Social

La Poste : Impasse au centre de tri de Ste-Clotilde, préavis de grève lancé dans tout le département


La Poste : Impasse au centre de tri de Ste-Clotilde, préavis de grève lancé dans tout le département
Les facteurs du centre de tri de Saint-Clotilde entament leur huitième jour de grève ce lundi, soutenus par l'intersyndicale (CGT PTT/CFDT/SUD PTT/FO).

Les différentes réunions de concertation entre la direction de la Poste et les syndicats n'ont rien donné. "La direction refuse de revenir sur la réorganisation du centre de tri de Sainte-Clotilde", explique Johanne Smith, secrétaire départemental de la CFDT S3C. Tant que ce projet ne sera pas mis entre parenthèses, les syndicats assurent qu'ils continueront à se mobiliser au centre de tri de Sainte-Clotilde.

Mais un nouveau préavis de grève risque de mettre un peu plus la pression sur la direction de la Poste. L'intersyndicale appelle à la grève départementale pour la journée de mardi. En clair, perturber l'ensemble des bureaux et centres de tri de la Poste sur toute la Réunion.

L'intersyndicale doit être reçue par le directeur de la Poste dès 14 heures ce lundi.
Lundi 6 Octobre 2014 - 11:40
Lu 1944 fois




1.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 06/10/2014 13:30
Ces gens exercent un service public , devant leur incurence , il faut privatiser ces services , de plus le gouvernement PS a compris qu il ne faut plus de fonctionnaires nommes a vie . Enfin un peu de realisme ,et tant pis pour ceux qui scient la branche sur laquelle ils sont assis . Nous esperons qu ils n auront pas l audace de demander le paiement des jours de greve , ils ont pris leurs resposabilites , ils doivent assumer .

2.Posté par valerie le 06/10/2014 13:41
bien sur demander un preavis de grève le jour des prestation sociale c est pas grave de mettre des familles dans l embarras pourquoi ils font pas grève en fin de mois au moment de leur paye ?

3.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 06/10/2014 13:46
Ces gens sont payés pour exercer un service public , notion qui se galvaude avec le temps , devant leur incapacité a effectuer ce pourquoi ils sont payés , il faut privatiser , ceci fera faire des economies à l'Etat qui a compris que l'on ne peu plus etre fonctionnaire a vie . En esperant qu'ils ne demanderont pas en plus le paiement des jours de greve et qu'ils continuent à scier la branche sur laquelle ils sont assis , ils nous aident pour le vrait changement et la reduction sensible du nombre de fonctionnaires , à tous MERCI .

4.Posté par noe le 06/10/2014 15:00
Grève nécessaire ou inutile ?

5.Posté par KLD le 06/10/2014 19:21
Olivier Besancenot devrait venir régler tous ces problèmes !!!

6.Posté par lambo le 10/10/2014 14:32
Bonjour,
Suite au propos de zeus69 qui parle pour rien dire !!!!
Tu devrais t'informer car de puis 2002 la poste est un entreprise privé plus de fonctionnaire depuis 2002
ET grâce a cela c'est nous qui payons pour ça car en étant un service public pas besoin de profits mais de puis 2002 la poche étant privé a besoin de faire des profit que vous pourrai constater sur la hausse des timbres ou colis a cela s'ajoute les nouveau service comme la vente de téléphone et je pourrai même aller plus loin comme le relevage de compteur et même livraison de course a domicile.
Grâce a cela les facteurs souffre trop de fonction a la fois et suite a ces réorganisation si cela venais a passer je pense que cela impactera pas seulement sur les facteurs mais aussi les clients.

7.Posté par Laurent Fontaine le 11/10/2014 17:05
Des truands, paresseux, et profiteurs !!!
Je ne trouve pas de mots assez durs pour cette équipe de truands qui détournent des courriers, se comportent comme des faiseurs de rois, et sont d'une arrogance sans nom avec les usagers !!!.
J'espère une mise à pied sévère, et qu'on redistribue leur poste à des gens qui ont envie de travailler !
Dire qu'ils sont payés avec nos impôts, et qu'on n'a pas le choix. Vivement la libéralisation du marché !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales