Economie

La Réunion renoue avec la croissance en 2014


En 2014, la croissance réunionnaise rebondit (+ 3,1 %) après deux années atones (+ 0,7 % en 2012 et 2013) selon l'INSEE.

La situation sur le marché du travail se redresse légèrement : la masse salariale distribuée progresse ainsi de 4,4 % et la hausse du nombre de demandeurs d’emploi ralentit.

Soutenu par une faible inflation et des revenus en hausse, le pouvoir d’achat se renforce et la consommation des ménages progresse (+ 2,7 % en volume).

L’investissement repart à la hausse, porté par le démarrage des travaux de la Nouvelle Route du Littoral. Signe d’une reprise de l’activité, les importations augmentent. Conjuguée à un nouveau recul des exportations, cette hausse des importations contribue à dégrader le solde extérieur réunionnais.

Le tourisme, seul secteur en berne

Le chiffre d’affaires du BTP progresse de 6,6 % sur un an même si le secteur du logement reste en berne. Bénéficiant d’un recul du coût des matières premières, les revenus agricoles progressent de 10 %. Dans le même temps, la situation semble se maintenir dans l’artisanat avec un tissu productif en augmentation. Enfin, l’activité bancaire s’améliore : les crédits et les dépôts sont tous deux en hausse.

Seul le tourisme reste en berne. La fréquentation touristique recule pour la troisième année consécutive. L’activité mondiale accélère légèrement en 2014 mais la croissance française reste faible (+ 0,2 %).

Mardi 7 Juillet 2015 - 12:56
Lu 1274 fois




1.Posté par maçonnerie le 07/07/2015 13:24
tourisme...aie !!

2.Posté par dozen le 07/07/2015 16:27
Hollande a relevé la Réunion, Didier Robert nous mine avec sa politique touristique !

3.Posté par WTF le 07/07/2015 16:36
Bien dommage que le tourisme soit toujours en berne, car au final, vue que notre balance commerciale est déficitaire (et c'est structurel ça) , ça serait la seule véritable voie royale pour faire rentrer en masse des capitaux frais en interne. Puisqu'il s'agit de revenus directement réinjectés dans l'économie locale, au contraire de nos "exportations" pour lesquelles il faut impérativement commander en externe une matière première donnée avant d’espérer de revendre, un produit (ou service) fini.

Le tourisme serait un véritable ballon d'oxygène pour l'économie, le seul vrai levier de développement économique et garant d'emplois pérenne avec tout ce qui gravite autour. Mais d'avis, que malgré nos atouts réels en local, les décideurs publics comme privés, ne veulent pas que ça se développe : ils ne peuvent pas être aussi stupides, c'est que donc, ils sont complices. kréol, reste à terre, et continue à "vote pou moin, m'a donne à ou un p'tit contrat". et le gros bonnets privés lui, faut surtout pas que les gars de l'extérieur vienne remettre en cause son monopole bien gras !

Kréol, un jour j'espère que vous ouvriez les yeux sur cette manipulation de masse ou certaines castes sociales locales détiennent tout et vous empêchent de vous élever. L'esclavage continue, mais est plus sournois !

4.Posté par GIRONDIN le 07/07/2015 18:19
Fait pitié le tourisme, ici, mais pas à coté!

5.Posté par kafir le 07/07/2015 20:13
On dit merci qui ? merci président Didier Robert qui à rassurer et conforter les petites entreprises celles où il ya un fort potentiel de création d'emplois et en même temps, des freins psychologiques à l'embauche qu'il à su convaincre ! continuez ainsi monsieur le président !!

kafir

6.Posté par GIRONDIN le 07/07/2015 22:43 (depuis mobile)
kafir
Ah c'est sûr question embauche le DR il n'a pas lésiné!!! Il a bien relancé l'économie locale.

Voir chiffre dans le Quotidien d'hier!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales