Société

La Réserve marine fait un saut numérique


Le nouveau site est accessible depuis hier
Le nouveau site est accessible depuis hier
La Réserve marine se met à la page. Sa direction présentait ce vendredi les tout derniers outils numériques qu'elle met à disposition des pêcheurs et du public.

La refonte du site internet - www.reservemarinereunion.fr - qui avait été construit par des étudiants depuis la création du Groupement d'Intérêt Public en 2007 tardait à venir. Le nouveau, mis en route hier, combine photos chatoyantes de neuf photographes de renom et outils pédagogiques de pointe.

L'une des curiosités du nouveau site tient dans la mise à disposition d'un outil qui a le mérite de clarifier d'un simple click les différents zonages autorisés à la pêche ou pas, ou de tel ou tel usage. Sur cette cartographie développée par l'Ifremer, votre curseur peut vous amener à demander, si vous êtes par exemple chasseur sous-marin, de ne faire apparaître que les espaces spécifiquement autorisés à ce type de pratique. Elle permet également aux pêcheurs à la ligne depuis le récif de visualiser les zones où cet usage est autorisé.

Cette cartographie offre des possibilités quasi infinies. De nombreuses surcouches viendront enrichir son contenu au fil des mois (contenu vidéo, fiches pédagogiques,...). La cartographie fonctionnelle est accessible sur tablette et smartphone même si la migration nécessitera quelques correctifs.

La mise à jour du site web, en même temps que la création d'un compte twitter et facebook, concrétise l'une des 60 préconisations qu'a fait ressortir l'audit que le GIP avait commandé il y a quelques mois. L'appel d'offres de la refonte du site a retenu l'offre "la moins chère" d'un prestataire, confirme Fabien Metayer qui fait allusion aux contraintes budgétaires auxquels sont évidemment soumis les organismes d'Etat.

Le site n'en perd pas moins sa touche institutionnelle en mettant à disposition les statuts et la règlementation de la réserve en téléchargement libre. Une rubrique "patrimoine", des modules audio en créole, une photothèque qui ne demande qu'à grossir ainsi qu'une rubrique des questions courantes (FAQ) tentent de briser l'image d'une réserve qui tourne le dos à ses usagers. "On a souvent entendu qu'avec la réserve, tout est bloqué", affirme la direction du groupement qui indique à titre d'illustration qu'environ 45% de son espace reste ouvert par exemple à la chasse sous-marine.
Vendredi 13 Février 2015 - 13:51
Lu 917 fois




1.Posté par Olive le 13/02/2015 16:09
http://www.reservemarinereunion.fr/

2.Posté par alekons le 13/02/2015 19:08
Que ne fait on pas pour PARAITRE avec les subventions publiques sur le dos du pékin ? Please, how much money ? A quand la version révisée ?

3.Posté par KLD le 13/02/2015 23:01
bravo , excellent !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales