Economie

La Région : 1,6 millions pour la culture et 1,5 millions pour les chantiers routiers

Voici ci-dessous le compte-rendu de la Région sur la Commission permanente qui a lieu ce mardi 7 septembre 2010 à la Pyramide inversée.


La Région : 1,6 millions pour la culture et 1,5 millions pour les chantiers routiers
La Commission Permanente de la Région présidée par Didier ROBERT s’est réunie ce mardi 7 septembre à l’Hôtel Pierre LAGOURGUE pour examiner une trentaine de dossiers et poursuivre l’action de la collectivité dans les domaines de la culture, du sport, de l’éducation, de la formation professionnelle, des TIC, de l’économie et de l’aménagement du territoire.
Après lecture de deux motions, les Conseillers généraux de l’opposition (Alliance et PS) ont fait le choix de se retirer et ne pas participer à l’examen et au vote des dossiers à l’ordre du jour.
 
culture et sport :

Réhabilitation de Stella Matutina et de la Maison du Volcan : près de 1, 6 millions d’euros de chantiers

La Région a fait le choix de donner un nouvel élan au développement culturel en valorisant les structures muséales grâce à un plan de réhabilitation. Ce chantier de réhabilitation intégrale des musées concernent leurs scénographies, l’aménagement des espaces extérieurs, les travaux des bâtiments annexes ainsi que l’aménagement d’une plateforme événementielle dans le parc paysager du musée Stella. Les études permettront d’établir une programmation précise des travaux en intégrant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ainsi que la mise en conformité et sécurité du musée. Une enveloppe à hauteur de 1 000 000 euros pour des études pour le musée Stella Matutina et à hauteur de 573 761 € pour la Maison du Volcan. La Commission Permanente a également voté favorablement une enveloppe de 23 917,50 € afin de compenser les réductions accordées par les 2 structures aux publics scolaires et péri-scolaires.
 
Dotations aux Conservatoires à Rayonnement Régional

La Commission Permanente a décidé d’allouer d’une part, enveloppe de 150 000 € aux 4 CRR pour l’acquisition d’un équipement musical et technique nécessaire au bon déroulement des enseignements artistiques ; d’autre part une enveloppe de 90 000 € pour l’entretien des bâtiments et de leurs abords.
 
Bourses pour des formations culturelles

Dans le cadre du Plan Régional Réussite Education et Formation, 18 jeunes réunionnais vont pouvoir se former dans le secteur culturel en métropole et en Europe (études de danse, musique, de théâtre, de cinéma). Les élus ont acté une enveloppe globale de 69 223 €..
 
Aides aux acteurs culturels

12 associations, compagnies et artistes vont pouvoir mettre en œuvre des manifestations et des projets culturels dans le domaine de la musique, les arts plastiques, les éditions généalogiques grâce à un soutien financier de 395 205 €.
 
Etudes secondaires sportives en métropole pour des jeunes réunionnais
Les élus ont approuvé le soutien en direction de 92 jeunes par le biais d’une bourse régionale pour leur permettre de partir en métropole dans le cadre de leurs études secondaires sportives. Une enveloppe de 256 000 euros a été voté par les élus présents lors de cette Commission Permanente.
 
Aides aux ligues et comités
Les élus de Commission Permanente ont approuvé lors de cette séance un budget de 71 550 € en faveur de 5 ligues et comités pour permettre l’organisation de manifestations sportives, la participation des jeunes sportifs à des compétitions nationales et internationales ou encore des investissements dans de l’équipement sportif

Aquaculture : des Travaux de réhabilitation engagés

Le Centre Régional d’Application Aquacole chargé de la recherche et du développement de l’aquaculture, situé dans l’enceinte de l’ARDA à l’Etang Salé va faire l’objet d’une réhabilitation. Les travaux consistent en la réhabilitation complète du bâtiment (toitures, ouvertures, charpentes métalliques, ventilation, peinture, électricité…). Ces travaux qui pourront démarrer dès ce mois-ci pour une durée de 4 mois bénéficieront du soutien de la Région à hauteur de 72 000 €.
 
Economie & Aides aux entreprises

·La Commission Permanente a approuvé une subvention de 50 000 € à la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) pour lui permettre de mener à bien ses missions d’intérêt public et lui permettre de financer l’acquisition d’un nouveau bateau.
·2 dispositifs d’aides au frêt ont été mis en place et porté par l’ADIR (2008-2009) pour compenser les surcoûts d’éloignement supportés par les entreprises locales et les organisations de producteurs lors des expéditions par voie aérienne ou maritime à destination de l’Union Européenne, des fruits et marchandises. Dans un souci de continuité et d’efficacité, la Région a approuvé le principe d’une assistance par un prestataire de service afin de mettre en place les procédures nécessaires pour ce dispositif. 45 000 € ont été votés par la Commission Permanente.
·La Région Réunion, pilote de l’Economie, est partenaire du magazine télévisé « Les Nouveaux Défis » depuis plusieurs années. Les élus ont approuvé la poursuite de cette collaboration à hauteur de 31 275,82 € pour 10 émissions.
 
TIC& Soutien à la production audiovisuelle
Afin de permettre la production d’un documentaire « les lames de la rivière Piment » et d’une série de fiction TV «section de recherche » la Commission Permanente a voté 230 000 € pour permettre le développement de cette activité qui a des retornbées sur l’économie locale incontestable.

Formation professionnelle : plus de 1,9 millions votés

Equipement des centres de formation :
La Région, dans le cadre de son Plan Réussite Education et Formation poursuit son investissement dans les infrastructures de formation afin de garantir aux jeunes réunionnais des conditions de travail optimales. la Commission Permanente a ainsi, voté une enveloppe de 1 645 925,05 € pour l’équipement des centres de formation de l’Ecole des Métiers de l’Accompagnement à la Personne (EMAP), le Centre Hospitalier Régional (CHR), l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) et l’Association Saint-François d’Assises.

Aides aux organismes de formation

Le Club Animation et Prévention souhaite mettre en place une action de remobilisation et pré qualification à la pose de chauffe eau solaire. Il s’agit à travers cette formation d’intégrer des jeunes en difficulté et sous la tutelle de la Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse et donc pas en mesure d’intégrer les dispositifs actuels en raison de leur personnalités et de leurs antécédents judiciaires. La Commission Permanente a donc alloué une aide de 90 876,85 € à cet organisme pour le financement de la formation.

La mobilité pour les apprentis

Une enveloppe de 174 413,35 € a été votée afin de financer la mobilité de 130 apprentis de niveau IV, III et supérieur dans le cadre de stages 1 à 3 mois vers la Métropole, l’Europe notamment…

Recherche / Programme 2010 du CIRAD et de l’IRD

La Région soutient financièrement les programmes de recherche agronomique du CIRAD qui mène des recherches  au sein de 3 pôles d’excellence scientifique :
- le risque environnemental, l’agriculture et la gestion intégrée des ressources (risques environnementaux liés aux activités agricoles),
- la qualité des productions agricoles tropicales (traçabilité et qualité des productions agricoles et des produits alimentaires),
-la protection des plantes, la génomique et la biodiversité (Pôle 3P pour prévenir les maladies et ravageurs de cultures).


Les élus ont approuvé  une financement de 1 283 666,40 € pour les études sur la biomasse, les apports organiques du développement agricole et les impacts environnementaux, la production de fruits tropicaux bios, l’épidémiosurveillance, lutte contre les maladies émergente agricoles et enfin la poursuite des études et l’appui à la création de la filière caféicole.
 
Autre établissement public soutenu par la Région : l’IRD a vocation à apporter son appui technique et scientifique en coopération internationale dans divers domaines tels que l’environnement, les ressources biologiques, les sciences sociales et la santé, l’expertise et la valorisation économique, la formation et le soutien aux chercheurs... Elle mène actuellement un programme d’expérimentation sur le développement de la filière café haut de gamme. Objectif : appuyer les producteurs de café et travailler sur le profil génétique des caféiers pour optimiser la qualité du Bourbon Pointu. Une aide de 47 840 € a été votée par la Commission permanente (40% Région et 60% FEADER/UE) pour appuyer ce programme de recherche.
 
Routes / Travaux et études et prévention routière  : près de 1,5 millions
 
953 000 € votés par les élus présents seront consacrés à des travaux de réparation des ouvrages d’art de la Saline et de la Ravine Ruisseau et de l’axe mixte. Les Conseillers régionaux ont ainsi approuvé le chantier de renforcement des chaussées, la restauration des enrobées et l’étanchéité des ouvrages.
Des aménagements sont d’ores et déjà programmés sur la RN3 (liaison Saint-Pierre/Saint-Benoît). Un axe qui présente un intérêt touristique et permet l’accès à différents sites remarquables (plaines, volcan...) Des aménagements sont déjà engagés : aménagement du carrefour Pont Payet ; création d’un giratoire au droit du Pôle Sanitaire Est ; renforcement de chaussées à la Plaine des Palmistes et entre le Bras des Calumets et le Col de Bellevue ; des études de requalification de la RN3 entre Saint-Pierre et le Tampon ; création de 3 créneaux de dépassement (rampes de l’écho et chemin de ceinture) ; requalification de la traversée de Bras Fusil.
Il s’agit maintenant d’avancer sur la déviation de Saint-Benoît et d’améliorer la liaison Col de Bellevue/Saint-Pierre. La Région a lancé plusieurs études pour un montant global de 450 000 €, afin d’accélérer la mise en œuvre de ces projets utiles.
 
Sécurité routière

Au titre des actions de prévention pour la sécurité routière, un Plan Départemental d’Actions de Sécurité Routière est élaboré chaque année. L’Etat, la Région et le Département sont partenaires. Cette année, 68 actions sont prévues selon les thèmes suivants : les jeunes, les deux roues, et l’alcool. La Région contribue à hauteur de 91 893 € au financement de ces actions.


Mardi 7 Septembre 2010 - 17:36
Lu 3659 fois




1.Posté par Jeff le 07/09/2010 18:13
Bravo à nos nouveaux conseillers régionaux et honte aux conseillers de l'opposition qui se sont défilé, écoeurés probablement de voir que les choses avançaient sans avoir besoin d'eux.

La SNSM va enfin pouvoir mettre son nouveau bateau Moïse Bègue II en service dans de bonnes conditions. Pour l'instant le seul point noir reste le dossier POP baclé, mais on ne peut pas tout bien faire.

2.Posté par Tcherno le 07/09/2010 18:52
Jeff OK pour la SNSM ! ....mais 1,5 Millions pour des travaux routiers....dont 0,5 pour des études !
Tu ne saisis pas bien l'échelle des besoins ? ....953 000 Euros.....c'est le prix d'une grosse case !
Tu dis le seul point noir c'est le dossier POP ? En effet , la seule enveloppe un peu significative débloquée
( 9 Millions par an , c'est énorme......sur 40 ans ! ) est une véritable " cagade " totalement improvisée ! Pas rassurant pour la suite , gagner une élection ne rend pas forcément compétent à exercer le pouvoir !

3.Posté par va s'y le région le 07/09/2010 20:29
Quel mépris pour les manifestants de tenir une commission permanente le jour d'une mobilisation massive contre la réforme des retraites. Mais bon RObert soutient son parti l'UMP mais soutient-il seulement les travailleurs réunionnais qui l'ont élu ? apparemment non! A cuxe qui pensent que travailler plus longtemps est un progrès inévitable, vivement que Sarkozy traite les travailleurs français comme les chinois à la pointe du progrès en matiére de durée de travail et de droit sociaux.

4.Posté par Le crabe le 07/09/2010 20:55
On veut le nom des 12 assos(du Tampon???), avec le CV du Président, la dotation par asso, le programme financé, et puis, si comme c'est écrit, ils font un peu de généalogie, ils pourraient nous renseigner sur la famille Robert/Bigey, Yves Montrouge était un peu timide sur le dossier!
On veut TOUT savoir...



5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/09/2010 22:43
"2 dispositifs d’aides au frêt ont été mis en place et porté par l’ADIR (2008-2009) pour compenser les surcoûts d’éloignement supportés par les entreprises locales et les organisations de producteurs lors des expéditions par voie aérienne ou maritime à destination de l’Union Européenne, des fruits et marchandises. Dans un souci de continuité et d’efficacité, la Région a approuvé le principe d’une assistance par un prestataire de service afin de mettre en place les procédures nécessaires pour ce dispositif."

franco ne réagit pas ...? si un journaliste de zinfos voulait bien investiguer sur ce prestataire chargé de mettre en place les procédures...ça veut dire quoi ? rédiger la paperasse ??

6.Posté par Cambronne le 08/09/2010 06:33
Rien que du saupoudrage funeste manigance et c'est ainsi que l'on ose prétendre une relance ...

7.Posté par bouboul974 le 08/09/2010 07:59
Comme d'habitude et comme la dernière fois Didier Robert convoque les Conseillers Régionaux le jour ou il y a des Manifestations dans l'Ile qui dénoncent les turpitudes du Gouvernement pour lequel il est un Béni Oui-Oui. La voix de son maître voilà en ce qui concerne Didier ROBERT .
Bravo aux conseillers de l'Opposition vous avez été avec nous dans la rue pour dénoncer le coups bas de SARKOZY, FILLON et WHOERT

8.Posté par justedubonsens le 08/09/2010 10:09
Holà, cette équipe n'est là que depuis quelques mois. Est-ce que vous pensez que l'étude des dossiers se fait en quelques jours ? Raison sachons garder sans esprit partisan. je pense que la précipitation et le déblocage de dizaines ou centaines de millions sur des chantiers pharaoniques juste pour dire qu'on fait quelque chose serait une erreur colossale ! Il est important qu'avant toute chose, les collectivités territoriales fassent remonter leurs besoins avec des études sérieuses de coût et de faisabilité pour ne pas mettre en péril (davantage ?) les finances publiques. Ok il y a urgence mais ne confondons pas vitesse et précipitation !

9.Posté par illegal continuity le 08/09/2010 10:38
Il y a de réjouissant qu'à défaut d'entendre les manifestations sur les retraites, le Président de la République de la Région du Tampon entend la grogne grandissante sur l'absence de vision, de projets et nous livre là un catalogue de mesurettes dont l'étalage, telle la confiture qu'on répand quand on en a finallement peu, ne masque en rien l'insuffisance, l'incompétence et le la suspicion clientéliste. Post 4 : j'appui la demande d'avoir plus d'infos sur le Cousin BIGEY dont on dit déjà qu'il faudra déposer une gerbe comme sur la tombe di soldat inconnu tant son incompétence a plmus de notoriété que lui même (faut le faire) ! Le prestataire payé 45 000 euros pour faire baisser le fret c'est un résistant gaulois échappé du village TAMPON du nom de panoramix qui pour 45 000 boules va faire boire une potion magique aux avions et réduire les coûts en vigueur jusque là ? "Les larmes de la rivière piment" et "section de recherche" mériterait qu'on justifie "l'incontestabilité" de leurs retombées sur le développement économique ... car je conteste !!! S'agit-il de productions locales ? ou encore du dépense ADCAM pour faire plaisir à sa directrice prête à payer pour des chaînes nation aleqs qui ont déjà les moyens mais ne veulent toujours pas la recruter ?!
Honnêtement, prendre des vessies pour des lanternes et nous faire croire que la Région travaille "utilement" pour la Réunion et La Réunion avec un mini catalogue de mesurettes ou de dépenses obligatoires (route) ce n'est ni à la hauteur des ambitions de campagne affichées, ni à la hauteur de la crise, ni à la hauteur du destin mondial auquel doit se préparer l'île. Et j'ai voté Didier Robert, dit "Didn't" celui qui n'a pas fait quand il a surtout défait ! Rendez-moi mon vote, O voleur !

10.Posté par AMIDORECTOL le 08/09/2010 10:48
A défaut de "Tampon", une présidence "suppositoire" de la région qui consiste à anesthésier la douleur du retrait total de l'Etat dans les projets structurants de la Réunion par une distribution à la petite semelle et au saupoudrage tous azimut en mode copinage et calcul politichien aux communes, aux musées, etc. de la dilapidation qui risque bien de conduire à la lapidation parce que l'effet suppositoire c'est bon pour La Chatoire mais pas sur que le BTP et tout ceux qui en vivent avec s'en contentent à compter de vendredi..; et oui la politique Suppositoire ça marche avec les Troudu... mais les réunionnais ne sont pas tous des colgate smile idolâtrie addicts de l'entourage présidentielle !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales