Société

La Possession rend hommage à l'ensemble des morts tombés pour la France


La Possession rend hommage à l'ensemble des morts tombés pour la France
Comme tous les ans, le 11 novembre a été commémoré à La Possession en présence des anciens combattants, de la gendarmerie, des sapeurs pompiers et de la police municipale.

Philippe Robert, adjoint au Maire, a déclaré que ce "nouveau devoir de souvenir et de mémoire autour de la signature de l'Armistice de 1918 (…) comme toute commémoration, au parfum de rituel touchant à la paix et la réconciliation entre les hommes, s'avère de plus en plus indispensable, voir vitale (…) au moins pour dire à tous ceux qui n'ont jamais connu “que” la paix, combien grande est cette chance, et combien est précieux un pays libre !"

L'adjoint au maire a ensuite lu le message de Kader Arif, Ministre délégué auprès du Ministre de la Défense, en charge des anciens combattants, qui a notamment écrit : "C'est donc la reconnaissance du pays tout entier à l'égard de l'ensemble des morts pour la France tombés pendant et depuis la Grande Guerre qui s'exprime aujourd'hui…".

La Possession rend hommage à l'ensemble des morts tombés pour la France
Lundi 12 Novembre 2012 - 06:48
Lu 751 fois




1.Posté par noe2012 le 12/11/2012 05:58
Que fait-on ensuite des fleurs ?
Vibrant hommage de la Nation (via les communes) pour ses Morts pour défendre la Patrie !

2.Posté par Le bon à tout le 12/11/2012 08:03
Ali Roro passe la main à son fils !

c est une oligarchie mais 2014 est proche et la Démocratie fera son choix.

3.Posté par Gajik le 12/11/2012 10:08
L'Homme a atteint l'apogée de la science sans conscience et a commencé son déclin irrémédiable. Ces commémorations des "morts pour la France" qui sont TOUS morts en réalité pour les intérêts des oligarchies régnantes le montrent bien.
Sans aucun sens du ridicule, les paires de couilles revêtues de leurs plus beaux uniformes et accompagnées de suffragettes supplétives admiratives, dérisoires femelles singeant l'Homme dans ce qu'il a de plus vil, défilent sur les boulevards fleur au fusil chargé, prêts à rempiler pour massacrer au nom de la Paix et de l'Humanitaire, de la propagation de la Foi Une et Indivisible en la Démocratie Frrrrrançaise.
Pauvres humains bien moches et bien dégénérés qui applaudissent aux chars et aux mirages !

Ecoutons Berthe Sylva nous rappeler que l'Homme aime la mort et le sang :

Dans les campagnes ainsi que dans les villes
Règne le calme et chacun vit tranquille
Sans se douter qu´un orage gronde au loin
Pour bouleverser la paix du genre humain
Un peu partout, en Europe, en Afrique

Les noirs dessous de l´infâme politique
Sèment la guerre, horreur de tous les temps,
Que nul ne peut arrêter et pourtant

Si l´on pouvait arrêter les aiguilles
Au cadran qui marque les heures de la vie
On n´entendrait plus le tocsin sonner
Pour enlever nos fils à leurs foyers
Quand à l´instant où tous les bras travaillent
Quoi de plus triste que l´heure des batailles
Peut-être qu´un jour retrouvant sa raison
L´homme maudira la guerre et ses passions
Plus de tueries ni d´hommes qui se fusillent
Si l´on pouvait arrêter les aiguilles ...


La chanson de Berthe Sylva :

4.Posté par il a appris sa lecon le 12/11/2012 12:11
ah voila qu'on revoit philippe Robert, qui a appris sa lecon par coeur.
qu'on ne se trompe pas il n'a pa écrit sa tout seul.

En 2014 la population de la possession commemorera la fin du regne de roro.

En profite bien encore 15 mois.

(...)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales