Politique

“La Réunion n’a jamais voulu de statut particulier”, indique Jacques de Châteauvieux

Nous avons demandé au PDG du groupe Bourbon, sa vision sur la possible évolution statutaire de La Réunion. Jacques de Châteauvieux qui est très attaché à ses racines, dit partager les mêmes aspirations que la grande majorité des Réunionnais en ce qui concerne le devenir de l’île.


Jacques de Châteauvieux sera aux côtés de Yannick Lauri à Paris, lorsque le directeur général de Sapmer, présentera les résultats semestriels de l’entreprise réunionnaise, cotée en bourse.

Lors de son dernier passage, à l’occasion de la livraison du bateau “Franche Terre”, nous avons demandé au PDG du groupe Bourbon si une évolution statutaire de l’île apporterait des outils plus efficaces pour son développement. “La Réunion n’a jamais voulu de statut particulier” a répondu, le patron de la deuxième assurance d’Europe.

“Je crois que La Réunion a démontré qu’au delà de ses grands projets, notamment des projets d’infrastructures, la route des Tamarins ou le futur tram-train, elle a du dynamisme. Nous avons des femmes et des hommes bien formés, dans une tradition d’entrepreneur”.

“Je pense que les voies qui ont été tracées, notamment celles qui visent à faire de La Réunion, une île de grande démonstration des énergies nouvelles, des énergies renouvelables et de l’autonomie énergétique, sont efficaces”.

“Ces voies devraient enthousiasmer les Réunionnais et comme toujours les unir pour le succès”.

La suite sur la vidéo…
Lundi 7 Septembre 2009 - 08:20
Jismy Ramoudou
Lu 1335 fois




1.Posté par mastercard le 07/09/2009 10:05
On aurait pu l'interroger sur de tas d'autres sujets plus intéressants (comme par exemple sa vision de la crise et de ses conséquences pour la Réunion). Mais, la question du statut (qu'on confond avec l'évolution institutionnelle ou encore avec le problème de la gouvernance) tourne à l'obsession chez certains.

2.Posté par Jeff le 07/09/2009 10:33
Puisque que ce monsieur a l'air si déterminé à vouloir le bien de la Réunion et qu'il est très attaché à ses racines, qu'il en fasse la démonstration en investissant plus sur "son île" qu'ailleurs? Commençons déjà par les équipage de sa flotte qu'ils soent en recruté ici et non à Madagascar, philippines et autres paradis de charges sociales.

Un visionnaire dit-on, quel drôle de visionnaire qui donne comme perspective l'utilisation du charbon pour faire du développement durable (Gerri). Une énergie fossile qui deviendra une matière de plus en rare comme le pétrole, pour les générations à venir,

C'est vrai ce n'est pas son problème, il ne sera plus là dans quelques générations, alors advienne que pourra.


3.Posté par chabouc le 07/09/2009 13:30
Il dit “La Réunion n’a jamais voulu de statut particulier” et c'est vrai nous voulons être considéré comme n'importe quel département Français mais force est de constaté que depuis la départementalisation (1946) nous évoluons avec statut qui est tout à fait particulier et ce sur tous les plans.
Je comprends parfaitement que ce flou qui perdure sur notre organisation politique et économique vous arrange mais en tant que Réunionnais ne voyez vous pas que vos compatriotes souffrent ?

Un exemple de ces derniers jours pour étayer mon propos : A la Réunion dans nos écoles, les élèves qui ont la grippe ne se comptent plus et que fait-on ? rien sinon que d'annoncer les chiffres à la télé, les journeaux etc.. En France dans une école où l'on dénombre quelques cas de grippe, tout de suite une décision est prise pour fermer l'école et assurer les cousr de ces malheureux élèves par Internet, télévision etc...

Alors oui nous ne voulons pas de statut particulier mais les exemples de toutes natures et tous les jours sont là pour nous montrer que nous sommes des Français entièrement à part !

M. de Châteauvieux n'entrer pas dans ce jeux de démagogue ou alors joignez de l'action à vos paroles pour vos compatriotes Réunionnais.

4.Posté par christophe le 07/09/2009 13:40
sa lo zonme sa ?
ce mr, part de la réunion, vend l'usine, ne regarde plus dérriére et là jordi li vien donne leçons ?
moin lé sur que li va porte a li pou REGIONNAL, aprés comme i dit" VERRAT trop gras i gagne pi sorte dann park"
la astér avec " gerri" préfet va aide a li, pou ke li gagne encore un gros zo, larzen i sava toujours dans la poche do moune néna veste ! donc ti colon la touzour marche tou ni, alors largent la pas encore pou li......

5.Posté par AéRo FreiNS le 07/09/2009 14:44
Quel exple bidon chabouc !!! ...mais quel exple bidon !!!

...vous donnez vraiment le nerf de boeuf pr vous faire corriger !! Je ne sais pas de quel école vous parlez, et votre "cas" pourrait être authentique après tout, il ne s'agirait alors...ni plus ni moins....que d'une carence de responsabilité, laquelle reste à prouver, ...car un cas de grippe, ne se solutionne pas "forcément" par une fermeture d'école.

Et si vous souhaitez discuter du statut, restez donc bien ds les clous, toute autre anecdote dressée en règle générale, ne pouvant qu'alimenter de fausses et stupides querelles.

Car, ...un plus emporté que moi, aurait pu vous répondre que durant la canicule de 2003, l'inserm a fait état de 15 00 décès, soit une surmortalité de 55%. Et contrairement, aux délires et autres conclusions de concierge, que j'ai pu entendre à propos des chiens appâts à La Réunion, je n'ai pas vu de commentaires locaux,.... critiquant l'attitude laxiste des autorités nationales, durant ces moments exceptionnels. Et difficiles.

De même, il y a peu de sans abris qui décèdent durant l'hiver austral, à La Réunion.

Et pour cause !! Nous sommes sous les tropiques.

Si vous pouviez remettre les choses à leur place, nous identifierons plus sereinement, et ensemble, les véritables limites...de ce statut.

6.Posté par Michel Gangaye le 07/09/2009 16:00
Mais oui Monsieur Jacques de Châteauvieux fait avancer la Réunion, il est le premier d'avoir introduit les ordinateurs sur l'ile. Il fait aussi des investissement en local.

7.Posté par Jeff le 07/09/2009 17:13
Post6 : Où est le chantier naval qui aurait pu entretenir sa flotte et donner de l'emploi à la Réunion? Où sont immatriculés ses bâteaux? Aves des pavillons de complaisance pour éviter la fiscalité française, ne pas avoir à suivre les règles sociales et les règles de sécurités draconiennes de la législation française?

Quels sont ses actifs productifs pour la Réunion? Ses plantations qu'il irrigue par le baculement des eaux, bel exemple d'écologie. Le groupe Bourbon? combien emploie-t-il de salariés et quels sont les retours pour la Réunion.

Précurseur de l'implantation de l'ordinateur sur l'île? Ah! bon les banques et compagnies d'assurances ont été équipées grâce à lui. Où est l'unité d'assemblage qui aurait été possible en zone franche?

Non, Monsieur de Chateauvieux est comme tous ceux de son accabi, c'est une forme d'égoïsme qui les motive et non pas l'altruisme. Pense-t-il vraiment qu'il emmènera son capital pour l'éternité? Sans parler toujours des pharaons, surtout qu'ici ce n'est pas la référence, ils ont aussi crus qu'ils étaient éternels.

La vie c'est autre chose que la réalité pour cet individu. La mort, faudra bien faire avec s'il y a quelque chose pour ceux qui y croyent.

Que l'on soit riche ou pauvre, c'est vivant que l'on peut agir.

Je n'ai aucune admiration pour ces gens là.

8.Posté par chabouc le 07/09/2009 17:46
Pour le post 5 ( AéRo FreiNS )
Ce n'est pas de ma faute si vous n'êtes pas capable d'extrapoler mes propos. Je ne peux pas grand chose pour vous !

9.Posté par Michel Gangaye le 07/09/2009 18:55
Poste 7: comme tous les businessman il investit en fonction ses intérêts, de plus nous vivons à l'heure de la mondialisation. Monsieur Jacques de Châteauvieux donne une image positive à la Réunion. Oui, la sucrerie de Bourbon est la première d'avoir utilisé les ordinateurs bien avant les banques et les administrations sur l'île.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/09/2009 22:47
jacques de chateauvieux ne peut pas cracher ni mépriser la terre qui a vu la construction de la fortune de sa famille... je rejoins de nombreux post, pour dire qu'il pourrait faire plus.. mais voilà un homme qui considère le coût de la fiscalité sociale en France sans doute incompatible avec ses intérêts financiers...

11.Posté par zarcboutan le 08/09/2009 07:32
La question du statut de notre ile serait-elle un sujet tabou? Monsieur de Chateauvieux serait-il le représentant des réunionnais pour se prononcer en leur nom? Si l'on veut avancer, c'est à dire rechercher les meilleures conditions pour faire progresser la Réunion, alors la question du statut ne devrait pas être écartée.Réduire un débat à cette seule question revient à occulter les vrais problèmes que connaissent la population en matière social,culturel..D'une façon plus globale, l'économie ici se résume à un marché intérieur.Il suffit de comparer les chiffres de l'import/export.Une société ne peut se résumer qu'à des chiffres,qu'à des statistiques ou à ses infrastructures. Qu'en est-il de sa culture, de son identité,de sa créativité,de son projet ?
En définitive; être français se résume t-il à un statut de département. Nous n'aurons jamais les mêmes droits quoiqu'on en dise, petit exemple : les conventions collectives du travail ne sont pas toutes applicables ici, l'abattement de 30% des impôts est une mesure particulière à notre département. On pourrait citer toutes sortes d'exemples différenciant un département d'outremer d'un département situé sur le territoire national.

12.Posté par AéRo FreiNs le 08/09/2009 13:11
Ok j'vous présente mes excuses ami chabouc !! ...j'ai eu la main un peu lourde, je le reconnais... Et puisque, nous ne sommes QUE des entités -"écrivantes" voilà tout !!- mais bon, .. "entité" tout de même admettons, alors tâchons, c’est vrai… de nous respecter. Sincèrement, mes regrets !

Et si avec mes coups'd'fouette numériques je ne pense pas pouvoir vous faire grand mal, et si évidemment ce n'est pas [chabouc] que j'agresse, c'est davantage les effets de vos propos, que j'ai justement voulu diminuer.

Car à des exples, on peut en citer tant d'autres... Ou de la difficulté, par des clichés...de vouloir tout résumer.

Bien sûr, je ressens cette autre extrapolation possible, celle que selon vous je ne veux pas voir, ces chiffres, ou situations, qui nous décrient... et nous décrivent... si peu favorablement.

Alors oui, nous ne voulons pas de statut particulier, puisque que depuis toujours, cette lettre du Roi Soleil nous souhaitant ""bon courage"" par exple, nous nous sentons français.

Et contrairement à ce que trop pensent, bcp de ce qui est ici à la Réunion, a bel et bien été bâti par des réunionnais, ...qualifiez cette organisation de coloniale, puis post-coloniale, ..ultra marine.. si ça vous prd, mais c'est ainsi. Et c'est bien l'histoire, et le travail de ceux qui ont vécu ici, qui l'ont fait telle qu'elle est.

Et, il y a ds nos greniers, des bons aux porteurs, ou des sabres à canne, qui attestent s'il en est besoin, que nous sommes un peuple de travailleurs, et que l'esprit d'entreprise, qu'il s'agisse de monter un mur d'aplomb, réaliser des ponts, ou de rentabiliser une exploitation, un commerce, ou un restaurant ... Et je ne pense pas non, qu'on puisse nous discuter ces qualités là.

Très proches d’ailleurs, du Travail Famille Patrie, ...que l’on admet plus aisément… Ailleurs.

13.Posté par AéRo FreiNs le 08/09/2009 13:33
Et puis zarcboutan l'exprime également, il n'y pas de tabous à vouloir reconsidérer ce statut, mais je pense que cette reconsidération doit se faire ds le cadre républicain, ou celui de la Nation.

Cette approche n'étant pas je pense dénuée de bon sens. En Europe, par exple de nombreux pays s'orientent vers une organisation par région (Allemagne, Espagne...) et il n'y a donc, rien d'insolent, à vouloir déterminer cet autre cadre de gouvernance.

Et cette réforme, si elle doit se faire, ne devrait pas intéresser QUE La Réunion. L'égalité, ou nos droits à tous, garanties par la Nation; et puis, cette réflexion permettant que toutes ces régions, ...déterminent leur mode de dvppmnt... ou autres initiatives plus locales.... C'est assez délicat à réaliser, assez paradoxal à réussir d'ailleurs, et puis l'idée ne date pas de la dernière averse non plus, centralisation, décentralisation, ...mon intuition, ou mes lectures, me font écrire que cela devrait être un futur, très possible ..j'en doute à peine....

Et que jusqu'à présent, il y ait eu une certaine crainte à s'éloigner de ce statut de département, cela reste légitime... tant, le doute concernant notre appartenance, restait encore si palpable. Ici. Ou la bàs. Et donc culturellement ?

..par exple...

Et, les revenus ou autres minimas sociaux ne sont pas une spécifité locale. C'est une mesure nationale, voté par l'Assemblée, durant la présidence Miterrand, et sous le gouvernement Rocard. Et, les réunionnais ne sont les seuls à avoir permis l'accès au Pouvoir, de cette politique là.

Que celle-ci, connaisse des abus, ou que la situation locale, parfois encore rurale, ou en mutation, explique certaines dérives ou abus, c'est possible et avérée, et cela illustre assez bien justement, que ces dispositions prises au sens de notre égalité à tous, dvt la République de nouveau, couplées à la logique de dvppmnt par la consommation, SOREFi SOREBAIL, n'aient pas été les plus efficaces... ici.

Et je ne crois pas, que seuls les plus démunis, en aient "sauvagement" profité...

Et donc, comme l'on parle de peintures, ou de frigos, dits "tropicalisés" ..certaines mesures comme on parle actuellement d'ailleurs (fin du RMI, meilleure flexibilité des conditions d'obtemption, ou autres encouragement aux contrats de travail entre "particuliers" par exple...) permettront je pense, de pallier au chômage "déclaré".

Si l'on admet néanmoins, que celui ci s'explique AUSSI par, un marché qui reste intérieur, (et pour cause !!!), le peu de création d'emplois, ou encore... de part la lourdeur des charges patronales, ..ou encore,...une législation nationale, voire européenne, parfois irrationnelles, décalées... ou " trop "contraignantes.

Enfin, le cadre, ou statut actuel permet déjà bon nombre de démarches, et fort de ces analyses là, mille fois ré-éditées d'ailleurs, je ne crois pas que nous ayons jusqu'ici, épuisé toutes ses possibilités.

Ces propos ont déjà été portés à connaissance, et entendus, je n'invente rien, mais je tiens à ce qu'on cesse de vouloir identifier, tel, ou tel, qui seraient plus coupables...que d'autres.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales