Politique

La Région Réunion a-t-elle “rallumé un feu déjà éteint” ?

L’annonce de l’arrêt de paiement de la prime aux professionnels de transport, n’a pas déclenché la colère des bénéficiaires. Cette décision est diversement interprétée, mais elle pourrait amener les membres de l’intersyndicale à se retrouver bientôt…


La Région Réunion a-t-elle “rallumé un feu déjà éteint” ?
Les transporteurs ne sont pas égaux devant la prime versée par la Région Réunion, selon son président Paul Vergès. “Il n’y a que les gros transporteurs qui ont déposé des dossiers”.
C’est vrai, les petites entreprises avec deux ou trois véhicules, n’ont pas souhaité investir pour monter un dossier de remboursement”, avance Giraud Payet, élu à la Chambre des métiers. “C’est pour cette raison que le Conseil régional a décidé d’en suspendre son paiement’, a dit Pierre Vergès, vice-président du Conseil régional.
Pour information, il avait été décidé de rembourser 780 euros par véhicule, sur la base de 20 véhicules par entreprise. Selon les chiffres de la Région Réunion, le montant pour l’ensemble des dossiers s’élève à 1,4 million d’euros.
Plusieurs transporteurs ont déjà perçu la somme réclamée”, indique Michel Bègue, président du Syndicat des transports routiers de l’océan Indien.
Si le Comité de suivi prévu par le protocole d’accord, avait été mis en place, nous aurions plus de lisibilité dans ce qui a déjà été payé et ce qui reste à verser aux professionnels de la route”, regrette Hervé Marodon de l’intersyndicale.
Dans ce même protocole d’accord signé le lundi 10 novembre 2008 à la Chambre de commerce de La Réunion, si les pétroliers avaient accordé une baisse de 10 centimes, et la Région Réunion s’était engagée pour une enveloppe de 2,5 millions d’euros (les autres dix centimes).
Le montant qui n’est pas encore exigé par les transporteurs, s’élève donc à 1,1 million d’euros. L’arrêt du versement de la deuxième partie jette le trouble au sein d’une profession de plus en plus en difficulté.
Nous allons d’abord nous concerter, puis nous irons demander des informations et des explications à la Région Réunion”, annonce Michel Bègue, président de la STROI. “L’intersyndicale se réunira sans doute bientôt”, pense Hervé Marodon.
J’espère que cette décision ne va pas rallumer un feu déjà éteint”, a conclu Ary-Claude Caro, porte-parole de l’intersyndicale des professionnels de transport.
Vendredi 16 Janvier 2009 - 16:56
Jismy Ramoudou
Lu 1074 fois




1.Posté par curebien le 16/01/2009 17:34
“J’espère que cette décision ne va pas rallumer un feu déjà éteint”, a conclu Ary-Claude Caro, porte-parole de l’intersyndicale des professionnels de transport.

si par malheur ça se rallume, brûler vous seul!

2.Posté par Albert Ebasque le 16/01/2009 22:37
Diviser pour mieux régner...n'est ce pas??? semez le trouble, et vous récolterez........

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales