Economie

La Région Réunion fait surveiller ses finances

La Région Réunion a officiellement signé ce mardi une convention de "service comptable et financier" avec les Finances Publiques de la Réunion. Objectif, fixer les orientations et engagements de chacun pour une période de cinq ans afin de renforcer l'efficacité et la fiabilité dans la gestion des finances.


La Région Réunion fait surveiller ses finances
 
Jusqu'alors réservé aux services de l'Etat, la convention de service comptable et financier a été signée entre la Région Réunion et les Finances Publiques de la Réunion.

Cette convention, qui intègre la notation de la comptabilité régionale, est une première étape pour l'obtention de la certification des comptes de la Région Réunion, une façon d'accroître sa crédibilité vis à vis des partenaires.

Cet engagement comprend une plus grande maîtrise des dépenses, des améliorations dans l'efficacité des circuits et la modernisation des pratiques de la collectivité pour plus de rapidité et un respect du développement durable.

A titre d'exemple, la Région et la Paierie vont travailler ensemble pour réduire à moins de 30 jours le délai global de paiement des entreprises et prestataires. Au 31 décembre 2010, ce délai était de 36 jours. Il s'élève à 31 jours au 30 septembre 2011.

Autre illustration, faire progresser la dématérialisation dans le secteur public local. Chaque année, 2.500 tonnes de papier circulent entre les collectivités, les services de la DGFIP et les Chambres régionales des comptes, soit l'équivalent d'une forêt de 140 hectares. Le coût global annuel de ces éditions papiers représente environ 27 millions d'euros. Le protocole d'échanges standards (PES) V2, mis en place au cours de l'année 2013, permettra la transmission des données de la Région vers la Paierie par voie dématérialisée. Actuellement, seuls les bulletins de paie sont dématérialisés.

Afin de veiller à la bonne application de ce programme d'action, un comité de pilotage se réunira au moins une fois par an pour faire le bilan des réalisations des actions prévues dans la convention.

La Région Réunion fait surveiller ses finances
Mardi 15 Novembre 2011 - 17:24
.
Lu 1751 fois




1.Posté par Jean Philippe le 15/11/2011 18:08
Au moins ceux qui critiquent tout le temps des dépenses de La Région ils vont etre rassuré!
Du temps de Verges, jamais on aurait vu une chose pareil.


2.Posté par CITOYENS EN COLERES!!!.. le 15/11/2011 18:09
du bla bla bla vous auriez du intervenir auprès de sarko votre mentor en ce qui concerne notre forêt qui est partie en fumée pendant qu'il était encore temps !! . de quel développement durable parlez- vous, un mot trop souvent à la mode.???

3.Posté par Thierry le 15/11/2011 18:11
Qui dit mieux.... pas de critiques .... POPOL doit se mordre les doigts (un coup de pUB raté pour lui)... C'est DR...

C'est écolo, sans doute pour épater Vanessa ... et en plus le projet de route du littoral, pas de forêts détruites ...

Vanessa zieute vers ta Droite, mi dit a ou. On te fait de l'oeil et du pieds ....de bois et une tite place -un fauteuil en simili- etc... mais pas de papier.... même dans les toilettes (ah, GONG .... solutions REFAIRE la peinture des murs..) économies budgetaires, tout est pensé.!!!!! pour moins dépenser !!!!!

4.Posté par jipi974 le 15/11/2011 21:55
On peut toujours dénigrer mais les faits sont ténus.
Il y a eu ceux qui ont enterré le CTR au profit de l'IRT pour que Ti'Pierre ne se fasse pas épingler par les juges ( avec l'octroi de mer local - une première que de taxer les entreprise locales ) et il y a ceux qui ont le courage de montrer leurs comptes.
Que chacun choisisse son camp...

5.Posté par beati pauperes spiritu... le 16/11/2011 07:31
Ben...

Je ne sais pas (et d'ailleurs, je m'en f...) si Pierre, Paul ou Jacques s'en mordent les doigts. Mais ce qui est certain, c'est que Didier Tibus 1er, qui est aux commandes de la Région depuis 18 mois, n'a pas eu à se plaindre de l'état des finances qu'il à trouvées en arrivant! A ma connaissance, la nouvelle équipe menée par TIbus Ecobus n'a pas rué dans les brancards, ni demandé d'audit des finances de la Région sous l'ère Vergès...
Quant à ce qu'a pu faire (ou pas) Ti Pierre à l'IRT, il semblerait que la nouvelle équipe, avec son nouveau directeur, sans compter le vice-président à la culture, ne sont pas très regardants sur les dépenses, voyages et autres gâteries...
A vouloir montrer qu'on lave plus blanc que blanc...

6.Posté par beati pauperes spiritu... le 16/11/2011 07:36
j'ai failli oublier...

Le payeur régional en question, s'appelle Ahmed Abdallah. le DGS de la Région s'appelle Ahmed Mohamed, et ils sont frères, ce qui n'est absolument pas interdit par la loi... mais c'était juste dit comme ça, en passant

7.Posté par Tisam le 16/11/2011 10:40
@ jipi974 : magnifique lapsus ! Les faits de la Région sont effectivement bien "ténus". Quant à leur vision pour la Réunion et ces 30% de chômeurs, on voit à travers !

8.Posté par Françoise DESJEUX le 16/11/2011 18:55
...Ou mieux : La Région communique "grave" sur le fait qu'elle fait surveiller ses Finances. !!!

Parfait !! Toujours aussi impeccable, le bon ptit gars Robert...!!! Ah ça va plaire à la ménagère ça, ainsi qu'à toute la ménagerie... "la volaille" que l'on n'entend plus bcp d'ailleurs.. depuis que leur gendre idéal... préside au fichu poulailler.

Tout est nickel.

Je me permets une petite parenthèse

La nouvelle route du littoral : Une autoroute à 2X3 voies. En pleine mer.

....1,3 milliards d'euros.....

Cela correspond par exemple à.... 4 fois le coût du surréaliste viaduc de Millau, que les Français "découvraient", hallucinés, en décembre 2004.

D'autres ordres de "grandeurs" ?!!
...le prix du 2nd porte-avion : 2,5 à 3 milliard d'euros.
..le coût estimé de la centrale nucléaire EPR (Flamanville) : .."entre" 3 et 6 milliards d'euros.

Afin que tout un chacun réalise ici.., l'ampleur... du truc.
Et considère davantage, ..ce que signifie "utilité publique".

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales