Municipales 2014

La Possession: Un Britannique pour défendre la Grande chaloupe


La Possession: Un Britannique pour défendre la Grande chaloupe
La campagne des Municipales prend des accents "british" à La Possession. Eugene Evans, citoyen de Sa majesté la reine Elisabeth II, originaire du Canada et sa ville Victoria, s'implique pour faire entendre les habitants de Grande Chaloupe.

A 53 ans, Eugene Evans est avant tout connu pour être l'initiateur du "Tchatcher anglais" qui a fait se rencontrer nombre de francophones et d'anglophones autour d'un "cup of tea", le tout pour "improve" son anglais pour les uns et son français pour les autres.

En librairie, "l'étranger" a clamé son amour pour notre île dans un ouvrage au titre sans ambiguïté : "Réunion mon amour", qu'il essaye continuellement de promouvoir à l'extérieur.

Si l'écriture constitue l'essentiel de ses journées, un défi tout naturel s'est imposé à lui, presqu'au nom des habitants de Grande Chaloupe où il vit depuis 11 ans. Dans ce village coincé entre deux falaises, le canadien est sollicité de toutes parts. "Ils viennent me voir et me disent : Eugène, t'es pas mal avec les paperasses, est-ce que tu peux le faire parce que nous on n'arrive pas. Je suis comme une sorte d'écrivain public", définit l'intéressé. A force de se frotter aux joies de l'administration française dans le cadre de son association, il ne pouvait pas rester en retrait du rendez-vous électoral de proximité par excellence : les municipales.

Eugene Evans a tout d'abord approché le candidat de PLR, par coup de cœur pour Huguette Bello. "Je n'ai eu aucun retour de Gilles Hubert (PLR)", explique-t-il alors qu'il envisageait sérieusement d'y aller seul. Puis des courriers seront envoyés à Jean-Yves Morel (Union de la droite) et Vanessa Miranville (Possession Ecologie Solidaire) "en même temps", dit-il. "La seule personne à avoir répondu à mes courriers a été Vanessa Miranville". Loin d'être un détail pour lui, il reste choqué par le peu de politesse et de considération dont ont fait preuve les deux autres candidats. "Je pense que les candidats qui dépendent de gros partis n'ont pas la décision, ils doivent attendre ce qu'on leur dit de plus haut", décrypte-t-il.

Des projets pas tape à l’œil pour la Grande chaloupe

D'une manière générale, ce sont les maires Annette et Robert (puisque le village est partagé entre St-Denis et La Possession) qu'il critique bien volontiers. C'est assez simple, "ils étaient toujours occupés ou ne m'ont jamais répondu", relate-t-il, en faisant référence aux demandes qu'il a pu formuler ces dernières années alors qu'il fourmillait d'idées pour la Grande chaloupe, toujours et encore. "René-Paul Victoria par contre prenait la peine de répondre", ajoute-t-il

"Dans un contexte canadien, australien, bref britannique, un élu qui ne répond pas à un administré, c'est impensable. Il est obligé de répondre, même si c'est pour dire : désolé, je vous dirige vers un autre service", dit-il. Choqué mais pas découragé, c'est donc avec un zeste d'humour naturellement british qu'il pose devant une boîte aux lettres de la Poste pour tous ces courriers sans réponse. Casquette Europe Ecologie Solidaire vissée sur la tête, Eugene Evans y cache une myriade d'idées pour "sa" Grande Chaloupe.

Le problème numéro 1 demeure l'alimentation en eau au cours de la journée. Si les habitants du village "ne disent plus rien parce qu'ils se sont résignés à remplir les bouteilles", qu'en est-il des randonneurs qui souhaitent s'y ravitailler après une marche éreintante au "chemin des anglais". Plus globalement, ce volet figure dans le projet de développement touristique de la Grande chaloupe qu'il compte défendre en tant que référant de quartier pour PES.

Réhabilitation d'une portion des rames du ti'train, aménagement d'une aire de jeux en lieu et place d'un terrain de pétanque déserté par les habitués qui lui préfèrent un autre carré, améliorer le terrain de foot existant, un abribus digne de ce nom devant la RN1, transformer le champ de tir en site de projection de films et surtout une meilleure intégration du réseau car jaune pour desservir le village. "Il nous arrive d'attendre une heure, deux heures ou encore de voir passer les lignes express avec des bus vides qui ne s'arrêtent pas à Grande chaloupe". Eugene Evans en connaît les désagréments par cœur, "je ne veux pas de voiture, pourquoi on m'obligerait à avoir une voiture ?", dit-il.

La prise de contact avec Vanessa Miranville est récente. "On a déjà fait du tractage", affirme-t-il pour désigner le porte à porte. "On le découvre à peine", confirme l'équipe de campagne de PES qui compte bien profiter de ce dernier mois de campagne pour se mettre à l'anglais...
Jeudi 6 Février 2014 - 08:04
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1487 fois




1.Posté par tousaufroro le 06/02/2014 08:17
très bonne initiative le tousaufroro est en route...........

2.Posté par Tous sauf roro et ps le 06/02/2014 10:10
Au moins le citoyen britannique fait plus que certains réunionnais ...

3.Posté par Félix le 06/02/2014 10:22
Madame Miranville i réponde même, mavé in problème l'année dernière c'est elle même i décroche son téléphone!

4.Posté par Bounty le 06/02/2014 10:47
Elle a une préférence pour les goyaves de France et d'ailleurs...
Et ca dit vouloir faire de la politique autrement. Pathetique

5.Posté par oh my god le 06/02/2014 12:37
Navé encor inn place su la liste Miranville alors ! Peut-être la place ti-sel d'ailleurs ! Enfin, sa permanence rue pavée y sa douille à elle ! Lé vrai que le site internet, en construction depuis 2 mois, y compensera ! y donne aussi une idée de la performance de la candidate !

6.Posté par Une ecolo le 06/02/2014 12:37
J'aime bien le lapsus lorsque que le journaliste ecrit la Casquette Europe Ecologie. Même les journalistes ont du mal à se souvenir de ce nom sorti de nulle part.
Décidément...

7.Posté par ROBIN DES BOIS le 06/02/2014 17:09
@ 4.Posté par Bounty

Définition du Bounty : Noir au dehors, Blanc dedans !!!! (mauvais pseudo mon gars, ou lé trahi ! )

Mais enfin ! Quand va t'on arrêter de dénigrer une idée qui est bonne, dénigrer une personne qui ici habite la Réunion depuis 11 ans, qui habite La Grande Chaloupe, qui a des yeux "autres" pour le développement de son quartier, qui crée une association, qui en résumé participe à la vie de la Cité et à la vie de son quartier !
Ah oui, c'est vrai ! C'est un étranger ! Eh bien NON ! C'est un citoyen européen et que je sache, La Réunion appartient à l'Europe ! Arrêtons d'avoir un esprit étriqué ou un esprit manipulé qui laisserait sous-entendre qu'il n'y a de bon que ce qui vient d'un réunionnais !!! Là, on glisse sur une pente sur laquelle je ne veux pas m'engager ! Zot i préfére créole i baiz créol ??? (de nombreux exemples sous les yeux!) Ayons confiance, soyons ouverts , soyons REUNION !!!!
Vanessa Miranville ne travaillera pas pour un clan (ce qui est le cas actuel) mais bien pour TOUS les possessionnais, quelque soit leur origine !
Eh oui, c'est nouveau, ca vient de sortir, et c'est possessionnais !

8.Posté par Ben le 06/02/2014 19:11
Ali RoRo lé cuit! Miranville lé là!

9.Posté par Zozossi le 06/02/2014 20:06
Nous en avons déjà suffisamment avec nos propres politicards malfaisants -surtout des écolos et des communistes: pas besoin d'importer des Canadiens bi-nationaux Angliches pour aggraver les choses!

Ce monsieur Evans ferait mieux de se perfectionner en français que de travailler à répandre l'anglais à la Réunion: désolé de devoir dire que sa déclaration de candidature est truffée de fautes de français.
Soit on se fait discret quand on est à l'étranger, soit on est irréprochable si on veut s'exhiber.

La candidature d'un Anglo-Canadien à la Réunion est un symptôme de plus de la folie d'une "Union européenne" dont une majorité sans cesse croissante de Français ne veulent plus.

10.Posté par GERARD le 06/02/2014 21:32
@ 9.Posté par Zozossi

N' importe quoi ! Vous faîtes un procès d'intention ! Vous n'avez plus confiance en l'être humain, donc en vous-même ! C'est grave !!
De plus, si l'article comporte des fautes d'orthographe (facile et ça peut arriver), sachez qu'il émane de M. Ludovic GRONDIN et non de M. Eugène EVANS. Vivez avec votre temps cher Monsieur, respectez la différence, soyez positifs et constructifs et, au lieu de critiquer, osez vous impliquer dans votre quartier !
Et peut être-être que la Réunion sera encore meilleure qu'elle ne l'est !
NOTRE PETIT PAYS S'APPELLE LA REUNION !

11.Posté par BEQUALI le 07/02/2014 23:32
Allez Evans, mont' à nous de qouè ou lè capab, mett' Miranville en l'air. Morel nu connaît pas trop où ça lu ça va, Roro l'es presque pu de ce mond' et PLR y perd' l'air c'qui donne à nous parti léger. Vive lo britannique et vir' à nous tout' ce band' de zéro...

12.Posté par Zozossi le 08/02/2014 16:09
@10. GERARD:

Vous écrivez n'importe quoi.

-Un "procès d'intention" consiste à prêter arbitrairement des intentions à quelqu'un.
Cela n'a rien à voir avec ce que j'écris; j'exprime une opinion sur un fait réel: je trouve anormal qu'un Anglo-Canadien veuille être élu à la Réunion, département français où il est étranger.

-Qu'est-ce que cette histoire de "confiance en l'être humain" et en "moi-même"? Cela n'a aucun sens ni aucun rapport.

-Puisque vous m'invitez à "respecter le différence", comprenez donc ce que cela veut dire: un Canadien n'est pas un Français, et il n'a pas à interférer dans les affaires politiques de la France précisément parce que ce sont deux pays DIFFERENTS.

-Si vous saviez lire et comprendre ce que vous lisez, vous sauriez que je n'ai pas parlé de fautes dans cet article, mais dans la déclaration de candidature de ce monsieur Evans, laquelle est en effet truffée de fautes de français. Allez voir vous-même:

https://fr-fr.facebook.com/pages/Tchatchez-anglais/302530603112836

13.Posté par GERARD le 08/02/2014 19:08
@ 12.Posté par Zozossi

Monsieur,
Les lois européennes l'emportent sur les lois nationales ! Ces citoyens européens (britanniques en l'occurence) ont des droits ! Et notamment politiques ! MEME SI L'ON EST PAS D'ACCORD !

M. EVANS, en tant que citoyen britannique, donc européen peut voter s'il est domicilié en France et peut être éligible ! Voir :

http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/citoyen/citoyennete/citoyen-france/quels-sont-droits-etrangers.html

Maintenant, en ce qui concerne l'Europe, je suis tout à fait d'accord avec vous ! On n'en voulait plus en 2005 (comme les francais avaient dit NON au référendum de Chirac, SARKOSY s'est débrouillé pour faire voter le CONGRES qui, lui, bien sûr, a dit OUI ! C'est de l'escroquerie, un déni de démocratie !) et on n'en veut toujours pas ! On voulait une Europe Sociale, une Europe ou l'économie aurait dû être florissante mais désolé on n'a toujours pas voté pour une Europe politique ! Il y a un énorme BUG quelque part ! Des gens non élus, des technocrates nous imposent leur loi !
Cher Monsieur, aux Européennes du 25 mai, je voterai pour le candidat qui dit NON à l'Europe ! C'est clair et net !

14.Posté par Zozossi le 08/02/2014 20:38
@10. GERARD:

Gérard, je vous accorde qu'en l'état actuel , les lois européennes l'emportent sur les lois françaises et que ce monsieur Evans est dans son droit légalement parlant.

Mais on a encore le droit -et le devoir- de considérer cela comme une forfaiture, et ce qu'une loi a fait, une autre peut le défaire.
Pour ma part, j'agis à mon humble niveau de citoyen et d'électeur pour abolir cette monstruosité et recouvrer notre souveraineté dans la cadre d'une Europe des nations.

Et je constate avec plaisir que vous semblez partager cette opinion et incliner vers un vote patriotique.

Alors, pourquoi vous insurger contre mon hostilité à ce qu'un Anglo-Canadien puisse devenir maire d'une commune réunionnaise?
Je n'ai rien contre cet homme ni son (ou plutôt ses) pays, mais c'est une question de principe.
Cela me choque et j'ai expliqué pourquoi: pas vous?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales