Economie

La Région maintient le dispositif de continuité territoriale et veut faire payer l'Etat

Le 2 octobre dernier, le président de Région, Didier Robert, dénonçait la "rationalisation" du dispositif continuité territoriale dans le projet de loi de finances 2015 du gouvernement. Un point presse s'est tenu ce matin à la Région. Didier Robert a réaffirmé le caractère "inadmissible" de cette décision, parlant de "trahison" vis-à-vis des Réunionnais. Dans le même temps, la Région a annoncé son intention de maintenir le dispositif de continuité territoriale pour 2015.


La Région maintient le dispositif de continuité territoriale et veut faire payer l'Etat
Le président de la Région, Didier Robert, en veut au gouvernement socialiste et plus particulièrement à la ministre des Outremer, Georges Pau-Langevin. La Région reproche à l'Etat de revenir sur une convention signée en 2010, dans laquelle il s'engageait à financer une partie du dispositif de continuité territoriale.

"Cette décision du gouvernement, portée par la ministre des Outremer, consiste à rationaliser le dispositif de continuité territoriale. Une manière d'opérer inadmissible. Nous sommes, depuis 2010, sous couvert d'un dispositif législatif, dans le cadre d'un partenariat, sur un engagement de l'Etat dans son domaine de compétence : le dispositif de continuité territoriale amplifié. Aujourd'hui, sans préalable et sans discussion, une décision est prise de manière unilatérale, par le gouvernement", explique Didier Robert.

Selon la Région, l'économie de l'Etat tendant à rationaliser ce dispositif se monte à 11 millions d'euros par an pour l'ensemble des départements d'Outremer. "Je regrette cette décision, car depuis 2010 nous avons eu d'excellentes relations et un vrai travail partenarial pour adapter le dispositif en fonction de la réalité", poursuit-il.

Logement de fonction : La Région va faire payer l'Etat

Depuis quatre ans, la Région a déboursé 73 millions d'euros et émis près de 350.000 bons de continuité territoriale. "Au-delà du succès, ce dispositif répond à un double principe. Nous sommes des Français à part entière, la possibilité pour ce dernier de se déplacer le plus simplement possible est essentielle. C'est un principe constitutionnel. Au nom de l'égalité, la continuité en est un élément", rappelle le président de Région.

Car il n'est pas question pour la Région de ne pas maintenir le dispositif de continuité territoriale pour l'année 2015. "Nous maintiendrons le dispositif de la continuité territorials car il répond à un principe d'utilité", précise Didier Robert. Pour 2014, la Région a mobilisé une enveloppe de 24 millions d'euros, Didier Robert promet : "Nous ne reculerons pas sur le montant".

Si la contrepartie vient à manquer pour "financer" le dispositif, la Région a pensé à tout. Dans le cadre d'un décret datant de 2008, la Région est dans l'obligation de construire des logements de fonction lors de la construction de lycées. "La Région est propriétaire de 342 logements de fonction dans l'ensemble des établissements de l'île. Je considère que nous sommes en droit d'exiger de l'Etat le paiement d'un loyer correspondant à cette mise à disposition gracieuse. Ce qui dégagerait une enveloppe de 4 à 5 millions d'euros", explique Didier Robert. Un montant susceptible de couvrir le manque à verser de l'Etat. En cas de refus, des recours pourrait être engagés, selon la Région.

Si le président de Région refuse le terme de "déclaration de guerre" vis-à-vis de l'Etat, cette décision en a tout de même la couleur…
Mardi 7 Octobre 2014 - 12:39
Lu 10842 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par daniella le 06/01/2015 09:17
Merci de nous soutenir Didier Robert !
Vous êtes un honnête homme qui se bat pour les Réunionnais qui vous ont élu !

55.Posté par bin oui... le 10/10/2014 19:34
on lit de tout et n'importe quoi de ceux qui critiquent Didier Robert...
Le post 33 a complètement raison ! c'est la solidarité qui devrait nous animer maintenant

54.Posté par donn à moin le 10/10/2014 15:41
comment se fait il que la Région ait accès aux données personnelles des bénéficiaires de l'aide ? c'est LADOM qui gère les dossiers...

oté la CNIL...né na un nafér lé pas bon :!!!

qu'en pense Bruno à la Région ?

53.Posté par viletan le 08/10/2014 17:45
Le Président de Région est gonflé, et c'est peu dire. Il faut voir combien de dossiers de continuité territoriale sont refusés par ses services tous les ans, même lorsque les demandeurs y ont droit. Nous, il nous a fallu environ 3 ans pour récupérer les 2 X 360 euros que la Région nous devait. On a dû se battre tous les jours. D'abord, on nous a dit que le dossier était en traitement. 8 mois. Puis que la décision était imminente. 6 mois de plus. Ne voyant rien venir, nous avons rappelé: on nous a alors dit que le dossier était refusé, sans fournir de raison. Nous sommes montés au créneau, arguant de notre bon droit. Un agent nous a alors répondu officieusement que le dossier aurait dû être accepté, mais que les raisons n'étaient pas claires. Nous sommes remontés au créneau. Cette fois, c'est un chef de service qui nous a appris que notre dossier était bien valable, mais que l'enveloppe étant vide pour l'année en cours, il fallait attendre l'année suivante. Encore 8 mois. Ensuite, le dossier s'est perdu entre la Région et Ladom. Il a fallu que l'on s'énerve vraiment pour que, presque 3 ans plus tard, donc, l'agent nous soit versé !!! Quid des familles qui laissent tomber ? Quid de l'argent qui n'est pas distribué ? Alimente-t-il les campagnes électorales de Monsieur le Président, ou remplit-il les poches des initiés, ceux qui sont dans le système et en font profiter aux amis et parents ?

52.Posté par moin la di le 08/10/2014 16:58
Moin lé d'accord avec post 29 il faut arrêter avec cette gabegie qui ne sert qu'a engraissé les compagnies aériennes qui ne répercutent pas le volume de cette manne sur le prix en général et faire de la pub au Président transitoire de la Région il faudrait réserver ces billets aux retraités , aux sportifs et la gratuité totale pour ceux qui sont dans l'obligation accompagnés un parent malade au lieu de faire la quête sur la radio "la di la fé" qui par ailleurs doit être félicitée pour leur action dans ce domaine précis mais malheureux alors comme il faut faire économie économisons au bon endroit u[

51.Posté par " VIEUX CREOLE" le 08/10/2014 16:17
Je ne suis pas sûr que le "Sénateur-Président de Région ait choisi "la bonne posture'", " la bonne stratégie " en répliquant par "LA LOI DU TALION", IMPITOYABLE ET CINGLANTE : "Œil pour Œil ,Dent pour Dent" ! Cela plaira à ses amis politiques( c'est même certain !) MAIS pas forcément aux citoyens qui essaient d'analyser la situation , avec un peu d'objectivité !!! Par les temps qui courent "L’OBJECTIVITÉ EST UNE DENRÉE " TRÈS RARE !!! Il ne faut jamais désespérer , pour autant ...Je ne crois pas que Monsieur Didier Robert vient de faire la démonstration d’un "Grand Homme Politique",vraiment Responsable et Soucieux des Intérêts Supérieurs de la Nation( il aspirerait ,DIT-ON (?) à de plus hautes fonctions si la Droite gagnait en 2017... Le Gouvernement a décidé - UNILATÉRALEMENT ! - d’accorder la subvention pour la continuité territoriale tous les 3 ans au lieu de tous les ans,comme le prévoyait "LA CONVENTION DE 2010" ! C’est fâcheux et je le regrette car elle permettait ,tous les ans,à des centaines de milliers de compatriotes d’aller voir : enfants ,petits-enfants, parents ,dans l’Hexagone ... Sous le coup de la colère et de la déception certainement ,des mots très durs ont été employés :"TRAHISON," COUP DE POIGNARD" !!Monsieur Didier Robert ,a-t-on lu dans la presse ,"déclare la Guerre au Gouvernement" ! En tout cas ,il a préféré opposer au Gouvernement, "LA LOI DU TALION" en n’appliquant pas "la LOI De LA REPUBLQUE" sur la Régionalisation qui fait obligation aux Présidents de Régions d'assurer la gestion des Lycées !! POURQUOI n’a-til pas tenté "la négociation" pour ramener (provisoirement) cette subvention à tous les 2 ans ,plutôt que tous les 3 ans ?? POURQUOI n’accepterait-il pas de supprimer des dépenses inconsidérées (ou de prestige ) ?? Il a été "ÉPINGLÉ" ,RÉCEMMENT par la cour des comptes pour sa gestion ! POURQUOI, ne pas diminuer "certains" salaires élevés de quelques collaborateurs ,voire de certaines de ses indemnités personnelles ?? Monsieur Robert, négociez,discutez au lieu de prendre des positions "démagogiques et populistes ", SOUS LE COUP DE LA COLÈRE !!!

50.Posté par La vox populi.com le 08/10/2014 15:31
@40
Posté par LOUPIOTE le 08/10/2014 10:32 | Alerter
A 33.
Les détracteurs de DR sont souvent des gens qui sont aussi contre le gouvernement.
Il ne s'agit pas de socialiste et de droite, c'est une affaire de personne.
Le mec que nous avons comme président de Région à trop trahit ses amis et les gens qui l'ont soutenus lorsqu' il faisait ses débuts avec de grandes responsabilités
...............................
C'est ben vrai... Traître un jour, traître toujours.....Sa devise? "Ma poche d'abord."...

49.Posté par La vox populi.com le 08/10/2014 15:30
@43
Posté par Allons cozer le 08/10/2014 11:58 | Alerter
"L’Etat ne laisse pas le choix à notre Président de Région Didier ROBERT. "
.................
Parler ainsi d'un politicien profiteur nous renvoie dans la Chine de Mao ou en Corée du Nord.....Il est Président de Région, point barre, de là en rajouter relève de l'idolâtrie.....

48.Posté par La vox populi.com le 08/10/2014 15:27
@47 Où passe donc le pognon?

..................
Rapport de la Cour des comptes (rapport annuel 2011)

La continuité territoriale
avec la Corse
_____________________ PRESENTATION ____________________
Le dispositif de continuité territoriale avec la Corse dont l’objet
est de réduire les contraintes de l’insularité, a été mis en oeuvre le 1er
janvier 1976 pour les liaisons maritimes, puis étendu trois ans plus tard
aux liaisons aériennes. Il est encadré par plusieurs règlements et
directives communautaires277, transposés en droit français, qui visent à
éviter toute distorsion de concurrence entre les transporteurs, tout en
assurant la libre circulation des personnes et des biens à l’intérieur des
Etats membres.
Jusqu’en 1991, l’organisation et l’attribution du service public des
transports entre la Corse et la France continentale ont été assurées par
l’Etat. La loi du 13 mai 1991 portant statut de la collectivité territoriale
de Corse (CTC) lui en a transféré la compétence.
La CTC définit des obligations de service public (OSP) sur des
lignes de desserte qu’elle choisit. L’Office des transports de la Corse
(OTC), établissement public industriel et commercial relevant de la CTC,
est chargé de la mise en oeuvre du dispositif. A ce titre, il doit conclure
des conventions avec chacune des compagnies concessionnaires qui
assurent le service public de transport aérien ou maritime. L’OTC
répartit par ailleurs, entre les deux modes de transport, la dotation de
continuité territoriale (DCT), allouée annuellement par l’Etat, d’un
montant actuel de 187 M€, afin de financer les obligations faites aux
transporteurs d’assurer un service régulier de qualité.

47.Posté par zazou le 08/10/2014 14:46
J'habite en Corse et la continuité terrirtoriale n'est pas forcément ce que l'on croit
Je viens de prendre des billets chez AF et pour les même vols A/R Calvi Paris je paye 100$ de moins en ne cochant pas la case résident
Donc un Corse, s'il ne compare pas les prix et ne fait pas de simulation sur le site Af, paiea plus cher son billet d'avion qu'un non résident…!!!!
Le seul avantage dont il peut bénéficie est une valise de 23kg supplémntaire et ne paie pas en cas d'annulation du billet…!!!!
La seule réduc est le bateau (environ 10%), a condition de ne pas séjourner hors Corse + de 3 moins . Et même un non résident peut bénéficier de promo plus intéressante que la reduc résident…!!!

46.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 08/10/2014 13:31
Puree on s en fou de qui represente quoi , ce que l on veut c est voir nos familles une fois par an , c est si dur a comprendre pour vous politicards a la petite semaine . C est surement pas vous qui vont changer quoique ce soit , ou alors prenez des billets air france plus chers pour eponger le deficit de la greve , allez sortez le pognon .

45.Posté par Olive le 08/10/2014 12:59
Quand Est-ce que les Réunionnais et DD vont comprendre que l'état c'est la Région aujourd'hui.
DD veut le beure ,l'argent du beure et la laitière en prime... sacré DD ... (...)

44.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 08/10/2014 12:18
Ah tout cela est à pleurer , depuis quand Les Réunionnais auraient le droit de voir leurs enfants et petits enfants une fois par an , les politicards vous le disent , tous les 3 ans ça suffit !! Ce n'est pas grace atous ces aigris que La Reunion avancera , mais j'avais oublié , ils ont votés a plus de 70% pour ceux qui les méprises et ils aiment ça . DOMMAGE

43.Posté par Allons cozer le 08/10/2014 11:58
L’Etat ne laisse pas le choix à notre Président de Région Didier ROBERT.
La Réunion a été trahie. Une fois de plus nous avons été laissés pour compte.
Nous sommes Français alors pourquoi n'aurions nous pas droit à la continuité territoriale ? L’Etat estime t-il que l’on devrait rester coincé sur notre île si l’on a pas forcement les moyens de se payer la totalité d’un billet d’avion ?
Pourquoi la Corse peut-elle garder cet avantage alors que notre île doit faire face à des restrictions ?
Une fois de plus Didier ROBERT montre qu’il a le courage de se battre pour nous Réunionnais. Alors svp à vous tous détracteurs cessez de vous plaindre et de casser du sucre sur le dos du Président de Région car avouez que vous aussi vous avez profité ou profiterez de ce bon de continuité territoriale …

42.Posté par Edgard le 08/10/2014 11:33
L'Etat n'a jamais remis en cause l'aide à la mobilité étudiante ou la mobilité pour le travail et continuera de les financer.

C'est sur l'aide tout public que s'est faite la réflexion de l'Etat et sur sa fréquence annuelle.

La Région Réunion a volontairement élevé le plafond ce qui bénéficie sur le plan de la continuité territoriale aux revenus les plus élevés.

Par ailleurs il ne faut pas omettre que c'est le contribuable qui a réglé les 73 millions d'euros liés à cette politique de continuité territoriale. Tant mieux pour ceux qui peuvent en bénéficier mais de la à dire que c'est du seul fait du président de Région c'est mentir à la population.

Toute cet épandage dans les médias sent énormément les élections régionales.

41.Posté par @post40LOUPIOTE le 08/10/2014 11:05
On sent bien que vous avez une rancoeur personnelle contre le président de région mais reconnaissez quand même qu'il agit pour les réunionnais dans un contexte social et politique très difficile

40.Posté par LOUPIOTE le 08/10/2014 10:32
A 33.
Les détracteurs de DR sont souvent des gens qui sont aussi contre le gouvernement.
Il ne s'agit pas de socialiste et de droite, c'est une affaire de personne.
Le mec que nous avons comme président de Région à trop trahit ses amis et les gens qui l'ont soutenus lorsqu' il faisait ses débuts avec de grandes responsabilités.
N' oublions pas une chose DR est arrivé là où il est par un concours de circonstance.
Si le maire actuel du Tampon n’était tombé à l'époque il serait toujours directeur de cabinet et a mon avis c'est là sa vrais place car comme politicien c'est un zéro à la gauche d'un chiffre.
Tous ceux qui ont travaillés avec lui savent de quoi je parle.
En claire c'est un peu monsieur je sais tous et je n'ai besoin de personne.

39.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 08/10/2014 09:39
Arretons les élucubrations , il s'agit ici du droit de se deplacer sur notre territoire , alors pourquoi La Corse et pas La Reunion , sommes nous des citoyens à part ?

38.Posté par La vox populi.com le 08/10/2014 08:42
@33 "L'heure est à la solidarité et non à ce déchirement pour une parcelle de pouvoir."
.....................
Envoyez en lettre recommandée votre post à l'AMDR et à Hamilcaro, embauché comme directeur sur un emploi pas très utile aux créoles...

37.Posté par Fab le 08/10/2014 07:03
La remise en question du dispositif continuité territorial, qui est une avancée pour les réunionnais, est aussi un reniement de l'engagement de l’État. Le gouvernement montre une nouvelle fois qu’il improvise des politiques successives et trop souvent contradictoires. Il faut dénoncer le mépris et aussi le flou qui entoure cette annonce (baisse de la dotation de l’État) du gouvernement PS.

36.Posté par Michel le 08/10/2014 00:28 (depuis mobile)
Vive Hollande, vive le PS! 74 % des reunionnais ont voté pour lui. Perso ce n''est pas mon cas et je n''ai jamais considéré Hollande comme 1 Président!

35.Posté par KLD le 08/10/2014 00:24
Houla , le débat monte en tension , 33 emploie de grand concept et de grand mot à faire peur . ... on a pas finit de rigoler : un amoureux de son ile , n'en déplaise à 33§§

34.Posté par marcel le 07/10/2014 23:11
Financièrement,la continuité territoriale financée soit par la région,soit par l'état n'est plus tenable dans un contexte d'écroulement économique.

33.Posté par Petit électeur le 07/10/2014 23:10
Le simple fait de voir certains faire de la politique politicienne sur un tel sujet est affligeant !
Je suis atterré. Quelle image du Réunionnais donnez-vous là !!!
Les détracteurs de Didier Robert se trompent de combat. Le gouvernement, par vos comportements , va inévitablement conclure à l'immaturité de cette population.
Avez-vous déjà vu un peuple se déchirer lorsqu'il est mis au banc de la Nation. L'heure est à la solidarité et non à ce déchirement pour une parcelle de pouvoir.
Gardons en mémoire tous ceux qui se réjouissent de cette décision de l'Etat à notre encontre. Ce sont eux les véritables ennemis de la Réunion...

32.Posté par KLD le 07/10/2014 22:47
Post 27 , la tu vas fort , comparer les feuilles toles , puis les contrats aidés , puis la continuité territoriale sans condition de ressource comme l'achat des consciences , ...... quoique ;

31.Posté par La vox populi.com le 07/10/2014 22:45
Il n'y a rien de gratuit:

Le Recteur d'Académie
à
Mesdames et Messieurs les Chefs des
Etablissements Publics Locaux d'Enseignement
Madame et Messieurs les Directeurs d'EREA
Circulaire relative aux avantages en nature des
personnels logés par Nécessité Absolue de Service (
NAS)
ou par Utilité de Service (US) au titre de l’année
2013
Références :
-
arrêté du 10 décembre 2002 relatif à l'évaluation d
es avantages en nature
en vue du calcul des cotisations de sécurité social
e
- note de service MENESR/DAFC2 n°2007-053 du 5 mars
2007
(BO n°11 du 15
mars 2007)
IMPORTANT : TRES SIGNALE
L'avantage en nature logement constitue un élément de rémunération qui, au même titre que les avantages accessoires (chauffage , eau, gaz, électricité) liés à l'occupation du logement de fonction, est soumis à des obligations sociales (CSG, CRDS), au régime de retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP) et à déclaration fiscale (IRPP)
..................
Il ressort donc qu'un enseignant au lieu de payer un loyer pour jouer au concierge d'un logement de l'Etat préférera louer un autre logement dans le privé, et quand plus aucun enseignant ne voudra assurer le gardiennage d'un logement de la Région, ces dits logements resteront inoccupés et la Région n'encaissera plus de loyer.

Ce petit bras de fer que Didier ROBERT veut jouer avec l'Etat, il le perdra. D'ailleurs, je me demande quel est le couillon juridique qui lui a imposé cette idée...

30.Posté par La vox populi.com le 07/10/2014 22:40
Les concessions de logement accordées aux agents des collectivités territoriales

Le décret n° 2012-752 du 9 mai 2012 portant réforme du régime des concessions de logement modifie les conditions d’octroi de ces logements de fonction dans les administrations de l’Etat.

Le nouveau dispositif est plus restrictif :

- seuls les personnels ayant une obligation de disponibilité totale pour des raisons de sûreté, de sécurité ou de responsabilité pourront bénéficier d'un logement par nécessité absolue de service;

- les fonctions qui peuvent ouvrir droit à l’attribution d’une convention d’occupation précaire doivent comporter un service d’astreinte et une redevance d'occupation est due, par les bénéficiaires, représentant 50 % de la valeur locative réelle des locaux, calculée sur le montant des loyers du marché immobilier local ;

- la gratuité des avantages accessoires (eau, gaz, électricité, chauffage) a été supprimée ;

- les surfaces sont limitées et déterminées en fonction du nombre de personnes à charge du bénéficiaire occupant le logement.

Certains agents sont exclus de la réforme : les hauts fonctionnaires (article 10 du décret n° 2012-752) occupant certains types d'emplois (sous-préfets et préfets sur un poste territorial ainsi que conseillers d'administration de l'intérieur et de l'outre-mer chargés des fonctions de sous-préfet d'arrondissement ou de sous-préfet chargé de mission ou chargés des fonctions de directeur de cabinet en préfecture) ainsi que les agents logés dans les établissements publics locaux d’enseignement (art. R. 216-4 à R. 216-19 du code de l’éducation) et certains personnels de santé qui ont des contraintes spécifiques (décret n° 2010-30 du 8 janvier 2010).

En application du principe de parité avec la fonction publique de l’Etat, les dispositions du décret n° 2012-752 du 9 mai 2012 sont applicables aux agents des collectivités territoriales.

En effet, l’article 88 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale prévoit que les assemblées délibérantes doivent fixer les régimes indemnitaires de leurs agents « dans la limite de ceux dont bénéficient les différents services de l'Etat ». Le Conseil d’Etat précise que les collectivités ne peuvent attribuer à leurs agents des prestations venant en supplément de leur rémunération qui excéderaient celles auxquelles peuvent prétendre des agents de l'Etat occupant des emplois équivalents. (CE, 2 décembre 1994, Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, n° 147962 et CE, 25 septembre 2009, « Union fédérale des cadres des fonctions publiques – CFE-CGC », n°318505).

Dans la fonction publique territoriale, les conditions d'attribution d'un logement de fonction sont régies par les dispositions de l'article 21 de la loi n° 90-1067 du 28 novembre 1990.

Dans les collectivités qui ont déjà pris une délibération pour prendre en compte les dispositions du décret de mai 2012, le nouveau régime s’applique aux agents disposant d’un logement de fonction avant le 11 mai 2012 ainsi qu’aux nouveaux bénéficiaires. Dans les collectivités qui n’ont pas encore pris de délibération, la situation des agents demeure sans changement. Ils sont régis par l’ancien dispositif tant que la collectivité n’a pas délibéré et au plus tard le 1er septembre 2015 (décret n° 2013-651 du 19 juillet 2013).

Ne sont pas impactés par la réforme :
- les titulaires de certains emplois de direction et de collaborateurs de cabinet qui ont des qualifications équivalentes à un sous-préfet ;
- les personnels techniciens, ouvriers et de service exerçant dans les établissements publics locaux d’enseignement ;
- les personnels territoriaux de santé qui ont des contraintes identiques à ceux de la fonction publique hospitalière visés par le décret n° 2010-30 du 8 janvier 2010.

Ils continuent à bénéficier de la gratuité des concessions de logement par nécessité absolue de service et des prestations accessoires.

29.Posté par Broud le 07/10/2014 22:26
Continuité territoriale d'accord mais gaspillage d'argent non faut arrêter !!! Quand tu vois les abus qu'il y a faut pas rêver que l'état se désengage. Et j'en vois des abus des familles qui viennent s'installer un an et qui repartent aux frais de la " princesse" l'année d'après et qui reviennent encore pour mieux repartir dans les mêmes circonstances ..Aucun contrôle, rien faut arrêter à un moment donné. La continuité territoriale ok mais au cas par cas , pour les étudiants, retraités, sportifs, malades....

28.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 07/10/2014 22:22
Finalement les Reunionnais sont prets a se passer de la continuite territoriale puique d apres certains la Region ne gagnera pas contre les socalos , les rois du social .Alors a vos portefeuilles chers amis et surtout
Ne venez pas vous plaindre .

27.Posté par reunionnais le 07/10/2014 21:14
plus démago tu meurs !! quel est le locataire qui va payer un loyer pour faire le gardien d'un établissement ! Le président de Région sait bien que s'il applique cette mesure plus personne ne voudra habiter ces logements et il devra trouver des personnes pour le gardiennage ! Il veut juste maintenir les bons de continuité territoriale comme avant on donnait des feuilles de tôle pour arriver jusqu'aux élections régionales après quel que soit l'élu on dira qu'il n'y a plus d'argent et puis basta !!

26.Posté par La vox populi.com le 07/10/2014 20:43
1. Sur le principe de continuité territoriale, il raison de rouspéter en évoquant le principe d'égalité par rapport aux corses
2. Toutefois, vouloir faire payer un loyer pour les logements c'est je crois juridiquement pas tenable. C'est l'Etat qui fait et défait les lois et non pas la Région. Le Gouvernement a tout loisir de modifier toute disposition législative à son avantage et obliger le Didier à plier....David contre grosland....C'est perdu d'avance, et s'il bouge trop, il va y avoir du retard pour la NRL. Le préfet va recevoir des instructions et on verra qui va courber en premier.
3. Quand Sarko té totoche la Reunion, le Didier il a regardé ses chaussures. Pas un mot pour nous défendre.....Lu lé donc sélectif.......

25.Posté par Ale le 07/10/2014 20:18
Bien joué.... à qui l'état renverra la facture ? Aux fonctionnaires...

Trop fort ce GRos Hollande.

24.Posté par kafir le 07/10/2014 19:58
Continuez ainsi monsieur le président et bravo !

kafir

23.Posté par KLD le 07/10/2014 19:57
La Réunion vit au dessus de ses moyens .

22.Posté par BLUESHARK @ 21 le 07/10/2014 19:33 (depuis mobile)
Aller apprendre à compter, le 3/4 des commentaires sont en faveur de Didier Robert! Quand n'a point rien po dire y ferme la G....

21.Posté par La claque le 07/10/2014 18:45
Incroyable la "claque" pour Saint Didier sur ce site !

20.Posté par BLUESHARK le 07/10/2014 18:24 (depuis mobile)
Ah Ah Ah, le retour du Jori le Super Nullard avec le même commentaire de 2010!

Lui qui manque de respect, comme le Ti Roquet de St-Leu, envers les personnes qui ne pensent pas comme eux! Une bande de dictateur! Sacré Jori le super Nullard.


19.Posté par Marine le 07/10/2014 18:01
L'Etat qui ne veut plus aider les Réunionnais doit passer à la caisse pour payer les logements de ses fonctionnaires.

Ce n'est pas aux Réunionnais de payer pour les fonctionnaires qui arrivent à la Réunion, au soleil.

L'Etat doit aussi proposer le travail, c'est de sa compétence.

18.Posté par ELUS PS SOURDS le 07/10/2014 16:39
L'Etat se désengage de jour en jour pour soulager la détresse et la misère des Familles.

Mesdames BAREIGTH et ORPHE, Messieurs VLODY, LEBRETON, FRUTEAU, VERGOZ sans oublier ANNETTE en passant par (et non sur) BELLO et Thierry ROBERT pourquoi ce silence.

Nous avons été 70% à voter pour le CHANGEMENT mais pas dans ce sens.

Nous sommes étonnés de votre manque de considération pour les Réunionnais.
Et dans quelques jours, nous allons entendre les poupettes JACASSER sur des sujets qui ne concernent pas un dixième de la population, de la masturbation intellectuelle réservée qu'à elles mêmes.
De grâce, mesdames, si vous ne faites rien pour les Réunionnais ... Ayez plus de pudeur.

17.Posté par Marina le 07/10/2014 15:39 (depuis mobile)
I dit Oeil pour oeil..Dent pour dent.. En attendant, nou band sans-dent Nou va trimer même Nou.. Nou peut mm pas paye un billet d''''avion avec l''''aide la continuite.. Donc toute sak ou la pou fait i intéresse mm pas Nou..

16.Posté par steph le 07/10/2014 15:38
Nous sommes des français à part entière et demandons la même égalité que tous les français !!
Pendant ces 4 années, il nous a montré qu'il ne faisait pas comme l'ancienne majorité régionale qui a du mettre le projet "continuité territoriale" dans un tiroir !!

15.Posté par Gromale le 07/10/2014 15:22
On passe son temps à critiquer les fonctionnaires, mais là on veut aligner le secteur privé sur le secteur public (un voyage tous les 3 ans). Où est le problème ? S'il souhaite vraiment défendre les plus pauvres, Didier Robert n'a qu'à revoir les conditions des bons.

14.Posté par maloya..maloki le 07/10/2014 15:14
les fonctionnaires d'Etat disposant "gracieusement" de ces logements, devraient les refuser illico..?

je préfèrerai voir DR militer pour l'emploi (secteur privé) , le vrai..

13.Posté par Le prochain gros titre de Zinfos le 07/10/2014 15:13
"La Région maintient le projet de Nouvelle Route du Littoral malgré les faramineux dépassements, et veut faire payer l'Etat"

12.Posté par Continuité ! le 07/10/2014 15:10
Sans surprise le Gouvernement actuel est pour l'appauvrissement !

Le président Région fait un travail exemplaire pour atteindre les objectifs de maintien de ce dispositif et pendant ce temps que fonts les parlementaires (députés et sénateurs) pour maintenir ce dispositif ?
Ah oui mais si ils le font ils servent la cause de l'actuel Président Région.

Alors ils ne le feront pas au détriment de nous tous

11.Posté par noe le 07/10/2014 14:56
Il faut féliciter Didier Robert le sauveur des pauvres gens , les "100 dents" de Hollande !

Ne pas confondre Didier Robert le sauveur et Thierry Robert , le louloute st leusien qui tire plus vite que son ombre en conneries déversées sur Freedom !

10.Posté par JORI le 07/10/2014 14:47
"parlant de "trahison" vis-à-vis des Réunionnais", il sait de quoi il parle notre super cumulard D.Robert, lui dont les amis UMP arrivés au pouvoir en 2007 avait carrément supprimé toute dotation pour cette fameuse continuité territoriale juste dans le but de punir l'ensemble des réunionnais à l'issue des élections. Le gouvernement actuel et dans l'intérêt de l"ensemble des réunionnais ne parle pas, même si notre super cumulard sénateur président de région D.Robert est de l'opposition, de supprimer celle ci mais vu le contexte économique, sociale actuel de la réduire. Alors je ne sais pas ce qui peut avoir un caractère "inadmissible", sauf à vouloir faire du populisme local à l'approche de nouvelles élections ou à méconnaître la définition des mots employés.

9.Posté par Citoyens le 07/10/2014 14:44
Bravo ! oui c'est clair il faut viré la Gauche "Nous ne reculerons pas" L’État ne fonctionne plus elle est atteint d'un des plus horrible virus inimaginable ????

8.Posté par jean-jacques le 07/10/2014 14:42
Allez une petite vacherie quand même , DR aurait été bien avisé de mener le même raisonnement
(l'Etat doit participer au minimum autant que la région) lorsqu'il a négocié les accords Matignon 2
qui exonèrent totalement l'Etat d'une quelconque participation aux dépassements de budget de la NRL !
Faut dire qu'à l'époque il était du bord du gouvernement et que maintenant il est dans l'opposition...

7.Posté par Edgard Faure le 07/10/2014 14:40
Le Gouvernement PS vient porter un nouveau coup terrible pour La Réunion. Le projet de loi de finances prévoit en effet un recul inacceptable de la solidarité de l’Etat en faveur d'une plus grande égalité des chances entre tous les français. La proposition de faire passer le droit à l’aide de Continuité Territoriale d’une fois par an à une fois tous les trois ans d'une part et en diminuant le plafond des dépenses prisent en charge d'autre part est, tant sur la forme que sur le fond, un mauvais message adressé à La Réunion et aux Réunionnais. Merci au Président Didier pour sa réaction si prompt ! Justice pour les réunionnais !

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales