Politique

La Possession : La rentrée scolaire vue par l'opposition

L'opposition possessionnaise version Savigny, Lauriol, Fasquel et Fortune tenait conférence de presse hier en guise de bilan de la rentrée scolaire de la majorité. Les notes attribuées par les quatre opposants sont sévères à l'adresse du professeur en disponibilité et maire en exercice Vanessa Miranville. Tour d'horizon des interventions d'hier.


La Possession : La rentrée scolaire vue par l'opposition
Jean-Hugues Savigny : "La rentrée s'est globalement bien passée à La Possession. On veut cependant revenir sur certaines déclarations de Mme Miranville affichées devant toutes les écoles fin juillet et alerter l'opinion sur un projet qu'il faut enrayer au plus vite."

François Fasquel : "Si Vanessa Miranville met en pratique ses déclarations (Le Quotidien du 01/07/14, p.11) sur le transfert de l’école privée catholique Saint-Charles (215 élèves) de Saint-Paul à La Possession, elle sera celle qui aura donné un coup de semonce sans précédent, et certainement fatal à l’échelle d’une ville de 32.000 habitants, à la qualité de la mixité sociale dans nos écoles publiques, par delà notre commune. Elle-même professeur du public mettra un coup d’arrêt à la mixité sociale présente dans notre commune. Parce que l’école publique à La Possession est le lieu de mixité par excellence. Le coup pourrait être très fort d’autant que nous sommes une ville moyenne en termes d’habitants et que cette école serait la première !"

Ghislaine Fortune : "De la pure folie, si l’on considère qu’un tel espace d’osmose sociale n’a pas d’égal et que la force de l’impact du prélèvement des enfants des familles des CSP+ fragiliseront le niveau d’ensemble de nos écoles publiques. Il faut en effet savoir que près de 1000 enfants sur les 3400 scolarisés en demi-pension dans le 1er degré à La Possession émargent au quotient familial 8 (30%). Cette cible est particulièrement prisée par les écoles privées. De surcroît, elle ouvrirait une brèche pour les autres confessions. Pourquoi pas une médersa ? Les Possessionnais ne comprendraient pas que madame Miranville déroule le tapis rouge pour une école catholique, alors qu’un de élus (Jocelyn de Lavergne) de sa majorité avait refusé de toute ses forces en 2002 la réalisation de la mosquée dans la Zac Balthazar. Par respect de la laïcité, nous considérons que l’exécutif local n’a pas à se mêler des affaires des confessions. Ça n’est pas à l’exécutif d’être facilitateur d’une telle implantation. Les aspects culturels oui mais pas le cultuel !"

François Fasquel : "Parce que le fond du problème est là : La loi Debré (Voir JIR du 2 mars 2013) prévoit que les écoles privées sous contrat d’association – c’est le cas de l’école Saint-Charles - ont droit aux mêmes sommes que les écoles publiques. Par exemple, pour l’année scolaire 2014 / 2015 = c’est plus de 1,1 millions d’euros d’argent public qui seront versés aux cinq écoles privées de Saint-Denis. L’implantation d’une telle école reviendrait, sur la base de 200 élèves, au versement d’une subvention de près de 150.000 €."

Patrice Lauriol : "A propos des déclarations récurrentes de Vanessa Miranville sur le niveau de saturation des écoles et l’absence de programmation de nouvelles constructions : "Les écoles sont saturées et aucune n’a été programmée par l’ancienne majorité" (JIR du 27/05/14). La vérité, c’est que c’est une fois de plus une pirouette de Vanessa Miranville pour faire diversion sur les conséquences de son extrême rigidité sur les dérogations à la carte scolaire et limiter la grogne des parents. Il n’y a que deux créations (peut-être une 3ème à la rentrée) de postes de PE supplémentaires à La Possession et il existe encore des salles de classes non occupées dans des écoles. L’heure n’est donc pas encore à l’ouverture d’une nouvelle école. Selon nos informations, il y a en ce moment douze salles de classes encore disponibles ! En revanche, au nom de la transparence, Vanessa Miranville doit à la communauté éducative, une communication (non nominative) des flux de demandes de dérogations. Sur la programmation de nouvelles écoles : tous les documents rendus publics depuis 2013 prouvent le contraire. Deux groupes scolaires (8 classes et 12 classes) dans la zac Cœur de ville dès 2016 et un nouveau groupe à Sainte-Thérèse-Pichette. La Semader, concessionnaire de la Zac Cœur de Ville, n’a d’ailleurs pas attendu Mme Miranville pour déployer la stratégie de financement des équipements publics. Elle a en effet contracté un prêt de 14 millions d’euros auprès de l’Agence Française de Développement pour les équipements publics dont le démarrage est annoncé pour  le mois d’octobre (Cf JIR 29/05/14, p.17). Pour ce qui est de Sainte-Thérèse-Pichette, il faut préalablement modifier le PLU. Mais, Vanessa Miranville a  annoncé le report de deux ans de cette modification (Conf. de presse du 17/06/14, Le Quotidien, p.19). Dans ces conditions, même en condensant les délais, on ne peut pas espérer voir sortir de terre l’équipement avant 2018."

"Sur la réforme des rythmes scolaires, sur le Facebook de Vanessa Miranville, elle déclare dans "sa visite surprise de deux établissements que tout s’est bien passé". Ce constat est le résultat de l’application de la réforme des rythmes dès la rentrée 2013. En effet, sans cette anticipation, nous serions dans la même pagaille que dans certaines communes qui ont retardé l’application de la réforme. Aujourd’hui, même Vanessa Miranville estime que les animateurs sont désormais tous formés, grâce notamment à un formidable travail de l’administration qui fait pourtant l’objet d’une stigmatisation. En tout état de cause, le fait de l’avoir installé en 2013, a au moins permis à Vanessa Miranville de partir près de trois semaines en vacances, l’esprit tranquille. La participation des enfants aux TAP est passée de 62% à 70% cette année. C'est la récompense du travail accompli l'année dernière et la preuve que les animateurs et la caisse des écoles ont bien travaillé. Alors on ne peut que s'élever quand Vanessa Miranville se plaint de devoir dépenser 250.000 € pour parfaire les formations et quand elle envisage de leur soustraire le bénéfice du repas du midi. Il y a des questions qui subsistent : le PEDT ? Le bénévolat est-ce une véritable réponse aux enjeux de l’éducation ? Et combien ? Et quid du samedi, y aura-t-il une nouvelle consultation ?"

François Fasquel : "Sur la cantine, notre mobilisation a permis le retrait de la délibération sur la nouvelle tarification de la restauration scolaire. Le passage au forfait est supposé lutter contre le gaspillage. Nous pensons que c’est tout le contraire qui se produira. A ce sujet, la quantification du gaspillage n’est pas connue. Aucune évaluation sérieuse ne sera possible. Notre proposition : si nous étions aux affaires, nous rendrions la cantine scolaire gratuite pour les familles les plus fragiles, on effectuerait une étude en amont, nous sommes persuadés qu’il faut améliorer le système jujube : connaitre le nombre de présents au jour le jour pour que l’offre soit le plus proche possible de la demande. Nous on prend le pari que le gaspillage va augmenter (si on connait le poids des déchets aujourd’hui). Nous pourrions penser aux filières de recyclage (association, agriculteurs (Cycléa)). Candidate, elle avait annoncé vouloir faire passer la part de "repas bio de 2% à 20% et encourager les produits péï". Pour cette rentrée, aucune communication, ni même l’appel à candidature du chef-cuisinier, ne font état de cet objectif. Combien de maraîchers Dos d’Anais ou autres ont été appelés ?"

Ghislaine Fortune : "La régularisation de l’offre des repas aux animateurs péri-éducatifs (situation qui aurait été pointée par la CRC) n’aurait visiblement pas eu lieu. Les jeunes en Emploi d'Avenir, qui assurent aussi la surveillance des repas des enfants, vont donc devoir : soit payer leur repas (4 €), soit venir avec leur propre repas. Il s’agit de l’équivalent d’une perte de revenu de 70 euros, les faisant passer en-dessous du seuil de pauvreté (935 €). Il s’agit donc d’une mesure de régression. On lui demande de faire la même chose qu’avec elle !"

Patrice Lauriol : "Vanessa Miranville a annoncé, dans son programme de campagne (voir sur le site http.vanessamiranville.fr) vouloir "favoriser la scolarisation dès 2,5 ans". On aimerait savoir ce qu’il en est statistiquement et surtout si elle s’est déjà rapprochée du rectorat pour l’obtention des postes nécessaires."

"Conclusion, nous tiendrons informés les Possessionnais par le biais de notre page Facebook. Nous appelons les parents à l’extrême vigilance en restant mobilisés, aux aguets, se tenir informés de manière contradictoire, mobilisés, comme ils l’ont été pour le projet d’augmentation de la cantine scolaire !"
Jeudi 28 Août 2014 - 16:39
Lu 1508 fois




1.Posté par Jean-Jacques le 28/08/2014 18:46
Ils sont au Conseil ceux-là?! Je suis aussi contre l'augmentation de la cantine et le passage au forfait. Moi, j'ai deux marmailles et ils ne mangent que 2 à 3 fois par semaine !!!! Gaspillage et trop cher : voilà la cantine version Miranville !!!!

Content que des femmes et des hommes se battent contre tout cela ! Continuez comme ça !

2.Posté par Zanclode le 28/08/2014 19:10
Il faut croire que vous avez votre f...à gratter...

3.Posté par noe le 28/08/2014 20:19
L'opposition , ça voit tout et rien !
ça critique , ça cause , ça dit n'importe quoi.... et curieux , ces personnes n'ont rien fait de spécial quand elles étaient aux commandes !!!
On perd ses dents à force de les écouter ...

4.Posté par a mde Fortune le 28/08/2014 21:07
vous devriez faire attention a ce que vous donnes a lire votre copain ex socialiste ex front de gauche ex pcr mr Savigny. Ne confondez pas école privée et lieu de culte .Vous n'allez pas comparez une église ou sa cure a une école privée!!! Voyez vous inutile de vous fatigués tous car si on subit cette majoritée actuelle vous etes responsable car on n'avait tellement marre de votre gestion qu'on a du vous substituer.

5.Posté par Zeanclode le 29/08/2014 00:28
Attention Zhislaine bana y donne a ou nimport quoi pou lire, Savigny l a touzours été un couto y coupe deu côté : li veut Meranville y donne à li un prit place.

6.Posté par toto le 29/08/2014 07:34
que dire de cette école privée qui a ouvert à la possession en 2013? Motus ????

7.Posté par Jeff le 29/08/2014 08:36
Mais oui bien sur, que l'école Diwan pointe son nez, vous allez voir ce que vous allez voir. Bof, on a une jolie photo des clowns locaux, peut-être qu'on leur a refusé l'école du cirque?

8.Posté par ah bon le 29/08/2014 08:54 (depuis mobile)
Vous serez candidats aux prochaines élections messieurs ??

9.Posté par JANUS le 29/08/2014 09:10
Je suis stupéfait parce ce que je lis dans cet article ...

Honte à vous, la bande des quatre, pour votre intolérance crasse ...

Rarement autant de conneries auront été dites dans un seul article ...

* Pour Mr FASQUEL : " ...l’école publique à La Possession est le lieu de mixité par excellence ...".
Cela montre votre méconnaissance totale de l'école privée ... où la mixité sociale y est tout aussi présente. Je ne vous parle pas d'un lycée privé de notre île qui se veut élitiste ... Je vous parle de toutes les écoles privées élémentaires qui donne un accès facilité à toutes les classes sociales ... Je le sais pour l'avoir vécu avec mon enfant ... Dans ses différentes classes au primaire, il y avait l'enfant du maçon et l'enfant du médecin assis sur le même banc ...

* Pour Madame FORTUNE : " Pourquoi pas une médersa ? "
Le comble du racisme, à mes yeux ... De plus, sur ce point, Mme FORTUNE fait une confusion entre école privée et école de confession religieuse ... Cela montre bien son niveau de méconnaissances du sujet qu'elle aborde ... Visiblement la confusion est complète dans son esprit pour tenir de tels propos ...

* Pour Mr LAURIOL : " ... une pirouette de Vanessa Miranville pour faire diversion sur les conséquences de son extrême rigidité sur les dérogations à la carte scolaire ...".
La carte scolaire est faite pour qu'il y ait une vraie mixité sociale dans nos écoles, et pour empêcher que les parents privilégiés puissent mettre leurs enfants dans les "meilleures écoles".
La bande des quatre devrait être heureuse que Madame MIRANVILLE soit extrêmement stricte sur l'application de cette carte scolaire.
Au lieu de cela, en prenant le risque de se contredire, ils lui reprochent cela, montrant bien qu'il s'agit de critiques purement politiciennes n'ayant que peu de lien avec la réalité ...

* Pour Monsieur SAVIGNY : " ..."
RIEN ... Puisqu'il ne dit rien, laissant ses "collègues" dirent tout seuls leurs conneries ...
Ce qui dénote quand même d'un manque total de courage ...

En conclusion, quatre élus qui, soit par malice, soit par méconnaissance totale des problèmes de leur commune, tiennent des propos intolérants, à la limite du racisme ...

Honte à vous ....

PS : Je tiens à rappeler que je ne connais pas du tout Mme MIRANVILLE ... Mon objectif n'étant pas de la défendre, mais de m'insurger contre des comportements inacceptables d'élus de bas étage ...

10.Posté par question bete le 29/08/2014 09:37
Une ecole peut elle accueillir plus d eleves que le nombre autorisé par la commission de securité?

11.Posté par domino le 29/08/2014 14:09
A JANUS
moins la li out remarque. c'est bien ou la bien dit sak ou lavé pou dire .
mai na in chose ou la mal di si la fin . les 4 personnes que ou voi si la photo, zot i parle en zot nom personnel . zot LE PAS ELUS .
mélange pas toute zaffaire . mi di a ou ces 4 personnes lé pas élus !!!!!!!!!!!!!
merci de rectifier.

12.Posté par mi di a Zot! le 30/08/2014 09:22
Le groupe de Cancres s’agrandit.

Allez appren' mouché don FASQUEL!

Mme FORTUNE y fait dans le racisme depuis qu'elle y fréquente certaines personnes?
Mi peu pas croire!

SAVIGNY : 4 x 1 cancre =?

LAURIOL: la fin' coup' out zail, allé assize!

13.Posté par La rivière des galets . le 30/08/2014 12:52
Madame FORTUNE avec tout le respect que je vous dois , je crois que vous faites fausse route . Vous vous êtes laissée embarquer dans une galère.
ses trois personnes cherchent à abuser de votre gentillesse . je suis sûr que votre texte pour la presse vous a été donné par un des 3 pour fairebien .
beaucoup de gens avient de la sympathie pour vous , mais la , je crois depuis, il vous estime moins .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales