Economie

La Possession: Le coeur commerçant de la future ZAC se dévoile


Vue ouest avec l'idéathèque (la médiathèque numérique)
Vue ouest avec l'idéathèque (la médiathèque numérique)
L’opération ZAC Cœur de Ville de La Possession se dévoile par petites touches aux Possessionnais. La présentation du futur visage du cœur commerçant de cette ZAC ainsi que la désignation du groupement de maitrise d’œuvre et d’architectes qui sera en charge de sa réalisation a été faite ce matin à la Maison cœur de Ville.

"L'îlot de la centralité", comme il est qualifié, s’établit sur 2,2 ha. Il est situé à un emplacement géographique stratégique dans le prolongement de l’actuel centre-ville formé par la rue Sarda Garriga, qui rejoint le marché forain, puis à terme le futur front de mer aménagé. Cette nouvelle "centralité" deviendra l’axe structurant de la ville.

C'est le groupement conduit par l’agence d’architecture et d’urbanisme MAP (Marseille Architectures Partenaires) qui sera en charge de sa réalisation. Acteur national majeur dans le domaine de l’architecture, le groupement fédère des compétences complémentaires assurées par les bureaux d’études réunionnais Berim, inset, atelier Faessel – Boehe, imageen et uni Vert durable.

Le cœur commerçant s’organise autour d’un mail commercial, d’une largeur de 15m et d’une longueur de 200m, qui s’étend de la place centrale située à l’angle des rues Leconte Delisle et Sarda Garriga (emplacement de l’actuelle Maison cœur de Ville), pour aboutir sur l’un des futurs groupes scolaires et la nouvelle "esplanade des savoirs" bordant le mail tropical (c'est-à-dire l’axe piéton qui traverse l’opération du Sud au Nord). Ce sera "une véritable galerie commerciale à ciel ouvert", signalent les architectes.

Une mairie recentralisée

Le site est conçu de façon à respecter les objectifs fixés en matière de mixité des fonctions urbaines. Schématiquement, les Possessionnais y retrouveront 5.000 m2 de commerces, 2.300 m2 de bureaux, 13.000 m2 de logements (soit 194 logements), des parkings et 8.500 m2 d’équipements publics.

La Possession: Le coeur commerçant de la future ZAC se dévoile

Sur ce dernier volet justement, la grande place publique d’une superficie de 7.477 m2 deviendra l’espace central. Elle accueillera la mairie pour regrouper au cœur de la ville les services publics, la médiathèque numérique, un espace de garderie, une petite salle de spectacles de 150 places environ et un espace de formation. L’actuelle maison Cœur de Ville, site patrimonial fort, sera quant à elle préservée et revalorisée en équipement public à proximité immédiate de la mairie.

Le projet prévoit des kiosques sur la place centrale, de plus petites unités commerciales (maraichers, etc....) sur le mail, ainsi que des commodités et toilettes publiques. L’esplanade des savoirs sera le trait d’union entre les deux mails, elle jouxte le nouveau groupe scolaire qui accueillera les enfants du futur Cœur de Ville.

Dans sa conception, l’opération répond aux ambitions en termes de développement durable (ecoquartier), d’urbanité, de fonctionnalité, de mixité sociale, d’interconnexion avec les autres quartiers et d’accessibilité pour tous.

La prochaine échéance est calée à septembre prochain avec le dépôt du dossier devant la CDAC et des premiers permis de construire. A la mi-2016, les premiers travaux commenceront pour arriver aux premières réalisations en 2019.

Vue Est de nuit
Vue Est de nuit

La place de la future mairie
La place de la future mairie

Autre perspective (côté Est) du coeur commerçant
Autre perspective (côté Est) du coeur commerçant
Vendredi 14 Février 2014 - 16:52
LG
Lu 2314 fois




1.Posté par Courteaud le 14/02/2014 17:43
fort le Roro fort mais attention effets d annonces avant les élections.

Qu il laisse ses projets à la prochaine équipe qui le remplacera, il y a aura continuité de la personne publique mais lui et ses 40 valeurs sures dont DODO LA SAUMURE et son bof WC partiront en mars 2014.

2.Posté par RORO tremplin pour l''''UMP le 14/02/2014 17:49
RORO a tendance ces derniers temps à mettre en avant l'UMP : il reçoit DIRO , il met en avant Loriol et dernièrement il embauche Lacroix Faveur. que pensent les militants communiste ? ceux qui ceux sont battus pour lui depuis 1971 . On voit maintenant son vrai visage. cette maladie du pouvoir est incurable , il est prêt à tout pour rester. Finalement il a créé l'UMPCR. Je préfère tourner le dos à cette mascarade et voter pour la liste de gauche de rassemblement de Gilles Hubert.

3.Posté par Mélanie le 14/02/2014 19:38
Quelle chance pour les possessionnais une si belle ville!

4.Posté par Courteaud le 14/02/2014 19:46
N OUBLIONS PAS QUE DODO LA SAUMURE ET LE COPAIN DE DIRO DE LA REGION DONC UMPCR VOUS AVEZ DIT POST 2 CERTAINEMENT POUR GARDER LE POUVOIR A LA POSSESSION DODO ET RORO SONT PRÊTS A TOUT FAIRE;

VOTONS LE CHANGEMENT DANS CETTE VILLE EN 2014 ET LA POSSESSION RETROUVERA SON ÂME AVEC DU SANG NEUF;

5.Posté par Jean Jacques le 14/02/2014 20:11 (depuis mobile)
Du vent! Le projet n'est pas finalisé ! La mairie aura le temps de changer de main, héritage compliqué pour Miranville

6.Posté par Jean Paul FOIS le 14/02/2014 22:07
Le 18 septembre 2012, messieurs Mareux, Lauriol, Savigny, Ananelivoua et Lebon, signaient le traité de concession d’aménagement de la ZAC cœur de ville avec la SEMADER.
L’article 16 de la convention, intitulé « convention d’association », est si succinct qu’il ne précise ni la nature des travaux, ni les personnes concernées par cette convention d’association.
Pour les lecteurs qui voudraient en savoir plus sur le sujet, l'alinéa 2 de l'article L. 311-5 du code de l'urbanisme prévoit la conclusion d'une convention de participation entre le concessionnaire d'une ZAC et les propriétaires de terrains situés à l'intérieur de la zone. Celle-ci définit les conditions dans lesquelles les propriétaires peuvent participer au projet et à la réalisation des travaux de la ZAC. Cette convention est à distinguer de la convention financière régie par l'article L. 311-4 du même code.

Un bref historique s’impose. Certaines familles ont été sèchement expropriées, d’autres ont été obligées de saisir la justice pour défendre un prix honorable. Enfin la SCI Girimbelles , de Jean Max HOARAU, (ou Domaine des bois de senteurs) avait négocié directement avec la commune dans les conditions de prix que chacun connait.

Sachant qu’il reste encore beaucoup de terrains non acquis par la commune, nous voudrions connaître les noms des heureux propriétaires qui vont bénéficier de cette convention de participation, au sens de l'alinéa 2 de l'article L. 311-5 du code de l'urbanisme et quels sont travaux qu’ils vont exécuter puisque le projet de ZAC est établi.

Je ne doute pas un instant, messieurs les signataires du traité de concession d’aménagement, qu’au nom de la transparence, vous allez nous éclairer sur le sujet.

Jean Paul FOIS
PS : Mais où est passé M. Lebon ?

7.Posté par béa le 14/02/2014 22:34
Mr Robert réglez d'abord les problèmes actuels,... embouteillages, litige avec la famille souprayenmestry .....
A qui ça va profitez tous ça ??? les promoteurs, et roro et ses 40 pots vont se remplir plein les poches arrête couillone a nous .....
je regrette sincèrement que le vote blanc s'appliquera après les municipales

8.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 14/02/2014 22:53
L'espace océan version RORO lol

9.Posté par ben la koué le 15/02/2014 00:20
...@post 7 béa...

... revoies tes classiques .... ne te laisses pas influencer par les autres ... ce sont des faux culs ...

10.Posté par Michel le 15/02/2014 06:07
Pendant ce temps les habitants sont sûrement contents de voir leur ville se moderniser! C'est tout ce qui compte pour eux

11.Posté par Lémol le 15/02/2014 08:11
Les effets de manches de Roro et ses sbires ne doivent pas occulter l'état désastreux des finances de la ville( La Possession est une des villes les plus chères de France en terme de fiscalité) ,l'incohérence de la gestion de la Réforme des rythmes scolaires,l'opacité des décisions qui finissent devant les tribunaux ( cf affaire Souprayenmestri ).Nous voulons donc en finir avec les méthodes de cette équipe et mettre à la tête de La Possession une nouvelle équipe de citoyens compétents ,responsables et intègres.Votez Vanessa Miranville au premier tour !

12.Posté par svp le 15/02/2014 08:24
un projet reste un projet, rien n'oblige qu'il devient réalisable. On nous vend du rève, mais cela semble si déplacé dans le contexte économique actuel. Des projets par des riches (les proprios et leurs copains a travers une société privée) pour des riches, quand aux logements sociaux on attend de voir d'ici 2019 voir plus tant, de choses évoluent.

13.Posté par Gilles le 15/02/2014 09:49
Il serait très intéressant d'avoir l'avis de JY MOREL sur cette ZAC centre ville.

14.Posté par Coup de balai salvateur le 15/02/2014 10:45
A poste 6.
Lebon, l'endémique lendormi a été débarqué pour incompétence.
Siou, le roquet de garde a été débarqué et remplacé par Julie ( pas celle de François, celle de Roland)
Gokalsing, débarqué, il a rejoint sa loge.
Sinimalé,débarqué à la crotte des premiers français avec Joseph

15.Posté par N''''importe quoi! le 15/02/2014 11:01
Opération " Coeur de Propagande électorale" serait plus sincère et approprié.
A bons entendeurs, salut!

16.Posté par A jean yves et ses colistiers le 15/02/2014 15:25
Moi je suis du PLR. Vous critiquez la présence de personnes qui étaient avec la majorité mais Marcelle et tisel ont eux aussi étaient proches de roro. Vous parlez de magouilleurs,mais c'est votre parti qui soutien un ancien condamné , qui a été incarcéré sur st Paul. Alors revoyez votre discours.

17.Posté par fanfan la tulipe le 15/02/2014 17:32
T'inquiète pas post16, l'équipe d'arrogant et compagnie ne savent pas comment exister vu qu'ils sont tous nuls, alors ils aboient, mais la caravane va passer sans les voir. La Possession a besoin de compétences mais pas de rigolos

18.Posté par béa le 15/02/2014 23:12
Post 9
chacun a le droit de s'exprimer ... et merci a mr Dupuis , c'est la seule façon qu'on puisse dire ce qu'on pense
et pour les faux culs ouvrent tes yeux il n'y a que ça dans notre monde actuel et plus nombreux chez les politicards

19.Posté par Magali le 16/02/2014 08:58
C'est pas avec MIRANVILLE que les possessionnais sont prêts de voir un tel centre ville. La pauvre Vanessa sombre de plus en plus dans le discrédit ! Il suffit de voir son comportement comme un etrel aux abois! Aucune autorité ne lui fera confiance pour accorder les moyens nécessaires pour réaliser des travaux de cette envergure!

Quant à MOREL il est lâché par le président de la région!

En conclusion quelque soit la couleur politique c'est bien le projet qui compte ce que la population bénéficiera! La possession à une longueur d'avance avec ce projet elle doit la préserver et surtout ne pas connaître les retards qui sont enregistrés dans d'autres communes ou le changement à amèné au final le recul dans la réalisation des projets

20.Posté par ndldlp le 16/02/2014 09:43
19.
ce projet se fera avec le changement de majorité.

votre argumentation est totalement débile, à la hauteur de celui que vous soutenez et qui a plombé de 12 millions les finances communales..

au fait magali, savez vous combien de ménages possessionnais paient l'impôt ?

21.Posté par fanfan la tulipe le 16/02/2014 09:48
Je suis bien d'accord, ce Morel et sa bande c'est du n'importe quoi. Sarah réveille toi y'a le feu

22.Posté par ben la koué le 16/02/2014 14:48
c 'est le projet du''contre cœur de ville''

23.Posté par Jean le 16/02/2014 18:56
Magali i comprend pu lol Il faudra penser à vider vos tiroirs à la mairie avant de partir!

24.Posté par Patrice LAURIOL le 06/03/2014 18:52
Réponse à Post 6 : Monsieur Jean-Paul FOIS

Il est important pour les administrés de la commune de la Possession d'être correctement informés sur le projet d’aménagement du Cœur de ville ainsi que de l’ensemble des procédures qui ont accompagné sa mise en place. Et c’est sans polémique que je me dois, "au nom de la transparence" et ma qualité d'élu, "de vous éclairer sur le sujet" Monsieur Jean-Paul FOIS. Vous éclairer plus particulièrement sur les différents points que vous avez soulevés dans votre commentaire.

Concernant la signature du traité de concession, celle-ci est intervenue le 31 janvier 2013 suite à une décision en conseil municipal qui autorise le maire seul, à signer la convention.

Concernant la "convention d’association" que vous évoquez, elle est annexée au contrat de concession d’aménagement (annexe contractuelle composée de 15 pages et de 23 articles) qui précise de façon très détaillée, la nature des travaux et les obligations des signataires.
Cette convention d’association est distincte de la convention de participation financière. Manifestement vous faites, Monsieur FOIS une confusion entre convention d’association et convention de participation. La convention de participation financière est signée avec les constructeurs, qui se sont rendus propriétaires des terrains (ou le sont à l’origine) et sont désireux de valoriser leur terrain dont le foncier n’est pas concerné par une acquisition pour un projet public. Le montant des participations a été validé en Conseil municipal.

Concernant l'allusion que vous faites, Monsieur FOIS, à propos de l’expropriation de certaines familles. Il convient de rappeler qu’il n’y a jamais eu d’expropriation sur le périmètre de l’opération Cœur de ville, puisqu’il n’y a pas eu, d’ailleurs, de déclaration utilité publique (DUP). La commune a exercé son droit de préemption urbain sur les parcelles situées dans le périmètre autorisé pour cette procédure. Ce droit a d’ailleurs été délégué à l’EPFR.

S’agissant de l’acquisition par la ville du domaine du Bois de senteurs (parcelle BR127), celui-ci a été racheté par l’EPFR sur la base d’un prix estimé par les services des Domaines, c'est à dire l'ETAT, prix strictement conforme à l'évaluation.

Enfin, seuls les constructeurs, vont signer une convention de participation. La réalisation de cette convention de participation conditionne l’obtention du permis de construire. Conformément à la loi, les permis doivent être affichés, en toute transparence et doivent indiquer le nom du Maître d’ouvrage (constructeur) de chaque opération de construction. Les constructeurs ne sont pas connus à l’avance puisque l’opération Cœur de ville a une durée de 12 ans et ils n’ont de ce fait, aucun lien direct avec la ville.

Voici Monsieur Jean-Paul FOIS, pour ces quelques points de détail qui ont toute leur importance et ont le mérite "d'éclairer" au mieux les Possessionnaises et les Possessionnais. Les éclairer non pas dans la confusion mais dans l'exactitude des faits. Enfin, si ces explications suscitent encore des interrogations de votre part, je me tiens à votre entière disposition pour vous livrer tout complément technique sur le sujet…

Patrice LAURIOL, élu délégué aux Grands Projets de ville - Commune de la Possession

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales