Politique

La Possession coopère avec Mamoudzou en matière de politique locale


Mamoudzou et La Possession,"unis pour agir" dans les domaines du développement durable, de la médiation sociale, de l’aménagement du territoire et de la coopération décentralisée.

Le vendredi 21 octobre dernier, Gilles Hubert, premier adjoint de La Possession qui représentait la maire Vanessa Miranville, s’est rendu à Mamoudzou pour signer une convention d’entente intercommunale et de coopération entre la ville de Mayotte et celle de La Réunion. 

La décision actée par les conseils municipaux des deux villes depuis 2014 s’inscrit dans un contexte "où le besoin de coopération décentralisée et de renforcement de l’intégration régionale se manifestent de plus en plus au niveau des collectivités françaises de l’océan Indien à Mayotte et à La Réunion", indique la mairie dans un communiqué. 

L’objectif est d’améliorer durablement la vie des administrés. Parmi les actions identifiées par les deux collectivités: une meilleure gestion des déchets et la lutte contre l’insalubrité, des priorités politiques pour le chef-lieu de Mayotte. La Possession rappelle qu'elle a d’ores et déjà initié cette dynamique avec la ville de Victoria aux Seychelles et Port Louis à Maurice "afin d’aboutir à la préfiguration d’une économie circulaire dans la valorisation des déchets de ces villes capitales".

"Soucieux des enjeux démographiques qui bouleverseront les relations des îles entre elles et conscients des intérêts stratégiques des grandes puissances du Canal du Mozambique", Mohamed Majani et Gilles Hubert ont estimé "nécessaire d’agir et d’anticiper sur ces changements notamment dans les politiques publiques locales".

"2017 marquera le début d’une collaboration concrète entre les deux collectivités qui s’engageront dans des actions de coopération centrées sur l’action locale d’une part et ouverte sur l’international d’autre part pour contribuer au mieux vivre de nos concitoyens", ont-ils déclaré lors de la signature de cette convention de coopération entre les deux villes.
Mercredi 26 Octobre 2016 - 06:55
Lu 796 fois




1.Posté par Eric le 26/10/2016 06:24
Aie aie aie le début de la fin

2.Posté par Courteaud le 26/10/2016 09:07
Il n'y a pas assez à faire à la Possesion auprès de sa population ..............il faut aller régler les problèmes de Mamoutzou : à force de s'occuper des autres on oublie les siens........

Les élus aiment trop voyager................il y a suffisamment à faire chez nous.

3.Posté par Hugues Neau le 26/10/2016 11:11
La Réunion 5ème ile de l'archipel des Comores...

4.Posté par Liaison fatale aux possessionnais ! le 26/10/2016 14:07
Il est bien connu que Satan sait comment s'y prendre pour raviver son brasier ! Point n'est besoin de sel mais rien de tel qu'une bonne pincée de petits possessionnais et les braises en seront toutes revigorées !

5.Posté par Denis le 26/10/2016 19:26
Ca sent les priorités du côté de Miranville! Les possessionnais doivent être heureux de ce "jumelage"!
La mairie ferait mieux de laisser la coopération aux acteurs les plus à même de le gérer!

6.Posté par Vivienne le 26/10/2016 19:28
Depuis quand La Possession exporte des produits à elle seule? Cette manoeuvre n'entre pas en ligne de compte de ce qui se fait déjà en matière coopération. Pourquoi manoeuvrer en solo?!

7.Posté par Pala ek ca le 26/10/2016 19:29
L'argent y manque amoin!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales