Social

La Réunion à l'horizon 2020 : Des ménages plus petits et plus nombreux

A l'occasion d'une conférence de presse, l'Insee a présenté ce jour les résultats d'un travail de longue haleine permettant de donner une vision globale de ce que seront les ménages réunionnais à l'horizon 2020. Ils seront plus petits, et plus nombreux...


La Réunion à l'horizon 2020 : Des ménages plus petits et plus nombreux
D’ici 10 ans, La Réunion comptera près de 80.000 ménages supplémentaires qu’il faudra loger. Si la construction de 6.000 logements par an d’ici 2020 semble nécessaire pour héberger ces nouveaux ménages, l’analyse de leurs caractéristiques permettra de mieux adapter l’offre de logement.

Des ménages plus petits

Depuis plusieurs années, le nombre moyen de personnes qui vivent dans un ménage diminue. Il ne sera plus que de 2,6 en 2020, ce qui était le niveau de la France métropolitaine en 1990. Le vieillissement de la population et les changements de modes de vie (vivre seul, en couple, en famille monoparentale…) en sont la cause.

Plus de personnes seules, surtout des femmes

En 2020, les ménages de personnes vivant seules augmenteront massivement, principalement en raison du vieillissement de la population. Ils représenteront 29 % des ménages alors qu’ils ne sont que 21 % en 2007 et n’étaient que 13 % en 1990. La Réunion se rapprochera ainsi de la France métropolitaine d’aujourd’hui où 33 % des ménages sont composés d’une seule personne.

Plus de la moitié des personnes seules supplémentaires auront plus de 60 ans et les deux tiers d’entre elles seront des femmes.

Le modèle familial s’effrite

En 2020, les couples avec enfant(s) ne représenteront plus que 27 % des ménages, soit autant qu’en France métropolitaine aujourd’hui. Alors qu’en 1990, la moitié des ménages réunionnais étaient des couples avec enfant(s).
Le vieillissement de la population et le changement des modes de vie expliquent ce recul.

Les couples avec enfants vieillissent et deviennent des couples sans enfants qui représenteront en 2020 un ménage sur cinq. Les jeunes couples auront moins d’enfants et un peu plus tard.

La vie de couple attire également moins les jeunes. En 2020, 26 % des moins de 30 ans vivront en couple contre 40 % en 2007.

Toujours 20 % de ménages monoparentaux

En 2020, les ménages monoparentaux seront presque aussi nombreux que les couples sans enfants. Cependant, leur part parmi les ménages augmentera peu et se stabilisera à 20 %.

À La Réunion, le nombre de familles monoparentales est important (un ménage sur cinq). Dans 90 % des cas, il s’agit d’une mère avec enfant(s). En France métropolitaine, les ménages monoparentaux sont beaucoup moins fréquents (un sur douze).

Dans les années qui viennent, chaque communauté d’agglomération devra accueillir de nouveaux ménages, aux particularismes marqués : plus de jeunes et de personnes seules au Nord, davantage de couples avec enfant(s) à l’Est et à l’Ouest, des personnes âgées au Sud.
Mercredi 29 Juin 2011 - 16:12
.
Lu 1153 fois




1.Posté par noe974 le 29/06/2011 20:50
On s'interroge :
1) des ménages "homme/homme" ?
2) des ménages "femme/femme" ?
3) des ménages "homme:femme" ?
4) des ménages "1 mec/plusieurs femmes" ?
5) des ménages "1 femme/plusieurs hommes" ?

Un panel de choix ....

2.Posté par Bibi97490 le 30/06/2011 08:33
ils font quoi les politiciens pour faire baisser le chomage? RIEN RIEN RIEN DU TOUT

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales