Politique

La Région fait cadeau de six millions d'euros à l'IRT

Le Conseil régional a présenté ce matin, au gîte du volcan, à proximité du Pas-de-Bellecombe, son premier bilan de neuf mois placés sous le signe du tourisme. Si Didier Robert a rappelé le "virage" donné en cette année qui s'achève, il a surtout établi les bases des projets qu'il entend mener à l'aide des professionnels du secteur pour 2011, histoire d'atteindre la barre des 600.000 touristes en 2015.



Le budget de l'IRT a été adopté hier dans la discrétion de la commission permanente. C'est ce matin que le président de Région, Didier Robert, a officialisé le budget de l'organisme ad-hoc de la collectivité.

Pour l'exercice 2011, le budget de l'île de la Réunion Tourisme bénéficiera d'une enveloppe réévaluée de six millions d'euros pour un budget total de 17 millions d'euros. "Du jamais vu depuis la création de cette structure", a-t-il dit fièrement.

Entre les lignes, le budget dévoile les priorités aux actions de terrains. Pêle-mêle, Jacqueline Farreyrol, sa présidente, évoque ses idées tout en continuant à faire partager son "enthousiasme", comme elle a tenu à le rappeler. La présence lors de salons reste le credo numéro 1. Une plus grande sollicitation des médias et journalistes étrangers afin de bénéficier de retours en terme d'images sans grande dépense sera amplifié.

La Région fait cadeau de six millions d'euros à l'IRT
En présence de différents professionnels du secteur, de Serge Gélabert ou d'Alain Gérente par exemple, elle a rappelé que l'IRT a porté les couleurs de la Réunion à 34 salons du tourisme ou assimilés en huit mois de présidence, dont 17 salons sur le territoire métropolitain ou, dans une moindre mesure, trois dans l'océan Indien.

Fédérer les outre-mers

L'objectif est d'atteindre les 600.000 touristes pour 2015. A titre de comparaison, l'année 2010 devrait atteindre les 422.000 touristes, un exploit en soi compte tenu du contexte économique.

L'idée, dit-elle, est bien "d'amplifier ce mouvement à l'avenir". Un avenir proche. La présidente de l'IRT rappelle que la Réunion devra proposer une démarche commune en 2011 avec les autres collectivités ultra-marines, puisque 2011 sera l'année de l'outre-mer, selon le souhait évoqué par le chef de l'État.

Avant d'envisager 2011, Jacqueline Farreyrol n'a pas manqué d'égratigner, gentiment certes, l'ancienne gouvernance. "La première chose à notre arrivée a été de redéfinir les missions de la structure. De plus, les agents du bureau de l'IRT à Paris nous ont fait part à notre arrivée du fait qu'ils étaient un petit peu perdus", a-t-elle dit.

Un plan d'accompagnement des touristes en cas d'éruption

La matinée s'achève avec les propositions du Conseil régional pour mieux gérer les situations d'éruption. Un plan d'accompagnement des touristes sur site devrait être opérationnel d'ici juillet "pour que le flux d'admirateurs puisse être régulé de la meilleure façon possible", rappelle Alain Gérente, cet amoureux du volcan. Une manière d'en finir avec les "cafouillages institutionnels".

Avant de clôturer les différentes interventions, le président de Région a rappelé qu'il continuerait à s'appuyer sur l'expertise des pros du secteur touristique. "L'homme politique n'a plus la main-mise sur les décisions qui peuvent être prises en la matière". Une allusion à peine voilée à l'ancienne gouvernance de l'IRT et de la Région.


La Région fait cadeau de six millions d'euros à l'IRT
Mercredi 22 Décembre 2010 - 16:28
Ludovic Grondin
Lu 2780 fois




1.Posté par anti social le 22/12/2010 16:58
quand un produit est mauvais et que sa réputation commence à être faite , il ne sert à rien de se fatiguer à emballer ce produit avec du papier neuf ! cete équipe ne sait faire que de la communication et ne connait RIEN à la stratégie marketing de long terme de positionnement cohérent de produit ni à l'adéquation entre la promesse publicitaire et ....la réalité ! Tout ce cinéma mènera au mieux à une recrudescence de clients déçus...on ne fait pas d'un âne un cheval de course en claquant des doigts !

2.Posté par BEN M....... ALORS le 22/12/2010 17:34
INDIGESTE ! Stop à l'arnaque aux touristes ! On veut faire venir des autraliens sans pouvoir changer des dollars ! Le RI DI CU LE ne tue pas, mais alors on se fait mettre bien profond !

3.Posté par cocounjour le 22/12/2010 17:48
Vive verges

4.Posté par jean-pascal jehan le 22/12/2010 18:07
Réunion d'Aventures c'est fini !
La 6ème édition de Réunion d'Aventures n'aura pas lieu en 2011 malgré une quarantaine d'équipes inscrites. Et Gérard Fusil tire à vue. La cible de l'organisateur, c'est l'Ile de La Réunion Tourisme.
http://www.art-mania.re/article/44/166/reunion-d-aventures-c-est-fini.htm

5.Posté par Aréquiom le 22/12/2010 18:51
Six millions d'Euros pour IRT, mais Emploi sont où.

6.Posté par Jeff le 22/12/2010 19:53
Il y aura toujours des grincheux yakafokon sans apporter d'idées, l'image de la Réunion se construit, ce n'était pas le cas avec l'équipe Verges père et fils.

Pour exemple : Les croisièristes envisagent de faire plus d'escales à la Réunion et d'y rester plus longtemps, c'est quand même entre 200 et 1000 touristes à chaque fois, ils font travailler le commerce.

Les propositions de Gelabert ne sont pas à rejeter, loin de là. Tout ce qui peut contribuer à faire déplacer les touristes pour découvrir notre belle île est à prendre.

Les 6 millions d'euros sont mieux placés à l'IRT qu'entre les mais des apprentis POP, qui sabordent l'excellent projet de Didier Robert de donner la chance aux jeunes en les subventionnant pour acquérir un outil, malheureusement le choix de l'outil retenu par les promotteurs est plus fermé qu'ouvert à l'avenir.

Comme toujours, on a nos pleureuses, toujours les mêmes.




7.Posté par pauvre jeff ! le 22/12/2010 20:24
pourquoi continues-tu à signer tes posts " jeff " ? assumes ! mets..service propagande de Didier Robert !
" la Réunion se construit " oses-tu écrire ? J'espère que tu croiseras jamais l'un des 10 000 ouvriers que ton " casseur " a envoyé au chômedu...ça pourrait bien ne pas les faire rire....dugland !

8.Posté par GRENADE974 le 22/12/2010 20:29
La folie des grandeurs pour quels résultats ?...On peut être efficace pour beaucoup moins et en s'attaquant réellement aux vrais problèmes.
J'aimerais avoir un réca détaillé de toutes les dépenses qui seront faites...
Curieux que Mr DUPUY ne s'offusque pas et ne se pose pas de questions quant à cette "colossale" attribution : en tout 20 millions d'euros, démentiel !!!
Beaucoup vont se rincer la "gueule" avec l'argent public.

9.Posté par Jeff le 22/12/2010 21:29
Dis donc post7, tu as mal lu, je ne suis pas au service propagande de Didier Robert, car je critique ouvertement les deux incompétents (Vincent Payet et Bruno Lauret avec un conseiler général comme soutient que je nommerais pas) qu'il a mis pour gérer son projet d'ordinateurs pour les élèves de seconde, mais hormis cette erreur qui lui fait courrir un risque important de discrédit pour ses actions très positives, il fait nettement mieux que les équipes du vieux pour le tourisme et le dynamisme de la Réunion..

L'RT travaille, ce qui n'était pas le cas du temps du rejeton Vergès, le ti'pierre.

10.Posté par Aïo jeff ! le 22/12/2010 21:45
tu es....pathétique !

11.Posté par bon à rien le 22/12/2010 22:13
Jeff ou Mr Jean-François Séguineau pourquoi ne pas afficher votre identité quand vous attaquez ouvertement des personnes que vous ne connaissez ni en blanc ni en noir. Que vous soyez "l'ami" de Mme Faveur ne vous donne pas le droit de critiquer ou de tirer à boulet rouge sur des personnes dont vous n'avez aucune idée des compétences ou du parcours. La critique est facile assis sur votre chaise, que vous soyez aigri par la vie parce que vous êtes malade est une chose, mais soyez constructif. Utiliser ce blog parce que votre carriere en métropole a été un échec et que vous voudriez révolutionner la Réunion alors qu'en métropole vous étiez complètement à coté de la plaque est peine perdu. Vous êtes tout l'inverse d 'un bon à rien.... un mauvais à tout. Encore une fois l'avenir vous donnera tord, le pop est et sera une réussite. Maintenant si vous voulez en débattre je suis à votre disposition! Vive les animateurs du pop. ww.lepop.re

12.Posté par macadamu le 22/12/2010 22:21
pourquoi la reunion s'entete tant a developper le tourisme?? visiblement elle n'a pas les atouts necessaires pour atirer les touristes alors pourqoi incister? juste pour copier sur maurice?? je pense qu'il faudrait dirriger notre energie sur d'autres secteurs qui seront plus favorable a l'essor economique reunionnais

13.Posté par noe974 le 22/12/2010 23:39
Tout doit être fait pour attirer les touristes chez nous : quelques millions d'€ ce n'est pas suffisant , il en faut plus .... Mais ce n'est qu'un début , j'espère que l'IRT en fera bon usage !

"la Réunion , tu le vaux bien !"

Bravo M. Didier ! C'est du bon travail !

14.Posté par G'elanna, une reunionnaise le 23/12/2010 00:39
moi, je voudrais savoir où je peux trouver des LETCHIS de notre ile de la Reunion, sur Toulouse ou Carcassonne avant le 24 decembre.Je remercie si quelqu'un pourrait nous rensegner.Nous avons acheter des letchis de Madagascar, ce n'est pas çà.Avant le 24 Decembre,encore merci, si le renseignement arrive.

15.Posté par jumeau_974 le 23/12/2010 01:54
17 millions d'euro au total pour une structure tant décriée pendant les élections, dont on promettait la fin pure et simple .... Plus de 100 millions de franc .... Au fait, il serait possible d'en savoir un peu plus au sujet de l'IRT : statut, mission, membres, autres sources de financement, et notamment sur son bureau parisien. S'il était possible de savoir les mêmes chiffres au sujet de l'équivalent mauricien et seychellois, voire même antillais, celà nous permettrait de comparer et de mieux nous faire une idée.

Serait-il possible de dédier une partie de cette somme afin de financer des équipements liés au tourisme : brises lames à Saint Paul afin de rendre baignable la baie, de même dans l'Est, afin de créer une vraie plage. Cela permettrait de "soulager" les plages existantes.

Autre question : d'où vient ce chiffre de 422 000 touristes ? Quels sont les critères du "touriste" ? Est ce qu'un Réunionnais en vacance (touriste affinitaire) dans sa famille, hors structure hôtelière, doit-il être considéré comme un touriste ? De même pour un Zoreil qui en fait de même ?
Personnellement, j'avais vu plutôt le chiffre de 170 000 (mais je ne me souviens plus où, donc désolé pour le manque de précision de ma source) "véritables" touristes : hébergement professionnel, ainsi que activités touristiques.

Post n°12 => S'il est vrai que Maurice est incontestablement la référence, je pense que nos principaux concurrents sont les Antilles françaises. Nos principaux clients (Zoreils) vont principalement aux Antilles. D'ailleurs, dès que vous dites Outre-Mer en Métropole, on vous répond Antilles. De plus, le temps de vol est plus court, et les billets moins cher.
D'une façon générale, ce sont les Caraïbes qui sont les principaux concurrents de l'Océan Indien. Maurice, Maldives et les Seychelles se sont fait un nom, et ont imposé l'océan Indien comme zone touristique. La Réunion ne peut pas concurrencer les autres îles des Antilles comme les Bermudes ou Cuba. Autant concurrencer ceux que nous pouvons, à condition d'être réactif, et de profiter des opportunités qui se présentent : lors de la crise aux Antilles, beaucoup de vacanciers se sont détournés de la Guadeloupe, et l'île Maurice a réagi en supprimant temporairement la nécessité du passeport, et en essayant de capter une partie de ces personnes.
Cette crise a fait beaucoup de dégâts au secteur touristique des Antilles : à nous de nous positionner en alternative crédible et sérieuse.

16.Posté par manu le 23/12/2010 03:20
Pff toujours des paroles et du gaspillages comme d'habitude.. c'est toujours l'image véhiculée qui compte ! Juste pathétique ;)

17.Posté par Jeff ou Mr Jean-François Séguineau le 23/12/2010 06:22
Monsieur bon à rien seriez-vous celui que je soupçonne être l'auteur de ce torchon, dans ce cas sortez de votre pseudo, je ne vois pas en quoi mon expérience a été un échec, bien au contraire, apportez les preuves de ce que vous avancez, j'ai matière à prouver le contraire.

Je persiste et signe, le projet POP a été monté en dépit du bon sens par une TOTALE improvisation de ses promotteurs PAYET et LAURET et je suis prêt à le démontrer et mettre en public les arguments qui le prouvent. Faites une enquête auprès des professeurs et des élèves qui subissent l'amateurisme au sens péjoratif de ce projet.

J'ai été un grand partisan de ce projet, mais j'ai très vite déchanté. Tout a été fait dans la précipitation sans réflexion. Faites faire un audit impartial auprès des utilisateurs, on verra lerésultat.

Croyez bon à rien qu'il est temps de redresser la barre.


18.Posté par Ravine le 23/12/2010 09:19
La Réunion est en zone EURO Le développement du tourisme est impossible
Je voyage deux fois par mois a l'arrivée à la Réunion il n'y a pas d'acceuil - commencer a former les gens a l'aéroport et vous aurez une chance pour commencer a rever du dévelopement touristique et arretre de gaspiller l'argent qui ne vous appartienent pas.

19.Posté par Steph974 le 23/12/2010 11:02
Quel bon choix de lieu pour cette présentation. Pour y avoir été, mauvais accueil, manque de chaleur humaine, "bungalow" en pietre état, tous les ingrédients réunis pour attirer de multiples clients!!!!!! qu'ils soient d'Australie ou de Russie! Alors 6 millions d'euros de plus, du gros foutage de gueule, de la poudre aux yeux!! mais bon pas de réactions à outrance sous peine d'être censuré!!!

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/12/2010 21:05
"Si Didier Robert a rappelé le "virage" donné en cette année qui s'achève, il a surtout établi les bases des projets qu'il entend mener à l'aide des professionnels du secteur pour 2011"

la gestion de l'irt est elle transparente..? au vu de monsieur didier qui pilote à la fois l'irt par l'entremise de la trilaritonesque député retraitée de la fonction publique farreyrol (qui s'y connaît donc en matière touristique) et des déclarations reprises par les journalistes que l'on peut lire ici (surtout ici) et là, je me dis que si j'étais magistrat à la crc, j'irai un peu chatouiller cet ancien sciences po qui semble mélanger les genres..

21.Posté par Jeff à bon à rien le 25/12/2010 09:40
Maintenant que l'orage est passé et que le sujet est parti dans les oubliettes, je ne peux qu'espérer que celui qui signe sous le pseudo "bon à rien" se découvre comme il l'a fait pour dévoiler mon identité, ce qui est une grande faiblesse de zinfos, il ne protège pas ses fidèles posteurs. tant pis j'assume sans problème, je n'ai pas honte de mes idées, je suis toujours prêt à les remettre en cause. bon à rien a peut-être conserver son accès au sujet, autrement tant pis, je resterais sur ma faim. Bof!

Je dois dire que j'ai bien aimé le bon mot : bon à rien et mauvais en tout que m'attribuait bon à rien pour ma carrière. Je n'ai pas à en rougir de ma vie professionnelle, elle a été passionante, elle m'a permis de rencontrer des gens très intéressant à travers le monde et elle s'est prolongée une fois ma retraite prise, Mais je ne suis pas là pour justifier ceci ou cela. Je lui renvoie donc sa conclusion : Maintenant si vous voulez en débattre je suis à votre disposition!

22.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/12/2010 20:10
http://www.votre-expert-des-associations.fr/Qu-est-ce-qu-une-association-transparente.html
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Une association est dite « transparente » à l’égard d’une collectivité locale lorsque l’association se confond en pratique avec la collectivité locale qui l’a créée.

Juridiquement, la transparence se déduit de deux types de circonstances :
- l’absence d’existence juridique de l’association,
- l’absence d’autonomie réelle vis-à-vis du financeur.

La première situation correspond au cas où l’organisme bénéficiaire n’a pas d’existence légale et de personnalité morale, en raison de l’absence de déclaration de sa constitution en Préfecture ou sous-préfecture et sa publication consécutive au JO.

Dès lors, l’association ne pouvant recevoir une subvention faute de personnalité juridique, les fonds qui lui sont versés conservent la qualité de fonds publics.

Dans la seconde situation, il s’agit du versement d’une subvention à une association jouissant de la personnalité morale, mais l’existence légale de cette dernière n’est qu’un masque sous lequel agit en réalité la collectivité (on parle souvent d’« écran », ou de « faux nez »).

Dans les faits, un faisceau d’indices permet de caractériser la transparence d’une association :
- le degré d’indépendance dans sa direction et sa gestion : le pouvoir de décision appartient-il à la collectivité ?
- l’origine des moyens dont bénéficie l’association : les ressources (subventions, mises à disposition de locaux, de personnel, etc.) proviennent-ils presque exclusivement de la collectivité ?
- le domaine d’activité de l’association : l’activité se confond-elle avec les missions relevant de la compétence de la collectivité ?

La transparence résulte d’une appréciation d’ensemble, ces critères de qualification ne sont pas cumulatifs.

Si la transparence d’une association est retenue, cela entraîne la requalification de l’organisme en personne morale de droit public avec toutes les conséquences attachées (comptabilité publique, actes administratifs, contrôles, ...).
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il est relativement étonnant de ne pas voir les journalistes creuser cette question (mais faut il s'en étonner), au vu de la surcomm' faite ici pour ce qui touche à l'IRT, et l'art et la manière déployée par Didier robert pour porter à bout de bras (mais pas du bout des lèvres) la stratégie de l'IRT.


23.Posté par Lorenzo Lamas le 27/01/2011 13:00
C'est quoi qui dérange le plus?
Les 6 millions donnés par la Région?
Les 6 millions + tout le reste?
Le chômage à la Réunion? (quel rapport direct avec cet article ...)
La jalousie?
Le remplacement Robert/Verges donc les fidèles à Verges ne sont pas contents?
Le besoin incontrôlable de rentrer de faire des ladi lafé ? (bien souvent d'ailleurs basé sur une méconnaissance de tous les éléments à prendre en compte, sur une vision totalement subjective, et sur

Le tourisme est un des moteurs principaux de l'économie réunionnaise. A partir de la, il semble logique d'investir dans ce domaine pour avoir un retour sur investissement intéressant et contribuer au développement de l'ile.

L'image de l'ile est principalement donnée par les Réunionnais. => Si ils étaient moins crades (déchets partout sur l'ile, aucun respect de la population locale pour la propreté), si il y avait moins d'embouteillage (gros fardeau pour les touristes), moins de violence gratuite (chaudron et autres quartiers un peu chaud), moins de chômeurs par "choix" (tout ceux qui vivent au crochets de l'état et des travailleurs sans aucun scrupule), un meilleur "sens de l'accueil et du service" , et on en passe, il n'y aurait pas besoin d'autant d'argent !!!
Ca commence par la !

6 millions (et tout ce qui a été débloqué avant) pour améliorer tout ça ... pour moi, Réunionnais exilé qui revient de temps en temps constater tous ces problèmes ... Je pense que ce n'est pas "sur évalué" !

Critiquer c'est facile, mais proposer des idées constructives et "intelligentes", ça semble déjà moins à la portée de tout le monde. Commencer à améliorer et travailler sur votre contribution néfaste à l'image de la Réunion avant de venir parler pour dire des choses inutiles.

Je vis actuellement en Suisse, et les campagnes de l'IRT sont très bien perçues ici (affiches, pub télé, etc.). Les gens s'arrêtent, regardent et la Réunion est de plus en plus connue et intéresse de plus en plus les étrangers. Les agences de voyages proposent également de plus en plus de séjours à la Réunion.

=> Peut-être aussi que si les compagnies aériennes baissaient leur prix et leur marge, il y aurait plus de touristes à la Réunion, et on n'aurait pas besoin d'investir de telles sommes pour les faire venir.

24.Posté par Vivien DURIEUX le 11/05/2011 21:48
Merci à ZINFOS974 par Amour de MARIANNE de LA RES PUBLICA de ne pas censurer "EMILE ZOLA DE L'ARCHITECTURE" selon notre avocat à LA REUNION!?


En 30 ans de tenter développer le tourisme, pour comprendre l'échec à LA REUNION du tourisme, premier employeur de notre île, région d'EUROPE au plus haut taux de chômage :

1) Nous devions en 1980 réaliser 8 hôtels à cheval sur TROIS BASSINS et ST PAUL, 4 sur chaque commune, seul un est sorti de terre et son promoteur a quitté l'île définitivement, pour LA NOUVELLE ZELANDE, pour aller comme CANDIDE cultiver sa vigne, dans un des pays les moins corrompu au monde étant une Royauté!? Nos investisseurs par écrit au Président de la Région ont refusé le projet de l'architecte présenté par la Mairie de TROIS BASSINS, écrivant aux Maires concernés et au Président de LA REGION, Pierre LAGOURGUE :
"Seul le projet de Vivien DURIEUX architecte et tous ses équipements prévus, était de nature à nous inciter à investir à LA REUNION, une destination touristique, difficile à vendre", "A des clients exigeants, comparant avec ce qui se fait de mieux au monde, offrons leur les même prestations qu'ailleurs"!? Depuis ce projet en stand bye depuis 30 ans par les 85 administrations au chevet du tourisme à LA REUNION est hypothéqué par la Région et la Préfecture, voulant faire une D.U.P., pour faire une carrière, pour réaliser le viaduc le plus cher du monde , hypothéquant de plus l'avenir touristique de LA POSSESSION et de SAINT DENIS? par une enquête ouverte le 1 Avril 2011 aux hôtels de ville de LA POSSESSION à ST DENIS et l'hôtel de la Région!?

2) Un de mes client est mort, par chantage au bail à construction, a été obligé de réaliser à LA SALINE, non mon permis de construire, ayant son accord et de plus, en 1990, le seul à avoir l'accord écrit des voisins, mais LENINE a raison "LES FAITS TUENT", car c'est le projet violant la Loi qui in fine a été réalisé, par un Permis de Construire ,faussement tacite obtenu à PARIS.

3) Une cliente Jeanne SIMON-FRUTEAU, venant juste d'avoir fini de payer son hôtel à ST GILLES devant être inscrit au patrimoine architectural de LA REUNION et voulant réaliser mon projet de rénovation et extension, ayant l'accord de l'Architecte des Bâtiments de France s'est vu jetée, par son bourreau et escroc, jetée à la rue, avec l'ABF, ses 2 petits enfants créoles franco-mauriciens, tous mis à la rue, un 5 juillet 1990!? Contestant depuis plus de 20 ans un bail toujours contesté avec raison, devant tous les Procureurs de la République de 1990 à ce jour par mon amie et cliente et sa fille par encore écrit le 01.02.11 de porter plainte!? Sa mère étant depuis le 28.06.08 mise dans une cage, dans une affaire où SARKOZY est intervenu au moins 3 fois et où Huguette BELLO, notre Première Magistrate a perdu en 2010, devant le TA sur la forme et non sur le fond ,d"Affaires qui heurtent l'esprit de la république" selon Huguette BELLO qui s'étonne!?

4) En 2008 pour la FETEE NAT. la a sous préfecture de ST PAUL a voulu annuler pour des motifs fallacieux , 2 fois un permis de construire de créolisation, rénovation et d'extension d'un hôtel existant de pauvres Belges ayant eu la folie de tout investir et s' endetter à ST PAUL où Huguette BELLO n'a pas cédé, aux dictats de la sous préfecture de SAINT PAUL, sauvant ces Belges d'une ruine.

5) L e 28.06.09 et en septembre 2010 suite aux chantages à l'architecte et au permis de construire de la Mairie de ST PIERRE sur notre client, pourtant ayant parait-il deux appuis au Gouvernement de FILLON , notre client a tenté de se pendre, perdant un œil dans la bataille, plutôt que prendre le projet de l'architecte de la Mairie étant le même que nos investisseurs avaient refusé il y a 30 ans!? Pourtant l'administration a délivré au même endroit un hôtel sans accès pompiers aux normes, avec des chambres de 2 m de large , non ventilées transversalement sentant le champignon, comme je l'ai dit le 26.11.09,aux 85 administrations s'occupant du tourisme, devant le refus à la CIVIS du Maire de ST PIERRE de nous donner le permis de construire, alors que nous apportions une solution à tout, un accès pompiers, l'accord écrits de tous les voisins et créons 120 emplois, à présent perdus , avec 60 chambres et suites donnant toutes sur le soleil sur la mer!?

(Précision de Pierrot Dupuy : Tu vois, quand tu t'en tiens au sujet abordé et quand tu écris dans un Français compréhensible de tous, tu n'es pas censuré...)



25.Posté par Vivien DURIEUX le 12/05/2011 08:04
Pierrot DUPUY, merci à ZINFOS974, pour MARIANNE, pour LA RES PUBLICA avoir publié mon poste ci dessus.

" A l'heure de l'inter connectivité, les idéalistes sont des réalistes" , Tony BLAIRE, héros de "GHOST WRITER" de Roman POLANSKI, César meilleur scénario en 2011, disant la vérité, sur les armes de destruction massive, mourant assassiné comme "LE NEGRE" ,journaliste ayant écrit les mémoires d'un ancien Premier Ministre de la Perfide Albion !?


Car nous ne sommes plus au temps de Guy BEART disant:

"Celui qui dit la vérité doit être exécuté" !?

En "république qui couche avec l'argent", où "nos élus ont des rapports incestueux avec l'argent" en "France, un des pays , les plus corrompu au monde" , selon constats des Royalistes, à JOSPIN Lionel et le Président actuel du PAKISTAN qui dés 2001, avec Mme Nazir BHUTO. assassinée annonçaient la mort , en 2001, d'OUSSAMA BEN LADEN, architecte comme moi, détestant la corruption, avec Gordon DUFF sur INTERNET datant la mort d'OUSSAMA et tout AL KAÏDA le 13.12.01 dans les grottes de TORA BORA !?

TORA BOR,où nous irons construire un CLUB MED, lorsque les troupes de l'OTAN de la III guerre de l'OPIUM auront quitté l'AFGHANISTAN, comme le demande Huguette BELLO ,notre Première Magistrate de ST PAUL, Députée de l'île Bourbon au Palais Bourbon, ayant ci dessus sauvé 2 Belges de la ruine!?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales