Politique

La "Nouvelle Classe Politique Réunionnaise" voit le jour


Photo: Facebook du NCRP
Photo: Facebook du NCRP
Un nouveau parti politique est né à la Réunion, nous annonce-t-on ce matin dans un communiqué. Derrière la Nouvelle Classe Politique Réunionnaise (NCPR) se cachent "huit jeunes hommes et femmes de moins de 40 ans et de tous horizons politiques qui occupent, ou qui ont occupé, des responsabilités au sein des divers partis de l’île".

Selon le NCPR, "la classe politique locale doit être renouvelée", c’est pourquoi il a décidé de "mettre toute son énergie et les compétences de ses adhérents au service de la jeunesse réunionnaise". Contacté, l’un des membres explique que les initiateurs du parti préfèrent rester anonymes pour le moment. Ils déplorent que "les mouvements lancés ces derniers temps ne misent que sur la communication" et préfèrent "privilégier le fond pour l’intérêt général": "Nous voulons avant tout être force de propositions".

Et des propositions, le NCPR en a déjà émis plusieurs, visibles sur sa page Facebook : instaurer un "Conseil de jeunes" doté d’une enveloppe financière annuelle dans tous les quartiers de chaque ville, rendre le Passeport Mobilité accessible à tous les étudiants sans conditions de ressources, obtenir la garantie pour les jeunes travailleurs de décrocher un emploi à l’issue d’un contrat d’avenir, ou encore traiter des dangers d’autres drogues que le zamal dans les campagnes de sensibilisation…

Au cours de notre échange téléphonique, l’un des fondateurs ajoute : "Le NCPR regroupe des personnalités de gauche, de droite, du Centre,… Il faut être capable de dépasser les clivages politiques". Quant aux alliances bipartites annoncées récemment en vue des élections départementales, il conclut : "Nous y sommes favorables, bien sûr, mais le discours et les idées des candidats doivent rester cohérents. On ne doit pas le faire uniquement pour briguer un mandat".
Mercredi 7 Janvier 2015 - 14:21
GG
Lu 2696 fois




1.Posté par moi le 07/01/2015 14:56
c'est pas les jeunes qui ont mis au feu au port ça, je vois qu'ils sont aussi dans l'anonymat

2.Posté par val le 07/01/2015 15:21
il non pass encore commencer que ce sont deja des candidats fantomes
vive la reunion

3.Posté par Zbob le 07/01/2015 15:52
"huit jeunes hommes et femmes de moins de 40 ans et de tous horizons politiques qui occupent, ou qui ont occupé, des responsabilités au sein des divers partis de l’île".

Donc pas des nouveaux , juste , encore? toujours? des gens qui veulent comme d'habitude simplement prendre la place de ceux qui se gavent depuis des décennies et qui pour l'instant sont muselés par leurs "parrains" .
Le discours , enfin, ces quelques phrases sont convenues et sans surprises:

Soyons sérieux un instant, voyez vous un seul politicien dire , même si certains le pensent:
" les jeunes n'ont qu'à se démerder"
"les jeunes ne peuvent ni ne doivent tous faire des études car nous n'avons pas , ici, un marché du travail suffisamment large et varié" et ajoutons même car certains le pensent très fort "même en virant tous les Zoreils qui parait-il viennent prendre le travail des Créoles - même ceux qui viennent créer des entreprises et qui réussissent malgré tous les obstacles qu'on leur met dans les roues"
ou encore " pourquoi ceux qui veulent étudier ailleurs que chez nous devraient-ils être aidés par l'argent du contribuable?"
"les études , ce n'est pas pour tout le monde ...un parti de gauche disait autrefois qu'il fallait des pauvres pour qu'il ait des électeurs!
ou, dans un autre domaine " l'accès à la propriété? les gens n'ont qu'à bosser s'ils veulent se payer une maison.."
Dépasser les clivages politiques? OK ,mais où sont-ils ces clivages alors que l'on a vu depuis des lustres des alliances qualifiées de "contre nature" se nouer pour n'aboutir à rien de concret à cause des égos surdimensionnés des uns ou des autres.

Enfin, cet anonymat me gêne , il en dit long sur notre classe politique locale , on a déjà vu de nombreux retournements de vestes ( ici et en métropole) des gens "de gauche" passer à droite voire à l'extrême droite , on a vu dernièrement des ténors créer leur propre parti et se faire trainer dans la boue par les vieux tontons macoutes locaux...Est-ce de cela qu'ils ont peur?
ça en dit long sur le "courage" politique ou, pire sur le climat maffieux qui règne dans notre classe politique locale qui a toujours été , de droite comme de gauche , à la botte des vrais dirigeants de la Réunion, les grandes familles traditionnelles et les grands groupes...

4.Posté par Bouhhh le 07/01/2015 16:36
reste pas dan fe noir !
Mi compren pas zot comm !

5.Posté par ANIN le 07/01/2015 17:07
Un vrai programme de dépenses, mais qui paie tout ça ? le passeport mobilité sans conditions de ressources a déjà été tenté mais compte tenu des dépenses exponentielles, et les dérives le système a été stoppé !

6.Posté par EXCLAVE le 07/01/2015 17:08
Oté lé ga ,,,,,, kok batay pa dèn tante , si zot na rien na reproche à zot , po kosa na poin la limièr si zot photo , et en plis zot na l'experience et zot ti cahèt ,,nou lé noulé en2014 ,, bèn zafèr kom sà i passe pi sà ,,, la population aussi na l'experience po décod toutes zot bèn konbinaizon ,,,, sa y'apél les envoyés spéciaux ,,donc ,,,, nouna pi l'âge po zoué lo cachèt . Et dan zot projet , noula fine entendu sà nou ,, donc zot na rien nouvo là .

7.Posté par Platon le 07/01/2015 17:27
Comme aurait dit un comique contemporain : "c'est pas comme ça que ça marche" ! La nouvelle classe va devenir rapidement une vielle classe politique… Comme les anciens : usés, sans idéaux, pensant que la politique c'est un métier et que l'on peut (voire pour certains "on doit") s'en nourrir , ou se servir !
Les partis existent parce qu'il représentent des courant généraux de pensée politique. Mélanger la morue avec la volaille, les bichiques et les brèdes ne fera pas un bon carri ! Et les électeurs ne seront toujours pas représentés (ce qu'ils attendent d'un élu !)
Mauvais plan, mauvaise limonade !
Faites vos preuves en tant qu'individu, soyez élus et nous verrons…

8.Posté par Shum le 07/01/2015 18:01
Le nouveau ne née pas de l'ancien mais née à côté de l'ancien et le fait concurrence jusqu'à le tuer.

9.Posté par Père peinard le 07/01/2015 19:41
Des politiciens anonymes avant même d'être corrompus! Il n'y a qu'à La Réunion qu'on se bidonne autant, c'est pour ça que j'y vis...

10.Posté par KLD le 08/01/2015 00:16
mouais restons peinard , effectivement , la réunion , l'ile intense anonyme !

11.Posté par babar run le 08/01/2015 07:29
même dans le noir ils ont l'air aussi nazes et magouilleurs que ceux qui sévissent actuellement....

Après "génération Mitterrand...nous avons "génération bakchichs"....

12.Posté par yves974 le 08/01/2015 08:58
Les enveloppes financières vont être prises où? En augmentant les cotisations sociales des retraités ou en diminuant les émoluments des membres du Conseil Constitutionnel (12000 € par mois et par membre je viens de l'apprendre, je pensais que c'était 10000€). La France est généreuse....avec certaines personnes qui ont même pourri la France et les Français.

13.Posté par courage...restons ânes aux nymes le 08/01/2015 16:28
il y en a bien un seul qui sait ouvrir sa gueule publiquement depuis quelques années sur zinfos..sans se cacher..

14.Posté par lanterne le 09/01/2015 05:53
encore un manze coson. En politique, il faut toujours choisir son camp.

15.Posté par A mon avis le 15/01/2015 21:07
Quand on mélange la droite, le centre et la gauche, on se demande bien quelles idées originales, cette " force de propositions" va faire sortir du chapeau ?
Sans doute quelque chose de tout gris, sans relief comme lorsqu'on mélange quelques vieux fonds de peinture !
La phrase qui tue : "Il faut être capable de dépasser les clivages politiques"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales