Social

La Réunion comptait 65000 logements sociaux en 2015


La Réunion comptait 65000 logements sociaux en 2015
La demande de logements sociaux reste forte à La Réunion. Selon la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement, au 1er janvier 2015, 64.995 logements étaient proposés à la location. Une offre qui a augmenté depuis 2011 après avoir ralenti tout au long des années 2000. 

Le parc locatif social dans notre département progresse de 5 % en 2014, plaçant La Réunion au deuxième rang des 28 régions françaises, juste derrière la Guyane (+ 6,9  %). Dans les DOM hors Mayotte, le parc augmente de 4,2 % en 2014, beaucoup plus rapidement qu’en France métropolitaine (+ 1,5  %).

Cependant, la répartition des logements sur le département est inégale. Le Nord de l’île est le plus doté. L’enquête démontre que 31% des logements sociaux sont situés sur le territoire de la Cinor, contre 23% pour la Cirest et 20% pour le TCO. Le Sud reste en retrait avec 11 % de logements pour la Casud et 16 % pour la Civis. Les logements proposés y sont également plus petits. 

21000 personnes sur la liste d'attente

Entre 2014 et 2015, 3.300 logements neufs ont été mis en service. "51 % des mises en service sont des logements locatifs sociaux (LLS) et 49 % des logements locatifs très sociaux (LLTS)", compile la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement. Début 2015, le loyer moyen d’un logement social s’élève à 5,80 euros du m2 habitable.

Les demandes de logement social sont toujours aussi importantes. 21.000 personnes étaient en attente d’un logement social début 2015.

Jeudi 7 Avril 2016 - 16:09
Lu 935 fois




1.Posté par Eno2016 le 07/04/2016 17:06
On va pouvoir donner un toit moderne aux plus démunis !

2.Posté par Zozimé le 07/04/2016 18:02
Nous constatons que, St-Paul faisant parti de l'Ouest, les constructions de logements sociaux sont insuffisantes. Et pourtant, St-Paul est loin d'atteindre 10 % de la loi SRU qui en impose 20, voire 25 % en 2020! Il y a un manque de volonté évident de la part de nos élus municipaux. Mais que font donc les aménageurs fonciers privés qui ont été gâtés par le PLU de St-Paul qui leur a déclassé plusieurs dizaines d'ha? Contrôle-t-on les engagements pris?

3.Posté par Tir Malol le 07/04/2016 19:52
1.Posté par Eno2016 le 07/04/2016 17:06 Merci de remplacer "aux plus démunis" par aux poules pondeuses et gratteurs KI et ce problème essentiellement gérer par des élus calculateurs et véreux engendre des problématiques en cascades
MI DI M'IMPORTE DE QUOI ? je m'explique
Regarde la grosse tâche rouge sur le schéma qui donne les jolis logements sortis de terre prés du Barachois qui vont être livrés prochainement nou va voir la tête que la bande à zanette y sar met dedans ? je plains déjà les commerçants ...alors que pendant ce temps là alors qu'on parle
Pouvoir d'achat
Problème écologie
Problème du trop de voitures sur les routes
Un gentil petit couple Monsieur Madame travaillent sont obligés de s'acheter deux petites voitures et s'éloigner le plus loin de Saint Denis pour y habiter et de part leur salaire ne sont pas éligibles à accession à ces logements qui devraient revenir aux travailleurs et construire ailleurs pour les grateuts ki et autres sprécialistes de la CAF réunion
Le monde appartient aux GDC au Spécialiste de la Caf QUEL DOMMAGE

4.Posté par ALEXANDRA le 07/04/2016 20:29
et ça ne rapporte rien aux communes...et les contribuables payent une hausse des impôts ....

5.Posté par Curiosus le 07/04/2016 21:07
@3.Posté par Tir Malol

Entièrement d''accord avec vous l'ami... 21000 personnes en attente ! j'aimerai connaître l'identité de chacun de ces futurs pensionnaires. Pourquoi ! comme çà ! par curiosité, pour savoir quoi !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales