Société

La Possession: Faible mobilisation à la Marche pour le Climat


La Possession: Faible mobilisation à la Marche pour le Climat
Ce matin, une quarantaine de personnes se sont retrouvées devant l'acropode posée à l'entrée de la route du littoral côté Possession. Si la mobilisation est faible, les organisateurs de cette Marche pour le Climat à la Réunion (EELV, Jeunes Ecolos, Parti de gauche et autres associations) mettent en avant l'organisation tardive de cet événement. Il faut dire que la première marche devait être organisée à Saint-Leu, mais a été annulée à la dernière minute.

Mobilisation mise de côté, le message à passer est clair pour les organisateurs. "On veut rappeler aux décideurs l'urgence d'agir contre le réchauffement climatique", explique Jean-Pierre Marchau, élu EELV à la mairie de Saint-Denis. Le lieu de rendez-vous n'a pas été choisi au hasard. En posant devant l'acropode, symbole de la future route du littoral, les organisateurs de la Marche pour le Climat pointent du doigt un chantier "pharaonique" mauvais pour le bilan énergétique de la Réunion.

"On se sert aussi de cette marche pour sensibiliser et fédérer la population autour de la question climatique", poursuit Jean-Pierre Marchau. L'initiative du groupe politique Europe Ecologie les Verts de maintenir cette marche à la Possession, intervient à la veille de la 68e Assemblée générale des Nations Unies. Son secrétaire général, Ban Ki-Moon, a convoqué les dirigeants mondiaux à un sommet sur le climat le 23 septembre 2014 au siège des Nations Unies à New York. Une réunion préparatoire qui doit préfigurer des engagements qui seront pris l'an prochain lors de la Conférence sur le Climat à Paris.

Le petit groupe a entamé sa marche vers le parc Rosthone où un pique-nique citoyen va être organisé.

Retrouvez ci-dessous l'interview de Matthias Boyer, co-président des Jeunes écologistes.


Dimanche 21 Septembre 2014 - 11:18
Lu 1673 fois




1.Posté par REALISME le 21/09/2014 12:36
Tout ce raffut pour ça même ! Bon pique-nique !!!!
La prochaine fois, réunissez-vous dans une cabine téléphonique ! Ek un ti barquette !
LA HONTE POU ZOT OTE !

2.Posté par UNION FASY le 21/09/2014 12:45
LA SECURITEE AVANT TOUS !!! C AU GENS DACHETE LEUR VOITURE ELECTRIQUE

3.Posté par Bourbon KID le 21/09/2014 13:41
No comment.

Dont acte.

4.Posté par Jacques AFER le 21/09/2014 14:20
Poste 1 LA HONTE PO OU ! moi je leurs apporte mon soutien et ma solidarité bravo et bonne
continuité

5.Posté par Collectif Anti-cons ! le 21/09/2014 15:08
Chers écolos : " Sur l'autoroute de l'intelligence, vous ne vous êtes jamais fait flashés pour votre pertinence !" On l'aurait su !
Que ce soit au niveau local, comme au niveau national !

6.Posté par KLD le 21/09/2014 15:27
Bravo à 4 , effectivement meme "le réalisme " est sujet à caution ..............

7.Posté par 3B le 21/09/2014 16:39
40 participants par rapport au pendathlon organisé par le Président de Région Didier Robert, c'est très peu. La faible mobilisation d'EELV montre bien que les réunionnais ne suivent pas du tout leur ligne fondamentaliste ecologique mais sont beaucoup plus ouvert à l'ecologie et à la sauvegarde de la biodiversité au delà des clivages politiques.

8.Posté par question bête le 21/09/2014 17:16
comment sont ils arrivés à la Possession..?

9.Posté par KLD le 21/09/2014 18:00
Dans mon coin , j'ai fait le nouveau sentier des rampes de la montagne , patrimoine , histoire et environnement , bref , du trois en un , lol.

10.Posté par posez-vous la question le 21/09/2014 18:29
c'est vrai que le climat est pas terrible en ce moment à la Possession

11.Posté par Matthias BOYER le 21/09/2014 18:46
La marche pour le Climat fut une réussite à mes yeux. Une formidable journée, riche en rencontres: associations, partis, presses locales. La première action des Jeunes Écologistes de l'île de la Réunion (JEIR), association que je co-préside, aura réussi à réunir plus d'une quarantaine de personnes en seulement 4 jours.
Le pique-nique citoyen qui s'est effectué au Parc Rousthone, s'est déroulé dans la convivialité au travers de valeurs telles que le partage. Nous avons fais connaissance, nous avons discuté, nous avons échangé.

La négativité qui découlera pourtant des personnes extérieures à cet événement est paradoxale. Quelques rectifications se doivent d'être faites.
Tout d'abord, quelle décevante surprise à la lecture du titre de l'article! Alors que très peu de médias ont informé les Réunionnais de cette marche, et qu'un des seuls journaux à l'avoir fait, a attribué l'événement au parti EELVR (alors qu'il s'agissait d'une marche citoyenne), voilà notre mobilisation jugée à tort.
Comme le commentaire posté par 3B le remarque, la population réunionnaise est attentive aux causes environnementales. A partir de ce constat, oui, nous étions peu ce matin. Mais ce n'est que la conséquence d'une organisation tardive, et d'un message qui n'a pas réussi à atteindre réellement la population réunionnaise.

Réponse au commentaire 8:
La plupart des participants à la Marche pour le climat s'est organisé pour faire du covoiturage, par exemplarité, et par souci de circulation. Nous avons donc emprunté l'actuelle Route du Littoral, pour la majorité d'entre nous.
Votre question dévoile cependant que nous n'avons peut être pas assez été clair sur ce que nous revendiquons. Si nous sommes contre la Nouvelle Route du Littoral, c'est parce qu'il s'agit d'un projet (et oui, un projet: les travaux qui ont débuté -tel que le pont à la sortie de la route actuelle, côté Possession- ne sont pas liés à la Nouvelle Route), qui fait certes des prouesses en matière environnementale sur certains points, mais qui engage un coût économique pharaonique et un coût environnemental important, notamment pour la Carrière des Lataniers, un site magnifique sur lequel vit des espèces endémiques, où nous nous sommes rendus aujourd'hui.
Bref, le projet de la Nouvelle Route du Littorale peut encore être débattu, et nous invitons chacun à s'intéresser au delà de ce que dit M. Didier Robert. Ainsi, nous pourrons enfin discuter en ayant chacun les mêmes connaissances sur le sujet.
Les JEIR seront donc les premiers présents pour faire vivre la démocratie à travers le débat, et les premiers à respecter la décision de la majorité, bien qu'en connaissance de cause, celle-ce ne pourrait-être qu'opposé à lar NRL, dans une logique de développement durable.

12.Posté par A collectif Anti-cons le 21/09/2014 19:35
Attention Collectif Anti-cons tu vas t'auto-détruire!

13.Posté par Sansdent le 21/09/2014 20:09
Ben ! Bizarre ! mi vois pas Popaul ni Ti Pierre ni Gaud dans ce grand rassemblement HISTORIQUE pou défendre l'écologie. Le sujet y intéresse pas zot ou qoué ?
Su la photo, on dirait 2 3 touristes la débarquent Gillot ce matin, les poches gonflées d'euros et y profitent pou fait la fête, guitare en bandoulière.

14.Posté par L'''' INDEPENDANT le 21/09/2014 21:21
Je suppose que soucieux de l'environnement et blablabla, ces quarante personnes ne roulent pas au Diesel ?
Je suppose également, que ces quarante personnes sont également non fumeurs ?
Je ne me fais pas d'illusions, doit y avoir de ces écolos rigolos, qui roulent au Diesel et qui fument aussi !

15.Posté par Bruno Bourgeon le 21/09/2014 21:54
Reponse à comment j'y suis arrivé? De Sainte Marie, à vélo, 30 bornes fois deux pour le retour, soit 60, le tout en deux heures trente environ. Plus discours 10 mn, marche deux heures, pique nique deux heures, beau temps, pas de Vanessa, un peu de Savigny, Gaud, Cesari, bref belle journée et pas d'esprit chagrin anonyme et aigri au fond de son fauteuil, à tapoter sa haine...

16.Posté par Moi aussi le 22/09/2014 07:42
Je suis un fervent écologiste, mais j'ai beaucoup de mal ... avec mes actes.
La semaine je circule en voiture (travail, courses...), le W.E. à bicyclette (nature je
respecte) et pour les vacances je prends l'avion (pas en classe affaire).
Docteur, suis-je un écologiste du dimanche ?

Pour faire court, dans tous mes actes je pense écolos mais notre mode de vie
n'est pas facile à changer. Bravo au courageux du rassemblement !

bonne journée !

17.Posté par lol le 22/09/2014 09:59
Jean-Pierre Marchau et consorts ont pensé que l'événement devait se concentrer sur le chantier de la Nouvelle route du littoral, symbole à leurs yeux d'un développement non durable. Ils ont eu visiblement tort. En politisant localement l'événement, ils lui ont fait perdre sa dimension mondiale. Ce n'était plus une marche pour le climat de la planète mais une manifestation contre la route du littoral. Le public ne s'y est pas trompé.

18.Posté par REALISME le 22/09/2014 12:16
Nos écolos pays se sont trompés de combat et ont pourri le sens même de "La Marche Mondiale pour la Planète" ! Ecolos pays, ne prenez pas les Réunionnais pour des demeurés !
Concernant la NRL, Nicolas Hulot et notre ministre de l'Ecologie (Ségolène Royal) n'ont rien trouvé à redire, les garanties environnement étant prises !
Alors, de grâce, arrêtez vos gesticulations politiciennes et faîtes vous petits !

La NRL se fera sans vous, et nous on la veut ! Point barre !

19.Posté par almuba le 22/09/2014 12:18
Allez, prend ça pou zot !

20.Posté par tonton le 22/09/2014 15:08
Désolé, j'avais déjà pris RV avec un marche nature dans le cirque de Salazie.....
J'ai brulé 2kg800 de CO2 en me rendant, mais c'était beau !

Pour la Possession, j'éspère que l'incivisme au bord de mer s'arretera un jour ! Cahque fois que je passes à l'embarcadere (pour boire une biere tranquille, et pour regarder la mer....) je vois tellement de déchets trainer, que je passes la moitie de mon temps à les ramasser.

Non, ce n'est pas la faute à Madame la Maire, il existe une poubelle à ce endroit, c'est l'incivilisme des usagers.
Je ne sais pas quoi faire, je n'ai aucune solution non plus.

Un ce jour, je passerai pour discuter le sujet avec un adjoint (?? de l'Environnement). Peut être qu'il faudra mettre un gardien derrier chaque pecheur?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales