Economie

La Région va installer du Wifi gratuit aux quatre coins de la Réunion

Demain, la Région Réunion présentera son nouveau projet Wifi à l'occasion d'un déplacement de rentrée, au lycée Jean Joly de la Rivière Saint-Louis. Il entre dans le cadre du Plan Ordinateur Portable (POP) mis en place par la collectivité en 2010 et à destination des lycéens réunionnais. Mais un deuxième projet va voir le jour d'ici la fin de l'année, à destination cette fois-ci du grand public. Il s'agit de l'installation de bornes Wifi avec accès gratuit à Internet dans les lieux fréquentés et culturels de la Réunion. Une volonté de démocratiser l'accès à internet pour les Réunionnais qui s'inscrit dans le plan Très Haut Débit porté par la Région.


La Région va installer du Wifi gratuit aux quatre coins de la Réunion
A l'image de ce qui existe aujourd'hui dans les grandes capitales européennes, la Région Réunion veut proposer l'accès gratuit à Internet pour le grand public, via des bornes Wifi installées un peu partout dans l'île, dans les lieux les plus fréquentés ou ceux à vocation culturelle. Ce projet s'inscrit dans le projet Très Haut Débit mis en place par la Région depuis le mois de juin 2010. Il a pour objectif de favoriser l’accès aux réseaux et développer les usages numériques.

"D'ici la fin de l'année, nous allons installer des bornes Wifi dans les espaces publics, comme par exemple le Barachois à Saint-Denis. Il s'agit d'un deuxième projet qui intervient après la mise en place du Wifi dans les lycées. L'objectif est de favoriser l'Internet haut débit pour tous", explique Vincent Payet, conseiller régional délégué à la question des TIC.

"L'obligation de procéder à une inscription pour en bénéficier"

Même si de l'aveu même du conseiller régional l'installation de ces bornes n'est pas "quelque chose d'extraordinaire" sur le papier, elle pourrait bien changer les habitudes numériques de bon nombre de Réunionnais. "Nous allons cibler plusieurs endroits de l'île, et mettre un peu partout autour des lieux publics, des médiathèques ou encore des mairies. La seule contrepartie pour pouvoir bénéficier de l'accès Internet sera l'obligation de procéder à une inscription pour en bénéficier", ajoute Vincent Payet.

Pour autant la Région ne deviendra pas un fournisseur d'accès Internet. "Cela se fait partout en Europe et il n'y aura pas de problème. Nous n'allons pas déstabiliser les opérateurs Internet avec ce projet. Nous mettons juste à disposition du public des bornes Wifi", précise le conseiller régional. Le projet en est actuellement à sa phase de développement au sein de la pyramide inversée et il devrait être finalisé à la fin de l'année 2012.

Pour le moment la Région préfère se concentrer sur la mise en place des bornes Wifi dans les différents lycées de l'île. Un projet estimé à 450.000 euros (ndlr: projet Wifi + montée en haut débit des lycées ) qui s'inscrit dans le cadre du plan POP et à destination unique des enseignants et lycéens. Ce projet sera présenté au grand public demain matin lors de la visite du président de Région, Didier Robert, au lycée Jean Joly de la Rivière Saint-Louis.
Jeudi 23 Août 2012 - 15:19
Lu 8139 fois




1.Posté par j''aime didi le 23/08/2012 15:47
oui mais comment envoyer du fiel anonymement sur les forums si on doit s'inscrire avant?

comment télécharger sans crainte? est qu'on aura le droit de surfer sur temoignages.re sans se faire couper le compteur d'eau?

2.Posté par koko_run le 23/08/2012 16:00
Peut être une bonne initiative, attention juste de ne pas faire redondance avec se type d'espace Wifi déjà mis en place par certaines communes. Aussi, pour un fonctionnement plus simple, il faudrait une et une inscription pour accéder au réseau Wifi public (communes + région)

Peut être ce réseau "gratuit" fera t il pression sur les opérateurs locaux pour une baisse significative des tarifs.

Ce type d'investissement serait + utile aux réunionnais que 70% du budget consacré à une masse salarial contractuel et non structurée....

3.Posté par noe le 23/08/2012 16:44
Très bonne décision de la Présidence de la Région Réunion !

J'adhère en force à ce projet ...
Nous serons à la pointe du progrès !

4.Posté par Thierry le 23/08/2012 17:13
@ Koko ... un ordi ça ne mange pas ... mas une masse salariale contractueLLe et non structurée, c'est "des pères et mères de famille", c'est "des enfants", c'est des "humains" ... conjugons à travailler pour les 2... Ne remplacez pas votre cerveau par un processeur ...

5.Posté par zarlor le 23/08/2012 18:02
un ti contrat mr le président

6.Posté par un observateur le 23/08/2012 19:20
l'initiative n'est pas stupide mais avant, la région pourrait dans un premier temps négocier avec les founisseurs, des baisses significatives pour l'ensemble des foyers Réunionnais. Ce qui permettrait peut etre, à une population plus large d'accèder à internet à la maison.
Les tarifs pour un débit plus bas sont deux fois plus couteux qu'en métropole !? Là encore, il y a un énorme point ? à crever.

7.Posté par anonyme le 23/08/2012 19:30
En espérant que les petites villes tel que les avirons ou encore l'étang salé ne seront pas oubliées....

8.Posté par @ POST 7 le 23/08/2012 20:52
Il est écrit : Il s'agit de l'installation de bornes Wifi avec accès gratuit à Internet dans les lieux fréquentés et culturels de la Réunion.

Depuis quand Les Avirons est un lieu fréquenté et culturel de la Réunion !? Le maire des Avirons fait justement tout pour que sa commune ne le soit pas.

Etang Salé ok avec sa plage et encore !!!

9.Posté par rsl le 23/08/2012 22:13
ce sont les hauts de l'ile qui doivent être couverts par la wifi communautaire et non les endroits culturels dans lesquels on boit le café et où on regarde les petites jupettes se déhanchées.........nan!

10.Posté par durandal le 24/08/2012 08:40
Dans les hauts ce sera comme d'hab ceinture, pourtant on est éligible à l'impôt pour payer le WI FI gratuit.

11.Posté par dominique le 24/08/2012 10:42
il existe un opérateur qui fournit du wifi gratuit sur l'ile sur des sites "culturels " et public;
aidons le pour développer son réseau au lieu de le concurencer !

12.Posté par Nohant le 24/08/2012 11:20
le wifi pour accéder à quoi ? une sélection de site ? à quelle vitesse et qui sera l'opérateur technique derrière ?

En l'état ça paraît fumeux, juste histoire de surfer sur l'ère du temps

13.Posté par citoyen974 le 28/08/2012 11:09
POURQUOI PAS FAIRE KOM EN MÉTROPOLE UN RÉSEAU WI-FI ACCESS PAR LES CLEE WAP DE SON OPÉRATEUR DANS L’ÎLE "

ONT POURRAIS BÉNÉFICIER ACCÈS INTERNET OU ONT VEUX..

14.Posté par zorro974 le 30/08/2012 21:17
Pas bien nouveau tout cela.... du réchauffé.
Saint-Joseph l'a fait depuis..... 2010 !!!!!

La preuve par zinfos974 : http://www.zinfos974.com/Internet-et-accessibilite-numerique-en-fete-a-Saint-Joseph_a16721.html

15.Posté par jean97413 le 09/09/2014 20:48
C'est dans l'air... il est émis l'idée qu'il se préparerait une antenne-relais pour wi-fi en 2.4 GHz de 850 miliwatts au Matarum pour arroser TOUT Cilaos centre-ville donnerait avec un gain ISO de 48 dB aux antennes l'équivalent à 1km de là d'être entre 1 et 10m d'une boxe ordinaire..
pratique?

