Société

La Possession: La dépollution d'hydrocarbures dans la ravine a enfin commencé


Vanessa Miranville est désormais en mesure d'agir. Il y a un an, son groupe PES avait été le lanceur d'alerte
Vanessa Miranville est désormais en mesure d'agir. Il y a un an, son groupe PES avait été le lanceur d'alerte
Visite de chantier un peu particulière pour Vanessa Miranville, maire de La Possession, ce 2 juillet. Le 9 janvier 2013, en tant que militante citoyenne, elle avait alerté la population sur un risque de pollution aux hydrocarbures dans la ravine Balthazar.

Plus d'un an après avoir attiré l'attention de l'ancien maire et de la DEAL sur la pollution de la Ravine Balthazar sous la casquette de militante écologiste, la désormais maire de La Possession procède à la dépollution du site qui tombe dans le cône d'approvisionnement d'une nappe phréatique.

Cet endroit a la particularité de se trouver à proximité de la principale station de captage en eau potable de la ville, le Puits Samy qui alimente 40% de la population de la ville. En 2013, les Possessionnais avaient pu constater qu'un déversement d'hydrocarbures avait eu lieu dans la ravine, au-dessus de laquelle des sociétés de transport en bus y étaient implantées. Possession Ecologie Solidaire n'avait pas laissé passer l'incident sous silence.

Depuis ce 30 juin, des travaux de dépollution sont entrepris par la SCTE dans la ravine. À la sortie des deux buses, la société a retiré quelques mètres cubes de terre pour analyse et pour traitement.

Si les analyses venaient à ne plus montrer de trace de pollution, le problème sera donc résolu. Autrement, la société procèdera au creusement plus profond pour retirer les matériaux pollués. Les cavités en face des deux buses doivent être rebouchées très prochainement avec des gravats non pollués et calibrés de sorte à faciliter toute nouvelle intervention.

Cette photo de la ravine prise en janvier 2013 atténuait encore l'incident qui s'était produit une bonne dizaine de jours auparavant, en décembre 2012
Cette photo de la ravine prise en janvier 2013 atténuait encore l'incident qui s'était produit une bonne dizaine de jours auparavant, en décembre 2012
Jeudi 3 Juillet 2014 - 07:00
Lu 1951 fois




1.Posté par Qui Paye le 03/07/2014 08:43
Qui paye SCTE.

Nous esperons que l'opposition et les membres de PLR vont réagir. Tout le monde sait que SCTE était avec Vanessa et que son directeur s'est personnellement impliqué dans la campagne.

On attend les autres marches que va avoir SCTE.

2.Posté par citoyen du monde le 03/07/2014 09:17
"la désormais maire de La Possession procède à la dépollution du site qui tombe dans le cône d'approvisionnement d'une nappe phréatique" C'est Faux. Ce n'est pas elle qu'il l'a fait c'est l'ancienne équipe puisque le chantier a été entrepris comme vous l'indiquez dans votre article depuis le 30 juin 2013 par l'entreprise SCTE. Par contre, on sait qu'elle est capable de défaire: le chantier de la piscine, le complexe de Dos d'Âne, le skate park...
Par ailleurs, à voir la photo, elle a du temps Mlle MIRANVILLE a posé devant le chantier en phase d'être terminé, mais elle n'en n'a pas pour recevoir les administrés vulnérables de sa commune. Pourtant, ça aussi, c'était un engagement de sa campagne...
Tout cela, ce n'est pas responsable, il s'est produit en mars 2014, une expression d'un suffrage de ras le bol des gestions des 2 derniers mandats de Roland ROBERT, avec les TREPORT, des Sylvianne RIVIERE, les SOUPRAYENMESTRY... Nous n'avons toujours pas compris pourquoi M MOREL, n'a pas été qualifié au 2ème tour... La droite avec les Didier ROBERT, a-t-elle été réellement loyale ?
La Possession subit à mon sens aujourd'hui, des conséquences fâcheuses de retard dans sa phase d'un développement plus équilibré entre les nouveaux arrivants et ces anciens possessionnels de souche, de même un développement plus ouvert vers un territoire plus accès sur le développement économique en faveur de l'emploi.

3.Posté par Durable le 03/07/2014 09:29
Nous avance nous! allons Vanessa

4.Posté par Possessionais normal le 03/07/2014 10:02
J'espère que selon l'application de la loi " Pollueurs - Payeurs", Vanessa fera payer la facture aux Sociétés incriminées et non aux contribuables de La Possession que nous sommes !!!

5.Posté par titi974 le 03/07/2014 11:24
Le plus terrible dans cette affaire est que le pollueur n' est pas le payeur , il serait peut être temps que les autorités prennent des mesures radicales et de ponctionner le porte monnaie des pollueurs en tout genre qui sévissent sur l 'île , regarder autour de vous partout des dépôts sauvages subsistent carcasses de voitures, frigos, ordures,batteries, huile de vidange déversé à même la terre et j 'en oublie il va être tant d'ouvrir la chasse aux cochons afin de préserver la nature et de ne pas léguer à nos enfants une porcherie....

6.Posté par Réunionnaise normale qui aime son ile le 03/07/2014 11:58
La devise de La Réunion et de ses élu-e-s démagogues qui pensent d'abord à leurs "propres" intérêts et qui par honte sans doute, n'osent lire "bandcochon" c'est:

" C'EST NOTRE GRANDE FIERTE A LA REUNION D'ËTRE DES PORCS !!! "

7.Posté par scte le 03/07/2014 12:56 (depuis mobile)
attention mde miranville le directeur de scte etait un des principaux financeurs de votre campagne.
vous jouez avec le feu plus aviser que vous se sont fait coincer.

8.Posté par MAREUX C le 03/07/2014 14:28
Madame le Maire , dés que ou naura un ptit temps oublie pas change les tuyaux l'amiante sur Pichette si ou plait.

9.Posté par PLR ne egit pas le 03/07/2014 21:45
PLR ne reagit pas. esperons que l'info sera dans les journaux les jours prochains.

PLr s'est fait avir avec gilles Hubert. Goute gilles hubert maintenant

10.Posté par sylvia8 le 08/07/2014 11:32
le principe pollueur payeur doit être appliqué systématiquement

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales