Politique

La Région dénonce les propos tenus par les Verts sur la future route du Littoral


La Région dénonce les propos tenus par les Verts sur la future route du Littoral
Hier, EELV (Europe Ecologie Les Verts) a tenu une conférence de presse à Saint-Denis pour dénoncer le projet de la nouvelle route du Littoral, "un projet bling-bling" selon ses représentants. La Région Réunion a tenu à remettre les pendules à l'heure, en tenant à son tour une conférence cet après-midi pour dénoncer les propos tenus par Vanessa Miranville et Bruno Bourgeon. "Des idées mises bout à bout, sans esprit d'analyse, mais uniquement dans un but polémique", explique Dominique Fournel, conseiller général.

Premier argument dénoncé par la majorité de la Région, le tout-automobile mis en avant par EELV. "Nous avons prévu deux voies de bus supplémentaires pour accueillir des transports en commun en site propre. La nouvelle route du littoral ne comportera pas plus de voies de circulation, mais au contraire favorisera le transport en commun", précise Dominique Fournel. De plus, le conseiller régional explique que les travaux de la nouvelle route permettront "l'embauche de près de 3.000 Réunionnais sur une durée de 7 à 8 ans, cela ne ressemble pas à une perfusion de l'économie réunionnaise".

Sur la question du montant des travaux, 1,6 milliard d'euros prévus par les accords de Matignon, Vanessa Miranville aurait souhaité qu'ils soient utilisés pour des projets liés au développement durable. "Cela ne remet pas en cause les projets de développement durable à la Réunion. Il faut savoir que près de 250 millions d'euros vont être attribués pour la construction d'infrastructures routières pour les nouveaux bus du Trans Eco Express. Des bus qui ne seront pas sales, mais propres. Les projets de la Région ne se limitent pas à la route du Littoral", lâche le conseiller régional.

"Les morts sur la route n'ont pas été suffisamment nombreux pour EELV ?"

Les représentants de la Région n'ont pas "apprécié" les propos tenus sur la sécurité de la route et la "logique comptable" avancée par Bruno Bourgeon (voir article ici : EELV : La route du Littoral de Didier Robert, "un projet bling bling"). "Insupportable pour les Réunionnais d'entendre cela. Les morts sur la route du Littoral n'ont pas été suffisamment nombreux pour EELV ?", s'interroge Marie-Andrée Lacroix Faveur, conseillère générale, se sentant directement concernée par le projet de la nouvelle route du Littoral puisqu'habitante de la Possession. "Ajouter cela au stress des usagers empruntant la route tous les jours, c'est une logique que je ne comprends pas" s'insurge-t-elle. Dominique Fournel tient à rappeler qu'il y a eu 22 morts depuis 1976 sur la route du Littoral, "une façon très méprisante de traiter la population réunionnaise. Je me demande si les familles de victimes sont dans l'imaginaire comme l'a indiqué Vanessa Miranville".

Enfin, Dominique Fournel précise que la nouvelle route du Littoral "n'est pas une carte électorale sortie du chapeau pour la réélection de Didier Robert en 2014. La première avoir eu l'idée de cette route est Margie Sudre en 1995".

En attendant, la route du Littoral dans son état actuel fait toujours l'objet d'investissement de sécurité. "Selon les experts, la seule solution pour sécuriser cette route passe par la réalisation d'une nouvelle infrastructure affranchie de la falaise", conclut Nicolas Morbé, directeur de la direction des opérations de la route du Littoral pour la Région Réunion.

Les travaux de construction de la nouvelle route devraient débuter en 2013 pour une durée de 7 à 8 ans. Les usagers de la route devront encore se montrer patients …
Vendredi 27 Mai 2011 - 18:41
Julien Delarue
Lu 1900 fois




1.Posté par Jean Michel le 27/05/2011 19:16
Bonne nuit Vanessa c'est ta fête !

ou la rodé ma fille ou la trouvé.

un bon coup de fouet des fois i fé du bien

2.Posté par Francis le 27/05/2011 19:19
Franchement ces écolos, ils ne pensent qu'à leur petite personne.
il faut qu'il admette que leurs idées ne sont pas toujours les meilleures et qu'il faut parfois prendre en compte la globalité du problème;
Critiquer pour critiquer ne suffit plus, pour faire de la politique!

3.Posté par ndldlp le 27/05/2011 21:03
mais si fournel, 7 à 8 ans de travaux, c'est une perfusion pour l'économie locale.. faut pas être génie en BTP pour le comprendre !!

mais bon, faudrait il encore regarder à deux fois sur les entreprises retenues, si celles-ci font l'objet des mêmes tractations ou souci de sélection que des travaux de rénovation lors de l'ancienne mandature dyonisienne...

4.Posté par pauvre région le 27/05/2011 21:04
Pauvre, pour ne pas dire plus, le commentaire de la région...
30 élus de droite réunis pour une conférence si vide !
Oui, il y a eu des morts, oui il y en aura encore, mais arrêtons de faire croire que la nouvelle route va éviter les morts.
"Mr Robert, nous vous ferons rencontrer la famille des premiers morts de la nouvelle route du littoral"
"Mr Vergès avez vous rencontré la famille des morts de la nouvelle route des Tamarins ?"
ces deux réflexions sont aussi stupides que celle qui voudrait que Vanessa Miranville rencontre les familles des victimes de la RL.
Moi aussi je fais la Possession St Denis tous les jours. Et alors ? je suis plus choqué de voir encore des bidonvilles, 50% de la population en dessous du seuil de pauvreté, que de voir des automobilistes patienter à l'entrée de St Denis. Rouler ou investir pour l'éducation, la santé, le tram train les 2 milliards, moi je choisis: arrêtons ces gaspillages d'argent. 2 milliards pour 12 kms ! mais ils n'ont pas faim, à la région, pour gaspiller à ce point

5.Posté par lol le 28/05/2011 07:03
Ces écolos , en majorité fonctionnaires payés à rien foutre qui empêchent le Créole d'avoir du travail ??? qu'ils retournent dans leurs patelins et qu'ils arrêtent de faire C....! le Monde !!

6.Posté par Jean-Pierre Espéret le 28/05/2011 07:40
22 morts depuis 76 alors qu'il y en a 100 par an sur l'ensemble de l'île, c'est l'auto de manière générale qui est dangereuse. Moi ce qui me gêne le plus c'est l'élimination pure et simple des cyclistes du projet.

7.Posté par Vivien DURIEUX le 28/05/2011 08:03
POSE 4 PAUVRE REGION ,


Avec un projet de viaduc en pleine mer, d' 1,6 milliard d'euros , profitant à des entreprises ,hors du Département, comme la première route du littoral ,dont les dépassements, triplant le coût seront payés par les Réunionnais dont la moitié sont au chômage!?

Ce projet de route digue viaduc, coupant de la mer LA POSSESSION et SAINT DENIS, passant par une DUP, pour une carrière à TROIS BASSINS, sur 55 hectares , réservés pour le développement touristique bloqué depuis 30 ans,alors que premier employeur de notre île!?

Les travaux d'accès à la carrière ont commencé en amont et en aval sur ST PAUL et TROIS BASSINS, on comprend pourquoi la consultation ait commencé un 1 avril 2011, ce projet étant un poisson d'avril , un monstre de LOCHNESS ""peï!?

Nous n'avons pas de pétrole, mais LA REGION, gauche ou droite, fore en pleine mer et son île artificielle avec le drapeau tricolore hollandais mis à la vertical de cette société hollandaise a bien sombré comme cette route, si par malheur réalisée, sombrant au premier cyclone venant du nord ouest emportant le tablier comme le pont Étienne à ST LOUIS!?

8.Posté par jean bob le 28/05/2011 09:08
il faudrait aussi communiquer le nombre de décèe de personnes qui ont franchi les radiers en cas de fortes pluies , ce n'est pas forcément de leur faute , et , cela ne coûterait pas 1,6 milliard d'euros pour les supprimer

9.Posté par Ecoio le 28/05/2011 09:25
Je suis moi-même écologiste mais j'ai été atterré de voir la pauvreté ou même l'absurdité leurs commentaires et leur mépris pour les morts de la route du littoral. Avec de tels écologistes, ignorant tout du dossier, c'est un régal pour la Région de leur mettre le nez dans leurs erreurs et leurs contradictions.

10.Posté par Bidule le 28/05/2011 09:30
Monsieur Fournel a tord il devrait relire l'histoire de la Réunion le premier qui à fait faire une étude sur la route du littoral en Mer, est le Président Docteur Lagourgue en 1971 et cette étude à été réaliser en 1972 par une équipe venue de Marseille. Comme c'est lui qui à prévue, le premier tracé de la Route des Tamarin dit Route des hauts à l'époque, les autre non rien inventé. Alors rendez les projets à son concepteur, car les hommes politique d'aujourd'hui pense avant tout à l'argent et non aucune compétence technique ce qui n'était pas le cas du Président en 1971.

11.Posté par noe le 28/05/2011 09:35
Quand les écolos se réveillent , il ne savent que dire des conneries ...

Proposez des "choses" pour le mieux-être des gens : boulot , pouvoir d'achat ... Cessez de raconter des bobards qui n'intéressent personne (ou 0,000001 % de gens)

Les critiques stériles ne passent plus dans l'opinion ...Parfois , il vaut mieux tourner sa langue 100 fois dans sa bouche avant de parler (c'est bon pour l'haleine)

12.Posté par Kamarad le 28/05/2011 10:59
Ces écolos sont méprisants vis à vis de la population réunionnaise qui a toujours, dans une grande majorité, réclamé une nouvelle route de liaison entre Saint-Denis et La Possession. Il n'y a pas de projet idéal et quel qu'il soit on pourra toujours y trouver à redire.Mais l'important c'est de faire cette route et de la faire au mieux, d'où les consultations publiques afin d'obtenir l'avis des réunionnais en vue de trouver la meilleure solution. Il ne s'agit donc pas de remettre en cause le projet mais de l'améliorer si c'est possible. Il faut arrêter avec ces donneurs de leçons d'écolos (enfin ceux là car heureusement ils ne sont pas tous comme cela) car c'est ce type de polémique qui a donné du grain à moudre à tous ceux qui ont toujours freiné des quatre freins pour ne pas réalisé ce projet. Pour une fois qu'une équipe décide de mener le projet à terme, attention à ne pas, une fois de plus, retarder, voire empêcher sa réalisation car, si on n'utilise pas les crédits mis à disposition, ils seront définitivement perdus. Le débat d'idées, ne doit pas interdire le sérieux.

13.Posté par Feroz le 28/05/2011 11:29
C'est J Capelovici qui disait : l'excès de vitesse constitue un danger non seulement sur la route mais dans les études.
Etudes routières y compris.
Cette future route du littoral a exactement les mêmes défauts que le projet tram-train :
La solution avancée n'est en aucun le résultat d'un débat contradictoire objectif sur différentes solutions possibles. Elle résulte d'un choix délibéré et décrété a priori comme étant la meilleure solution possible.
Alors la concertation publique c'est surtout pour la forme, parce que c'est obligatoire, car on connait à l'avance le résultat.

14.Posté par Vivien DURIEUX le 28/05/2011 17:02
En complément à mon POSTE 7


Il faut fluidifier le trafic , au niveau du pont métallique de LA RIVIERE DES GALETS, au niveau de LA POSSESSION par un tunnel ainsi que pour le boulevard nord de SAINT DENIS et ne plus couper ces 2 agglomérations vers l’ouest ver la mer.

Enfin au niveau des falaises, en contact directe, avec la 2 fois 3 voies, faire 2 ou 3 terrasses pour avoir un profil à 45%, évitant que tout un pan de montagne tombe et favoriser à d'autres endroits, comme à l'entrée de ST DENIS un tunnel alvéolé, résistant très bien à la montagne s'écroulant il y a une trentaine d'année, après le passage du cyclone de pluie restant 1 mois sur place !?









15.Posté par polo974 le 28/05/2011 18:41
+1 pour les radiers.

+1 pour les vélos

+1 pour les bidon-villes

+1 pour les problèmes périphériques (entrée et contournement de st denis)

de toute façon, le réseau routier est saturé de partout, il faut arrêter le tout voiture et développer massivement et intelligemment le transport en commun. il faut restructurer toute l'île pour réduire les déplacements.

projet de merde...

Et si on agrandissait le tunnel du basculement des eaux??? (nan, je déconne.... (quoi que...))

16.Posté par jacky (le moufia) le 28/05/2011 19:28
La volonté de trouver une solution pur sécuriser cette route du littoral s'est toujours manifesté auprès des différents présidents de la Région.
Pour ma part j'aimerai que cette nouvele voie ne s'arrête pas à l'entére de St-Denis mais qu'elle rejoigne la 4 voies qui commence au niveau de l'ancienne gare routière.
Si on peut réaliser 13 km sur la mer, je pense que nous pourrions faire l'effort pour inclure dans ce fameux projet les centaines de mètres qui séparent l'entrée de St-Denis à l'ancienne gare.
Ce tronçon supplémentaire permettrait d'abandonner le tunnel entrée nord qui risque de mettre en péril les nappes phréatiques car trop près de la mer.
Je ne revendique pas une quelconque appartenance à un parti écologique mais, à l'heure actuelle, au regard des nombreux dérèglements de notre eco-système, ces militants sont indispensables.
Honnêtement, êtes vous-sûr d'être pour la destruction de notre terre. C'est ce qui risque de se passer si demain il n'y aurait plus aucun militant écologiste tant les critiques méchantes et gratuites sont régulièrement proférées sur ce site à leur encontre.
Toutefois, je reconnais que nous vivons en semi-liberté dans notre pays et que tout un chacun a le droit d'insulter son prochain.
Cordialement

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales