Culture

La Région crée un marché des musiques de l'océan Indien


La Région crée un marché des musiques de l'océan Indien
En partenariat notamment avec le festival Sakifo, la Région est en train d'organiser un marché des musiques de l'océan Indien qui sera mis en place dès 2011. Des rencontres se tiendront avec un comité d'experts (managers, programmateurs, producteurs) tant locaux qu'extérieurs. Dans ce cadre aura lieu un atelier ouvert au public dès le 3 août prochain, de 14h30 à 16h30, au Conservatoire de Saint-Pierre.

Le comité d'expert devra établir un cahier des charges en prémisse au marché de la musique OI qui aura pour but de faire connaître les artistes sur la scène internationale, indique Jacques Dambreville, un nouveau partenaire de la Région sur le plan culturel.

10.000 euros pour le lauréat du prix Alain Peters

La Région est en partenariat avec le festival Sakifo depuis 2007, à travers le prix régional Alain Peters qui récompense un artiste réunionnais pour l'originalité de sa création. La désignation du lauréat aura lieu cette année au sein de l'auditorium du Conservatoire de Saint-Pierre le 8 août prochain, à 11h30, après le "Risofé". Les six artistes sélectionnés sont : Héléna Esparon, Zorro Chang, Jaboticaba, Mounawar, Jim Fortuné et Tiloun.

Cette année, la dotation est doublée. Elle passe à 10.000 euros et comprend une communication dans la presse spécialisée et une session de formation dans un organisme renommé préparant le lauréat à sa prestation dans le cadre du marché international Babel Med à Marseille.

A noter que la Région apporte cette année 100.000 euros pour l'organisation du Festival Sakifo et 45.000 euros pour les rencontres professionnelles et l'organisation du prix Alain Peters.

Création d'un "pôle export grands événements culturels"

La Région travaille également à la création d'un "pôle export grands évènements" dont la vocation sera de faire émerger nos artistes sur les scènes internationales. Il s'agit "d'organiser la filière et d'exporter la culture réunionnaise", indique Jean-François Sita, vice-président de la Région aux affaires culturelles.
Jeudi 29 Juillet 2010 - 17:11
Karine Maillot
Lu 2307 fois




1.Posté par tizean le 29/07/2010 18:31
Il fut un temps où la région (ou le département ) avait alloué 1 million de francs à quelqu'un pour la promotion de la culture réunionnaise... Qu'en est-il advenu ????

2.Posté par Citoyen le 29/07/2010 18:34
"Jacques Dambreville, un nouveau partenaire de la Région sur le plan culturel" : il fait quoi? à quel titre? il a passé un concours de fonctionnaire ? pourquoi lui et pas un autre ? y a t il eu mise en concurrence pour l'embaucher? quelle est le montant de sa rémunération?

le contribuable doit savoir.

3.Posté par Gilberta le 29/07/2010 18:35
de la même manière que la mcur ne devait pas toucher toutes les subventions et tout centraliser, le sakifo ne doit pas être le seul évenement de la réunion et toucher toutes les subventions.

didier robert est en train de faire une grosse erreur : la culture ne doit pas être enfermée dans un village de festival !

4.Posté par Sun TSE le 30/07/2010 10:23
POST 2. Si ça t'interesse je te fais suivre son bulletin de paie de son dernier mois de travail dans ses anciennes fonctions en lien avec une collectivité C'est une HONTE !!!! C'est ça le changement et la nouvelle équipe.. ??? Farreyrol, Dambreville, qui sa encore ? C'est du foutage de guele ! Et son bilan financier culturel à l'ODC ????, amnistié ? C'est ce qu'on va voir...

5.Posté par Caton2 le 30/07/2010 11:13
Je ne suis pas sûr que Jacques Dambreville soit la personne "ad hoc" pour gérer ce projet, qui, sur le papier est un excellent projet. Il s'est plutôt distingué en invitant des artistes métropolitains (qu'il payait plus cher que les artistes réunionnais - comme le lui avait fait remarquer Gilbert Pounia). Il n'a pas fait grand chose pour valoriser la culture populaire réunionnaise. Est-ce son carnet d'adresse "métropolitain" qui est convoité? Ça serait une erreur. Ce qu'il faut ce n'est pas des adresses de producteurs, mais des adresses de tourneurs. C'est une nomination "à l'esbroufe". Bien d'autres personnes seraient plus compétentes pour le job. Je pense par exemple à Bernadette Ladauge, qui a tant fait et qui fait tant encore pour faire vivre la musique réunionnaise, de toutes origines. Et le pôle régional des musiques actuelles (PRMA), à quoi va t-il servir?

6.Posté par panou le 30/07/2010 21:52
Non. C'est pas vrai. Les papis et les mamis de la culture et du tourisme sont les nouveaux partenaires de la Région. Eh bien je suis d'accord pour mettre Bernadette Ladauge comme directeur de la culture. Elle sera certainement moins méprisante que certains autres cultureux douteux. Bravo Jean-François ! Bravo Didier ! çà valait la peine de vouloir du sang neuf dans cette instance. On connait la destination favorite de M. Dambreville : Madagascar. A quand un festival arc-en-ciel foireux comme on en a connu au théâtre de St-Gilles. Mais quand est-ce les artistes réunionnais vont-ils se réveiller ? N'y at-il pas des musiciens, des acteurs culturels jeunes, dynamiques, bien implantés pour apporter leur expertise à La Région ? Faut-il absolument passer par le fichier des archives de la 3ème jeunesse pour servir aux destinées de la Région ? Les jeunes Réunionnais sont-ils aussi incompétents ? Aussi nuls ? Ne peut-on pas embaucher des jeunes qui pointent au Pôle Emploi ou qui en veulent ou qui ont un réel savoir faire ? Va t-on faire du grand nouveau avec du vieux ? Va t-on encore une fois laisser les mêmes au pouvoir juste par un jeu de chaises musicales ? Va t-on encore leur donner de supers salaires avec une grosse voiture de fonction, un téléphone, un ordinateur portable, (que certains n'ont jamais rendu parait-il) une maison de fonction et à la fin de leur règne 300 jours de congés payés, un procès, une année de salaires pour les avoir remerciés dans les règles. A savoir cela, il aurait fallu garder Paul Vergès ou demander aux vieux de la droite dans tous les domaines de se présenter aux élections mais surtout de les gagner. Il faut vraiment remettre cette pyramide à l'endroit. Ah les pharaons sont de retour ! Il y en un qui regarde d'un oeil... .

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 31/07/2010 00:03
le pcr avait ses artistes, l'ump est en train de "recruter" les siens..

8.Posté par towootar le 31/07/2010 21:57
Après tout ce le cirque qu'il a fait lors de son départ, M. Dambreville devrait se terrer et ne plus faire parler de lui. Il y en a qui n'attendent que çà pour brandir le parachute d'or avec lequel il a quitté l'ODC et que le Conseil Général a grassement payé. Il a raté encore une fois une bonne occasion de rester dans son placard doré.

9.Posté par Caton2 le 31/07/2010 22:30
7. 8. C'est carrément plus grave. On ne peut pas confier "l'export" de la musique réunionnaise à un type qui ne l'aime pas. Ce type est non professionnel, carriériste, sectaire. Grave erreur de Didier Robert! Tu vois Nicolas, que tu te trompais à mon égard!

10.Posté par ecoeurant le 09/08/2010 16:27
Salut à tous,
Je constate que la jalousie péi n'a pas évolué. On se pose la question "qui est plus gratte-cul" les commentateurs imbus de tout sens critique et bien éloignés du respect des valeurs d'autrui tant ces dernières leur font défaut. Mais les chiens aboient et la caravane passe... En attendant que la nouvelle équipe succédant à l'ODC soit aussi prometteuse de bons spectacles A DES PRIX CONCURRENTIELS il y a de l'eau qui coulera car ST DENIS est morte culturellement. Concernant les prix proposés par TEAT, on est bien loin des tarifs défiants toute compétition. Nous n'avons plus de théâtre pour enfant à 7 euros, plus de spectacle qui valent le coup et pire encore plus festijaz. Alors avant de nous emmerder avec vos critiques, montrez et proposez des différences flagrandes et alors on saura que vous avez un sens critique digne de professionnels et non des moutons payés pour dénigrer ceux qui bossent, ont des idées et font rouler les pierres poussièreuses restées trop lontemps à ne rien faire.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales