Social

La Possession : Inauguration de "La Maison de la solidarité" pour les plus démunis

Le maire de la Possession, Roland Robert, et le nouveau président de l'association RES (Réseau Entraide Solidarité), Jean-Marc Auber, ont inauguré ce matin "La maison de la solidarité" à la ZAC Saint-Laurent à la Possession. Elle fournira les produits de premières nécessités aux personnes les plus démunies.


Les personnes en situation d'échec social, celles qui sont sans domicile fixe, mais aussi celles qui ont été victimes d'événements imprévus, trouveront désormais un lieu qui leur offrira "un soutien moral et psychologique, et de quoi manger", nous assure Marie-Isabelle Didier, marraine de la nouvelle association située à la Zac Saint-Laurent, à la Possession. Elle invite d'ailleurs "les associations du quartier à nous rejoindre". L'association se compose de deux personnes qui sont en permanence dans les locaux et de 12 bénévoles. L'accueil du public se fera du lundi au vendredi de 8h à 16h30.

Manger, dormir, prendre une douche...

"La Maison de la solidarité", dont le président est Jean-Marc Auber, qui succède à Roland Lambert de l'association RES (Réseau Entraide Solidarité), dispose d'une surface de 80 m² offerte gracieusement par la municipalité de la Possession. Un espace d'hygiène comprenant des WC, un lavabo, une douche et un bureau sera bientôt aménagé.

L'objectif est de mettre à la disposition des personnes les plus démunies, les moyens de restaurer leur image, d'avoir la possibilité de prendre une douche, d'avoir de la lessive, une restauration, et même des billets de transport ou un colis vestimentaire.

L'association peut également permettre un hébergement d'urgence à l'hôtel. Dans un deuxième temps, elle orientera la personne ou la famille en difficulté financière vers les services sociaux et les associations spécialisées.
Vendredi 19 Juin 2009 - 14:49
Karine Maillot
Lu 2386 fois




1.Posté par pimanzoizo le 19/06/2009 14:58
Ayé! voilà la solution de repli en cas d expulsion de la tribu Verges-jujubes.

2.Posté par Daniel le 19/06/2009 16:54
Il ne manque qu'une cellule pour les prochaines gardes à vue, surtout quant elles sont des gardes à vue prolongées. Les intéressé(e)s n'auront plus à faire la route jusqu'à Saint Denis, à la caserne Vérines que certain(e)s connaissement maintenant par coeur et y entrent les yeux fermés. A la prochaine!

3.Posté par delariviera hoarau le 19/06/2009 17:34
la i essaye toute zafaire pou faire oublié la garde à vu.
pourquoi y acceuille pas les plus demunis au domaine des bois de senteurs.
nana bon manzé la ba. hein roland, pourquoi?

4.Posté par dede hoarau le 19/06/2009 17:53
oté moin la vu la figure roland hier avec sate son dgs, la lé fatigué, là. y faut zot y repose un peu aux bois de senteurs,mais pas de vins les gars. sylvianne lé en vacance en metropole elle. elle la bien raison.

5.Posté par Deviner le 19/06/2009 22:29

Cette inauguration arrive pile poil après la garde à vue pour des faits de prise illégale d intérêt et détournements de fonds publics etc...etc... ou en réalité se cachent des affaires de "gros sous " (terrains déclassés,vente de terrains avec des plus values records etc...).

Bientôt toute cette équipe gagnante sera devant la justice lol!



6.Posté par Une habitante de la Possession le 08/09/2009 16:08
J’habite dans un quartier sociaux de la Possession, la zac St Laurent, ce n’est pas pour ça que je suis couillonne et que je ne comprends pas quant on se moque des pauvres gens. Au mois de juin tous les journalistes de l’île étaient dans le quartier pour l’inauguration de la maison de la solidarité avec le maire et Roland Lambert et toute une band de gros zozo. Joli discours devant les journalistes comme quoi on va distribuer gratuitement des colis de nourriture à toutes les familles, et en plus on pourra se faire coiffer, se faire conseiller par des assistantes sociale, un notaire, des avocats et bla bla bla. 1 heure après, tout le monde et venu prendre des boites céréales, ont chargé des jus de fruit dans leur coffre de voiture pour emporter chez eux. Ensuite, quand les jeunes sont arrivés pour se servir eux aussi, Roland Lambert s’est embrouillé avec eux et les a traités de voleurs. Le baisement la pété à l’heure de la sortie de l’école juste en face. Roland Lambert s’est sauvé dans sa voiture en laissant une pauvre fille toute seule dans la fameuse maison de la solidarité vidée par les jeunes en place. Depuis la case est resté fermé, plus personne, surtout pas les journalistes ! La télévision a mis en l’air le maire et son nouvel ami Lambert. Et nous pauvres couillons, juste bon à aller voter, ni reste à terre !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales