Faits-divers

La Possession: Le pervers sexuel refait parler de lui


La Possession: Le pervers sexuel refait parler de lui
L'inquiétude des parents d'élèves de Moulin Joli est ravivée par une nouvelle rencontre malheureuse entre un élève et un pervers sexuel.

La scène s'est passée ce mardi vers midi sur l'un des chemins qui dessert l'école élémentaire Jules Joron de La Possession. Bien que cela n'entre pas dans son champ de responsabilité, le chef d'établissement confirme qu'une mauvaise rencontre a de nouveau eu lieu il y a deux jours. Etant donné que le secteur concerné se situe en dehors mais tout de même à proximité de l'établissement scolaire, c'est le comité des parents d'élèves qui s'est saisi de cette énième affaire en alertant les forces de l'ordre. La police municipale ne commente pas. La gendarmerie connaît le problème depuis des mois.

L'adjointe aux affaires scolaires de La Possession, Anise Julie, confirme que le chemin est particulièrement "ombragé et se situe entre l'école et des lotissements". L'année scolaire dernière, des réunions sur la sécurité des enfants se sont tenues, ce qui a débouché sur une multiplication des rondes des policiers municipaux sur ce chemin à l'abri des regards. "Le comité avait également décidé de privilégier l'accompagnement des élèves à chaque fois par un parent".

Le dernier cas d'exhibitionnisme sexuel sur ce chemin remontait à juin dernier. La baisse de vigilance a semble-t-il joué en la faveur de l'individu qui est toujours recherché.
Jeudi 31 Octobre 2013 - 10:45
LG
Lu 2502 fois




1.Posté par outsèr le 31/10/2013 10:49
C'est noe ça !

2.Posté par Bouftango..... le 31/10/2013 11:12
Cà aurait été l'enfant de Sarko, de Hollande, du Préfet, du Maire, du procureur, que vite fait cela aurait été réglé...Pour exemple, il était une fois à St Denis, devant un cinéma, la femme d'un haut magistrat (dont on dit à tort qu'il a fait un grand bien localement), qui se fait" tirer" son sac. Ni une, ni deux, toute les forces de l'ordre disponibles ont sillonné le chef lieu et alpagué le criminel-lèse-magistrat. Ni une, ni deux, il comparut illico et se retrouva fort marri derrière des barreaux...

Une autre fois, la directrice d'un cabinet du représentant de l'Etat, découvrit que sa maison avait été cambriolée, et fait grave, que les auteurs des faits, avaient commis le crime impensable de ne pas refermer le portail, et le petit chien de mémère en profita pour batte un carré. L'affaire fut si grave -beaucoup plus que les faits requins- que le dir/cab de ce haut représentant, avait déplacé sa personne sur place, et ordonna aux policiers requis de tout mettre en oeuvre pour pour retrouver l'animal fugueur et le ramener à sa maîtresse inconsolable. L'histoire ne dit pas si les policiers firent de l'excès de zèle, mais ce qui est sûr c'est que ce soir là et le lendemain tous les canidés errants firent l'objet d'une attention particulière.

(Toute ressemblance avec des personnages ayant existé ne serait que fortuite. Tout rapprochement par tout lecteur, se ferait à l'insu de mon plein gré, et relèverait de la perversité certainement sexuelle comme le malade de l'histoire supra).

3.Posté par Jamel ZIN le 31/10/2013 11:43
Je prie le bon dieu pour le croiser avant qu'il se fasse arrêter !

4.Posté par ti garçon vilain, mais pas couillon le 31/10/2013 14:54
c'est le père du p'tit hulk!!! (le père vert) lol!!!

5.Posté par ti kréol le 31/10/2013 20:49
4.Posté par ti garçon vilain, mais pas couillon

Koi les verts sont enkore dan le kou ?

Y savent vraiment pas koi inventer pour kon parle d'oeufs !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales