Faits-divers

La Possession: Les deux mineurs surpris par le propriétaire d'une maison

Mardi 6 Décembre 2016 - 18:51

La Possession: Les deux mineurs surpris par le propriétaire d'une maison
Pensant probablement que le propriétaire des lieux était parti déjeuner, deux personnes se sont introduites dans une maison de La Possession, ce mardi entre 12h et 14h, pour y dérober du matériel informatique. 

Un cambriolage qui a tourné court à l’arrivée du propriétaire. Ce dernier a alerté aussitôt les gendarmes de la brigade de la Possession qui ont réussi à interpeller...les deux mineurs.
Lu 3416 fois



1.Posté par Macote OI le 06/12/2016 18:54 (depuis mobile)

Deux bonnes claques..et un coup de pieds au cul..ça fait pas de mal..sinon on le met en accueil chez la maman ceinture qui a fait la une récemment?

2.Posté par Pamphlétaire le 06/12/2016 18:58

Heureusement que les mineurs ne se sont pas rebiffés....Dans ce cas, le propriétaire serait à l'ombre n'est-ce-pas?

3.Posté par Kpleen-Spleen le 06/12/2016 19:08

Bienveillance, bienveillance !
Surtout ne pas les toucher, ne pas les totocher.
Depuis le berceau ces lascars sont protégés par des lois bienveillantes

4.Posté par je m ''''en fou le 06/12/2016 20:52

A la Possession le niveau de délinquant a atteint celui du Port, nos jeunes sont sans emploi aucune perspective d 'avenir même à court terme . comment analyser cette situation , Moi je trouve cela triste car ces jeunes sans emplois aimeraient la plus part avoir une vie stable et heureuse . mais sans emploi leur rêve se transforme en cauchemar pas d 'argent ils se lancent pas a avoir une copine régulière .Les responsables sont des élus, incapables de manager une commune et de créer les conditions nécessaires au développement ; ils freinent tous les investissements créateur d 'emplois car ils sont tous des incompétents : n 'est ce pas madame Miranville

5.Posté par Vous faites tous erreur le 06/12/2016 22:41

Je suis prêt à parier que ses deux marmailles sont des marmailles qui se font totocher par leur parents.
Car la plupart des réunionnais n'ont pas encore compris en érigeant une femme qui bat son enfant à coup de ceinture en modele.
Sans penser que probablement le gamin faisait des conneries car c était pas son premier coup de ceinture.
Vu la soumission avec laquel il accepte a son âge de se faire frapper par sa mère.

Enfin bref 2 visions des choses ceux qui pensent que battre son enfant permet dans faire quelques de bien.
Et la vérité qui est que la plupart des bandits, des gens violents, des frappeur de femme etc sont des enfants battues durant leur enfance.

6.Posté par dommage le 06/12/2016 23:43 (depuis mobile)

Il les a pas chope lui, en attendant.

7.Posté par Isis le 07/12/2016 01:09

Le propriétaire avait-il un chien à l'intérieur chez lui ? Il suffit de mettre un panneau accroché au portail : "Attention au chien", et si le chien mord, là, les gamins l'auront intou the baba ! D'autant qu'ils sont probablement entré par effraction.

@ 1 Oui, les mettre en rapport avec la maman ceinture hi hi hi

8.Posté par denis le 07/12/2016 07:55

a la possession il y a trop de boutique à rhum ou ces jeunes se retrouvent pour boire et fume du zamal devant tout le monde.ils sont dans rue du matin au soir assis en bande.
il faut fermer certains bar qui servent de l alcool au mineurs et jusqu'à tard.

9.Posté par cmoin le 07/12/2016 07:55

Foutez moi ces délinquants enfants d'assistés en prison!

10.Posté par Jose le 07/12/2016 09:06

A poste 5, oui, battre ne sert à rien, d'abord on éduque, et après, en dernier ressort, la baffe. Sans ça, le petit crétin ne saura jamais de quel coté est l'autorité. Ils n'ont même plus peur de gendarmes. Vive les Bisounours, vive les Bobos, vive les Socialos et autres pratiquant l'angélisme gluant.

11.Posté par siphodias974 le 07/12/2016 09:11 (depuis mobile)

Sinon, il y a une autre méthode.... les policiers disent au proprio : " on arrive dans 10 minutes, ils se sont blessés seuls avant qu''on arrive..." .... situation déjà entendue.!!!!

12.Posté par mortier le 07/12/2016 11:10 (depuis mobile)

Ils sont mineurs, donc des intouchables !

13.Posté par Pif le yinch le 07/12/2016 12:21

10.Posté par Jose
"Sans ça, le petit crétin ne saura jamais de quel coté est l'autorité. Ils n'ont même plus peur de gendarmes. Vive les Bisounours, vive les Bobos, vive les Socialos et autres pratiquant l'angélisme gluant."

Les premiers bisounours, ici comme ailleurs, sont les gens qui croient qu'il suffit de taper pour fabriquer un peuple d'agneaux. Ces gens sont des bisounours qui n'ont jamais connu que des bisounours dans leur monde de bisounours.

Mais quand on sort de leur monde de bisounours, on constate avec effroi qu'il existe énormément d'enfants qui ont la violence dans le sang, naturellement. Ces enfants, tu les tapes, ils sont dans leur monde. A 14-15 ans, c'est eux qui te tapent.
Ces enfants, à 8 ans seulement, tu les tapes, ils continuent de te regarder droit dans les yeux, même en chialant, et tu vois instantanément que tu es en face d'une future tête brûlée. Des tonnes de parents peuvent témoigner que ce que je dis est l'exacte vérité.
Les éducateurs et plus généralement tous ceux qui travaillent dans le monde de la jeunesse, ils le savent très bien, mais il y a toujours des comiques sur les forums pour faire croire que tout se règle à coups de tartes dans la gueule.

Si on a des durs à cuire dans nos armées et nos services de sécurité, c'est parce qu'il existe des têtes brûlées, et quand on a besoin d'eux on est bien content qu'ils existent.
C'est comme ça dans tous les pays, dans toutes les ethnies, depuis le commencement de l'humanité.
C'est parfaitement inutile de vouloir changer leur nature, la seule solution raisonnable c'est de les canaliser : mettre à profit leur caractère en les mettant à leur place, dans une fonction qui sera utile à toute la société.
Quand vous aurez des flics, des militaires, des agents de sécurité, etc ... qui iront chialer dans les jupes de leur grand-mère au moindre bobo ou au moindre coup de feu, vous comprendrez l'utilité d'avoir des têtes brûlées dans une population.

Avant, avec sagesse, on envoyait ces gosses dans l'armée, dans les CRS, dans les clubs de boxe ...
Aujourd'hui, rien ou presque. Au moindre casier judiciaire, ils sont grillés à vie. On leur préfère de gentils bisounours qu'on va "former" à des techniques de combat, aux armes ...
Mais le courage, le vrai, ça ne s'inculque pas, c'est inné.

Les baffes, c'est utile pour les gamins qui ne sont pas des durs mais qui jouent aux durs parce qu'ils s'essayent à tous les caractères jusqu'à trouver celui qui est le leur. Et dans ces cas-là, on comprend assez vite qu'on n'a pas affaire à des vrais durs.
Mais quand on tombe sur des vrais, les taper ne sert à rien d'autre que conforter leur nature.

Au lieu de penser que tout le monde est semblable, acceptons au contraire que nous avons des natures différentes et fondamentalement incompatibles, mais complémentaires.
Et mettons chacun à sa juste place, ça évitera les frustrations et le mal-être.
Il n'y a rien de bisounours dans ce discours, juste du réalisme.

On dit depuis longtemps que "tout bon militaire doit avoir fait du gnouf". Il y a une raison à ça, et cette raison je viens de la donner.

14.Posté par larichesse noot pei le 07/12/2016 20:22 (depuis mobile)

Désolé pif jai dormi mais tout a fait accord avec toi achetons un cerveau a lile

15.Posté par Cachou97419 le 07/12/2016 21:37

Denis, vous avez bien raison. Trop de boutique de raque dans chaque coin de rue à la possession. Voir même dans l'île. . Entièrement d'accord de fermer tout ça. Tous ces buveurs on dirait des mouches sur une barbaque de viande pourrie.
Mais que fait la police. Après , ils vont rentrer chez eux , à taper sur leur femme et à crier sur les enfants. Après on dira qu'il y a trop de violence . À qui la faute ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 08:07 Deux mineurs voleurs de moto interpellés

Mardi 17 Octobre 2017 - 07:29 Il menace sa mère de 81 ans avec un sabre