Faits-divers

La Réunion : Une des régions de France où les morts violentes au sein du couple sont les plus importantes


La Réunion : Une des régions de France où les morts violentes au sein du couple sont les plus importantes
Sur l'île, quatre personnes sont décédées l'an dernier, victimes de leur compagne ou de leur compagnon. Ce sont les chiffres révélés par l'étude du ministère de l'intérieur sur les violences conjugales mortelles en 2010. Au regard de ces données, la Réunion se classe 19e région la plus touchée de France, relativement "loin" derrière les régions Ile-de-France Ou Paca, respectivement première et seconde du classement.

Le taux de violences conjugales mortelles devient encore un peu plus inquiétant lorsqu'il est rapporté au nombre d'habitants. Là, l'île figure parmi les régions les plus ravagées et décroche la cinquième place du classement. En tout, en France, 174 personnes se sont fait tuer par leur conjoint l'année passée, soit un homicide tous les deux jours, et une écrasante majorité des victimes sont des femmes (146 contre 28). Les chiffres, stables pour la Réunion, sont en légère hausse au niveau national.

Bien souvent, les séparations, disputes et crises de jalousie sont à l'origine de ces fins tragiques qui, dans la majorité des cas, ne sont pas préméditées.
Mardi 18 Octobre 2011 - 10:11
.
Lu 1520 fois




1.Posté par JOSEPH le 18/10/2011 12:12
LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES PRENNENT UNE AMPLEUR TRÈS INQUIÉTANTE DANS NOTRE ÎLE !!! NOS COMPATRIOTES DEVRAIENT SE MOBILISER DAVANTAGE CONTRE CE FLÉAU ET SURTOUT CONTRE L'ALCOOLISME QUI CAUSE TANT DE DÉGÂTS DANS LES FAMILLES ! !!! HOMMES ET FEMMES POLITIQUES DE LA RÉUNION ,AGISSEZ TOUS ENSEMBLE POUR QUE NOTRE ÎLE N'AIT PAS CE TRISTE RECORD DÉSHONORANT!!!

2.Posté par jason bourne le 18/10/2011 14:24
ici le litre de rhum est à 6 €.... mais mr Camatchy ne veut pas en parler ............

3.Posté par elodie le 18/10/2011 16:24 (depuis mobile)
Moi meme agèe de 19ans jai etaient tres souvent victime des coups de mon ex concubin qui prend de lacool plus du zamal cela me fait toujours aussi mal de repenser a cette scene que jai vecu il y a 1ans en plein rue devant plein garcon qui m'ont pas aider ni dèfendu. Jai su dire stop a cette violence jespere que je suis et serait pas la seul.
arrêtons les violence faite aux femmes car ont est les plus toucher dans cette histoire!!!

4.Posté par Ded le 18/10/2011 18:22
Il suffit de lire les faits divers des journaux tous les jours...et quasiment toujours les mêmes causes : zamal, alcool, séparations mal vécues, concubinages de "trop" jeunes couples qui se séparent vite , machisme ambiant...
Quelle image hélas...de quoi détruire tous les efforts faits pour la promotion de notre île!

5.Posté par Gaston la gaffe le 18/10/2011 18:23
Notre champion de l'écriture en majuscules a changé de pseudo...

Il faudrait faire comme pour les requins, des prélèvements, des cars de ramassage pour des cures, mais il n'y aurait pas assez de structures pour accueillir tous ceux qui en ont besoin.

L'alcool, le zamal, n'expliquent pas tout : il règne ici un machisme époustouflant, et malheureusement les mères y sont souvent pour quelque chose, le petit mec roi, le futur "cake" roi règnent en despotes dans certaines familles, à l'exemple des papas et on n'est pas sortis de l'auberge!

6.Posté par JOSEPH le 18/10/2011 18:44
RECTIFICATIF (un passage au début de mon courriel n'est pas passé) :

LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ( QUI PRENNENT UNE AMPLEUR INQUIÉTANTE DANS N NOTRE DÉPARTEMENT ) DOIT ABSOLUMENT S'AMPLIFIER !!! .......
(La suite sans changement )

7.Posté par Marine le 19/10/2011 04:31
Gaston t'a tout compris la responsabilité première incombe aux mères; au lieu de leur apprendre le respect elles leur laissent tout faire et ont font des petits dieux qui ne supportent pas la moindre remarque;le moindre non.

8.Posté par noe le 19/10/2011 07:54
Où sont passées les "Amazones" d'antan ? celles qui ne se laissaient pas commander par quelques mâles en rut ?

Toutes les femmes devraient être équipées de "Tazer" gratuitement ....une bonne décharge de 50 000 volts dans les c..... et plus de problème à l'avenir ....

9.Posté par Papangue le 19/10/2011 09:08
Tout à fait d'accord avec Melle l'ardéchoise gaffeuse, ce n'est pas seulement une question de zamal et d'alcool, même si ces deux facteurs ont bien entendu une influence certaine et non discutable sur ces violences, mais également une question d'éducation, et ce dès le plus jeune âge ...

En revanche, je suis en désaccord avec toi sur la 1ère ligne de ton post : je ne pense pas que Joseph soit notre adepte habituel des majuscules, car il est capable d'écrire plusieurs lignes sans faire une faute d'orthographe, contrairement à l'autre qui en fait deux par mot environ ! :)

10.Posté par océane le 19/10/2011 16:40
Le problème ce sont les lois! Le concubin menace et c'est la concubine que l'on emmène dans un centre d'hébergement! Le C... reste en liberté, et puis un jour, il passe de la menace à l'acte! Et puis les familles pleurent les disparus! Portez plainte contre la Police, car la première responsable c'est elle.

11.Posté par Lily le 21/10/2011 12:40
Non effectivement la première responsable c'est effectivement l'éducation qu'a reçu le frappeur, car mesdames et messieurs, il n'y a pas que les femmes qui subissent des violences domestiques, mais ça arrive aussi a des hommes ... mais on en parle moins car une certaine gène est bien présente, mais je pense que pour les femmes aussi il y avait de la gène avant, maintenant c'est bien on ose en parler....que ce soit femmes ou hommes qui subissent de la violence il ne suffit pas effectivement de les mettre dans un centre d'hébergement, il faut condamner l'auteur des faits, prison illico et doit avoir un traitement et une éducation contre la violence qu'il inflige a autruis, mais cela couterait beaucoup trop d'argent, alors on préfère ne pas trop s'investir.....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales