Politique

La Martinique et la Guyane disent "oui" à l'assemblée unique

La question posée hier aux Martiniquais et aux Guyanais était la suivante : êtes-vous pour ou contre la fusion du Conseil régional et du Conseil général en une assemblée unique ? Les deux Dom ont dit oui à cette évolution institutionnelle.


La Martinique et la Guyane disent "oui" à l'assemblée unique
La Martinique s'est prononcée à 68,4 % pour la création d'une assemblée unique. 31,6 % des électeurs ont dit non à cette réforme. En Guyane, le “oui” l'a emporté à 57,49 % des suffrages exprimés. Le “non” a obtenu 42,51 %.

Premier constat, le taux de participation a été faible, surtout si l'on compare par rapport à celui du référendum sur le passage de l'article 73 à 74, d'il y a quinze jours. La population a voté à 35,77 % en Martinique et à 27,42 % en Guyane.

Le dimanche 10 janvier, la Martinique avait voté à 54,61 % et la Guyane à 48,8 %. Les électeurs des Dom avaient rejeté le passage de 73 à 74 à 78,9 % (Martinique) et à 69,8 % (Guyane). Ce jour-là, ces Ultramarins avaient dit non à plus d'autonomie pour leur île.

Deuxième constat, le vote des Martiniquais et des Guyanais pour la fusion du Conseil régional et du Conseil général en une assemblée unique, intervient moins d'une semaine après le coup d'envoi de l'examen de la réforme territoriale au Sénat. Ce projet du gouvernement propose la mise en place d'une collectivité territoriale au sein de laquelle siégeraient les conseillers régionaux et les conseillers généraux.

Troisième constat, l'expérimentation de l'assemblée unique en Martinique et en Guyane, si elle est concluante dans les années à venir, posera sans doute le problème de la nécessité et de la légitimité d'une assemblée territoriale qui ne serait en fait qu'une troisième collectivité locale, puisque celle-ci sera commune au Conseil général et au Conseil régional.

C'est sûr, il y a une incohérence quelque part...
Lundi 25 Janvier 2010 - 06:56
Jismy Ramoudou
Lu 3324 fois




1.Posté par mwa la pa di le 25/01/2010 07:10
Je pense qu'aucune décision électorale ne devrait être prise s'il n'y a pas au moins 50 % des électeurs inscrits qui votent. Avec des taux aussi faibles c'est ridicule voire inopportun d'accorder quelques crédits à un tel résultat. Je m'interroge sur le vote obligatoire !!!

2.Posté par mastercard le 25/01/2010 08:33
Il n'y a pas lieu de s'affoler: il faudra d'abord au Président de la République apprécier ces résultats et dire ce qu'il compte faire. Il y aura donc au moins un passage devant l'Assemblée.
Je ne vois pas bien où Ramoudou tire l'idée qu'il s'agit d'une expérimentation et qu'il faudra installer une troisième collectivité. Il était demandé aux Martiniquais et aux Guyanais s’ils étaient favorables à un "collectivité unique", exerçant les compétences dévolues au département et à la région, ce dans le cadre de l’article 73 qui permet une telle évolution. Cette solution est différente de celle préconisée avec la réforme des collectivités territoriales qui maintient les deux collectivités (région, département) mais y font siéger des conseillers territoriaux qui sont à la foi conseillers généraux et conseillers régionaux.

En résumé, si la réforme va jusqu'au bout: il y aura une seule et unique collectivité en Guyane et en Martinique, celle-ci exerçant les compétences de la Région et du Département.

LA question du mode d'élection de cette assemblée, sera sans doute capitale. Le gouvernement ne voudra certainement pas recommencé l'expérience polynésienne

3.Posté par piment vert le 25/01/2010 09:20
Tout à fait d'accord avec le post 1. Dans une république démocratique, la souveraineté du peuple s'exprime. Or en Martinique 65 % des électeurs n'ont pas souhaité s'exprimer et en Guyane 73 %. Soit la question était mal posée, soit la grande majorité des Martiniquais et des Guyanais ont rejeté implicitement la fusion en ne se déplaçant pas pour aller voter.

Droit de vote ou Devoir de vote ?

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/01/2010 09:37
et bien certains élus ont du souci à se faire si l'on retient les 50% de sondages exprimés..
ne pas voter n'est pas forcément un rejet de la question posée, faut pas tout confondre. le "non" demeure la seule possibilité de connaître la proportion de rejet.

5.Posté par jacques estienne le 25/01/2010 11:23
Je ne comprends pas Ramoudou qui, de toute évidence, a du mal à analyser ce dont il s'agit. Où va-t-il tirer cette idée d'une troisième collectivité. SVP: informez-le que c'est du galimatia

6.Posté par malolle le 25/01/2010 11:38
C'EST LE DÉBUT DE LA FIN ( OU DE LA FAIM) !!!

7.Posté par papapio le 25/01/2010 12:02
Si l'on considére l'implication actuelle entre région et département réunionnais, ce ne pourrait être qu'une bonne chose pour nous aussi... Que d'économies "Alimentaires".

Trop de Vitrines Vides, sans rien a distribuer, et que d'employers a rémunérer...
Quand 90% du Budget de fonctionnement d'organismes "Sociaux" sont dus aux seuls salaires, que faire des 10% d'intervention possibles, épuisés au 1er Trimestre ? Les Travailleurs Sociaux confirmerons: "même + de colis alimentaires pour les + démunis".
Evidence: Nous n'en avons plus les moyens...52% sous le seuil qu'il faut réhabiliter...

Et ceux qui ne votent pas, admettent le choix des autres, de ceux qui s'impliquent...
Nous voulons tous plus de Justice Sociale, pas de privilèges tueurs de cohésion Vraie.

8.Posté par DURAND le 25/01/2010 12:21
Tout à fait ok avec post 2 et 5 , dommage pour Mr Ramoudou, gare à la désinformation....!

9.Posté par Caton2 le 25/01/2010 13:30
7 D'accord avec vous, dans l'idéal. Mais est-ce que les "alimentaires" ne vont pas s'accrocher, comme des bernicles à leur rocher?

10.Posté par laluno le 25/01/2010 14:43
Voter est un devoir civique ,dont va la démocratie. Ceux qui ne vont pas aux urnes ...non rien à réclamer ....? Voila comment des minorités prennent le pouvoir ......

Assemblée unique mais le même nombre d'élus .. où sont les économie durable...?

11.Posté par bertel le 25/01/2010 16:43
" 1.Posté par mwa la pa di le 25/01/2010 07:10
Je pense qu'aucune décision électorale ne devrait être prise s'il n'y a pas au moins 50 % des électeurs inscrits qui votent. Avec des taux aussi faibles c'est ridicule voire inopportun d'accorder quelques crédits à un tel résultat. Je m'interroge sur le vote obligatoire !!! "


Si ! Ou la dit et ou la bien dit ! ;-)

C'est même dangereux car ces décisions engagent tout le monde !!! ... à méditer pour les pêcheurs à la ligne les jours de scrutin !

Bertel de Vacoa

12.Posté par Cambronne le 25/01/2010 18:40
4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/01/2010 09:37
et bien certains élus ont du souci à se faire si l'on retient les 50% de sondages exprimés..
ne pas voter n'est pas forcément un rejet de la question posée, faut pas tout confondre. le "non" demeure la seule possibilité de connaître la proportion de rejet.

C'est marrant c'est justement ce que je disais sur Vira illusionniste sénateur mauvais prêcheur et pêcheur


13.Posté par Nico le 25/01/2010 19:23
Contre le vote obligatoire, car ça déresponsabiliserai les citoyens!
Faut assumer le fait d'avoir voter et le fait de ne pas avoir voter.


14.Posté par bertel le 25/01/2010 19:25
3.Posté par piment vert le 25/01/2010 09:20
Tout à fait d'accord avec le post 1. Dans une république démocratique, la souveraineté du peuple s'exprime. Or en Martinique 65 % des électeurs n'ont pas souhaité s'exprimer et en Guyane 73 %. Soit la question était mal posée, soit la grande majorité des Martiniquais et des Guyanais ont rejeté implicitement la fusion en ne se déplaçant pas pour aller voter.


... soit la grande majorité des Martiniquais et des Guyanais ont rejeté implicitement la fusion en ne se déplaçant pas pour aller voter.

Trop facile !

Qu'ils subissent et surtout fassent subir à tous, dont ils sont, leur désengagement républicain !

Comme le grand sénateur de l'est aux lunettes "nèves" et le député-maire du sud en costume-cravate se sont vantés de l'autre succès, il faudrait qu'ils acceptent leur échec... sur ce coup de poker "mantèr"... mé on diré zot i zoué pu... LOL

Bertel de Vacoa

15.Posté par Cambronne le 25/01/2010 20:31
14.Posté par bertel le 25/01/2010 19:25

Disons que lorsque en 2012 Baron Bertel vous savez quoi on ne me reprendra pas à donner de la confiture au diner de cons , donc je disais si demain 80% des français votent blanc ou ne rejeté implicitement l'élection de la Présidence en ne se déplaçant pas pour aller voter.
est ce que l'élection sera t'elle légitime ?
Car à preuve du contraire mais l'UMP ne pèse plus que 20% des français si ce pays n'est pas enfermé sous une dictature soviétisante dans une décontraction feutrée ... « J’ai une question à vous poser »

D'ailleurs pourquoi avoir choisi tf1 ??????????????? ah oui merde , suis je idiot avec ma tête de bigorneau , c'est la chaine la plus regardée en Rance et en Europe,,, pas mla et bon calcul...........mais vous voyez se sera sans moi, remarquez, sur rance deux j'aurai vite zappé aussi à l'image de son colombin représentante locale , mais cela me parait plus normal que le président intervienne sur le service public, là c'est de la télé spectacle, comme certains ignorants adorent à présent Il faudrait être cinglé pour regarder l'impérator Sarkozy avec sa bande d'alimentaire et autres tartuffes lèche-bottes. Moi, merci j'ai donné je zappe, et croyez moi je zapperai jusqu'en 2012.

16.Posté par manu le 25/01/2010 21:51
C'est une minorité qui vote et qui remporte ! après venez crier dans les rues lorsqu'y aura des mécontentements ! On vous donne un droit de vote, votez quoi !! pour tous les français, c'est pareil, même vote nul mais au moins on saura que vous aurez voter, jouer votre rôle !

En tout cas, ceux qui osent venir dans la rue lorsqu'ya aura conflits pour je ne sais quel raison, et qui n'ont même pas voter, bah ce sont des hypocrites tout simplement ! Vous serez les premiers à être dans la rue pff

17.Posté par Ariane le 26/01/2010 17:09
[Troisième constat, l'expérimentation de l'assemblée unique en Martinique et en Guyane, si elle est concluante dans les années à venir, posera sans doute le problème de la nécessité et de la légitimité d'une assemblée territoriale qui ne serait en fait qu'une troisième collectivité locale, puisque celle-ci sera commune au Conseil général et au Conseil régional.
] i Est -ce que quelqu'un peut éclairer ma lanterne je ne comprends pas ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales