeloupe et de l'outre-mer en général ? RIEN
Et pourtant si le RSA est mis cette année en Guadeloupe et peut-être............à La Martinique mais pas à La Réunion, voilà le détonateur pour lancer l'action.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales