Social

La Martinique s’embrase

Tirs de grenades lacrymogènes, jets de pierre et de bouteille, poubelles et véhicules incendiés, les incidents se sont multipliés cette nuit à Fort-de-France.


www.antilles-liberte.com
www.antilles-liberte.com
En marge d’une opération de protestation lancée par des chefs d’entreprises et des planteurs contre le blocage économique de l’île, des jeunes se sont heurtés aux forces de l’ordre qui ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes.
La Maison des syndicats, siège du "Collectif du 5 février" qui mène le mouvement contre la vie chère et la paralysie économique de l'île depuis un mois, a été envahie de gaz lacrymogènes, tandis que des affrontements se déroulaient dans des rues adjacentes.
Rapidement le préfet, Ange Mancini, a lancé un appel au calme dès le début des incidents survenus dans l’après-midi. A Fort-de-France, des coups de feu ont été tirés sur les forces de l’ordre.
Le préfet a demandé à la population de rester chez elle en soulignant que le Collectif n’a rien à voir avec cette violence.

Samedi 7 Mars 2009 - 10:44
Melanie Roddier
Lu 1075 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales