Social

La Possession : 17 familles relogées à Ravine Lafleur

La SEMADER et la Mairie de la Possession ont inauguré ce matin, vendredi 15 janvier, la RHI (Résorption de l'Habitat Insalubre) de Ravine Lafleur. Dénommée "Opération Papangue", la réalisation de ce groupe d'habitations permet d'accueillir 17 nouvelles familles qui s'ajoutent aux 70 déjà relogées dans le quartier.


"Nous avons fait du logement social la priorité de nos mandatures". Le maire de La Possession, Roland Robert, était présent ce matin à Ravine Lafleur pour l'inauguration de "l'opération Papangue" qui a permis le relogement de 17 familles qui vivaient auparavant dans des logements insalubres. Réalisé en collaboration avec la SEMADER, ce projet fait partie de trois opérations de logements sociaux : Terrain de Sel, Tamarin Sarda et Ravine Lafleur. Sur le quartier de Ravine Lafleur, ce sont 145 logements qui seront crées dont 30 existants seront intégrés au programme d'acquisition, 70 familles ont ainsi accès à un logement décent.

Les familles relogées le sont soit définitivement, soit provisoirement, dans l'attente de la reconstruction d'un logement individuel neuf, plus adapté à leurs besoins. Si les habitants reconnaissent que ce relogement leur permet de vivre dans de meilleures conditions, certains regrettent cependant leur ancienne maison.

C'est le cas notamment de Sylvie Merlo, qui vit avec ses six enfants et son mari depuis fin 2008 dans une maison mitoyenne. Elle regrette d'avoir eu à se débarrasser de certains de ses meubles ou encore de ses six chiens par manque de place. Sylvie espère pouvoir retourner vivre prochainement sur son ancien terrain : " Là c'est provisoire, on attend notre maison à nous", raconte-t-elle.

Le Logement Locatif Social


Le Logement Évolutif Social (LES) est un logement en accession à la propriété, il est livré non fin, avec des finitions intérieures à terminer et des pièces supplémentaires peuvent y être créées. L'opération Ravine Lafleur compte 27 LES, financés à moitié par l'État, et pour l'autre moitié par la famille avec un coût d'environ 50.000 euros. L'opération Papangue a par ailleurs permis la création de 71 Logements locatifs sociaux (LLS) ou des Logements locatifs très sociaux (LLTS) qui sont destinés aux familles à revenus modestes.

Le coût total de l'opération Ravine à fleur s'élève à 10,7 millions d'euros financés en partie par la commune et par l'État. Le coût de l'opération Papangue est quant à lui de 1,8 millions d'euros.

Dans cette vidéo vous pouvez voir le commentaire de Joël Personné, directeur général de la SEMADER, qui explique le travail accompli sur cette opération.
Vendredi 15 Janvier 2010 - 16:05
Amandine Dolphin
Lu 3571 fois




1.Posté par Tete dir le 15/01/2010 17:14
Ce que ne dit pas le maire c'est que des employés communaux ont encore bénéficier de conditions avantageuses pour acquérir des parcelles à Ravine la Fleur.
Si cette info est fausse alors que le maire et don fidéle Dgs ainsi que la SEMADER apportent leur version de la réalité. Ces personnes n'ont rien à voir avec la Ravine à Malheur ou La Ravine à Fleur.
C'est des parcelles de plus de 500 métres carrés pour 16000 euros.
Le maire n'arrête pas, l'affaire BABEF ne lui suffit pas. Il continue.

2.Posté par pauvre de lui le 15/01/2010 19:42
En parlant, ce pauvre journalier qui s'appelle Ba..., pris dans cette mauvaise affaire, a été muté sur un autre poste, c'est çà la politique de remerciement du maire et de son fidéle DGS. In ZOUR y appél Domain.

3.Posté par habitant de ravine la fleur le 18/03/2010 16:24
Oh mais ce sont des menteurs dit donc!! c'est une honte car dans cette affaire ils ne disent pas toutes les vérités. Ils osent dire aux familles comme l'exemple de Mme Merlo que je connais bien "ont vous relogera à la Ravine la fleur" mais c'est faux. Ils ont fait tous cela pour se débarasser d'eux parce qu'ils ont besoin de la place justement pour accueillir d'autres familles venu d'ailleur. Nous personnellement cela fait plus de 40 que nous vivons ici, avec l'eau de source parce que soit disant l'eau de compteur ne peut arriver jusqu'à nous, mais à l'heure d'aujourd'hui la semader a reussi à le faire va chercher pourquoi!!! la mairie nous à rien dit. Je ne souhaite pas être reloger, ma maison n'est pas insalubre à se que je sache (maison en bardage comme un petit chalet) c'est des bobards vos conneries!!! alors allait mettre vos jumellée ou je pense!!! parce que vous avez vendu à certaine personne des parcelles avec leur maison à la ravine la fleur et pourquoi pas nous?!

4.Posté par LOU le 08/03/2011 19:41
Je confirme allez compter combien de personne ayant un lien avec la mairie ont bénéficier de cette opération sois disant RHI, comptable, employé avec salaire agréable qui n'ont jamais vécu sur cette zone de la Ravine à malheur, parce que RHI c'est bien délogé des personnes vivant dans des logements insalubres pour les reloger au même endroits mais dans des logements plus décents.
Il y en a pleins qui habitent aujourdhui à Ravine à fleur qui vivaient confortablement dans des appartements confortables mais aujourdhui belle ville sur les hauteurs de la PO, mais cette notre po qu'il aura Robert.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales