Social

La Région va former 900 jeunes pour la construction du Tram-train

Le Comité de pilotage indique que la réalisation du Tram-train “pourrait générer 1 200 à 2 500 emplois par an”, sur une période de cinq ans. La Région Réunion veut mettre en place un dispositif pour qu’un maximum de Réunionnais profitent de ces futures embauches.


La Région va former 900 jeunes pour la construction du Tram-train
C’est en juillet 2007 et devant l’ensemble de la presse que le Conseil régional et l’Etat avaient mandaté l’ANPE et l’Etat pour la mise en place de formations adaptées. Ce plan de formation qui s’inscrit dans le cade de la “Cellule de veille des grands projets”, a été présenté la semaine dernière, comme le rapporte le site internet du Conseil régional.
Cette démarche a été calquée sur celle mise en place “avant du chantier de la route des Tamarins”. L’objectif est le même : anticipation des besoins en formation et en emplois pour le Tram-train. “Il est essentiel que La Réunion dispose de la main d’œuvre adéquate et qualifiée”.
Ce seront ainsi 900 jeunes, du niveau CAP à Bac + 3, qui participeront aux premiers plans d’actions. Cela “concerne les métiers classiques du BTP : coffreurs bancheurs ferrailleurs, chefs d’équipe VRD, ouvriers qualifiés, conducteurs d’engins de chantier mais également les métiers du bâtiment : carreleurs, maçons”, précise le site internet de La Région Réunion.
Les métiers pour la construction des infrastructures du Tram-train feront partie des seconds plans d’actions (dont dix en formation continue et trois en formation initiale).
Tous les demandeurs d’emplois, les jeunes en formation, le public intéressé et même les salariés, ont également accès à ces dispositifs de formation.

Lundi 17 Novembre 2008 - 17:07
Jismy Ramoudou
Lu 1098 fois




1.Posté par danton974 le 17/11/2008 18:01
de qui se moque t on ?
à 2000 emplois par an sur 5 ans cela fait 10 000 emplois !!!

carreleurs, bancheurs, conducteurs de chantier...etc.

Donc si j'ai bien compri :
ceux déjà formés dans le cadre de la route des tamarins on les noie au large,
on en reforme 10 0000 pour le tram-train et on les tues à la fin du chantier

Ou alors expliquez moi, La Réunion va devenir le plus grands exportateur d'ouvriers qualifiés en BTP !!

Les métiers pour l'infrastructure du tram-train, j'explique :
porter les rails du bateau au camùion, décharger le camion les poser.
Parce que pour le reste les ingénieurs, techniciens, y compris en maitrise d'ouvrage viendront .....de métropole.
Il s'agit d'un PPP (partenariat public privé) et coyez moi que la partie privée va gèrer SON projet avec SES EQUIPES. Car le groupement titulaire vous dira, il n'y a pas d'ingénieur qualifié à La Réunion :

Et là je réponds, FAUX, J'ai moi même travaillé sur des projets de métro en métropole, j'ai formé ici des jeunes en informatique et automatisme, mécanique et j'ai pu mesurer leur valeur. Il y a du boulot pour nous ici chez nous. Mais se sont des équipes dans des bureaux bien chauffés en métropole et ailleurs en europe qui viennent dire à nos élus ce qu'il faut faire.

Le pire c'est qu'ils les écoutent (cf route du littoral et autres gabegies).

2.Posté par bertel le 17/11/2008 19:58
"1. Posté par danton974 le 17/11/2008 18:01 "

_merci_ Danton974 !

... z'avez pas compris... :-)

Cela signifie qu'une SEM va être créée...

Nous aurons peut-être à admirer - sic - la maison du rail... lol ... railleries interdites !

3.Posté par papapio le 17/11/2008 20:09
Ne faudrait-il pas mieux les former à la surveillance
du dépouillement d'offres publique Régionales ?

4.Posté par alex le 17/11/2008 22:05
Il y a quelque chose de pathétique dans l'appel de notre grand père du peuple. Depuis quelque temps il court après la création d'emplois, c'est son nouveau dada pour éviter d'aller droit dans le mur. Je dois préciser ici qu'il m'arrive de marquer du respect pour cet homme à l'âge avancé qui continue à se battre pour le bien être du peuple réunionnais. C'est vrai qu'il est arrivé tardivement aux affaires mais tout de même depuis quarante ans qu'a t'il fait pour changer le cours des choses?
Aujourd'hui il nous propose de créer 2000 emplois par an sur 5 ans; comme le soulignait fort justement Danton, un bon nombre de ces emplois existent déjà et quand bien même ces embauches deviendraient réalité combien resteront sur le carreau? Quel homme politique aura le courage de dire la vérité sur la diminution du chômage dans l' île? Comment ceux là mêmes qui sont au pouvoir depuis des décennies n'ont ils pas prévu l'impasse dans laquelle nous sommes aujourd'hui. Si l'on peut considérer que la crise économique actuelle en est en partie responsable , elle ne l'est que dans une très faible proportion.
Et quand Paul VERGES prend des élans paternels pour parler de la détresse de nos concitoyens il n'a pas peur du ridicule. A t'il fait le bilan de ce que les collectivités locales ont laissé sur les comptes en banque du clan familial. Bertel a raison de parler de création d'une nouvelle SEM, c'est tout à fait dans l'air du temps!!
Le tram train , indispensable certes, bénéficie déjà d'un budget colossal pour la communication, cad pour nous faire croire que tout ce qu'ils font c'est ce qu'il y a de mieux. Le petit peuple n'a pas son mot à dire, sinon qu' opiner du chef.
Une fois de plus, cette nouvelle trouvaille du grand timonier , permet de servir de levier d'action pour un chantier qui pourrait se retrouver dans l'impasse. Soyons sérieux monsieur Verges "mi croit pu cat' ou raconte depuis longtemps"
Je vous parie que la prochaine étape sera la maison des civilisations. Allons Polo, fais voter un budget pour former du personnel pour ce magnifique outil, pourquoi ne pas créer une SEM pour gérer le personnel déjà au service d'une maison refusée par une majorité de réunionnais.
Ah qu'il me tarde d'être aux prochaines élections régionales!!

5.Posté par CREOTAS le 17/11/2008 22:13
Danton974, je me permets un peu d’arithmétique, bien que non spécialiste, car j’ai cru déceler un peu de confusion dans ton commentaire.

D’abord, il s’agit des emplois locaux (c’est quoi, au fait, un emploi local : une personne née à la Réunion et y travaillant, ou un non natif travaillant dans une entreprise française ou européenne ayant une agence à la Réunion ?), et non de l’ensemble des emplois créés ; ensuite 1200 à 2500 emplois par an sur 5 ans ne font pas forcément 10.000 emplois.

En raisonnant sur des emplois d’un an qui se cumulent, en hypothèse basse, 1.200 emplois X 5 ans = 6.000 emplois. En hypothèse haute: 2.500 emplois X 5 ans = 12.500 emplois. Donc déjà, là, on ne sait pas en réalité combien ça en fera.

Mais il n’y aura pas forcément cumul des emplois locaux créés, car certains emplois seront maintenus sur 5 ans, donc ce sont les mêmes qui feront partie de ces chiffres et seront à nouveau comptabilisés chaque année sur 5 ans. Et parmi ces emplois, un certain nombre seront des CDD (ex/ les dessinateurs : ne vont pas travailler pendant 5 ans….) ! En outre, des entreprises locales déjà existantes (travaillant par exemple pour la route des Tamarins) ne vont-elles pas aussi occuper ce créneau de sorte qu’il n’y aura pas véritablement création d’emploi pour ce qui les concerne ?

Il me semble donc que, au pire du pire, 1.200 emplois locaux pourront être créés ou du moins occupés sur 5 ans, et peut-être pas à temps plein ou complet! Et au mieux du mieux, dans le meilleur des cas: 12.500 emplois à temps plein et complet.

En réalité, ce sera entre ces 2 chiffres qui sont des extrêmes, et bien malin qui peut dire combien d'emplois cela fera au seul vu de l'article de zinfos...

Quant aux formations que la Région compte mettre en place, leur nombre ne devrait-il pas être inférieur au nombre des emplois créés (en principe) puisque tous les emplois à créer ne devraient pas nécessiter de formation ? En tous cas, la formation professionnelle va être boostée au passage et les subventions pleuvoir, si cela n’a déjà commencé…

Ceci étant, il serait intéressant de savoir au niveau des marchés passés ce qui a été imposé aux entreprises pour l’embauche locale.

Si a priori la création d’emplois locaux est utile, je trouve toutefois que 1.200 emplois locaux et au mieux 2.500 ce n’est pas mal, car il faudra y ajouter les emplois locaux indirects pour savoir en définitive le total des emplois locaux créés, nombre auquel s'ajouteront les emplois extérieurs (métropolitains ou autres : ingénierie, transport...) visés dans ton commentaire.

Attention, je ne souhaite pas défendre la Région, elle le fera toute seule ; je voulais simplement rappeler ces nuances…

CONCLUSION : Attention aux chiffres, ils sont en définitive peu parlants et peuvent être trompeurs !



6.Posté par El bourracho le 17/11/2008 22:15
Pour Bertel, voici des noms de SEM, alors pour les emplois tram-train, SR22, pour la maison des incivilités, SR23 et ainsi de suite comme ça, ça ne sortira pas de la famille.

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/11/2008 22:34
pauvre commentaire..l'idée est qu'il puisse aller constuire des tram trains ailleurs... bon plus sérieusement, bertel et danton974, vous proposez quoi .. concrètement ?

8.Posté par danton974 le 18/11/2008 07:54
CREOTAS, je suis d'accord avec toi sur les hypothèses basses et haute. J'ai fait une cote mal taillée pour faire court. de 6 à 10 de 12,5 à 10 on va dire que j'aurais dû pondéré sur 9 et non 10. Voilà pour les chiffres.

Le fond du problème reste le même.

Quelqs sont les emplois créés. Il faut savoir que les sosicété en question mettent en place localement une "représentation" ce qui ne constitue paas un bureau d'étude. Car le bureau d'étude est à Toulouse, Lyon etc...

Il reste donc les emplois en doublons avec ceux issus de la route des tamarins. Et après le tram train ?

Je ne critique pas le chantier, ni comments les sous vont être ventillés (pas encore). Il y a peut être, d'autres manières de voir les choses . Surtout par l'approche du prix dépensé en regard des retombés pour notre population. N'y ayant pas réfléchit j'aurais l'honêteté de dire que face au tram train je n'ai pour l'heure rien.

En revanche je me suis élevé contre le "DISCOURS" car c'est là qu'on nous prend pour des couillons. Il s'agit bien d'un discours d'attrape nigots, et les nigots c'est nous tous.

Quand à la répartition de la manne financière ne vous leurez pas. La Réunion ACHETE un tram-train donc elle PAYERA et cher, très cher.

9.Posté par alex le 18/11/2008 09:01
Un jour j'entends Verges réclamer la continuité des grands chantiers afin que les entreprises, donc les ouvriers, qui oeuvrent sur la route des tamarins puissent retrouver du travail sur le chantier du tram train. Le lendemain j'entends Paul venir au secours du projet porté son fifils en proposant de former 900 jeunes pour le chantier du tram train. Verges et Paul ne sont ils pas en contradiction?
Je ne vois qu'une explication, le budget formation de la région est trop important et il ya de l'argent à dépenser; alors allons y gaiement les gars!! Il y a certainement des rats qui se précipiteront dans le fromage.

10.Posté par bertel le 18/11/2008 18:49
"7. Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/11/2008 22:34
pauvre commentaire..l'idée est qu'il puisse aller constuire des tram trains ailleurs... bon plus sérieusement, bertel et danton974, vous proposez quoi .. concrètement ?"

Je propose la transparence ! Je propose que l'ANPE pilote ce dossier et surtout pas un politique.

1. Il ne manque pas, en métropole, de réunionnais qui sont partis avec le Bumidom et qui travaillent à la RATP, à la SNCF. Je suis convaincu que beaucoup souhaiteraient faire profiter La Réunion de leur expérience. L'avantage, c'est qu'ils seront opérationnels immédiatement.

2. Les emplois libérés en métropole, dans la mesure du possible, pourraient être comblés par les jeunes d'ici qu'on enverrait se "former" en faisant jouer l'aide à la mobilité. Les autres qui resteraient ici pourraient être formés par leurs pairs "rapatriés" afin d'assure une partie de la relève.

Cela coûtera, mais certainement moins cher que ce qui nous est proposé !

11.Posté par La grosse baballe à popol!! le 19/11/2008 15:52
Mais nonnnnn! vous n'y ètes pas!!!!!!!!!!

après la méchante déconfiture de la gestion calamiteuse des transporteurs, et la raclé médiatique qu'ils se sont tapés, il fallait bien raconter une jolie histoire pleine d'espoir et de promesses d'avenir, pour reconquérir un auditoire désabusé par les navrantes actions et déclarations du Roi pol et de son héritier de fiston...

On appel ça un effet d'annonce....histoire de rebondir comme une baballe....

une façon de rester en tête de gondole médiatique avec un nouveau produit tout neuf!!!!!
Décidément, la seule chose qui soit transparente chez tout ce petit monde, c'est leur amateurisme en question de communication....
Ils faudrait qu'ils montent une école avec dindar, histoire de former les futurs mauvais politiques de demain.....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales