Courrier des lecteurs

La Possession – Philippe ROBERT, l’héritier de Roland ROBERT.

C’est ainsi que notre édile par affiliation se positionne en vue des prochaines élections cantonales. Son message sans cesse répété à l’adresse des administrés est simple et pourrait se traduire ainsi : la gestion de mon père à laquelle j’étais associée était saine alors que la nouvelle équipe menée par Mme MIRANVILLE a mené la commune au chaos en peu de temps.


La Possession – Philippe ROBERT, l’héritier de Roland ROBERT.
Monsieur Philippe ROBERT, et bien d’autres élus de l’opposition, auraient-ils la mémoire courte ?
Voyons de plus près quelques réalités.

Les peaux de bananes :

- Un cadre responsable de l’élaboration du budget 2014, affilié à l’ancienne équipe, a ouvert une ligne de recettes d’environ 3,3 millions d’euros sur la base d’une subvention fictive. C’est ce qu’a affirmé madame le maire dans la presse. Il s’agirait donc d’un faux en écriture comptable. Depuis, ce cadre a quitté son poste de sa propre initiative. Nous invitons Mme le maire à déposer plainte avec constitution de partie civile dans les meilleurs délais.

- Roland ROBERT a embauché plus de 100 personnes les mois précédents les élections municipales, impactant par la même lourdement les comptes de la commune. Nous invitons Madame le maire à juger de l’opportunité d’une reconduction ou non de ces contrats.

- Plus de 3 millions d’euros de factures anciennes, voir très anciennes, concernant la gestion de Roland ROBERT sont présentés à la nouvelle équipe en début de mandat. Nous demandons à Madame le maire d’analyser la recevabilité de ces factures.

L’ADIP avait dénoncé à plusieurs reprises l’insincérité des comptes présentés par l’ancienne équipe au pouvoir. Ces nouveaux éléments viennent confirmer les pratiques de l’ancienne équipe.

Il est évident dans ces conditions que l’audit qui fait tant de bruit ces derniers jours ne pouvait qu’être qu’en défaveur de la nouvelle équipe qui a hérité de plein fouet des manipulations comptables sus évoquées.

Quelques faits mémorables de gestion de Roland ROBERT relevés par l’ADID

Monsieur Philippe ROBERT et autres opposants comme Monsieur SAVIGNY auraient t-ils oublié qui était à l’origine des affaires soigneusement dissimulées, mais que l’ADIP a révélées ?
1. Affaire SOUPRAYENMESTRY : 12.600.000 d’euros ;
2. Affaire Lotissement Jujubes : 900.000 euros ;
3. Affaire Lotissement Entre Ciel et Terre : 630.000 euros ;
4. Affaire SAMOURGOMPOULE : 800.000 euros ;
5. Affaire des financements par la commune des chemins privés Pongérard, Salmacis, Roland Jamin : montant jamais communiqué pour le chemin privé Roland Jamin ;
6. Affaire de la caserne des pompiers : terrain acheté aux Dumesgnil 2 fois plus cher que l’évaluation des Domaines : soit 234.000 euros de plus ;
7. Affaire du Gymnase Gaston Dumesgnil, construit sur un terrain appartenant aux Dumesgnil et jamais acheté par la commune ???;
8. Affaire du comité de jumelage : une gabegie financière que Savigny avait parfaitement décrite dans son mémorable "Roland, oublie pas !" avant de s’allier à Roland ROBERT ;
9. Affaire de l’augmentation de 22,2 % des impôts fonciers votée en CM de mars 2012 au motif qu’il fallait soutenir l’emploi alors qu’il s’agissait de boucher les trous d’une gestion défaillante.
10. Affaire de l’échange de terrains entre la commune et des personnes privées dont l’évaluation du service du domaine portait sur 450.000 euros et coûtera au final plus de 7,5 millions d’euros au bilan de la ZAC Moulin Joli.
Sans compter les innombrables braderies foncières à vocation clientéliste ou achats immobiliers à prix fort quand il s’agissait de copains.

En conséquence, que ceux qui se revendiquent de Roland ROBERT acceptent ce lourd héritage, douloureux pour le porte-monnaie des administrés.

Il était évident que la première année de pouvoir allait être particulièrement difficile pour la nouvelle équipe menée par Vanessa MIRANVILLE : d’abord, la plupart des cadres étaient au service de l’ancienne équipe, ensuite, les peaux de bananes étaient bien dissimulées, enfin, l’héritage est si chaotique à tout point de vue qu’il est difficile de faire des choix d’autant que les finances sont plombées.

Même si à l’ADIP, nous reconnaissons les difficultés rencontrées par la nouvelle équipe au pouvoir, nous suivrons de près leurs actions sur au moins cinq points: le respect des engagements pris, la transparence, la qualité de la gestion des deniers publiques et l’animation de la vie sociale et démocratique.

Pour l’ADIP : Jean Paul FOIS

Samedi 7 Mars 2015 - 13:12
Jean Paul FOIS
Lu 1525 fois




1.Posté par Jeff le 09/03/2015 14:12

CQFD Jean-Paul.

Les Robert, Savigny et compagnie foulent au pied la démocratie, la campagne s'ouvre aujourd'hui mais ils ont commencés bien avant pour mettre des affiches et distribuer des tracts alors que la campagne commencait aujourd'hui et non avant.

N'oublions pas que leur bilan pour la Possession est catastrophique.

2.Posté par JAPPROUVE le 09/03/2015 14:51

Mr FOIS , je vous remercie pour cet historique qui malheureusement est incomplet. Vous avez oublié un grosse patate chaude qu' a héritée la nouvelle équipe : l' ECOLE JEAN JAURES .
Cette école a été construite par un ancien adjoint à l'urbanisme de Roland ROBERT. L'entreprise BACORE qui a été liquidée et son gérant était JP BEL........
Le marché a été attribué à des prix imbattables et l'entreprise trichait sur le dosage du ciment et du fer et le résultat aujourd'hui se paye cash pour les contribuables Possessionnais
Aucun contrôle n'était effectué , l'élu faisait partie de " la maison " , les situations étaient payées par anticipation.
Cette entreprise a aussi construite la médiathèque HEVA . Croisons les doigts pour qu' HEVA ne nous tombe pas sur la tête !

3.Posté par mercredi au Conseil le 09/03/2015 15:13

La population de la possession attend Philippe Robert ainsi que les PLR Riviere et allaguyry qui ont assisté à tous les reunion du CM depuis 1 an.

N'oublions pas qu'au début des années 80 GERARD ETAIT AVEC ROLAND.


4.Posté par Zanmac le 09/03/2015 16:10

Qui est l'élu de l'époque dans l'équipe de Roland ROBERT qui a attribué le marché de l'école Jean Jaures à son collègue élu entrepreneur en batiment ?
Je pense qu'il a une grosse part de responsabilité.

5.Posté par yves974 le 09/03/2015 16:29

Commentaire deux. Je ne me suis plus rendu à la médiathèque HEVA depuis longtemps n'ayant plus d'enfant scolarisé dans le primaire ou secondaire. Mais à l'époque, il y a quelques années, j'y étais souvent dans la bibliothèque....et que lors de fortes pluies, l'eau pénétrait allègrement à l'étage et les seaux et serpillières étaient présents pour recueillir l'eau.
J'espère que la toiture a été rendue étanche depuis...Une simple précision apportée à votre commentaire.

6.Posté par Didier Tintin na courage le 09/03/2015 17:06

Captain Haddock ? zot y sa quand même perde les élections...trop amateur

7.Posté par MITHRA le 09/03/2015 18:32

Une source de financement non négligeable : absolue nécessité de re-visiter le service du cadastre et juste vérifier toutes les constructions sans PC, donc, non assujetties aux taxes locales!
La pression fiscale future sera mieux acceptée.
Encore merci au lanceur d'alerte que fut J.P FOIS durant les années sombres.

8.Posté par philippe d le 09/03/2015 18:46

Ce jean paul n'a ni foiS ni lois. c'est un moribond sans vergogne. Le regretté RR, n'a jamais été condamné pour ces affaires dons vous parlez puisqu'elles sont sans concret. Allez boire d'l'eau don!

9.Posté par Chers M FOIS le 09/03/2015 18:48

Depuis le temps, je reconnais votre ténacité et la haine viscérale qui est la votre vis à vis de la famille Robert et de ses ex élus. C’est peut être ce dernier sentiment qui vous égare un peu et vous fais perdre en objectivité. En relisant votre courrier je me suis permis d’exclure les éléments hors sujet et la liste des faits mémorables de l’ancienne équipe que vous citez. A ce sujet, il appartient à l’ancienne majorité de vous répondre ou d’apporter des corrections s’il le juge nécessaire. En revanche, je me suis penché sur les arguments que tient notre maire pour se dédouaner un peu trop facilement de sa responsabilité et que vous reprenez à votre compte. Je souhaitais vous faire part de ma vision de Possessionnais et d’ex fonctionnaire.

Je vous cite :

« Un cadre responsable de l’élaboration du budget 2014, affilié à l’ancienne équipe, a ouvert une ligne de recettes d’environ 3,3 millions d’euros sur la base d’une subvention fictive. C’est ce qu’a affirmé madame le maire dans la presse »

Il me semble que les comptes d’une mairie sont contrôlés par le trésor public et validés chaque année lors de la présentation du compte de gestion et du compte administratifs. Ces documents reprennent toutes les dépenses et toutes les recettes effectuées durant l’exercice y compris celles prévues et non encore réalisées, les fameux rattachements. C’est ce principe qui donne le résultat net excédentaire ou déficitaire dune ville. Il appartient au trésor public de vérifier la réalité de l’inscription des rattachements par la production de documents officiels et sans ambigüités. Donc si des recettes fictives ont réellement étaient inscrites il faut effectivement porter plainte auprès du procureur contre le Trésorier Payeur Général, le Préfet, et la Chambre Régionale des Comptes qui auraient couvert ou laissé faire ces irrégularités lors de leurs différents et réguliers contrôles.

« Roland ROBERT a embauché plus de 100 personnes les mois précédents les élections municipales, impactant par la même lourdement les comptes de la commune »

En effet, une centaine de contrat de jeunes gens en emploi aidés auraient été conclus au moment de la mise en place des fameux « nouveaux rythmes scolaires » et le maire à l’époque s’en était félicité. Prétendre que ces embauches auraient impactées lourdement les comptes relève de la pure démagogie quand on sait qu’il sont financés à 90 % par l’Etat et que le fait de la mise en place des nouveaux rythme dès la première année permettait à la ville de percevoir en plus une subvention exceptionnelle de 400 000€ si ma mémoire est bonne. D’ailleurs, Madame la maire était parfaitement au courant puisqu’elle déclarée dans une tribune libre de septembre 2014 que les emplois aidés ne coutaient que 400€ par mois à la ville pour une durée de trois ans. Cinq mois plus tard, le discours semble avoir changé.

« Plus de 3 millions d’euros de factures anciennes, voir très anciennes, concernant la gestion de Roland ROBERT sont présentés à la nouvelle équipe en début de mandat »

Déclarations surprenantes la encore, comment des factures inconnues jusqu’alors pourraient être payées par le Trésor public sans que ces dernières n’aient été rattachées aux exercices précédents ? Une fois l’exercice clos c’est impossible. Si elles ont été réglées par la nouvelle équipe c’est qu’elles étaient intégrées dans le budget précédent, celui-la même qui était excédentaire de 1 200 000€.

« La plupart des cadres étaient au service de l’ancienne équipe »

Qu’un fonctionnaire soit au service de l’autorité qui l’emploi c’est bien la moindre des choses, d’ailleurs Madame la maire, méfiante, s’est empressée de mettre au rebut la plupart des anciens cadres (et même certain nouveaux) pour les remplacer par d’autres qui paraît-ils travailleraient à son service. A ce propos, il se murmure que le niveau des salaires de ses nouveaux agents, collaborateurs et autres proches généreusement recrutés ne serait pas sans conséquences sur le dérapage annoncé de la masse salariale cette année.

Voyez-vous Monsieur FOIS, même si Madame le maire lave plus blanc que blanc en assénant SES vérités, il semblerait que les choses soient bien plus complexes. Il n’y a pas d’un coté les méchants brigands et de l’autre la transparence et l’honnêteté que s’efforce d’incarner avec une certaine aisance, il faut le reconnaître, notre médiatique magistrate.

Je vous invite à continuer à être vigilant sur l’utilisation de nos comptes publique, sans vous laisser emporter par la rancœur et en restant objectif.

Cordialement

10.Posté par possessionaise le 09/03/2015 18:55 (depuis mobile)

Enfin quelqu''un pour ouvrir les yeux au possessionnais!!!!! Marmaille laisse pas nous berner, rendre la mairie à un Robert c retombe dans le KO nous t dedans!!!! Certes Mme Miranville les pas la bonne personne mais Mr Philippe Robert les encore moin

11.Posté par joz974 le 09/03/2015 19:12 (depuis mobile)

Et sat la achet terrain 15000eur ravine lafleur 500m2 travailleur la commune tu oubli. kdo

12.Posté par Le Justicier le 09/03/2015 21:07

Qui êtes vous, post 9?? Vous semblez connaître beaucoup de choses, tout à votre honneur!!! Faites nous l'honneur de nous faire savoir qui vous êtes et nous nous ferons un immense plaisir de communiquer avec vous. Bien cordialement.

13.Posté par JO le 09/03/2015 22:37

Courage Monsieur Fois. ne donnez aucun crédit à l'ancienne mandature qui ne cesse de ruminer sa rancœur d'avoir perdu et surtout qui veut camoufler ses turpitudes.

Si l'on peut regretter le manque d'expérience de notre nouveau maire, nous avons de plus en plus la certitude qu'elle fait de son mieux, et puis nous ne voulons plus des Robert et Savigny, alors continuez vos investigations, elles nous éclairent sur la gestion passée et à venir de notre commune.

14.Posté par Il était une FOIS dans la ville de ... le 10/03/2015 07:31

Oui, c’est à la haine de cet homme-là pour Roland Robert que nous devons en partie la présence de Mme Miranville, il est fort, haineux et persistant dans l’erreur ! Sa sainte colère de contemplateur, toujours prompt à dégainer le stylo pour envoyer une petite plainte à la justice, un courrier au média, nous a valu la catastrophe actuelle. Plus facile d’être animé par sa petite haine, bien au chaud derrière son ordi, que d’agir, de se présenter aux élections d’être élu de travailler pour construire une ville..
Et pourquoi sans doute pour un avantage personnel non obtenu à l’époque, mais bon on en n’en sais pas plus..
Les faits qu’il pose ont mainte "fois" étaient examinés par la justice, rien pas l’ombre d’une condamnation. Une fois, mais hélas pour lui, la décision a été révisée en appel.. C’est dire que le résultat du travail de « Mister Fois », le justicier de La Possession, n’a pas eu de grands résultats.. Un peu à l’image de l’équipe d’incompétents qu’il soutient. S’il y a eu autant d’exaction et qu’elles justifient l’échec de miss média : que des plaintes soient déposées ! La justice nous dira la vérité, qu’on produise l’audit financier, Miss dents blanches qui nous promettait des comités citoyens de transparence doit produire les résultats de cet audit financé par des fonds publics !
Mr Fois pourrait alors parfaire sa vengeance et faire condamner Mr R Robert à titre posthume. Ce serait pour lui une consécration ! En plus de 40 ans, la ville a toujours fonctionné, investi, s’est développée. Aujourd’hui les seules réalisations inaugurées sont celles de l’ancienne équipe. Ce que veulent les citoyens se sont des faits, la campagne électorale aux municipales est finie depuis longtemps ! Comme le dit JP Virapoulé, homme de bon sens entre tous : "La campagne aux municipales dure un mois après on bosse".
Quels résultats depuis un an ? Rien, rien, rien ! Juste le pitoyable spectacle de conflits internes à l’équipe, d’une incapacité à passer à l’acte, de la recherche de boucs émissaires, de la maltraitance du personnel et des cadres en place, d’une terreur qui s’est progressivement installée, etc. Si ce n’est pas du vent tout ça !

15.Posté par Etonnement!!! le 10/03/2015 11:19

A post 9 et 12, ces observations partent d'un bon sentiment, sauf que l'analyse est fausse :
- Pour les 3,3 millions de recettes, oui le budget est transmis à la préf et la CRC, mais non en terme de prévision budgétaire (puisque l'on parle d'une recette inscrite au BP2014) ni la préf ni le CRC ne disposent des éléments pour aprécier la sincérité des recettes inscrites. Heureusement d'ailleurs, car s'il fallait attendre une notification du financeur pour inscrire la reccette correspondante beaucoup de communes éprouveraient des difficultés à boucler leur budget. Par contre lorsqu'une recette est inscrite, la dépense doit l'être aussi, ce qui n'est pas le cas pour ces 3,3millions, c'est de la cavalerie en quelque sorte, et oui c'est un budget qui aurait du être contesté par la nouvelle équipe.
- les factures impayées sont par définition impayées donc non comprises dans le résultat acctuel, le déficit annoncé est pour le moment virtuel, il sera réel suite à leur mise en paiement si des ressources ne sont pas trouvées. Mais la question est : ces factures impayées ont elles été réclamées ? ne tombent elles pas sous le coup d'une déchéence quadriennale ? les contribuables doivent ils payer pour les incompétents qui n'ont pas suivi leur dossier en temps et en heure, à la mairie mais aussi chez les créanciers ?
-12 millions à la famille Souprayenmestry, c'est vrai qu'ils font pitié les "pauvres", à quand un audit sur l'enrichissement de certaines familles possessionaises, qui parfois faisaient partie du Conseil municipal ! y aurait des choses à creuser de ce côté là aussi.
- les cadres partis n'étaient pas forcément les meilleurs à reprendre les dires du post 9 une telle attitude méritait effectivement des mesures, mais comme il est parti...

Il se trouve que toutes les communes vont être dans la même situation, certaines l'avaient prévu et n'ont pas attendu pour se dégager des marges de manoeuvre. Mais d'autres emportées par la fénésie post électorale, n'ont pu s'empêcher d'avoir la folie des grandeurs et ont engagé leur commune dans des opérations couteuses et démesurées, piscine olympique inox, skate parc gigantesque... mais je ne vise personne. Vous voyez de qui je parle ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Septembre 2017 - 17:23 Thierry Robert, le roi du buzz à 2 balles

Mardi 26 Septembre 2017 - 15:55 Contrats aidés au Tampon : Le mépris des nantis