Oui, mais pour la santé des habitant cela correspond à vivre avec du wifi à des taux avoisinant le miliwatt par mètre carré, avec du 2.4 GHz, modulé par impulsion, constament... vivre dehors serait comme rester dans un hall d'aéroport, avec non pas une boxe en veille qui emet seulement un signal de balise quand on ne s'en sert pas, mais avec tous les trains d'ondes des download des utilisateurs..

il y a un risque sanitaire réel dans le long terme plus important encore que avec sa propre boxe... et gravissime, sans choix: aller dehors dans son jardin ne sera pas bon à la santé... en zone desservie.


pour rappel le wi-fi est infiniment plus toxique que le GSM
Question bête...
Pourquoi avoir choisi LE PIRE à savoir, précisément le 2.4 GHz pour les appareils domestiques??

Par ce que ces fréquences, en raison de leur graves inconvénients... étaient restées inutilisées par les professionnels et les militaires et donc restées "libres"... ET NOUS LE SAVIONS... depuis les années 1980!
En outres ces ondes sont celles qui sont le plus facilement captés par l'eau et les organismes vivants (plantes et animaux) et qui du coup se perdent plus... justement par ce que c'est NOUS qui faisons antenne!

Ha oui... mince alors..

"hô... juste un tout petit peu de micron-ondes pulsées c'est pas grave... ça ne va pas chauffer"
C'était sans compter la multiplication des appareils wi-fi et surtout la constance des émissions et le passage au tout numérique (donc émission constante d'impulsions à la place de relais radio FM qui émettaient que de temps en temps). on a ainsi augmenté en 10 ans la dose d'ondes nocives par quelque chose de l'ordre.. du million!
Pourtant c'est quelques miliwatts tout au plus... si peu de chaleur n'est pas le problème...

Mais pourquoi le wi-fi est si "toxique"???
- à cause de la possibilité de transporter l'équivalent d'une émission de télévision haute définition... par les ondes qui demande une puissance un million de fois plus fort que pour transmettre une voix téléphonique: une boxe ordinaire fait la puissance d'un talki walkie qui permet de joindre Maurice (à 200km) depuis le Piton des neiges alors qu'elle se trouve à moins de 10m de vous..
- à cause que c'est la fréquence de résonnance de l'eau, constituant principal de nos cellules.
- à cause de la modulation "pulsées" qui créé des résonnances de molécules longues (protéïnes et ADN) dans l'organisme: si c'était de la FM (modulation de fréquence) destinée à de la voix ou même de la musique ce problème d'impulsion ne se poserait pas (mais votre liaison internet avec ce mode là serait à peine de 150kB/s)

- à cause de la durée d'exposition qui se chiffre rapidement en années d'exposition continue..

Des solutions?

La pire des solutions serait une antenne unique de 1 watts environ arrosant tout une ville depuis le haut d'une montagne, pourvue des 11 canaux de wi-fi domestique... cela imposerait à tous les habitants "desservis" de vivre en réceptionnant les données de tous les utilisateurs, se trouvant alors à l'extérieur comme si ils se trouvait dans à 10 mètres d'une boxe wi-fi (antenne de 48dBi 1km de l'antenne = 1m de sa boxe)...
Mais pas seulement
C'est bien pire encore car il s'agirait non pas d'une boxe "en pause" qui n'émet l'essentiel du temps qu'un signal de balise et que ce que on lui demande... mais de plusieurs canaux "battant ensemble" (les battements entre des fréquences un peu différentes augmentent l'impact sanitaire) et en transmission intensive (sauf quand personne dans la ville s'en sert)..
ça serait comme vivre en permanence... dans les locaux d'un aéroport en baignant dans une multitude de communications..

La meilleure des solutions seraient une multitude de petites antennes d'une portée de 50m réparties dans les lieux de passage des touristes et les parkings, avec une puissance de 10 miliwatts crête et avec un seul canal à la fois, desservant pas plus de 1000 mètres carrés... pas plus que une boxe individuelle par lieux d'accès, à la différence près que c'est une vraie antenne qui reçoit et émet mieux, avec donc moins de puissance employée pour un champ équivalent

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales